Contact / booking


ROOMS AND APPARTMENTS AVAILABLE

Book direct and benefit from the best price :

To reserve rooms or appartments, please contact us

E-mail : hotel.lion.or@free.fr

Phone : +33 565 44 50 01


Mr et Mme OTT/BRUYERE
Hôtel du lion d'or
6, tour de ville
12140 ENTRAYGUES-SUR-TRUYERE
Tél : +33 (0)5 65 44 50 01
Fax : +33 (0)5 65 44 55 43

www.hotel-lion-or.com
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Office du tourisme de l'Aveyron
17 rue Aristide Briand - BP831
12008 RODEZ CEDEX
Tél : +33 (0)5 65 75 55 75
Fax : +33 (0)5 65 75 55 71
www.tourisme-aveyron.com

 
 
 
 
Actualités en Aveyron
L'EGLISE ROMANE DE PERSE A ESPALIONCulture
L'Eglise Romane de Perse ou chapelle Saint-Hilarian-Sainte-Foy, a été bâtie entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe. L'église de Perse fut église paroissiale d'Espalion jusqu'à la construction, au XVIe siècle, de l'église Saint-Jean-Baptiste (actuellement Musées des Arts et Traditions populaires et du Scaphandre ) au centre du bourg fortifié. L'église de Perse était située sur l'un des chemins de Compostelle menant du Puy-en-Velay à Conques. Le portail, avec son archivolte monumentale et son tympan, est avec celui de Conques : un des deux seuls exemples de grande décoration sculptée que conserve le Rouergue de l'époque romane. Le tympan proprement dit illustre le thème de la Pentecôte : la Vierge Marie reçoit le Saint-Esprit sous la forme dune colombe et des langues de feu se dirigent vers les apôtres au nombre de dix. Au linteau monolithe se mêlent confusément les thèmes de la Pesée des âmes et du Jugement dernier : au centre, au-dessous des deux plateaux de la balance dont le fléau a disparu, un défunt est étendu sur sa couche, son âme est représentée par un corps nu que se disputent anges et démons. A droite, dans une mandorle, le Christ est entouré des symboles des quatre évangélistes : l'aigle pour Jean, le taureau pour Luc, le lion pour Marc et l'homme pour Mathieu. A gauche, un damné est précipité dans la gueule du Léviathan à l'entrée de l'Enfer où trône Satan. D'autres éléments sculptés attirent l'attention : l'Adoration des Rois mages en haut et à gauche du portail, une belle Vierge à l'enfant inspirée de l'école auvergnate, à droite au-dessus de la petite porte. On compte une couronne d'une quarantaine de modillons sous la corniche. Pour apprécier l'élégance du chevet polygonal, il faut l'observer, en contrebas, des bords du ruisseau. A l'intérieur, l'arc triomphal orné de chapiteaux sculptés ouvre sur un choeur terminé par une abside à cinq pans couverte d'une voûte en cul-de-four. Ouverte toute. . .
LE MUSEE FENAILLE DE RODEZCulture
Musée d'archéologie et d'histoire du Rouergue ou le "petit Louvre" de l'Aveyron. Créé il y a 170 ans par la société des lettres sciences et arts de l'Aveyron, le musée s'est patiemment construit grâce à la générosité de ses 1000 donateurs. Ce lieu privilégié appartenait déjà à la population qui en a toujours pris soin, comme pour péserver son "héritage" et son "âme". Maurice Fenaille, pionnier de l'industrie pétrolière et grand amateur d'art, fait don en 1937 de l'hôtel de Jouéry pour accueillir le musée. Ce collectionneur avisé a été mécène de Rodin et des musées célèbres comme le Louvre, Carnavalet, les Arts Décoratifs. Cette traversée dans le temps (de -300 000 ans au XVII ème siècle) débute par une collection unique, celle des statues-menhirs. La plus célèbre est la Dame de Saint-Sernin , exposée dans les plus grandes capitales européennes : à Copenhague, à Paris, à Bonn, à Athènes... Cette collection de statues-menhirs rouergate est la plus ancienne et la plus importante en France. Elle compte plus de 120 monuments répartis dans les 3 départements de l'Aveyron , du Tarn et de l'hérault. Le musée Fenaille qui offre la plus grande collection française des représentations de l'homme "grandeur nature" dispose de 19 pièces dont 17 exposées dans le musée. Elles mesurent de 0.85 cm à 2m10 de haut et pèsent de 90 à 870 kilos. La datation des pièces rouergates est délicate, toutes ayant été retrouvées isolées en pleine nature sans éléments permettant d'en préciser la chronologie. En comparant certains attributs des statuts avec les objets trouvés en fouille, on peut proposer avec vraisemblance une fourchette couvrant la période comprise entre 3500-2200 avant J-C ( Chalcolithique ou Néolithique final ). Sans aucun doute, vous découvrirez l'un des plus beaux musées archéologique de France ! A voir également : LA VALLEE DE L'AVEYRON, DES RACINES DE PIERRES Renseignements. . .
