Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Goa Hotels - Book Holidays offers Cheap Hotels in Goa, Budget Hotels in Goa, 4 Star Hotels in Goa, 3 Star Airport Hotels in Goa, Luxury, Discount Beach hotels in Goa, India.
 
 
Actualités en Aveyron
LES PLUS BEAUX VILLAGES DE LA RIVIERE AVEYRONVidéos
La rivière Aveyron est le lien entre trois sites d’exception: Najac , Villefranche de Rouergue et Belcastel. Trois sites ou Histoire (avec un grand H) et histoires sont intimement liés. L’occasion de rencontrer des amoureux du Rouergue , dont la passion s’exprime aussi bien dans l’étude du passé que dans la réhabilitation et la sauvegarde du patrimoine aveyronnais. Nous commençons nos escapades dans un étonnant village, dominant les méandres de l’Aveyron. Najac , perché sur un promontoire rocheux s’étire tout au long d’une rue unique au bout de laquelle trône un imposant château fort. Isabelle Aronowicz nous fait découvrir l’histoire singulière de cette forteresse royale construite par Alphonse de Poitiers, le frère de Saint Louis pour asseoir le pouvoir de la couronne de France sur le Rouergue. Si le château est hors norme, le village, que Lucille Brège guide conférencière, nous fait découvrir, ne l’est pas moins. Il présente en effet une forme étonnante : un village rue qui se développe le long du promontoire rocheux, tout en longueur. Remontant un peu l’Aveyron, nous entrons dans Villefranche de Rouergue , le concurrent économique de Najac au Moyen-âge. Christophe. . .
DESSINS ANCIENS DE L'HOTEL DU LION D'OR A ENTRAYGUES SUR TRUYEREPhotos
LA FERME DES AUTRUCHESNature
Aux portes de Conques , en direction de Sénergues , on rencontre un élévage bien singulier. Chez Geneviève et Christian Vigouroux , on peut découvrir cet élévage en plein air d'autruches de tous les âges, dans des parcs aménagés de plusieurs hectares. Au fil des saisons; leur comportement se dévoile avec leurs parades amoureuses, leurs danses surprenantes et leur démarche singulière. De la ponte à la maturité, le couple assure toute la chaîne de l'élevage, dans la tradition fermière et cela depuis 1998 ou sont rentrées leurs six premières autruches. Les produits sont valorisés en vente directe. La viande est commercialisée en surgelés et en conserve, c'est une viande tendre, fondante, très facile à cuisiner. «Il ne faut pas la faire trop cuire », conseille Geneviève. L'abattage et la découpe sont réalisés à Villefranche de Rouergue. L'autruche, 2,20 à 2,30 m de hauteur, jusqu'à 150kg pour les reproducteurs, est un animal parfois familier, mais dont il faut se méfier en permanence, l'accès aux parcs ne se fait qu'avec un véhicule. Le troupeau est réparti en plusieurs enclos avec abris : poussins, élevage, engraissement et 5 pour les reproducteurs (un mâle. . .
LE CHATEAU DE PRUINESChâteaux
Construit en grès rose au XVème, XVIIème, XVIIIème siècle, le château qui s'ouvre sur un escalier Renaissance conserve de belles cuisines, des plafonds XVIIème et dévoile dans ses pièces meublées et décorées une collection de 600 poteries populaires et objets régionnaux du XVIIème siècle à nos jours. Au XVIème siècle des travaux d'aménagement intérieurs furent entrepris. Le plafond peint, datant du XVIIème siècle, possède un décor peint et sculpté très coloré; il est actuellement visible dans une pièce du premier étage de la tour. C'est une curiosité rare en Rouergue qui mérite le détour. Appartenant à la famille Arjac-Solages au XVème siècle puis aux Bancalis au XVIIème siècle, le château est vendu à la municipalité qui en a fait la mairie ainsi que l'école publique de 1917 à 1954. Aujourd'hui propriété de personnes privées, le château de Pruines, a été restauré et meublé dans un ameublement d'époque. Autre curiosité sur le domaine de la commune de Pruines : le pic du Kaymar (707 m). C'est en quittant le village et en montant jusqu'au lieu appelé "le Kaymar " que l'on peut apercevoir la splendide vallée du Dourdou, le village de Pruines et même le clocher de. . .
