Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Artisans de depannage plomberie sont à votre service
 
 
 
Actualités en Aveyron
LES MEDIEVALES D'ESTAING, LES 7 ET 8 SEPTEMBRE 2019Manifestations
La fête médiévale d'Estaing transforme chaque année la ville en gigantesque village médiévale, afin de rappeler la belle époque du Moyen-âge où saltimbanques et troubadours rythmaient les fêtes, où l'artisanat se présentait dans les marchés aux côtés des armures et où le château était habité par les seigneurs et maîtres. Les habitants proposent une reconstitution historique grandeur nature en se prêtant aux jeux des costumes d'époque et en interprétant un rôle spécifique, entre villageois, chevaliers et valets. De multiples animations vous attendent pour revivre avec eux la folle épopée du Moyen-âge. Nous voici au XIIIe siècle, le marché médiéval regorge de produits du terroir, les artisans montrent leurs œuvres, les troupes de Troubadours animent les rues avec leurs jongleries et musiques traditionnelles. Le samedi soir, c’est le banquet. Et le vainqueur du challenge de Tristan sera adoubé chevalier sous les yeux des estagnols en costumes de circonstance. Chaque deuxième week-end de septembre a lieu les Médiévales à Estaing. Le petit village de la vallée du Lot s'est transformé pour un « come-back » au temps des gueux et chevaliers. Le passage pour piétons du. . .
LE CHATEAU D'ESTAING, DEMEURE DES COMTES D'ESTAINGChâteaux
Le château d’Estaing domine le confluent du Lot et de la Coussanne. Datant du XVe siècle, il a été acheté en 2005 par Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la République et son frère Olivier Giscard d'Estaing, ancien député des Alpes Maritimes, ancien maire d'Estaing. Le château d'Estaing est - avec l'église de Conques - un des monuments les plus connus et les plus rayonnants de l'Aveyron. Pendant la première République, il fut vendu par lots après la décapitation du dernier propriétaire de la lignée authentique, une personnalité pour qui cet édifice n'était qu'une possession lointaine et sans importance. En 1836, les religieuses de St. Joseph achetèrent le château pour en faire un couvent, une école et un lieu d'édification spirituelle. 164 ans plus tard, la congrégation décida de vendre le château. Pendant la période où Olivier Giscard d'Estaing était maire, les soeurs avait reçu une offre d'achat des deux frères Giscard d'Estaing, mais cette solution "ne plaisait pas" aux propriétaires et les soeurs ont finalement préféré vendre à la commune, qui avait - a l'insu de la congrégation - été contactée par l'ancien président et son frère afin de trouver un arrangement.. . .
LES COULEMELLES OU LEPIOTES ELEVEES Produits terroir
La coulemelle, également connue sous le nom de lépiote élevée, est un champignon assez commun qui pousse parfois en grandes troupes dans les sous-bois dégagés ou les clairières, plutôt sur terrains siliceux. C'est un champignon de grande taille au pied grêle, fibreux, brun, pelucheux ou floconneux, mesure de 20 à 40cm. élancé, long, légèrement bulbeux à la base, fibreux, chiné de zigzags pelucheux et pourvu d'un anneau mobile, coulissant, blanc en haut et brun au-dessous, d'aspect laineux. Jeune, il a tout à fait l'aspect d'une baguette de tambour avec son gros bulbe arrondi sur un long pied; puis ce bulbe s'étale autour d'un mamelon. Le chapeau qui peut atteindre un diamètre de 10 à 25 centimètres est mamelonné au centre, de couleur blanchâtre à brun grisâtre. Ce chapeau est recouvert de de mèches fibrilleuses brunes à noirâtre, sauf le mamelon qui reste uni et lisse. Les lamelles sont libres, d'un blanc crème à blanc sale, et ne sont pas rattachées au pied. La chair de la coulemelle est mince, tendre dans le chapeau, d'un blanc rosé et d'odeur agréable. Généralement précoce (juillet à octobre), on la trouve jusqu'à Noël dans les régions du sud de la France. . . .