MAISON DE LA RIVIERE OLT: LE MUSEE DU LOTCulture
Située au cœur de la Vallée du Lot entre Entraygues , Conques et Figeac , la Maison de la Rivière Olt à Saint Parthem est un espace d'évocation et d'exposition consacré aux Ribièirols (riverains de la rivière Lot) et à l'histoire de leur terroir, très étroitement liée avec la rivière Lot. La Maison de la Rivière Olt, se trouve sur le territoire de la Communauté de Communes de la Vallée du Lot comprenant six communes (Almont les Junies, Boisse Penchot, Flagnac , Livinhac le Haut , Saint Parthem , Saint Santin) ayant mis en place différents projets, notamment La Maison de la Rivière Olt à St Parthem. Partez à la découverte de la rivière Lot (Olt en occitan) en parcourant les différentes salles à thèmes: La rivière Lot sur grand écran, la rivière commerciale (navigation), la géographie et la géologie de la vallée du Lot, la vie quotidienne au bord du Lot (pêche , activités humaines). La visite est agrémentée de projections vidéo et de maquettes. La Maison de la Rivière Olt dispose également d'une boutique proposant des produits régionaux, des livres, des objets souvenirs, ... Maison de la Rivière Olt 12300 Saint Parthem Tél : 05 65 64 13 22 Site internet :Maison de la rivière Olt
LE MUSEE DU ROUERGUE A ESPALIONCulture
Le Musée du Rouergue, situé dans les anciennes prisons d'Espalion accueille diverses collections sur les arts et traditions populaires du Rouergue. Ce musée est situé place Pierre Frontin près de l'Hôtel de Ville. Le visiteur pouvait ainsi se faire une idée de l'univers carcéral du xixe siècle où les cachots et salles communes à promiscuité préjudiciable ont été remplacés par des cellules individuelles. En 2007, le musée présente une exposition sur les cuivres en Rouergue et une sur les poteries rourgates ainsi qu'une exposition temporaires sur les poids et mesures. Cette maison d'arrêt construite en 1838 fut le premier bâtiment cellulaire de France. Sa conception représentait un progrès considérable en ce qui concerne l'hygiène, la sécurité et la moralité. Les hommes se trouvaient dans l'aile droite, les femmes dans celle de gauche, le pavillon central servant de chapelle. Fermée en 1933, date de la centralisation des bâtiments carcéraux. Les cellules du premier étage sont réservées au fonds de la bibliothèque du Musée J.VAYLET, riche de plus de 6000 titres portant essentiellement sur les traditions, l'histoire et la langue d'Oc : son accés est uniquement réservé aux chercheurs. Plus d'infos sur : www.tourisme-espalion.fr
LE MUSEE ARCHEOLOGIQUE DE BANASSAC Culture
Le Musée archéologique de Banassac nous rappelle le passé glorieux de ce village gallo-romain. La salle d’exposition a ouvert ses portes en 1989 à l’initiative de l’Association archéologique de Banassac, sous la direction de M. Gilbert Fages. C’est grâce à la production de poteries sigillées (signées), entre le Ier et le IIIe siècle après J.C., que le bourg devient un centre économique important, au sein de l’Empire romain : on a retrouvé des céramiques provenant de ses ateliers jusqu’en Hongrie et en Pologne. Banassac est encore un pôle majeur dans la Gaule mérovingienne, comme le prouve la présence d’un atelier monétaire royal des Francs d’Austrasie. Plusieurs centaines de pièces de monnaies (en or et en argent) issues de Banassac sont aujourd’hui conservées dans le monde. Présentation de la commune de Banassac : Banassac est située au confluent de l’Urugne et du Lot. Le village est bâti sur un vicus (petite agglomération Gallo-Romaine). La commune compte une vingtaine de hameaux, s’étendant de part et d’autre du Lot , et des ruisseaux de l’Urugne et le Saint Saturnin. Son territoire est une terre de contraste où se cotoient le calcaire du causse , le grés rouge de la vallée et le basalte des contreforts de l’Aubrac. D’origine gallo-romaine, Banassac était à cette époque un important centre de fabrication de céramiques sigillées. Banassac fut également, à l’époque mérovingienne, un centre de frappe de monnaie. Histoire de Banassac : Banaciacum, village de potiers L’époque romaine a laissé de nombreux vestiges dans le pays gabale, qui a d’ailleurs donné son nom au Gévaudan. Les trois sites majeurs du triangle gallo-romain sont Lanuéjols, Javols et Banassac (Banaciacum). La paix instaurée en Gaule durant les trois premiers siècles de notre ère a permis le fort développement d’une industrie : ce fut l’âge d’or de la céramique. Banaciacum était ainsi. . .
