Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Hotel BarceloneArtisans de depannage plomberie sont à votre service
 
 
Actualités en Aveyron
ESPALION EN VALLEE DU LOT AVEYRONBeaux villages
Espalion est une grande ville pour la région. Elle est située sur la voie romaine agrippa. La via agrippa était une voie romaine qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux. Espalion est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le pont vieux Monument le plus célèbre de la ville, fut classé monument historique en 1888, et au patrimoine mondial par l'Unesco en 1998. On situe sa construction vers le XIème siècle. Le seigneur du château de Calmont d’olt chargé de l’entretien du pont percevait sur cet édifice un droit de péage. Ce pont fut maintes fois remanié. C’est le lieu de passage des troupeaux de la transhumance. au XIXème siècle, ce monument devenu trop étroit pour la circulation et trop fragile, la ville entreprit de se doter d’un nouvel édifice : le pont neuf réalisé en 1840. Le vieux palais Edifice de style renaissance datant de 1572, il fut classé monument historique en 1912. Campé sur le roc magnus au confluent du lot et du ruisseau du médéric, sur l’emplacement d’une des tours protégeant la porte St-Joseph. Il fut tout. . .
LA COUTELLERIE DE LAGUIOLEArtisanat
Avec plus de 15 couteliers, dont plusieurs ont été primés, la Coutellerie de Laguiole, entreprise familiale, est aujourd'hui le premier fabricant artisanal de couteaux de laguiole à Laguiole. L'entreprise Durand, c'est une histoire familiale, la passion du couteau : forge d'acier Damas, ciselage au burin, gravure Scrimshaw, sculpture des manches, abeilles forgées dans la masse comme autrefois, ... De par son expérience récompensée, notre atelier de Fabrication Artisanale vous propose des modèles classiques de prestige respectant l'histoire, les légendes et traditions de l'Aubrac. Les visites des ateliers guidées et commentées sont gratuites. Le Coutelier fabrique son couteau de A à Z et cela entièrement à la main. "Laguiole", un nom, une origine, une tradition non protégés. Le modèle de couteau Laguiole ainsi que le nom constituent un fabuleux héritage de nos ancêtres. Malheureusement, ces derniers ont oublié de le breveter dans les délais légaux. Au bout de 20 ans, tout produit tombe dans le domaine public. Le délai légal de protection est dépassé. Ce produit n’est plus protégeable. De ce fait n’importe qui peut marquer Laguiole sur n’importe. . .
RODEZ : CAPITALE DE L'AVEYRON ET DU ROUERGUETourisme
La Cathédrale et son Clocher gothique flamboyant La cathédrale, chef d'oeuvre de l'art gothique, est un élément majeur de la dynamique culturelle et touristique de la ville. La Cathédrale Notre Dame de Rodez fut bâti entre le XIIIème et le XVIème siècle. La première pierre de la cathédrale actuelle fut posée en 1277 par l'évêque Raymond de Calmont d’Olt. Cependant, la guerre de Cent Ans, puis les épidémies et notamment la peste noire de 1348 ainsi que diverses querelles au sein du diocèse provoquèrent une longue interruption de ce monumental chantier. À la fin du XIVe siècle, un clocher purement défensif fut érigé, couronné d'une flèche de bois. Au XVe siècle, les travaux furent repris de plus belle avec l'achèvement du chœur et de sa voûte, puis le lancement de la construction du transept et des premières travées de la nef. Pour l'accomplissement de ces travaux, les plus grands artistes de l'époque furent sollicités dont le sculpteur bourguignon Jacques Morel. Ceci explique l'origine de ce nouveau style médiéval qualifié de flamboyant à Rodez. Au XVIe siècle, François d'Estaing et Georges d'Armagnac donnèrent un nouvel élan à la construction. . .
