Contact / booking


HOTEL OPEN FROM MARCH 23th, 2018

Book direct and benefit from the best price :

To reserve rooms or appartments, please contact us

E-mail : hotel.lion.or@free.fr

Phone : +33 565 44 50 01


Mr et Mme OTT/BRUYERE
Hôtel du lion d'or
6, tour de ville
12140 ENTRAYGUES-SUR-TRUYERE
Tél : +33 (0)5 65 44 50 01
Fax : +33 (0)5 65 44 55 43

www.hotel-lion-or.com
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Office du tourisme de l'Aveyron
17 rue Aristide Briand - BP831
12008 RODEZ CEDEX
Tél : +33 (0)5 65 75 55 75
Fax : +33 (0)5 65 75 55 71
www.tourisme-aveyron.com

 
 
 
 
Actualités en Aveyron
LE MUSEE DENYS-PUECH DE RODEZCulture
A quelques pas du musée Fenaille, vous pourrez visiter le musée Denys-Puech. La sculpture est leur lien principal. Denys Puech, grand prix de Rome en 1884, fut un éminent statuaire dont l’œuvre est imprégnée d’un goût pour l’antique. Depuis 1989, ce musée est le relais de la création moderne et contemporaine à travers une programmation d’exposition et d’acquisitions qui comprend entre autres les œuvres de François Bouillon, Michel Cure, Martine Damas, Rolino Gaspari, Bernard Pagès, Carmen Perrin, etc... François Morellet a ainsi réalisé Intégration, une sculpture qui orne le pignon des façades nord et sud du musée. Le musée fut fondé en 1903 par le sculpteur Denys Puech (1854-1942), qui fut un des sculpteurs officiels de la Troisième République. Le bâtiment fut réalisé en 1910 par l'architecte A. Boyer. Il dessina un rez-de-chaussée à larges baies pour mettre en valeur la collection de sculptures. La collection permanente présente, outre les œuvres du fondateur, celles d'artistes originaires de la région, notamment le peintre orientaliste Maurice Bompard (1857-1935) et du graveur Eugène Viala (1858-1913). Depuis 1987, des œuvres contemporaines sont également proposées au public dans les expositions temporaires. La naissance du Musée Dès 1903, le sculpteur Denys Puech forme le projet de réaliser à Rodez "un sanctuaire de l'art Aveyronnais". Après avoir offert à la Ville un fonds important de sculptures et de dessins, il convainc ses amis, le peintre orientaliste Maurice Bompard (1857-1935) et le graveur Eugène Viala (1858-1913), de faire don de quelques-unes de leurs oeuvres pour constituer les collections du nouveau musée. Ces œuvres sont actuellement réunies au rez-de-chaussée du musée autour des sculptures de Denys Puech. Le Bâtiment Un écrin pour abriter la donation de l'artiste C’est l’architecte André Boyer qui a dessiné les plans du musée,. . .
LA POTERIE DU DON DU FELArt
Nigel et Suzy ATKINS ont ouvert fin juillet 2007 leur nouvelle galerie, avec de superbes créations de poterie d’art au Don du Fel, entre Entraygues et Montsalvy. Ils étaient installés depuis 1977, non loin de là, mais dans le Cantal. A la fois, poterie et galerie, le nouveau bâtiment attire toujours plus de monde, conquis par les créations de Suzy mais aussi par les créations d’une vingtaine d’artistes du monde entier. En 30 ans, la poterie du Don est devenue le nouveau pôle européen de la céramique contemporaine, pôle culturel mais aussi économique et touristique. La poterie de Suzy et Nigel Atkins a quitter son site emblématique du Don, sur la commune de Sénezergues, pour se réinstaller sur les hauteurs du petit village du Fel , à quelques kilomètres de Montsalvy , mais déjà dans le département de l’Aveyron. Lancé en septembre 2007 sous maîtrise d’ouvrage de la communauté de communes d’Entraygues , le chantier d’aménagement de la nouvelle poterie attire déjà les curieux, tant l’architecture des bâtiments en