BERNARD GRATIO : SCULPTEUR SUR BOISArts and Litterature
Sculpteur autodidacte, Bernard Gratio, originaire de Ginolhac en Aveyron, vous propose de découvrir ses trésors de création qui sont l'aboutissement d'un travail réalisé avec passion. Créées dans la chaleur du bois, ses oeuvres sont un hymne à la nature, à la matière. De son imaginaire jaillissent des formes magiques, sensuelles qu'il polit jusqu'à la perfection, formes généreuses et fines à la fois, du sujet principal de son oeuvre : La Femme... Pour visiter son atelier galerie, rendez-vous à Entraygues sur Truyère sur l'artère principale du village. Bernard GRATIO SCULTEUR SUR BOIS 8 Tour de Ville 12140 ENTRAYGUES sur TRUYERE Tel : 06.85.63.42.90 Mail : Bernard.Gratio@orange.fr Site internet : http://bernard-gratio.over-blog.com/
TERRA MEMORIA, LE MUSEE INTERACTIF DE BOZOULSCulture
Terra Memoria vous propose de découvrir l'histoire des paysages et terroirs de l'Aveyron de façon insolite où ateliers, audio-guides, laboratoire, expériences et manipulations entrainent le visiteur pour un voyage interactif et ludique, de la formation de la Terre à nos jours. Des expériences, des manipulations, une frise de 65 m et des maquettes géantes accompagnent notre visite. Et soudain, une vue spectaculaire sur le canyon de Bozouls s'ouvre à nous depuis le belvédère. La vue vertigineuse et imprenable sur le fameux trou de Bozouls depuis Terra Memoria nous mène au-dessus de ce phénomène géologique de 100 m de profondeur, de 400 m de diamètre et nous permet d'embrasser des paysages exceptionnels. Une diversité de sujets pour une multitude d'activités : Suivre le guide à Terra Memoria nous réserve bien des surprises ! En effet, ce centre d'interprétation fait un lien direct avec la faune, la flore, le patrimoine bâti, les activités humaines, le terroir... Parce que la géologie et de façon générale les Sciences Naturelles se pratiquent sur le terrain et que Bozouls est implanté sur un site géologique d'une richesse biologique remarquable, Terra Memoria propose également des balades commentées dans le canyon de Bozouls. Terra·Memoria est situé entre Rodez et Laguiole , ou Millau et Conques , Bozouls constitue un lieu surprenant dont on ne soupçonne pas la majestueuse beauté en traversant le Causse Comtal. Terra·Memoria 12 Allées Paul Causse, 12340 Bozouls www.terramemoria.fr
LE MUSEE DU SCAPHANDRE A ESPALIONCulture
Le Musée du Scaphandre a été créé en 1980 autour des inventions des espalionnais ROUQUAYROL et DENAYROUZE, qui en 1864, ont inventé le premier scaphandre autonome moderne de l'histoire de la plongée. En 1860 l'ingénieur des mines Benoit Rouqayrol invente un détendeur a membrane pour un appatreil de sauvetage destiné aux mineurs. En 1864 Auguste Denayrouse, lieutenant de vaisseau, addapte l'invention au monde sous marin. Ainsi nait a Espalion , a 200 km de la mer , le premier scaphandre autonome de l'histoire de la plongée. Jules VERNE s'est inspiré de leurs appareils pour équiper le Capitaine Nemo, dans son roman 20 000 lieues sous les mers. Les premiers essais furent effectués dans le Lot. De nombreuses pièces rares, voire uniques sont exposées et attirent des spécialistes du monde entier. Une statue de scaphandrier, en hommage aux inventeurs, avait été posée en l'an 2000. Insolite au premier abord, ce musée témoigne pourtant d'une invention qui, au milieu du XIXe siècle, prend racine dans les entrailles de la terre, sous la forme d'un appareil de sauvetage pour les mines de charbon, et qui, transposé dans le domaine marin, va ouvrir le chemin de la plongée au XXe