Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Annuaire gratuit de vacances en FranceLocations Vacances en France, annuaire de location vacances de particuliers a particuliers.
Locations Vacances
Locations Vacances en France et Europe.Partenaires OOVacances : Vacances Particuliers | Location Vacances | Annonces Locations Vacances | Locations Vacances | Vacances entre Particuliers | Top Locations Vacances | Vacances
Location Vacances
 
 
 
Actualités en Aveyron
STE EULALIE DE CERNON ET SA COMMANDERIE MEDIEVALE Beaux villages
Contrairement à ses dépendances, Sainte Eulalie n'est pas située sur le plateau du Larzac , mais dans une verdoyante vallée, celle du Cernon. Sainte Eulalie présente deux ensemble encore intacte : l'enceinte des murailles élevée par les hospitaliers au XVème siècle et le château des templiers construit par les hospitaliers (toujours au Xvème) qui a précédé la construction des fortifications de la ville. Les murailles de la ville mesurent entre onze et douze mètres de hauteur tandis que les tours ont elle une hauteur de vingt mètres et sont couronnées de mâchicoulis. Sur la place, à l'emplacement de l'ancien cimetière des templiers se tient la fontaine qui est l'œuvre du commandeur Jean de Bermouy-Villeneuve au milieu du XVIIème siècle. Intégrée au Parc Naturel Régional des Grands Causses , Sainte Eulalie de Cernon se niche sur les contreforts du plateau du Larzac. L’aridité du plateau calcaire fait place à une vallée où cohabitent une flore exceptionnelle et une faune variée. Le site est occupé depuis la Préhistoire, comme en témoignent les vestiges gallo-romains, le site archéologique du Puech ou encore le dolmen des Rafenes. Le village a connu son essor grâce. . .
VINS D'ENTRAYGUES ET DU FELProduits terroir
Un peu d'Histoire : Le Coustoubi et le vin d’Entraygues et du Fel : Le « Coustoubi » : habitant des coteaux à vin. Il était maraîcher, et vivait de la vente de fruit, de légume et de vin. Avec une carriole, appelée « jardinière » et un mulet, il partait vendre sur la montagne (à Laguiole , Nasbinals , St-Urcize …). Le vin dans le temps servait de monnaie d’échange avec le fromage de la montagne, donnait lieu à des joutes oratoires entre le « Mountagnol » et le « Coustoubi ». Le vignoble d’Entraygues et du Fel fut connu autrefois par ces vins trouves, produits dans un site lunaire, à terre rare. Ces vins furent sans doute les plus grands vins aveyronnais. Mais Entraygues et Le Fel eurent d'autres privilèges : celui d'être la barrière la plus septentrionale du vignoble rouergat, Entraygues était aussi l'ultime étape de la voie navigable qu'était le Lot. Les Gabarriers descendaient les barriques de vin vers la Basse Guyenne. Ainsi, grâce au commerce fluvial prospère, tous les cépages du sud-ouest furent implantés dans la région d'Entraygues. Les ingénieurs viticoles qui vinrent dans la Vallée du Lot furent. . .
MARVEJOLS, VILLE ROYALE EN GEVAUDANBeaux villages
Marvejols en occitan "Maruèjols", est une commune située dans le département de la Lozère en Gévaudan, à 670 mètres d'altitude, aux portes de l'Aubrac et de la Margeride, à proximité des gorges du Tarn et des Causses. Marvejols est une ville historique de caractère marquée par la culture occitane au passé riche de bouleversements et d'anecdotes. Du menhir d'époque gauloise, place Girou, aux trois imposantes portes fortifiées du XVIIème siècle, Marvejols est un véritable voyage à travers le temps et l'histoire du Haut-Languedoc à découvrir au hasard de vos pérégrinations dans ses étroites ruelles datant du Moyen-Age. Marvejols devient "Ville Royale" en 1307 lorsque Philippe IV le Bel en fît sa capitale en Gévaudan. Fortifiée durant la Guerre de Cent Ans, elle se convertit au protestantisme au XVIème siècle et prit parti pour Henri de Navarre futur Henri IV. Assiégée par les troupes du Duc de Joyeuse venues tromper les garnisons du Midi, les 3/4 de la population furent massacrés, la ville incendiée et les fortifications détruites... Reconnaissant, Henri IV fera reconstruire la ville dès 1601. Les trois portes sont les témoins de cette époque de trouble. . . .