construction paraît audacieuse et inhabituelle. Le nouveau “pôle européen de la céramique contemporaine”, avec ses ateliers et espaces de vente ou d’exposition, a ouvert ses portes au public sur un site rebaptisé “Le Don du Fel”. Voilà plus de six ans que Nigel Atkins a entamé des démarches pour envisager ce déménagement. Il raconte avoir d’abord rencontré la communauté de communes du pays de Montsalvy , avec l’idée de s’installer en bordure de la RD 920, près du centre du Veinazès , sur la commune de Lacapelle-del-Fraïsse (entre Lafeuillade et Montsalvy ). Mais l’étude de faisabilité diligentée par l’intercommunalité a conclu que le site n’était pas approprié pour un tel projet. Le temps passant, et faute d’avoir pu identifier un autre lieu d’accueil dans le Cantal, l’entrepreneur s’est tourné vers la commune voisine du Fel (150 habitants), où il a reçu un accueil enthousiaste du maire et conseiller général Jean-François. . .
MAISON DE LA PHOTO JEAN MARIE PÉRIER A VILLENEUVE D'AVEYRONCulture
La Maison de la Photo présente l'exposition permanente Jean-Marie Périer. Environ 200 tirages originaux des années 60 et 70 sur un espace de 7 salles entièrement dédié à la photo dans une belle demeure médiévale de Villeneuve d'Aveyron. Découvrez les commentaires de l'auteur sur les prises de vues exposées, vous reconnaîtrez sans doute certaines de ces œuvres devenues classiques de l'âge d'or du rock. Le photographe Jean Marie Périer possède une maison sur le causse de Villeneuve. Il est un habitué de la place des Conques. Il y fait son marché, prend volontiers un verre ou un café en terrasse de bar, sous les arcades. Il apprécie l’authenticité des paysages, des gens qu’il rencontre ici et dont il fait le portrait, texte et photo, comme on a pu le découvrir dans ses publications du Villefranchois ou dans son livre «Loin de Paris» (édition Kéro), au milieu des clichés de stars. Il parle de ceux qu’il aime avec des images et des mots bien à lui. Et son langage photographique, appuyé sur la célébrité de ses modèles, a trouvé un écho international. Parce qu’il aime Villeneuve , Jean Marie Périer a pensé que ce serait une bonne chose d’exposer ses clichés signés dans le bâtiment laissé vide par la fermeture du Musée. La photo est un art puisque, avec une technique propre, elle fixe la vision d’un paysage, d’une scène ou d’un personnage et procure une émotion particulière. Mais Jean Marie réfute l’étiquette intimidante d’artiste : «Moi je pense que ça n'est pas de l'art, c'est du spectacle. Je refuse de prendre la posture artistique». Son spectacle, en tout cas, est largement apprécié: son expo récente à Toulouse a reçu 42000 visiteurs en deux mois et il est extrêmement sollicité par les médias. Les stars que Jean Marie Périer a photographiées durant des décennies ont connu un succès planétaire qui ne s’est pas démenti depuis 50 ans. Ils sont les témoins d’une histoire, celle des Trente Glorieuses et d’un changement de monde. Une simple. . .
LE MUSEE FENAILLE DE RODEZCulture
Musée d'archéologie et d'histoire du Rouergue ou le "petit Louvre" de l'Aveyron. Créé il y a 170 ans par la société des lettres sciences et arts de l'Aveyron, le musée s'est patiemment construit grâce à la générosité de ses 1000 donateurs. Ce lieu privilégié appartenait déjà à la population qui en a toujours pris soin, comme pour péserver son "héritage" et son "âme". Maurice Fenaille, pionnier de l'industrie pétrolière et grand amateur d'art, fait don en 1937 de l'hôtel de Jouéry pour accueillir le musée. Ce collectionneur avisé a été mécène de Rodin et des musées célèbres comme