Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Hotels République Dominicaine Hôtels, Resorts, Chambres d’Hôtes, Appart-Hotels et guide de voyage de la République Dominicaine, toutes les informations pour choisir un hôtel et préparer vos vacances en République Dominicaine
Helsinki Finlandelocation vacances
Fenetre boisepilation electrolyse
Chambres d'Hotes Aude et Gites AudeAnnonces location vacances Aveyron (12)
Locations chambres d'hôtes
Chambres D'Hotes .org
Hotel Du Lion D'or Entraygues Sur Truyère. Tourisme & Vacances. Chambres D'Hotes & Gites
 
 
Actualités en Aveyron
LE CHATEAU DE BELCASTELChâteaux
Le Château de Belcastel est une bâtisse médiévale située à Belcastel dans le département de l'Aveyron , sur la rive nord de la rivière Aveyron , en aval de Rodez. Cet imposant château fut la demeure de la famille de Saunhac. Le château est situé dans un site inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis l'entre-deux guerres. Jusqu'à ce que l'architecte Fernand Pouillon (1912-1986) le découvre en 1974 dans un état de ruine très avancé, ce château du Moyen Âge (dont les fondations remonteraient au IXe siècle) avait été abandonné à son sort depuis au moins le XVIIe siècle. Pendant la Révolution française, le château et ses environs servirent un temps de refuge à Pierre Firmin Marie de Barrau, un noble aveyronnais traqué par les autorités révolutionnaires. Au XXe siècle, Fernand Pouillon entreprit de le restaurer. Fernand Pouillon avait entrepris de restaurer aussi le village qui était lui-même dans un très mauvais état. Il commença par une petite maison au-dessus du château, et il avait aussi consolidé la plupart des autres ruines du village qui furent ensuite rachetées par la commune notamment grâce à des fonds européens pour être restaurées et louées. . .
NOUVEAU RECORD MONDIAL POUR UN TABLEAU DE SOULAGECulturel
Il y a quelques jours (Mars 2013), chez Christie's, à Londres, une oeuvre de Pierre Soulages , qui réside à Sète (Hérault), a été adjugée pour une somme de 3 812 240 euros (3 289 250 livres). De 2,02 mètres sur 1,56 mètres, elle a été réalisée le 27 mars 1961, sous les yeux du romancier Roger Vailland. Le prix de ce tableau constitue un nouveau record mondial pour un peintre contemporain. Notons que le musée Soulages , qui ouvrira ses portes au printemps prochain, à Rodez , abritera de nombreuses oeuvres de la période couvrant les années cinquante et soixante, les plus recherchées dans les ventes publiques.
VINS D'ENTRAYGUES ET DU FELProduits terroir
Un peu d'Histoire : Le Coustoubi et le vin d’Entraygues et du Fel : Le « Coustoubi » : habitant des coteaux à vin. Il était maraîcher, et vivait de la vente de fruit, de légume et de vin. Avec une carriole, appelée « jardinière » et un mulet, il partait vendre sur la montagne (à Laguiole , Nasbinals , St-Urcize…). Le vin dans le temps servait de monnaie d’échange avec le fromage de la montagne, donnait lieu à des joutes oratoires entre le « Mountagnol » et le « Coustoubi ». Le vignoble d’Entraygues et du Fel fut connu autrefois par ces vins trouves, produits dans un site lunaire, à terre rare. Ces vins furent sans doute les plus grands vins aveyronnais. Mais Entraygues et Le Fel eurent d'autres privilèges : celui d'être la barrière la plus septentrionale du vignoble rouergat, Entraygues était aussi l'ultime étape de la voie navigable qu'était le Lot. Les Gabarriers descendaient les barriques de vin vers la Basse Guyenne. Ainsi, grâce au commerce fluvial prospère, tous les cépages du sud-ouest furent implantés dans la région d'Entraygues. Les ingénieurs viticoles qui vinrent dans la Vallée du Lot furent. . .