LE PITTORESQUE A ENTRAYGUES SUR TRUYEREPhotos
VINS D'ENTRAYGUES ET DU FELProduits terroir
Un peu d'Histoire : Le Coustoubi et le vin d’Entraygues et du Fel : Le « Coustoubi » : habitant des coteaux à vin. Il était maraîcher, et vivait de la vente de fruit, de légume et de vin. Avec une carriole, appelée « jardinière » et un mulet, il partait vendre sur la montagne (à Laguiole , Nasbinals , St-Urcize …). Le vin dans le temps servait de monnaie d’échange avec le fromage de la montagne, donnait lieu à des joutes oratoires entre le « Mountagnol » et le « Coustoubi ». Le vignoble d’Entraygues et du Fel fut connu autrefois par ces vins trouves, produits dans un site lunaire, à terre rare. Ces vins furent sans doute les plus grands vins aveyronnais. Mais Entraygues et Le Fel eurent d'autres privilèges : celui d'être la barrière la plus septentrionale du vignoble rouergat, Entraygues était aussi l'ultime étape de la voie navigable qu'était le Lot. Les Gabarriers descendaient les barriques de vin vers la Basse Guyenne. Ainsi, grâce au commerce fluvial prospère, tous les cépages du sud-ouest furent implantés dans la région d'Entraygues. Les ingénieurs viticoles qui vinrent dans la Vallée du Lot furent. . .
LE PAYS DE SALLES-CURAN, ENTITE PAYSAGERE DU LEVEZOUBeaux villages
Salles-Curan est une commune touristique et rurale de 1.100 habitants, chef-lieu de canton, située au centre du département de l’Aveyron , entre Rodez et Millau. Elle s’étend sur un territoire de 9.390 hectares et appartient à l’entité paysagère du Lévézou , haut plateau cristallin vallonné dont l’altitude varie entre 800 et 1.000 mètres et qui culmine au Puech del Pal à 1155 mètres. C’est une région d’économie essentiellement agricole, d’élevage ovin et bovin. La commune est constituée de nombreux villages et hameaux , dont les plus importants sont Bouloc, Les Canabières et une partie de St Martin des Faux. Le canton de Salles-Curan est constitué des communes d’Alrance (417 hab.), Curan (302 hab.), Salles-Curan et Villefranche de Panat (762 hab.). Salles-Curan se trouve à proximité du lac de Pareloup , 5ème lac de France de par sa superficie qui est de 1.260 hectares et plus grand lac de Midi-Pyrénées. La proximité du lac de Pareloup , et de 107 km de berges, fait de Salles-Curan une station touristique pour les amoureux de sport nautique et de nature. Ce lac fait partie d'un aménagement hydraulique, créé par EDF, de 5 lacs qui alimentent une importante. . .
MUSÉE DE GÉOLOGIE PIERRE VETTER A DECAZEVILLECulturel
Au cœur de l’ancien bassin houiller de Decazeville , le musée géologie Pierre Vetter à Decazeville , présente toute la richesse géologique de l’Aveyron (roches, minéraux, fossiles) ainsi que l'histoire de l'exploitation du charbon à Decazeville. Les roches et les paysages, les minéraux et les minerais du sous-sol, les fossiles qui nous replongent dans ce qu'était notre Terre il y a des millions d'années... Une large partie du musée est consacrée aux nombreux fossiles de plantes découverts à Decazeville au cours de l’exploitation du charbon. Vieux de 300 millions d’années, ces fossiles sont les vestiges d’une étrange forêt tropicale à l’origine de la formation de la houille. A découvrir notamment, le reste d’un tronc d’arbre de 4 mètres de hauteur, pièce unique en Europe. Des maquettes illustrent la faune de cette époque lointaine où Decazeville était situé sous l'équateur. L’épopée du charbon est également présentée, depuis sa formation jusqu’à son exploitation par l’homme, notamment à ciel ouvert. De remarquables maquettes du 19ème siècle, dont certaines furent présentées lors de l’exposition universelle de Paris en 1900, illustrent la géologie du Bassin. Des expositions. . .