le Louvre, Carnavalet, les Arts Décoratifs. Cette traversée dans le temps (de -300 000 ans au XVII ème siècle) débute par une collection unique, celle des statues-menhirs. La plus célèbre est la Dame de Saint-Sernin , exposée dans les plus grandes capitales européennes : à Copenhague, à Paris, à Bonn, à Athènes... Cette collection de statues-menhirs rouergate est la plus ancienne et la plus importante en France. Elle compte plus de 120 monuments répartis dans les 3 départements de l'Aveyron , du Tarn et de l'hérault. Le musée Fenaille qui offre la plus grande collection française des représentations de l'homme "grandeur nature" dispose de 19 pièces dont 17 exposées dans le musée. Elles mesurent de 0.85 cm à 2m10 de haut et pèsent de 90 à 870 kilos. La datation des pièces rouergates est délicate, toutes ayant été retrouvées isolées en pleine nature sans éléments permettant d'en préciser la chronologie. En comparant certains attributs des statuts avec les objets trouvés en fouille, on peut proposer avec vraisemblance une fourchette couvrant la période comprise entre 3500-2200 avant J-C ( Chalcolithique ou Néolithique final ). Sans aucun doute, vous découvrirez l'un des plus beaux musées archéologique de France ! A voir également : LA VALLEE DE L'AVEYRON, DES RACINES DE PIERRES Renseignements. . .
TERRA MEMORIA, LE MUSEE INTERACTIF DE BOZOULSCulture
Terra Memoria vous propose de découvrir l'histoire des paysages et terroirs de l'Aveyron de façon insolite où ateliers, audio-guides, laboratoire, expériences et manipulations entrainent le visiteur pour un voyage interactif et ludique, de la formation de la Terre à nos jours. Des expériences, des manipulations, une frise de 65 m et des maquettes géantes accompagnent notre visite. Et soudain, une vue spectaculaire sur le canyon de Bozouls s'ouvre à nous depuis le belvédère. La vue vertigineuse et imprenable sur le fameux trou de Bozouls depuis Terra Memoria nous mène au-dessus de ce phénomène géologique de 100 m de profondeur, de 400 m de diamètre et nous permet d'embrasser des paysages exceptionnels. Une diversité de sujets pour une multitude d'activités : Suivre le guide à Terra Memoria nous réserve bien des surprises ! En effet, ce centre d'interprétation fait un lien direct avec la faune, la flore, le patrimoine bâti, les activités humaines, le terroir... Parce que la géologie et de façon générale les Sciences Naturelles se pratiquent sur le terrain et que Bozouls est implanté sur un site géologique d'une richesse biologique remarquable, Terra Memoria propose également des balades commentées dans le canyon de Bozouls. Terra·Memoria est situé entre Rodez et Laguiole , ou Millau et Conques , Bozouls constitue un lieu surprenant dont on ne soupçonne pas la majestueuse beauté en traversant le Causse Comtal. Terra·Memoria 12 Allées Paul Causse, 12340 Bozouls www.terramemoria.fr
LA COUTELLERIE DE LAGUIOLEArt
Avec plus de 15 couteliers, dont plusieurs ont été primés, la Coutellerie de Laguiole, entreprise familiale, est aujourd'hui le premier fabricant artisanal de couteaux de laguiole à Laguiole. L'entreprise Durand, c'est une histoire familiale, la passion du couteau : forge d'acier Damas, ciselage au burin, gravure Scrimshaw, sculpture des manches, abeilles forgées dans la masse comme autrefois, ... De par son expérience récompensée, notre atelier de Fabrication Artisanale vous propose des modèles classiques de prestige respectant l'histoire, les légendes et traditions de l'Aubrac. Les visites des ateliers guidées et commentées sont gratuites. Le Coutelier fabrique son couteau de A à