Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
 
 
Actualités en Aveyron
DECAZEVILLE : ANCIENNE INDUSTRIE EN BASSIN HOUILLERBeaux villages
Pôle industriel dans un département vert, Decazeville est un passage obligé pour tous les passionnés de tourisme industriel. Ville récente d'environ 170 ans, elle a été créée par le Duc Decazes (1788-1860) pour exploiter la houille et mettre en place l'industrie sidérurgique. C'est l'une des premières villes bâties autour et à cause de l'industrie. A l'origine, des marécages se trouvaient sur ces terres. Decazeville connaît de grands jours et est en pleine expansion jusqu'en 1855, date à laquelle le traité de libre échange signé avec l'Angleterre provoque une très longue crise métallurgique nationale. Il faut attendre 1914 pour voir une nette reprise, mais la métallurgie décline peu à peu, après la guerre. Les mines souterraines ont été abandonnées en 1966. La concentration des efforts s'est donc effectuée sur la mine à ciel ouvert, "la découverte" qui est devenue la plus grande exploitation de ce type en France (3,7 km de long, 2,5 km de large, 250 m de profondeur). Aujourd'hui, l'activité est définitivement arrêtée depuis 2001, mais la ville reste très empreinte de son passé minier. Le site de la "Découverte" est en cours de réhabilitation. A voir. . .
LE MUSEE DU VEINAZES A LACAPELLE-DES-FRAISSECulturel
Le musée du Veinazès présente sur plus de 500m² des ateliers ruraux, des outils et machines agricoles en état de fonctionnement ainsi que des expositions temporaires qui racontent l'histoire de l'ancien pays du Veinazès (actuel canton de Montsalvy ). Musée vivant, cet établissement propose des visites guidées au cours desquelles sont démarrés les différents tracteurs, moteurs, batteuses du début de l'industrialisation agricole locale. Situé à proximité de la RD 920, près de Lafeuillade-en-Vézie, en direction de Montsalvy. Native du Veinazès, la famille Coste a constitué une importante collection sur l'histoire du Veinazès: objets, machines agricoles, ateliers ruraux. Sur 500 m², le musée présente de nombreuses expositions temporaires afin de stimuler la curiosité et renouveler le plaisir du visiteur. Nouveautés 2008 : Espace 'Pommes de terre' (2008 : année internationale) et Espace 'Balances et poids'. La composition permanente se compose d'ateliers artisanaux intégralement reconstitués à leurs dimensions d'origine. L'exposition qui les accompagne honore la mémoire des artisans qui y ont travaillé: Louitou Couderc, menuisier-charpentier de Sansac-Veinazès,. . .
ENVIRONNEMENT : L'AVEYRON AU PALMARES DE L'ECOLOGIE Nature
Aveyron, département vert. Le slogan a fait florès voilà quelques années, mais c'est peut-être aujourd'hui qu'il est le plus vrai. En tout cas, si l'on en croit le palmarès de l'écologie proposé par l'hebdomadaire La vie dans sa dernière livraison. Les critères retenus, pour édifier ce palmarès, ont été les suivants : Recyclage des déchets, mobilisation politique, qualité de l'air, agriculture bio, qualité de l'eau, énergies renouvelables. L'Aveyron s'en sort remarquablement bien, puisqu'il figure à la deuxième place au classement général, derrière l'Ardèche, et devant les Alpes de Haute - Provence et la Lozère. La Seine Maritime se retrouvant bonne dernière. Sans entrer dans le détail de tous les critères, on peut noter que l'Aveyron est en tête, notamment, pour le recyclage des déchets, la qualité de l'air ou celle des énergies renouvelables. Mais à la vingt-quatrième seulement pour la représentativité politique. Comme quoi, l'un ne va pas toujours avec l'autre. Le président du département, Jean-Claude Luche s'est logiquement félicité de « cet atout pour les Aveyronnais et pour la notoriété du département. Rien n'étant jamais définitivement acquis,. . .
