Restaurant avec spécialités aveyronnaises et auvergnates
 
Hotel restaurant - Entraygues - Aveyron
A la carte
LES ENTREES

Tartine du Moment et sa Salade 9,50 €
Salade Gourmande 10,00 €
(salade, poulet, crudités et sauce à la pomme)
Farçous et sa Charcuterie 10,50 €
Tartare de Truite au Gigembre 10,50 €
La Douzaine d'Escargots de Bourgogne Persillés 13,00 €
Ceviche de Dorade 13,00 €
Assiette de Tapas du Jour 15,00 €
Pressé de Foie Gras, Chutney Poire Gingembre et son verre de Montbazillac 18,00 €



LES POISSONS

Curry de Dorade 15,50 €
Tataki de Saumon, Beurre à la Mangue 15,50 €
Lieu Jaune à la Bière et au Curcuma 16,50 €
Gambas Sautées à l'Ail et au Persil sur son
Dôme de Riz 17,00 €
Crevette Sauce Thai 18,00 €



LES VIANDES

Magret de Canard Laqué 18,00 €
Pièce du Boucher de notre Région, Sauce
Bordelaise 16,00 €
Saucisse d'Entraygues et son Aligot d'Aubrac 15,00 €
Veau de l'Aveyron au Romarin 20,00 €
Pavé de Boeuf de notre Région, Sauce aux Choix 20,00 €
Boeuf et Agneau de notre Région et ses
Deux Sauces 20,00 €



FROMAGES

Assiette Dégustation des Fromages Aveyronnais 7,00 €
(Roquefort, Laguiole, Cabécou Fermier)



LES DESSERTS

Fromage Blanc Nature ou Sucre 4,50 €
Fromage Blanc Miel ou Coulis de Fruits Rouges 5,00 €
Fromage Blanc Crème de Marrons de Pays 5,50 €
Tarte Maison 6,50 €
Mouse Chocolat à la Chantilly aux Spéculoos 7,00 €
Trilogie de Crème Brûlée 8,00 €
Cheesecake de Saison 7,50 €
Croustillant de Chocolat aux Poires et sa
Boule de Glace 7,50 €
Mi-Cuit aux Deux Chocolats 8,50 €


Menu du terroir 21 €

Tartare de Truite au Gingembre
ou
Tartine du Moment et sa Salade
ou
Farçous et sa Charcuterie



Saucisse d'Entraygues et son Aligot d'Aubrac
ou
Magret de Canard Laqué
ou
Pièce du Boucher de notre Région, Sauce Bordelaise
ou
Curry de Dorade
ou
Tataki de Saumon, Beurre à la Mangue



Duos de Fromages
ou
Fromage blanc (nature, miel, coulis de fruits rouges ou crème de marrons de pays)
ou
Tarte Maison
ou
Mouse Chocolat à la Chantilly aux Spéculoos
ou
Crème Glacée ou Sorbet 2 Boules au Choix

Service in the dining room or in the garden.
Hotel restaurant Aveyron - Accueil groupes
Restaurant Aveyron - Gastronomie et produits du terroir aveyronnais
Restaurant gastronomique - Entraygues sur Truyère
 
 
Restaurant à Entraygues - Aveyron Restaurant avec terrasse - Entraygues sur Truyère
 
 
Menu Lion d'Argent 29 €


Salade Gourmande (salade, poulet, crudités et sauce à la pomme)
ou
Ceviche de Dorade
ou
La Douzaine d'Escargots de Bourgogne Persillés
ou
Pressé de Foie Gras, Chutney Poire Gingembre





Boeuf et Agneau de notre Région et ses Deux Sauces
ou
Veau de l'Aveyron au Romarin
ou
Lieu Jaune à la Bière et au Curcuma
ou
Crevette Sauce Thai





Plateau de Fromages de Pays





Cheesecake de Saison
ou
Trilogie de Crème Brûlée
ou
Croustillant de Chocolat aux Poires et sa Boule de Glace
ou
Tarte maison
ou
Crème Glacée ou Sorbet 3 Boules au Choix


