Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Hotel BarceloneArtisans de depannage plomberie sont à votre service
 
 
Actualités en Aveyron
VILLEFRANCHE DE ROUERGUE: ERE DES BASTIDES MEDIEVALESBeaux villages
Bastide fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers, frère du roi Saint-Louis (Louis IX) , Villefranche-de-Rouergue est situé au confluent de deux rivières, l'Alzou et l'Aveyron. Elle devient rapidement une importante place d'échanges commerciaux et le restera malgré le grand incendie de 1497 qui détruit une grande partie de la ville, et la grande épidémie de peste de 1628. Une bastide (de l'occitan bastida) est l'une des quelques 350 à 400 villes ou villages neufs fondés dans le sud-ouest de la France entre 1229 et 1373 et répondant à un certain nombre de caractéristiques. F. de Verneilh définit les bastides comme : « des villes neuves bâties tout d'un coup, en une seule fois, sous l'empire d'une seule volonté ». Les bastides sont l'expression d'une volonté médiévale d'aménagement du territoire. Histoire de la création de Villefranche de Rouergue Lorsque les capétiens prirent le pouvoir sur le comté de Toulouse par le mariage d'Alphonse de Poitiers avec l'héritière du comté Jeanne de Toulouse, fille du dernier comte Raymond VII, l'ancienne capitale administrative du Rouergue, Najac , siège de la sénéchaussée. . .
CAP SUR LE ROUERGUE, UN PAYS DE CARACTEREVidéos
Cap sur le Rouergue, ancienne province du Midi de la France correspond approximativement à l'actuel département de l'Aveyron. Un voyage dans le Nord du département, à la recherche de l'identité, de l'âme aveyronnaise. De Conques à Bozouls en passant par le site des Bourines restauré par des bénévoles amoureux de leur pays et le marché aux bestiaux de Laissac (le deuxième de France), nous allons découvrir des paysages et des hommes qui ont un point commun : une force de caractère ! Conques apparaît dans son écrin de verdure, « comme une révélation». Le superbe village médiéval et son abbatiale au splendide tympan reste l’un des plus importants centres d’art et de spiritualité de l’Occident. L’histoire de Conques est aussi riche que son patrimoine…. nous la découvrons en compagnie de Marie Renoue historienne de l’art. Au milieu des champs cultivés et des pâtures, une apparition, encore une ! On croirait voir un château, avec ses remparts, ses fossés, ses fortifications tant l’édifice au centre des dépendances, est imposant. Il s’agit en fait d’un grenier à blé fortifié. Au Moyen-âge, le domaine des Bourines était l'un des plus grands domaines du centre de la France. Didier. . .
LE CHOU FARCI A L'AVEYRONNAISEGastronomie
Choisissez indifféremment un chou pommé ou un chou frisé. le second est cependant plus tendre que le premier. Enlevez les premières feuilles et faites blanchir la pomme pendant quelques minutes. Pendant ce temps, préparez la farce en mélangeant un reste de viande haché finement, de la mie de pain, deux œufs entiers, des feuilles de blettes, de l'ail, du persil haché, un peu d'oignon, du sel et du poivre. Mêlez intimement. Mettez cette farce dans le cœur du chou et entre chaque feuille. Le chou reprend alors sa taille primitive. Ficelez-le bien pour que la farce demeure en place. Dans une cocotte en fonte, faites roussir avec un peu de matière grasse un oignon et quelques carottes coupées en rondelles. Ajoutez le chou et une ou deux gousses d'ail. Laissez mijoter longuement à feu très doux, pendant près de deux heures, en prenant garde à ce que le chou n'attache pas. Une variante de cette recette. Faites blanchir les feuilles du chou. Disposez le lard au fond de la cocotte et tapissez celle-ci à l'aide des grandes feuilles du chou, qui se tiennent bien. Dans cette enveloppe, disposez en couches alternées le chou tendre, que. . .