LES GORGES DU TARNVidéos
Des paysages uniques, un décor minéral, des points de vue époustouflants… Cap Sud Ouest part à la découverte des Gorges du Tarn en Lozère, un canyon creusé entre deux hauts plateaux le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre. C’est en compagnie de Philippe Chambon, historien, que nous commençons notre périple. A Castelbouc, village coincé entre la rivière et la falaise, nous mesurons l’imagination qu’il a fallu aux hommes pour composer avec les contraintes dictées par la nature. Puis direction Saint Chély du Tarn. L’occasion de découvrir des lieux méconnus, une chapelle romane à moitié troglodytique et une mystérieuse cavité dissimulée dans la falaise. Nous embarquons à nouveau pour explorer les trésors qui ponctuent la descente des gorges. Au détour d’un méandre, une étonnante et magnifique bâtisse, le château de la Caze. Jean- Paul Nicot, son propriétaire nous fait découvrir des peintures du 17ème siècle récemment mise au jour. Les villages se succèdent. Hauterive. La Malène. C’est là que nous retrouvons Olivier Jassaud, batelier. Nous embarquons pour découvrir une partie des gorges uniquement accessibles par l’eau. Et nous remontons le temps, quand les premiers. . .
PARC ZOOLOGIQUE DU JARDIN DES BETES A GAGESNature
A 8mn de RODEZ, direction MILLAU-MENDE, dans un cadre botanique, vous pourrez cotoyer plus de 250 animaux insolites comme les ouistitis, fennecs, renards polaire, chiens de prairie, aras... Villages enfants avec animaux, aire de jeux, village western, labyrinthe avec jeux d'eau. En cours de visite venez découvrir de merveilleuses constructions miniatures des plus beaux villages du Rouergue en pierre de taille. A découvrir aussi au sein du parc : L’Aveyron en Poche : Spectacle “Son et Lumière” de 30mn contant l’histoire des plus beaux villages de l’Aveyron, miniaturisés en pierre de taille par un artisan maçon, mis en scène de centaines de santons et d’automates retraçant les gestes et métiers du temps jadis. • Durée de la visite : 3h • Type(s) de visite : Libre, Pédagogique pour enfants • Aide à la visite : Documentation/Plan, Panneaux d'informations, Dossiers pédagogiques Plus d'infos sur les site : www.jardindesbetes.fr
LE GOÛT DU TARN ET DE L'AVEYRONVidéos
Du sud du Tarn au nord de l’Aveyron, nous vous emmenons dans un périple de plus de 200 kilomètres. Des forêts sinueuses de la Montagne Noire aux gorges abruptes de la Truyère , les deux départements étonnent par la diversité de leurs paysages. Patrick Urbano est géographe. Dans le Tarn, il se bat pour préserver un patrimoine où géographie et culture se côtoient depuis des siècles. En avion, il survole le département pour répertorier les paysages. Puis avec Grégory Loaëc, guide à moto dans le département, les deux hommes sillonnent les plus beaux endroits de la Montagne Noire, véritable barrière à la confluence de quatre départements et tracent le prochain parcours de randonnée de Grégory. A Castres, Julien Pech, archéologue, navigue sur l’Agoût et nous fait découvrir le passé des tanneurs qui vivaient au bord de l’eau. Dans les rues de la ville, les édifices racontent l’histoire d’une cité au rôle majeur. A quelques kilomètres de Castres, le Sidobre interpelle les visiteurs. Cette terre de la démesure est le plus grand massif granitique d’Europe. Dans ce paradis pour les géographes, nous retrouvons Patrick Urbano avec une équipe de défricheurs. Il aménage le site pour. . .