MONTEE IMPOSSIBLE DE MANDAILLES, DIMANCHE 2 AOUT 2015Manifestations
Idée de sortie, si vous êtes de la région de l’Aveyron ou du Cantal, le dimanche 2 août à Mandailles se déroule une épreuve du championnat de France de montée impossible. Mandailles se situe dans la partie Nord du département de l’Aveyron, en région Midi Pyrénées, entre Espalion et St Geniez D'olt , aux portes de l'Aubrac , à 1 heure du Viaduc de Millau. Le village de Mandailles est bâti tout en longueur sur une arête rocheuse et s'abaisse en pente raide vers le lac de Castelnau-Lassouts , d'où l'expression locale "long comme Mandailles". Très joli site avec des demeures du XVIème siècle, possédant des fenêtres à meneaux et des caves voutées. Vestige du château au bas du village. Les règles de la montée impossible Le Championnat de France Montée Impossible oppose des prototypes aussi puissants qu'incroyables, sortis de l'imaginaire de passionnés. Le but est simple : aller le plus loin possible, le plus vite possible, dans une pente dont l'angle d'inclinaison peut parfois atteindre 90 degrés ! Entre le vrombissement des moteurs, des prototypes à couper le souffle et des montées qui semblent infranchissables, assister à ce spectacle. . .
LES GORGES DE L'AVEYRONNature
Les gorges de l'Aveyron, c'est un canyon creusé par l'Aveyron dans les causses aux abords du Quercy. C'est un territoire merveilleux à découvrir par vélo, en canoë-kayak , à pied surtout. Au nord des gorges de l'Aveyron se trouvent les bastides du Rouergue (Najac , Villefranche-de-Rouergue , Villeneuve d'Aveyron , et La Bastide l'Évêque ), ainsi que le village médiéval de Caylus. Dans sa partie sud, les gorges relient trois bastides qui ont gardé leur caractère médiéval: Saint-Antonin-Noble-Val, Penne et Bruniquel. Un écrin de verdure, une nature préservée, des chemins insolites et des vues superbes sont la récompense des promeneurs. Couvrant une vaste zone à l'Ouest de l'Aveyron, cette région est constituée d'une mosaïque de terroirs. Au cour de ces paysages contrastés, vous découvrirez des joyaux d'architecture, tels que les bastides du Rouergue (Najac , Villefranche , Villeneuve , La Bastide l'Évêque ), et de nombreux châteaux. De Villefranche-de-Rouergue , la route s’enfonce dans les gorges de l’Aveyron à la rencontre du célèbre village de Najac , sur lequel veille le château qui fut la clé de tout le pays durant les nombreuses guerres marquant. . .
LA VALLEE DE L'AVEYRON, DES RACINES DE PIERRESVidéos
De Séverac le Château à Rodez , le long de la vallée de la rivière Aveyron , nous allons aujourd’hui découvrir l’histoire singulière de ce pays à la croisée des civilisations. Une aventure gravée dans la pierre, dolmens, menhirs, château, statue, cathédrale… Nous commençons notre « enquête » sur le peuplement de ce territoire à Séverac le Château. Philippe Gruat, chef de service du Service d’Archéologie du Conseil Départemental de l’Aveyron , nous invite à découvrir ce que cache cette magnifique cité médiévale installée sur une butte idéalement située. Car le sous sol de Séverac raconte une histoire aussi ancienne qu’insoupçonnée, prouvant que Séverac est probablement, à l’âge de bronze dès le 9ième siècle avant notre ère, la première « capitale » du Rouergue. Philippe nous emmène ensuite sur le sentier des dolmens de Buzeins. L’Aveyron est en effet le département de France où l’on trouve le plus de dolmens (plus qu’en Bretagne) : plus de 1000 ! Construits pour la plupart entre 5000 et 3000 ans av. J.-C., ce sont les monuments emblématiques du mégalithisme européen. Ils sont l'œuvre des agriculteurs et éleveurs ayant vécu dans cette région durant cette phase du Néolithique.. . .