PEYRELEAU A LA CONFLUENCE DES VALLEES DU TARN ET DE LA JONTEBeaux villages
Petit village situé aux confins du Rouergue et du Gévaudan, Peyreleau, anciennement Petralevi, est construit autour d’un éperon rocheux, lui-même surmonté d’une tour (à l’emplacement de l’antique château aujourd’hui disparu), à la confluence des vallées du Tarn et de la Jonte , séparant la Lozère de l’Aveyron, dans un des lieux les plus touristiques des gorges et des causses. Entouré par les communes de Le Rozier, Saint-André-de-Vézines et Mostuéjouls, Peyreleau est situé à 15 km au Nord-Est de Millau la plus grande ville des environs. Situé à 440 mètres d'altitude, La rivière le tarn , la rivière la jonte , le Ruisseau des Arzioles sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Peyreleau. Peyreleau est une commune du parc naturel régional des Grands Causses. C’est au terme d’un arrêté de Monsieur le Ministre Secrétaire d’état de l’éducation Nationale, inventaire des sites, en date à Paris du 14 février 1944, que la tour et l’ensemble du vieux village de Peyreleau ont été inscrits sur l’inventaire des sites dont la conservation présente un intérêt général. La chapelle octogonale et une partie des balustres et des arcades de la cour d’honneur du. . .
LE CHATEAU DE MÉLAC, UN REPAIRE DU SUD ROUERGUEChâteaux
La visite du château de Mélac, sauvé de la ruine par ses actuels propriétaires, permet de découvrir une architecture variée dont une surprenante cour intérieure avec arcades où ont lieu des concerts d'été et une salle de gardes à croisées d'ogives. Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration. Un repaire du sud Rouergue Lorsque vous arrivez par le Causse du Larzac et que vous plongez en direction de la vallée du Cernon, après environ 300 mètres de dénivelé, en contrebas de la route, sur votre droite, dans un vallon au pied du Sargel, vous découvrez Mélac... Surprenante apparition de ce hameau qui semble toujours sous la protection de son château, tant est fort le contraste des masses entre le groupe des maisons resserrées et basses et, en arrière plan, la silhouette massive des tours et des murs du "repaire" médiéval. Une famille d’Hospitaliers Mélac, c'est le souvenir d'une des plus noble et des plus ancienne famille féodale du sud Rouergue, les Gozon, dont l'un des membres, Dieudonné, devint grand maître de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de 1346 à 1353. Le château de Mélac, maison seigneuriale. . .
ENTRAYGUES: VESTIGES DU PASSEEntraygues
LA DEMEURE OU FIT ESCALE LA "REINE MARGOT" Une belle maison Renaissance porte l'inscription: "A l'étape de la Reine Margot". Marguerite de Valois dite "la Reine Margot", fille d'Henri II de Valois et de Catherine de Médicis, naquit en 1553. Elle épousa en 1572, Henri de Navarre, le futur Henri IV. Ce mariage fut un échec et en 1585, le roi refusant leur rupture, la Reine s'enfuit vers Agen. Dans son échec à s'emparer du Comté d'Agen, elle s'enfuie à nouveau avec l'objectif de regagner la Haute Auvergne et le châtreau de Carlat (près de Vic-sur-Cère dans le Cantal). La légende dit que, sur la trajet, elle séjourna à Entraygues le 28 septembre 1585 et assista le lendemain à une messe célébrée en la Chapelle du Pontet. LA PORTE VALETTE Un somptueux portail en bois de châtaignier, bien conservé, datant du XVIème siècle, classé en 1927, peut être admiré en arpentant la Rue Droite. Ce portail comportait deux marteaux : celui du bas toujours existant était pour les piétons et celui du haut (tristement volé en 2000) servait aux cavaliers. Pour en avoir une idée, visitez donc l'atelier du sculpteur Bernard Gratio qui en a fait une reproduction. Admirez. . .