LA RECETTE DE L'ALIGOT, SPECIALITE AVEYRONNAISEGastronomie
L'aligot, emblême de la cuisine aveyronnaise. Pour 4 personnes : 1 kg de pommes de terre bintje 400 gr de tome fraîche 200 gr de crème fraîche épaisse 1 ou 2 gousses d'ail Sel et poivre Eplucher les pommes de terre et les gousses d'ail. Couper les pommes de terre en gros morceaux et les faire cuire avec l'ail 20 minutes dans de l'eau bouillante. Pendant ce temps, couper la tome fraîche en fine lamelles. A la fin de la cuisson retirer l'ail, passer les pommes de terre au presse-purée en ajoutant éventuellement un peu d'eau de cuisson pour obtenir la consistance désirée. Incorporer la crème fraîche en mélangeant avec une cuillère à bois, puis rapidement 400 gr de tome fraîche en remuant énergiquement afin d'aérer l'aligot qui doit filer au bout de la spatule en formant un ruban. on peut, si on le désire, parfumer encore d'une gousse d'ail entière écrasée. A voir également : L'AUBRAC, UNE TERRE DE RENCONTRES
SAINT ROME DE TARN ET LA CASCADE DES BAUMESBeaux villages
Entouré par les communes de Les Costes-Gozon, Saint-Rome-de-Cernon et Montjaux, Saint-Rome-de-Tarn est une commune du parc naturel régional des Grands Causses située à 15 km au Nord-Est de Millau la plus grande ville des environs. Situé à 390 mètre d'altitude, La rivière le tarn est le principal cours d'eau qui traverse le village de Saint-Rome-de-Tarn. L'histoire connue de Saint Rome de Tarn remonte au Vème siècle, lors de l'évangélisation du Rouergue par Saint Amans, Prélat de Rodez . Au Xème siècle, la population doit soutenir les assauts des envahisseurs, construire un château fort dit "de la Tour grosse", des remparts dont il subsiste de nos jours une série de portes fortifiées. Les vestiges du pont du XIème siècle sont encore en partie visibles. Ruiné lors des guerres de religion, le bourg est peu à peu reconstruit, gardant ses enceintes fortifiées mais s'ouvrant aussi sur les faubourgs où logeait tout un petit peuple d'artisans. Implanté au flanc des coteaux de "Carmes" et des "Espeyrières", le village bénéficie d'un micro-climat méditerranéen permettant la culture de la vigne (autrefois sa principale ressource) et des arbres fruitiers. Le Tarn,. . .
NOUVEAU RECORD MONDIAL POUR UN TABLEAU DE SOULAGECulturel
Il y a quelques jours (Mars 2013), chez Christie's, à Londres, une oeuvre de Pierre Soulages , qui réside à Sète (Hérault), a été adjugée pour une somme de 3 812 240 euros (3 289 250 livres). De 2,02 mètres sur 1,56 mètres, elle a été réalisée le 27 mars 1961, sous les yeux du romancier Roger Vailland. Le prix de ce tableau constitue un nouveau record mondial pour un peintre contemporain. Notons que le musée Soulages , qui ouvrira ses portes au printemps prochain, à Rodez , abritera de nombreuses oeuvres de la période couvrant les années cinquante et soixante, les plus recherchées dans les ventes publiques.
LE CEPE OU LE ROI DES CHAMPIGNONS DE NOS FORETSProduits terroir
Les cèpes font partie de la famille des bolets. Il existe une centaine d'espèces de bolets dont quatre sont des cèpes. Les cèpes sont souvent considérés comme les bolets nobles. Les quatres espèces de cèpes sont les suivantes: Bordeaux, Bronzé, des pins et d'été. Ils ont une chair blanche, non bleuissante, leur pied est ventru à obèse et leurs pores blancs jaunissent avec l'age. Ces cèpes sont très recherchés. Cependant, si le cèpe de Bordeaux est encore assez commun et répandu partout dans le monde, les autres cèpes sont plus ou moins rares selon les régions.