siècle. Créé en 1980 en hommage aux inventions pionnières dans le domaine de la plongée des Aveyronnais Benoît Rouquayrol, d’Auguste et Louis Denayrouze, nés près des rives du Lot et d'Espalion , à plus de 200 km des côtes maritimes, il a été le premier d’Europe à se consacrer au scaphandre. Ses collections se sont enrichies au fil des années par des acquisitions, mais aussi grâce à des nombreux soutiens du Musée Océanographique de Monaco, du Musée national de la Marine (dépôts), de la Marine Nationale, des sociétés COMEX, ex-Elf Aquitaine, Spirotechnique, Cristal et Lama, de la BBC de Londres, et également grâce aux familles Rouquayrol, Denayrouze et Piel, ainsi qu’à des professionnels émérites et passionnés. Le musée est situé au rez-de chaussée du Musée Joseph Vaylet,. . .
L'ETE PICASSO AU MUSEE SOULAGES DE RODEZCulture
Inaugurée ce 10 juin 2016 en présence de Pierre Soulages , l'exposition consacrée au peintre, dessinateur et sculpteur espagnol se prolongera jusqu'au 25 septembre 2016 au musée Soulages de Rodez. Pour la plus importante des monographies consacrées au peintre, dessinateur et sculpteur espagnol depuis l'exposition du musée des Augustins en 1965, quatre-vingt-quinze oeuvres, des portraits, des dessins cubistes, des vues d'atelier, des nus, des natures mortes et une trentaine de clichés pris dans l'intimité de l'artiste par les photographes Michel Sima et David Douglas Duncan. L'ensemble qui donne à voir largement la carrière de l'artiste provenant, hormis les peintures d'Antibes, est tiré du fonds que l'artiste avait prévu de transmettre à ses héritiers après sa mort en 1973 et dont une partie est à l'origine de la grande dation qui a fait naître le musée Picasso en 1985. A Rodez , les deux géants de la peinture cohabiteront jusqu'au 25 septembre : Pablo Picasso, l'un des artistes les plus prolifiques du XXe siècle et Pierre Soulages qui a souhaité que l'exposition n'ait pas le caractère conventionnel d'une exposition de musée. Je voulais déshabiller en quelque sorte l'exposition, ou la rhabiller, pour la départir de son caractère conventionnel.
EXPOSITION D'AURELE AU MUSEE DENYS PUECH DE RODEZCulture
L’ART, C’EST LES AUTRES Cet été, la Ville de Rodez accueille l’artiste-plasticien Aurèle pour une exposition/intervention inédite et exceptionnelle. Du 25 juin au 30 septembre, sous l’impulsion du Musée des Beaux-Arts Denys-Puech et des services culturels de la Ville, Aurèle signe une oeuvre ouverte, participative et collaborative aux dimensions monumentales intitulée « L’Art, c’est les Autres ». L’exposition consiste en l’installation, la transformation en direct et l’exposition-parcours éphémère dans l’espace public de quatre sculptures – GiantLostDog – acheminées par bateau de Shanghai pour l’occasion. EXPOSITION DU 25 JUIN AU 30 SEPTEMBRE 2012 Vernissage le 13 juillet 2012 « L’Art, c’est les Autres » se déroule en deux phases : l’une participative, l’autre collaborative. Dans le cadre de la phase « participative » de ce projet, plusieurs dispositifs ont été mis en place. Ils ont pour but de faire participer l’ensemble de la communauté autour d’une question unique, chère à l’artiste, qui est: «Et vous, que voulez-vous transmettre aux générations futures?» Ces dispositifs sont les suivants : - l’ouverture d’une page Facebook et d’un flux Twitter où chacun est invité à déposer sa réponse à la question. - la création de «boîtes aux lettres» («LostDogBox») disposées un peu partout dans la ville de Rodez. - la réalisation d’un «micro-trottoir» («LostDogSideWalk») par un groupe de jeunes ruthénois où tout un chacun est invité à répondre à la question d’Aurèle. - l’affichage à travers la ville de posters représentant l’affiche originale du chien perdu d’Aurèle complétée par les messages de la communauté récoltés au cours de l’opération. - L’installation d’un micro-musée permettra de recueillir en direct les réponses des visiteurs à la question « Et vous, que voulez-vous transmettre aux générations futures ? » au musée Denys-Puech, à l’occasion de la Nuit des musées, le. . .
 
Haut de page
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : +33 565 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2018
12 0