L'AVEYRON, LE DEPARTEMENT OU L'ON VIT LE MIEUX ?Culturel
Schématiquement, la France de la santé est coupée en deux : "surmortalité" au nord, où l'on meurt plus jeune et plus souvent de maladies liées à l'alcool et au tabac, et "sous-mortalité" au sud, notamment en Rhône-Alpes et dans le Sud-Ouest. Dans cette dernière région, "les traditions culturelles et les habitudes alimentaires se sont toujours traduites par de bons indicateurs de santé publique, analyse le Dr Françoise Cayla, directrice de l'Observatoire régional de la santé de Midi-Pyrénées. Et si les départements de l'Aveyron et de la Haute-Garonne obtiennent des résultats particulièrement remarquables, c'est parce qu'ils présentent les plus faibles taux de précarité sociale de la région". Une précarité synonyme de mauvaise santé. Pourtant, quatre départements franciliens, où la pauvreté côtoie la richesse (Val-de-Marne, Essonne, Yvelines et Hauts-de-Seine), parviennent à se hisser parmi les dix premiers de notre classement. Publié par L'Express le 18/06/2008 Les sources de L'Express : L'espérance de vie : en années, au 1er janvier 2002. Insee, 2008. La surmortalité : taux de mortalité liée aux comportements individuels. . .
LE LAC DE PARELOUP, PLUS GRAND LAC DE LA REGION MIDI-PYRENEESNature
Le lac de Pareloup, appelé aussi lac de Salles-Curan, est l’un des hauts lieux touristiques, de vacances et de pêche de l’Aveyron. Il se situe entre Rodez et Millau sur le plateau du Lévézou à proximité de la commune de Salles-Curan à 805m d'altitude.. C’est le plus grand lac de la région Midi-Pyrénées et le 5e plus grand lac artificiel de France ! Cette retenue d’eau artificielle fait partie d’un aménagement hydraulique qui alimente une puissante centrale électrique sur le Tarn. Elle s’étend sur une superficie de 1.240 hectares. Le lac de Pareloup offre 100 kilomètres de rivages en pente douce propices à la pêche et à tous les sports nautiques, mais aussi à la baignade. Il possède même des grands fonds et des plages. La côte du lac est très découpée (130 km) et dégage de très nombreuses péninsules et deux îles (au large de la presqu'île du Routaboul). Étant dans une cuvette, le lac présente des côtes peu escarpées dégageant de vastes plages qui font souvent (lorsque le lac n'est pas trop plein) plusieurs dizaines de mètres de large. Construit dans les années 1950, le barrage créé un lac qui a noyé une ancienne cuvette appelée "la cuvette. . .
HISTOIRE DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRONHistoire
Avant la conquête romaine, le Rouergue (aujourd’hui le département de l’Aveyron) était habité par les Rutheni, ainsi appelés de leur idole Ruth, sorte de Vénus celtique dont le culte subsistait encore au Ve siècle de notre ère. Nation puissante, les Ruthènes avaient trois cités principales : Segodun, en langue celtique montagne à seigle (Rodez ) ; Condatemag, ville du confluent (au quartier d’Embarri, près de Millau ), et Carentomag, ville des parents (Caranton). Sur tous ces points on a découvert des ossements, des monnaies, des médailles, des poteries et d’autres objets d’art et d’industrie qui semblent confirmer la position de ces trois cités gauloises. Voisins et alliés des Arvernes, les Ruthènes les suivirent dans leurs expéditions au delà des Alpes et combattirent dans leurs rangs pour l’indépendance nationale. Betultich ou Bituit, chef des Arvernes, comptait dans son armée vingt-deux mille archers ruthènes, lorsque, joint aux Allobroges, il marcha contre le consul Quintus Fabius Maximus et lui livra bataille au confluent du Rhône et de l’Isère, l’an 121 avant notre ère. On sait que l’armée confédérée fut vaincue et qu’une partie du pays des Ruthènes se trouva comprise,. . .
AUX ALENTOURS D'ENTRAYGUES SUR TRUYEREPhotos
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
10 0