LA JOCONDE A L'ABBAYE DE LOC-DIEUHistoire
Mai 1940 : alors que les allemands se dirigent vers Paris, les conservateurs du Louvre décident de cacher leurs trésors plus loin que Chambord. C'est ainsi qu'en pleine débâcle, plus de trois mille peintures - dont La Joconde - arrivent à l'abbaye de LOC-DIEU. La « Guerre du Louvre » : c'est ainsi que l'on appelle aujourd'hui cet épisode de l'histoire française qui à donné matière à deux expositions à Paris et à Chambord à l'occasion des 70 ans de ces évènements. Ils sont également abordés au cours de la visite de Loc Dieu ou Camille de Montalivet, propriétaire, propose une présentation de « Jocondes transfigurées ». Les responsables du musée du Louvre se sont préoccupés dès 1939 de mettre les collections à l'abri. L'autorisation est venue en août d'évacuer les chefs-d'œuvre des musées nationaux vers le centre et l'ouest du pays, via Chambord. Mais en mai 1940, alors que les allemands se rapprochent de Paris, les conservateurs décident d'aller plus loin. Loc Dieu, estime Camille de Montalivet, avait dû être repérée par un gardien-chef du Louvre originaire de Villefranche-de-Rouergue. L'église permettait de stocker tous les tableaux, l'accès. . .
ESCALOPES DE FOIE GRAS AUX RAISINSGastronomie
Ingredients pour 4 personnes : * 4 belles tranches de foie gras d'oie ou de canard cru * 1 belle grappe de raisin blanc (chasselas) * 4 tranches de pain de campagne épaisses * 1 verre de vin blanc liquoreux * 2 cuil à soupe de farine * 4 cuil à soupe de graise d'oie ou de canard * sel, poivre 1) Détacher les raisins de la grappe. Les laver, les épépiner ou les laisser entiers. Les disposer dans un saladier. Les arroser de vin liquoreux. Les couvrir et les laisser macérer 24 h dans le réfrigérateur. 2) Le jour même , saler, poivrer les tranches de foie gras. Les fariner légèrement. Faire chauffer la graisse d'oie ou de canard dans une poêle. Les y déposer. Baisser le feu et laisser blondir 30 secondes de chaque côté. Egoutter ces tranches. Les réserver au chaud. 3) Faire dorer le pain de campagne dans la graisse de cuison du foie gras. Les égoutter sur du papier absorbant. Tenir au chaud entre deux assiettes. 4) Dégraisser la poêle de cuisson en jetant la graisse. Verser dedans le vin de macération du raisin. Faire réduire 4 à 5 mn en remuant souvent. Ajouter le raisin. Quand les grains sont chauds,. . .
MONTSALVY : VILLAGE D'AUVERGNEBeaux villages
Dans le sud du Cantal (Auvergne) en Châtaigneraie et à la limite du Nord Aveyron, à 800 m d' altitude, entouré de lacs, forêts, ruisseaux et rivières, découvrez le village de Montsalvy. Les origines de Montsalvy se trouvent au XI ème siècle. Béranger, Seigneur du lieu et vicomte de Carlat, fait donation d'un territoire au moine Gausbert. Ce dernier y fonde une église, un hospice (maison d'accueil pour voyageurs) et un monastère. Le terrain est borné de quatre croix (dont la croix Sainte-Anne et la croix du Cambon). Saint Gausbert crée une sauveté, territoire assurant l'immunité ecclésiastique à qui s'y réfugie : havre d'espoir où toute population vient se mettre à l'abri. Les travaux de construction de l'abbaye nécessitent une grande main d' oeuvre, le bourg se développe et voit l'apparition de petits commerces. Le monastère de Montsalvy connaît un essor important. La ville prend alors son nom, Montsalvy : Mons salutatis, mont de la sauveté ou Mons Salvii, mont du sauvé. L' Église a depuis canonisé Gausbert et son successeur Bernard. A voir : Son église Abbatiale du XII éme avec sa salle capitulaire et le réfectoire des moines. Son château qui. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
3 0