Z et cela entièrement à la main. "Laguiole", un nom, une origine, une tradition non protégés. Le modèle de couteau Laguiole ainsi que le nom constituent un fabuleux héritage de nos ancêtres. Malheureusement, ces derniers ont oublié de le breveter dans les délais légaux. Au bout de 20 ans, tout produit tombe dans le domaine public. Le délai légal de protection est dépassé. Ce produit n’est plus protégeable. De ce fait n’importe qui peut marquer Laguiole sur n’importe quoi. De nos jours, c'est l'invasion par une multitude de produits très bas de gamme, marqués Laguiole, comportant l'abeille et tous plus authentiques les uns que les autres. De tous ces produits TRES BAS DE GAMME, aucun n'est fabriqué à Laguiole. Exigez l'authenticité et sachez que votre véritable couteau Laguiole doit être vendu avec son Certificat d’Authenticité et son Bon de Garantie sur lequel figurent : le nom, l’adresse et le téléphone du FABRICANT. A voir également : L'HISTOIRE DU COUTEAU DE LAGUIOLE LE MUSEE DU COUTEAU DE LAGUIOLE L'AUBRAC, UNE TERRE DE RENCONTRES Pour en savoir plus, nous vous proposons la visite du site officiel des couteaux de Laguiole : www.layole.com
L’ESPACE EDF TRUYERE DE COUESQUESCulture
Ce site, exploité par EDF, est composé d'une centrale et d'un barrage construits entre 1945 et 1950. Un espace d'information de plus de 600 m a été aménagé pour permettre au grand public de découvrir de manière ludique et interactive l'histoire de l'hydroélectricité sur les vallées du Lot et de la Truyère , le fonctionnement des centrales et barrages , qui chaque jour produisent la première des énergies renouvelables: l'hydroélectricité. Ce nouveau lieu d’information est aménagé dans l’ancienne salle de commandes de la centrale EDF de Couesques sue la commune de Saint-Hippolyte. L’espace scénographique se dote d’un parcours pédagogique qui explique au travers de maquettes, d’écrans tactiles, de films et d’expériences, le fonctionnement des centrales et barrages. La vue sur la salle des machines de la centrale de Couesques vient clôturer un circuit riche d’enseignements. Le visiteur est invité à poursuivre la découverte en se dirigeant au niveau de la crête du barrage de Couesques , qui surplombe la centrale du même nom. Visites libres et visites guidées possibles. Plus d'infos sur : Espace EDF Truyère
LE MUSEE DU VEINAZES A LACAPELLE-DES-FRAISSECulture
Le musée du Veinazès présente sur plus de 500m² des ateliers ruraux, des outils et machines agricoles en état de fonctionnement ainsi que des expositions temporaires qui racontent l'histoire de l'ancien pays du Veinazès (actuel canton de Montsalvy ). Musée vivant, cet établissement propose des visites guidées au cours desquelles sont démarrés les différents tracteurs, moteurs, batteuses du début de l'industrialisation agricole locale. Situé à proximité de la RD 920, près de Lafeuillade-en-Vézie, en direction de Montsalvy. Native du Veinazès, la famille Coste a constitué une importante collection sur l'histoire du Veinazès: objets, machines agricoles, ateliers ruraux. Sur 500 m², le musée présente de nombreuses expositions temporaires afin de stimuler la curiosité et renouveler le plaisir du visiteur. Nouveautés 2008 : Espace 'Pommes de terre' (2008 : année internationale) et Espace 'Balances et poids'. La composition permanente se compose d'ateliers artisanaux intégralement reconstitués à leurs dimensions d'origine. L'exposition qui les accompagne honore la mémoire des artisans qui y ont travaillé: Louitou Couderc, menuisier-charpentier de Sansac-Veinazès, Justin Bioulac, le sabotier de Ladinhac et