DECAZEVILLE : ANCIENNE INDUSTRIE EN BASSIN HOUILLERBeaux villages
Pôle industriel dans un département vert, Decazeville est un passage obligé pour tous les passionnés de tourisme industriel. Ville récente d'environ 170 ans, elle a été créée par le Duc Decazes (1788-1860) pour exploiter la houille et mettre en place l'industrie sidérurgique. C'est l'une des premières villes bâties autour et à cause de l'industrie. A l'origine, des marécages se trouvaient sur ces terres. Decazeville connaît de grands jours et est en pleine expansion jusqu'en 1855, date à laquelle le traité de libre échange signé avec l'Angleterre provoque une très longue crise métallurgique nationale. Il faut attendre 1914 pour voir une nette reprise, mais la métallurgie décline peu à peu, après la guerre. Les mines souterraines ont été abandonnées en 1966. La concentration des efforts s'est donc effectuée sur la mine à ciel ouvert, "la découverte" qui est devenue la plus grande exploitation de ce type en France (3,7 km de long, 2,5 km de large, 250 m de profondeur). Aujourd'hui, l'activité est définitivement arrêtée depuis 2001, mais la ville reste très empreinte de son passé minier. Le site de la "Découverte" est en cours de réhabilitation. A voir. . .
TRESOR DE CONQUES : SAINTE-FOY A FAIT LA FORTUNE DE CONQUESHistoire
Conques serait-il Conques sans le crâne de Sainte-Foy? Et celui-ci, a-t-il été dérobé ou mis à l’abri lors des invasions normandes qui dévastaient dans les années 800 les bords de la garonne ? L’Eglise s’en tient à une formule magique : la “translation furtive“. Tandis que d’autres soutiennent mordicus que les ossements de la jeune martyre d’Agen ont été volés en 866 dans un monastère d’Agen par un moine conquois. Cet agent double aura passé dix ans à Agen pour endormir la méfiance de ses coreligionnaires avant d’entreprendre son méfait. Après cela le crâne sera placé dans le fameux reliquaire d’or et Conques qui s’appauvrissait connaîtra la fortune... Pour accéder au Trésor, il faut passer par les vestiges du cloître. C'est l'un des cinq grands trésors européens d'orfèvrerie médiévale. L'un des rares restes de saints, le crâne de Sainte Foy. Ancienne adolescente chrétienne martyrisée en 303 à Agen, et enfermée dans une exceptionnelle statue. Assise sur un trône et couronnée, la majesté de Sainte Foy est le seul exemplaire conservé des statuts reliques préromanes. Aménagées dans une salle, les reliques sont choyées. Elles auraient pu être confisquées en 1793.. . .
L'HISTOIRE DU COUTEAU DE LAGUIOLEHistoire
On écrit LAGUIOLE et on prononce « LAÏOLE ». On a conservé la prononciation ancienne, en patois, en occitan, c’est la raison pour laquelle on parle de Laïole. Début du 19ème siècle Au début du 19ème siècle, le couteau local avait pour nom ‘Capujadou’. C’était une lame fixe et pointue emmanchée sur un morceau de bois ; c’est le premier couteau de Laguiole. 1829 Naissance du couteau Laguiole pliant à cran forcé*. Ce modèle est très proche de la version actuelle que nous connaissons tous. L’Aubrac est un vaste plateau composé de fermes isolées où habitent plusieurs familles. Les aînés partaient faire la saison d’hiver en Catalogne en tant que tâcherons et surtout scieurs de long. Certains d’entre eux sont revenus en Rouergue avec dans leur poche un couteau espagnol : la navaja. Le couteau Laguiole lui prend sa lame de forme yatagan et son manche effilé. *Couteau à cran forcé ou couteau à cran d'arrêt. Le couteau de Laguiole est un couteau pliant à cran forcé. Il ne dispose donc pas, à la différence de l'Opinel, couteau à cran d'arrêt, une bague qui permet de garder. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
5 0