NORD AVEYRON, SUR LE TOIT DU ROUERGUEVidéos
Situé aux portes de l'Auvergne, avec une vue imprenable sur les monts du Cantal, le nord de l’Aveyron laisse voir des paysages sauvages et donne envie d'en savoir plus. Les territoires que nous allons parcourir ne sont pas parmi les plus connus de Midi Pyrénées, et pourtant, leur beauté, leur histoire méritent qu’on s’y attarde. Nous commençons, avec Jean Pierre Trin, au Château de Valon , une splendide forteresse bâtie comme un nid d’aigle au dessus de gorges vertigineuses. L’endroit idéal pour appréhender le Carladez , cette ancienne vicomté partagée entre Cantal et Aveyron. Puis nous partons à la presqu’île de Laussac. Le point de départ d’une aventure industrielle et humaine hors du commun. A partir des années 1930, les hommes ont effet redessiné les paysages de ce territoire pour tirer profit de la puissance d’un cours d’eau : la Truyère. Aujourd’hui, la “houille blanche“ générée par la Truyère aveyronnaise représente 10% de l’énergie hydraulique produite en France. Avec Denis Cambon, directeur du groupement d’usines EDF, nous découvrons un ouvrage hydraulique à la pointe de la technologie : l’usine souterraine de Montézic. Creusée dans la montagne, à 400 mètres. . .
LE MOULIN DE TERRAL SUR L'AUBRACCulturel
Le Moulin de Terral est l’un des 15 moulins connus à ce jour qui s’échelonnaient le long de la Boralde de Saint-Chély , boralde étant le nom générique des rivières de l’Aubrac qui alimentent la rive droite du Lot. L’acte de fondation de Terral remonte à 1312. Cette année-là, Hugues Cabrolié et sa femme Raymonde, habitants du château de Salgues, obtiennent du baron de Calmont, seigneur de cette région et maître des cours d’eau non navigables, l’autorisation de construire en ce lieu un moulin de 3 ou 4 meules. Le moulin, bien que propriété des Cabrolié, avait un caractère banal : les habitants des environs étaient tenus d’y faire moudre leurs grains. Au début, les meuniers ne logeaient pas sur place. Terral se développera particulièrement à partir de la seconde moitié du XVII° siècle, sous l’impulsion de la famille Bonal, alliée aux Cabrolié. On doit certainement à Pierre Bonal la construction de la maison d’habitation. À partir de cette époque les meuniers résident sur le site. En 1704, Jean, fils de Pierre, fait construire la grange-étable. Le moulin à huile verra le jour vers le milieu du XVIII° siècle. En 1765, l’implantation des bâtiments était celle que nous connaissons. . .
LE CHATEAU DU BOUSQUET EN ROUERGUEChâteaux
Le Château du Bousquet est certainement la plus puissante et la plus belle des forteresses féodales du Rouergue. Ce monument dont l'origine pourrait remonter au XIII° ou XIV° siècle est dans un état de conservation remarquable. A ce titre, il compte parmi les très rares exemples de ce type d'architecture militaire construite d'un seul jet, de taille moyenne et de plan régulier. Six tours, créneaux et mâchicoulis, deux étages de chemins de rondes, comme on l'imagine dans les contes. Construit comme un reliquaire autour d'une chapelle orientée face au soleil levant, divers symboles lui sont particuliers. Mystère de la construction et de la conservation de cet édifice. Une âme de granit et de basalte où souffle encore l'esprit du Maître d'Œuvre... Les Montpeyroux ont-ils favorisé l'implantation d'Hospitaliers sur leur territoire, en bordure de l'itinéraire direct du Puy-en-Velay à Conques ? Le Château du Bousquet est situé à 5 km de Laguiole nord-Aveyron à l'entrée de l'Aubrac en bordure de la D.42 qui mène directement de Laguiole à Entraygues. Simple tronçon géographiquement parlant de l'itinéraire le plus court qui mène du Puy-en-Velay à Conques. . .
EQUITATION DANS L'AVEYRONSports
Ferme equestre du Badour à Ginolhac (5 kms d'Entraygues) Au programme, de multiples formules et activités : initiation, balades, stages à la demi-journée, randonnées découverte du pays, jeux équestres, perfectionnement, école élémentaire d'équitation et randonnées à la carte jusqu'à 6 jours. Exemple de balade à cheval : préparation du cheval afin de se familiariser avec l'animal puis 2 h de découverte sur les plateaux de la châtaigneraie et des gorges de la truyère. Renseignements et réservation : www.ferme-equestre-badour-entraygues.ffe.com
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2021
4 0