BARRAGE DE SARRANS : LA VIDANGE TOTALE EN MAI 2014Nature
Avec une vitesse d’abaissement de 10 cm par heure en moyenne, la vidange du lac du barrage de Sarrans - 8e plus grand de France avec 300 millions de m3 - attire déjà une foule de curieux. Des curieux certainement ravis d'apprendre qu'après la fin de la vidange prévue mi-mai 2014, EDF a prévu pas moins de 150 animations pendant la période dite d'à-sec pour que Sarrans et ses alentours deviennent l’un des "spots" de l'été en Aveyron. La vidange du lac barrage de Sarrans a débuté avec l’ouverture de la vanne de fond. Le débit de vidange est de 55 à 60 m3/s ce qui entraînera une baisse du niveau du lac d’environ 10cm/h. D’ailleurs, le niveau a déjà suffisamment baissé pour que l’on puisse déjà voir tous les vestiges aux alentours du Pont de Tréboul. A partir du barrage de Sarrans , ce sont les squelettes des arbres immergés qui l’on peut voir. Voilà une bonne idée de balade pour ce week-end. Dorénavant, et ce jusqu’à la fin des travaux, l’accès au lac est, pour des raisons de sécurité évidentes (risque de glissade, chute, enlisement) strictement interdit par arrêté préfectoral. Toutefois, afin de permettre aux personnes désireuses de s’approcher, 6. . .
ESPEYRAC SUR LE CHEMIN DE ST JACQUES DE COMPOSTELLE Beaux villages
Dernière étape avant Conques sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle , Espeyrac reste un village authentique et préservé. Bâtie en amphithéâtre, Espeyrac comporte des rues pentues et des ruelles en escalier, sur un promontoire rocheux, face à la vallée, et possède de nombreuses forêts de châtaigniers. A 12 km d'Entraygues , Espeyrac est nommé dans le cartulaire de Conques dès le XIème siècle. Il devait donc dépendre de cette abbaye. Le village possédait deux châteaux. De celui des seigneurs d'Espeyrac, subsiste un bâtiment avec tourelle. L'église est sur l'emplacement de l'autre. Autrefois, comme maintenant, village étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle en direction de Conques. Deux jolies croix de pierre aux entrées d'un village paisible. Site très agréable au creux de la pittoresque vallée de la Daze : rivière à truites qui rejoint le Lot à 5 km. A ses pieds, trois ruisseaux (appelés ici les 3 Dazes) nés sur les plateaux environnants se rejoignent : la Daze de Saint-Félix de Lunel, la Daze des Vernhettes venant de Campuac et la Daze de la Molinarie venant de Sénergues. Ils forment un joli cours d'eau serpentant dans les prés. Plus bas un barrage. . .
LA VALLEE DE L'AVEYRON, DES RACINES DE PIERRESVidéos
De Séverac le Château à Rodez , le long de la vallée de la rivière Aveyron , nous allons aujourd’hui découvrir l’histoire singulière de ce pays à la croisée des civilisations. Une aventure gravée dans la pierre, dolmens, menhirs, château, statue, cathédrale… Nous commençons notre « enquête » sur le peuplement de ce territoire à Séverac le Château. Philippe Gruat, chef de service du Service d’Archéologie du Conseil Départemental de l’Aveyron , nous invite à découvrir ce que cache cette magnifique cité médiévale installée sur une butte idéalement située. Car le sous sol de Séverac raconte une histoire aussi ancienne qu’insoupçonnée, prouvant que Séverac est probablement, à l’âge de bronze dès le 9ième siècle avant notre ère, la première « capitale » du Rouergue. Philippe nous emmène ensuite sur le sentier des dolmens de Buzeins. L’Aveyron est en effet le département de France où l’on trouve le plus de dolmens (plus qu’en Bretagne) : plus de 1000 ! Construits pour la plupart entre 5000 et 3000 ans av. J.-C., ce sont les monuments emblématiques du mégalithisme européen. Ils sont l'œuvre des agriculteurs et éleveurs ayant vécu dans cette région durant cette phase du Néolithique.. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2018
7 0