VIALA-DU-PAS-DE-JAUX, VILLAGE TEMPLIER DU LARZACBeaux villages
A quelques lieues de la commanderie en remontant sur le plateau, en direction de Roquefort , sur la vaste lande du Larzac se découpe dans le ciel la fière Tour du Viala. C'est en effet de très loin, en venant de Sainte-Eulalie , que l'on aperçoit au-dessus de l'horizon, l'imposante tour grenier des chevaliers hospitaliers du Viala du Pas de Jaux. Le site du Viala du Pas de Jaux fut acquis par donation à l'ordre religieux des Templiers dès 1150. ("Jaux" vient du latin "jovis" : Jupiter). Il s'agissait d'un domaine agricole important, au milieu duquel se trouvait un ensemble d'habitations et de défenses rattaché à la Commanderie de Sainte-Eulalie-de-Cernon. La tour carrée, de 27 m de hauteur, la plus grande tour grenier construite sur le Larzac (vers 1430), a été la première fortification élevée pour emmagasiner les redevances en nature, en particulier les grains. Elle avait pour vocation de protéger les habitants du Viala, qui, parce pas assez nombreux, n'ont pu construire de remparts, et se trouvant trop éloignés de Sainte-Eulalie ont construit avec l'accord du commandeur, ce puissant refuge. Tous pouvaient y trouver place en cas de besoin, et mettre à l'abri leurs biens. . .
LE CHATEAU DU COLOMBIER A MONDALAZACChâteaux
Une balade enchantée dans le Moyen Âge dans un parc de 7 hectares abritant le Château des Comtes de La Panouse, un jardin médiéval et un Bestiaire Vivant. Propriété familiale du vicomte de la Panouse, fondateur du parc animalier de Thoiry, ce château est dans la famille depuis 30 générations. La forme de l'édifice proche du carré, ses fenêtres de petites dimensions et munies de grilles, la présence de mâchicoulis, d'archères et de canonnières rappellent sa fonction défensive. Le jardin d'Eden Médiéval est l'illustration vivante de l'histoire des jardins de Charlemagne au 15ème siècle. Jadis, dans ce pré fleuri aux mille fleurs violettes, primevères, coquelicots et marguerites, les damoiseaux et damoiselles jouaient au croquet ou aux échecs. On dansait autour de l'Arbre de Mai, on s'embrassait sous la gloriette. Revivez les "riches heures" des châtelaines et de leurs chevaliers d'antan et goûtez dans ce jardin clos, des moments de calme, de détente et d'evasion... Près de la fontaine chantante, parmi les lis de Madone et lis de Turquie, sous les tonnelles ombragées aux vignes grimpantes, parmi la camomille et le thym en petites pelouses et les. . .
UN SEISME DE MAGNITUDE 3,9 A FAIT TREMBLER LE NORD AVEYRONNature
Un tremblement de terre a eu lieu dans la nuit du samedi 25 janvier 2014, mais il n'a fait ni dégât ni blessé, a-t-on appris dimanche auprès de la gendarmerie. La secousse a été ressentie à Sébrazac, un village de 500 habitants situé à moins de trente kilomètres de Rodez , ainsi que dans les vallées du Lot et de la Truyère , dans le sud du Massif central, a indiqué la gendarmerie, qui évoque un événement "insolite". Ce "séisme de magnitude 3,9" s'est produit très précisément à 27 kilomètres au nord de Rodez , samedi, à 22 h 16, précise le Bureau central sismologique français sur son site internet. La zone n'avait pas connu de séisme de magnitude 4 depuis quarante ans, selon l'historique de cet organisme officiel. Les gendarmes ont reçu des appels d'habitants du village de Mur-de-Barrez jusqu'à la commune d'Entraygues-sur-Truyère au confluent du Lot et de la Truyère. Ce type de séisme, dit "de perception humaine modérée", n'occasionne pas de destruction. En 2011, le quotidien régional La Dépêche du Midi avait rappelé à ses lecteurs que 50 % des municipalités de l'Aveyron se situaient dans une zone présentant un "risque faible" de séisme. Le Grand Rodez en fait partie,. . .