Roger Emérial, le forgeron de Lacapelle-del-Fraisse. A l'interieur du bâtiment, les expositions temporaires présentent des thématiques importantes autour d'une pièce exceptionnelle comme l'alambic du bouilleur de cru. L'exposition temporaire du moment présente des 'Radios et TSF' (1925 - 1960), l'avènement dans le monde rural de ces 'boîtes d'où sortaient des voix'. Le musée est accessible aux handicapés et un carnet de visite est offert à chanque enfant pour l'inciter à se poser des questions. Mais aussi en découvrant la vie des enfants d'autrefois. Pour plus de renseignements : Musée du Veinazès Lacaze 15120 Lacapelle del Fraisse Web : www.musee-veinazes.com
LE MUSEE DU SCAPHANDRE A ESPALIONCulture
Le Musée du Scaphandre a été créé en 1980 autour des inventions des espalionnais ROUQUAYROL et DENAYROUZE, qui en 1864, ont inventé le premier scaphandre autonome moderne de l'histoire de la plongée. En 1860 l'ingénieur des mines Benoit Rouqayrol invente un détendeur a membrane pour un appatreil de sauvetage destiné aux mineurs. En 1864 Auguste Denayrouse, lieutenant de vaisseau, addapte l'invention au monde sous marin. Ainsi nait a Espalion , a 200 km de la mer , le premier scaphandre autonome de l'histoire de la plongée. Jules VERNE s'est inspiré de leurs appareils pour équiper le Capitaine Nemo, dans son roman 20 000 lieues sous les mers. Les premiers essais furent effectués dans le Lot. De nombreuses pièces rares, voire uniques sont exposées et attirent des spécialistes du monde entier. Une statue de scaphandrier, en hommage aux inventeurs, avait été posée en l'an 2000. Insolite au premier abord, ce musée témoigne pourtant d'une invention qui, au milieu du XIXe siècle, prend racine dans les entrailles de la terre, sous la forme d'un appareil de sauvetage pour les mines de charbon, et qui, transposé dans le domaine marin, va ouvrir le chemin de la plongée au XXe siècle. Créé en 1980 en hommage aux inventions pionnières dans le domaine de la plongée des Aveyronnais Benoît Rouquayrol, d’Auguste et Louis Denayrouze, nés près des rives du Lot et d'Espalion , à plus de 200 km des côtes maritimes, il a été le premier d’Europe à se consacrer au scaphandre. Ses collections se sont enrichies au fil des années par des acquisitions, mais aussi grâce à des nombreux soutiens du Musée Océanographique de Monaco, du Musée national de la Marine (dépôts), de la Marine Nationale, des sociétés COMEX, ex-Elf Aquitaine, Spirotechnique, Cristal et Lama, de la BBC de Londres, et également grâce aux familles Rouquayrol, Denayrouze et Piel, ainsi qu’à des professionnels émérites et passionnés. Le musée est situé au rez-de chaussée du Musée Joseph Vaylet,. . .
POTERIE DU MERLEArt
Poterie artisanale créée en 1999 par Carine Girin et Lenni Borzycki qui ont installé leur exposition dans le coeur historique d'Entraygues sur Truyère à "L'Etape de la Reine Margot" (Place A. Castanié) à Entraygues sur Truyère. Venez découvrir des créations céramiques en grès, réalisées à la main, au tour. Ce travail s'accompagne en permanence d'une recherche sur les minéraux afin de proposer une large gamme d'émaux et de couleurs cuits à 1280 °c Riche de couleurs, nos poteries utilitaires et décoratives en grès et porcelaine, vous attendent dans le coeur historique d'Entraygues. Ouvert d'avril à septembre, et toute l'année sur rendez-vous à l'Etape de la reine Margot (Place A. Castanié) à Entraygues sur Truyère. Tel : 05 65 44 44 26 - 06 13 34 16 92
 
Haut de page
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : +33 565 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
2 0