L'AVEYRON CLASSIC DU 9 AU 12 MAI 2013Manifestations
Ah, nostalgie quand tu nous tiens. Qui ne se souvient de la mythique Porsche décapotable de James Dean ou de la Ford Mustang de Jean-Louis Trintignant ? Alors les amateurs de vieilles mécaniques, que ce soit sur deux ou quatre roues, ont rendez-vous du 9 au 12 mai prochain en Aveyron. À l’initiative du club des vieilles bielles de l’Aubrac, c’est un rallye de quatre jours qui va faire sillonner l’Aveyron à près de deux cents voitures, motos ou camions datant d’avant 1975. Encore plus sympa : les propriétaires engagés sont invités à participer en tenue d’époque. Imaginez donc une voiture conduite par un amateur avec casque de cuir, accompagné de sa passagère en crinoline blanche... Ou d’un motard au guidon d’une des premières 700 Four, coiffé d’un casque bol et vêtu d’une "combarde" en cuir noir... Quatre jours de virée Tout cela, pendant les quatre jours de virées, au cours desquelles ils sillonneront les routes aveyronnaises du nord au sud et de l’est à l’ouest du département, avec un passage en convoi sur le mythique viaduc de Millau. Pour les participants, cette aventure de quatre jours s’annonce belle. Au départ de Rodez, ils iront le premier jour vers. . .
FOIRE AUX PLANTES A ST COME D'OLT LE 17 ET 18 SEPTEMBRE 2016Manifestations
Du 17 au 18 septembre 2016 à Saint Côme d'Olt en Aveyron. Grand choix de plantes, Plus de 50 professionnels sélectionnés, passionnés et compétents venus de toute la France Vivaces, rosiers, aromatiques, arbres, arbustes, légumes anciens, bulbes, fruitiers, cactées, graines, graminées, condimentaires, bambous, médicinales. Artisanat, produits bio, livres, conseils, village associatif, collections nationales, espèces oubliées ou méconnues, plantes rares... Plus d'info sur le site : www.foireauxplantes-aveyron.fr
SAINT CIRQ LAPOPIE UN SITE MAJEUR DE LA VALLEE DU LOTBeaux villages
Située à 30 km à l'est de Cahors au cœur du Parc naturel régional des Causses du Quercy, Saint-Cirq Lapopie classé parmi les plus beaux villages de France est aussi une halte sur les chemins de St Jacques de Compostelle. Surplombant le Lot de près de 100 m de haut, Le village fut partagé au Moyen âge entre quatre dynasties féodales, les Lapopie, les Gourdon, les Cardaillac et les Castelnau. De ce fait, plusieurs châteaux et maisons fortes constituaient le fort de Lapopie et dominaient le village. Les rues de St Cirq Lapopie ont conservé de nombreuses maisons anciennes dont les façades en pierre ou en pans de bois datent pour la plupart du XIIIè au XVIè siècles. Etroites, elles sont caractérisées par leur toit de tuiles plates, à fortes pentes ... Histoire Il est vraisemblable que l'occupation de cet escarpement rocheux surplombant la rive gauche du Lot, face à un cirque de falaises, a tenté les hommes dès l'époque gallo-romaine. La terre de Saint-Cirq appartenait à la famille de Cardaillac. En 1229, Bertrand de Cardaillac rendit hommage à Raymond comte de Toulouse pour cette terre. Un de ses descendant, nommé lui aussi Bertrand, reçut en 1395 le château. . .
LE CHATEAU DU BOUSQUET EN ROUERGUEChâteaux
Le Château du Bousquet est certainement la plus puissante et la plus belle des forteresses féodales du Rouergue. Ce monument dont l'origine pourrait remonter au XIII° ou XIV° siècle est dans un état de conservation remarquable. A ce titre, il compte parmi les très rares exemples de ce type d'architecture militaire construite d'un seul jet, de taille moyenne et de plan régulier. Six tours, créneaux et mâchicoulis, deux étages de chemins de rondes, comme on l'imagine dans les contes. Construit comme un reliquaire autour d'une chapelle orientée face au soleil levant, divers symboles lui sont particuliers. Mystère de la construction et de la conservation de cet édifice. Une âme de granit et de basalte où souffle encore l'esprit du Maître d'Œuvre... Les Montpeyroux ont-ils favorisé l'implantation d'Hospitaliers sur leur territoire, en bordure de l'itinéraire direct du Puy-en-Velay à Conques ? Le Château du Bousquet est situé à 5 km de Laguiole nord-Aveyron à l'entrée de l'Aubrac en bordure de la D.42 qui mène directement de Laguiole à Entraygues. Simple tronçon géographiquement parlant de l'itinéraire le plus court qui mène du Puy-en-Velay à. . .