LA RECETTE DES PASCADESGastronomie
Mélanger 60 g de beurre fondu avec 250 g de farine. Ajouter : 1 bouquet de persil haché 4 oeufs entiers 100 ml de lait 2 pincées de sel. Mélanger le tout et laisser reposer 1 heure. Faire cuire des crêpes épaisses d'environ 10 cm de diamètre durant 5 à 8 minutes dans une poêle huilée. Les Pascades se mangent chaudes ou froides.
POTERIE DU MERLEArtisanat
Poterie artisanale créée en 1999 par Carine Girin et Lenni Borzycki qui ont installé leur exposition dans le coeur historique d'Entraygues sur Truyère à "L'Etape de la Reine Margot" (Place A. Castanié) à Entraygues sur Truyère. Venez découvrir des créations céramiques en grès, réalisées à la main, au tour. Ce travail s'accompagne en permanence d'une recherche sur les minéraux afin de proposer une large gamme d'émaux et de couleurs cuits à 1280 °c Riche de couleurs, nos poteries utilitaires et décoratives en grès et porcelaine, vous attendent dans le coeur historique d'Entraygues. Ouvert d'avril à septembre, et toute l'année sur rendez-vous à l'Etape de la reine Margot (Place A. Castanié) à Entraygues sur Truyère. Tel : 05 65 44 44 26 - 06 13 34 16 92
CHATEAU DE MESSILHAC : SPLENDIDE ET INTACTE ARCHITECTURE RENAISSANCEChâteaux
Construit en Carladez dès le XIème siècle, sur un promontoire élevé dominant la vallée du Goul, aux confins de la Haute Auvergne et du Rouergue, Messilhac, par les embellissements apportés à son logis central au début du XVIème siècle par Jean de Montamat, son seigneur, est aujourd'hui le seul vestige intact de l'architecture de la Renaissance dans le Cantal, avec une façade sculptée de toute beauté et un escalier droit à l'italienne. Il transforma le sévère château féodal en une agréable résidence en ajoutant à la facade une grande porte, de belles sculptures, des fenêtres à meneaux et des cheminées à manteaux. C'est son buste qui figure dans le motif en forme de coquille au-dessus de l'entrée. Dans le vestibule on peut lire sa devise d'acceuil: "Qui vient céans et rien n'apporte Soit diligent de passer la porte Car notre estat ne peut porter Ceans venir sans rien porter." Le château qui fut à la fin du seizième siècle le siège du bailli de la Haute Auvergne, le capitaine Capt de Rastinhac, lieutenant général du roi dans la région, joua un rôle important dans l'histoire locale, notamment au cours de la Guerre de Cent Ans où il. . .
MONTSALVY : VILLAGE D'AUVERGNEBeaux villages
Dans le sud du Cantal (Auvergne) en Châtaigneraie et à la limite du Nord Aveyron, à 800 m d' altitude, entouré de lacs, forêts, ruisseaux et rivières, découvrez le village de Montsalvy. Les origines de Montsalvy se trouvent au XI ème siècle. Béranger, Seigneur du lieu et vicomte de Carlat, fait donation d'un territoire au moine Gausbert. Ce dernier y fonde une église, un hospice (maison d'accueil pour voyageurs) et un monastère. Le terrain est borné de quatre croix (dont la croix Sainte-Anne et la croix du Cambon). Saint Gausbert crée une sauveté, territoire assurant l'immunité ecclésiastique à qui s'y réfugie : havre d'espoir où toute population vient se mettre à l'abri. Les travaux de construction de l'abbaye nécessitent une grande main d' oeuvre, le bourg se développe et voit l'apparition de petits commerces. Le monastère de Montsalvy connaît un essor important. La ville prend alors son nom, Montsalvy : Mons salutatis, mont de la sauveté ou Mons Salvii, mont du sauvé. L' Église a depuis canonisé Gausbert et son successeur Bernard. A voir : Son église Abbatiale du XII éme avec sa salle capitulaire et le réfectoire des moines. Son château qui. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2019
6 0