ENTRAYGUES: VESTIGES DU PASSEEntraygues
LA DEMEURE OU FIT ESCALE LA "REINE MARGOT" Une belle maison Renaissance porte l'inscription: "A l'étape de la Reine Margot". Marguerite de Valois dite "la Reine Margot", fille d'Henri II de Valois et de Catherine de Médicis, naquit en 1553. Elle épousa en 1572, Henri de Navarre, le futur Henri IV. Ce mariage fut un échec et en 1585, le roi refusant leur rupture, la Reine s'enfuit vers Agen. Dans son échec à s'emparer du Comté d'Agen, elle s'enfuie à nouveau avec l'objectif de regagner la Haute Auvergne et le châtreau de Carlat (près de Vic-sur-Cère dans le Cantal). La légende dit que, sur la trajet, elle séjourna à Entraygues le 28 septembre 1585 et assista le lendemain à une messe célébrée en la Chapelle du Pontet. LA PORTE VALETTE Un somptueux portail en bois de châtaignier, bien conservé, datant du XVIème siècle, classé en 1927, peut être admiré en arpentant la Rue Droite. Ce portail comportait deux marteaux : celui du bas toujours existant était pour les piétons et celui du haut (tristement volé en 2000) servait aux cavaliers. Pour en avoir une idée, visitez donc l'atelier du sculpteur Bernard Gratio qui en a fait une reproduction. Admirez. . .
LE PLATEAU DE L'AUBRAC ET LA CASCADE DU DEROCVidéos
L'Aubrac est un haut plateau volcanique et granitique situé au centre-sud du Massif central. Sur 2 500 km2, forêts et pâturages se partagent l’espace. Après la transhumance , marquant le début de la belle saison, on y croise les troupeaux de la magnifique race Aubrac, autour d’innombrables abris de bergers nommés “burons”. Ici, vous serez envahi d’émotions en arpentant les paysages magiques, où la lumière changeante à tout moment sculpte les courbes et les rochers, créant une ambiance unique. En hiver, la neige transforme cette steppe unique en une belle zone nordique où skieurs de fond et de piste savourent les grands espaces. La cascade du Déroc est une chute d'eau du département de la Lozère et constitue l'un des sites naturels les plus remarquables de l'Aubrac. Elle est formée par l'exutoire du lac des Salhiens qui se précipite du haut d'une falaise basaltique (correspondant à une ancienne coulée de lave) et retombe 32 m plus bas. La cascade cache une petite grotte dont le plafond est formé de prismes basaltiques (ou orgues basaltiques).
LES GORGES DU TARNVidéos
Des paysages uniques, un décor minéral, des points de vue époustouflants… Cap Sud Ouest part à la découverte des Gorges du Tarn en Lozère, un canyon creusé entre deux hauts plateaux le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre. C’est en compagnie de Philippe Chambon, historien, que nous commençons notre périple. A Castelbouc, village coincé entre la rivière et la falaise, nous mesurons l’imagination qu’il a fallu aux hommes pour composer avec les contraintes dictées par la nature. Puis direction Saint Chély du Tarn. L’occasion de découvrir des lieux méconnus, une chapelle romane à moitié troglodytique et une mystérieuse cavité dissimulée dans la falaise. Nous embarquons à nouveau pour explorer les trésors qui ponctuent la descente des gorges. Au détour d’un méandre, une étonnante et magnifique bâtisse, le château de la Caze. Jean- Paul Nicot, son propriétaire nous fait découvrir des peintures du 17ème siècle récemment mise au jour. Les villages se succèdent. Hauterive. La Malène. C’est là que nous retrouvons Olivier Jassaud, batelier. Nous embarquons pour découvrir une partie des gorges uniquement accessibles par l’eau. Et nous remontons le temps, quand les premiers. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
1 0