Menu Lion d'Or 39 €


Pressé de Foie Gras, Chutney Poire Gingembre





Gambas Sautées à l'Ail et au Persil sur son Dôme de Légumes Croquants





Pause Glacée





Plat au Choix




Assiette de Dégustation des Fromages Aveyronnais





Mi-Cuit aux Deux Chocolats

ou

Dessert au Choix à la Carte

ou

Crème Glacée ou Sorbet au Choix à la Carte





Café


 
 
 
Reservations restaurant au : +33 565 66 07 89



Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
Email : hotel.lion.or@free.fr


 
 
Actualités en Aveyron
FOIE GRAS AU TORCHON ET AU SELGastronomy
Tremper le foie frais 1/2 heure dans du lait. Essuyer. Dénerver. Poivrez le foie de tous les côtés. Envelopper le foie gras cru dans un torchon, bien le serrer et le nouer comme un bonbon (ficelle ou élastique). Mettre le foie cru dans une terrine recouverte de gros sel. Laisser 2 jours au frais. Vous pouvez le consommer le 3ème jour et il se garde une semaine. Variante : On peut également mettre le foie directement dans du gros sel en le laissant 2 heures pour 100 grammes. Votre foie gras cru de 500 grammes devra donc rester 10 heures dans le gros sel. Autre variante : Avec cette même recette, on peut également couper le foie gras en 2 comme un sandwich et y tartiner de la confiture de figues ou de pruneaux. Et ensuite, on dépose le tout dans le sel.
RECETTE DE LA TRUFFADE : PLAT TYPIQUE DU CANTALGastronomy
Ingrédients pour 6 personnes : * 2 Kg de pommes de terre fermes * 700g de tomme de cantal fraîche * 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse * 100g de lardons * 1 oignons émincé (facultatif) * 2 cuillère à soupe d'huile * Sel, poivre Eplucher les pommes de terre, les essuyer et les couper en fines lamelles. Faites revenir les lardons (et l'oignon émincé) dans l'huile. Incorporer les pommes de terre et continuer la cuisson à feu très doux et à couvert pendant au moins 30 minutes en remuant de temps En temps. Retirer du feu. Couper la tomme en lamelles et l'ajouter aux pommes de terre. Remettre alors sur le feu et dès que la tomme est fondue, bien mélanger le tout. Saler, poivrer, ajouter la crème fraîche et laisser encore 5 minutes sur le feu. Retirer la poële du feu. La renverser sur un plat et servir aussitôt.
LES FARCOUS : SPECIALITE ROUERGATEGastronomy
Faire un hachis avec : 200 g de lard gras 1 oignon 200 g de vert de blette Fines herbes et poignée de persil. (pour les Farçous gras ajouter 200 g de viande ou chair de saucisse) Ajouter : 5 oeufs entiers 2 cuillères à soupe de farine par oeuf. Saler, poivrer. Lier avec du lait (et éventuellement un peu de crème fraiche) pour obtenir une pâte consistante. Graisser une poële avec un peu de graisse de canard, déposer dans la poële à l'aide d'une cuillère à soupe des galettes rondes de votre pâte et faites les cuire à feu doux en les retournant de temps en temps. Vous pouvez maintenant déguster vos petits farçous, un vrai régal...
LA RECETTE DE L' ESTOFINADOGastronomy
Almont Les Junies est la capitale de l'estofinado : spécialité gastronomique du bassin houiller (autour de Decazeville) à base de poisson séché (stockfish) et de pommes de terre. Pour 4 personnes : 1 stockfish de 2 kg, 500 g de pommes de terre, 1 bouquet de persil, 5 gousses d'ail, 10 oeufs, 30 cl d'huile de noix, 300 g de crème fraîche. Débiter le stockfish en plusieurs morceaux puis le mettre à tremper en eau légèrement courante pendant quatre à six jours. En fin de trempage, le mettre en marmite, le couvrir d'eau et faire frémir 20 minutes. Réserver l'eau de cuisson. L'égoutter, ôter la peau, enlever les arêtes, puis l'effeuiller. Dans l'eau de cuisson, faire cuire les pommes de terre, puis les écraser à la fourchette. hacher entre-temps les gousses d'ail et le persil et faire cuire « dur » 5 oeufs puis les trancher en rondelles. Battre les 5 oeufs restants dans 5 bols différents. Mélanger à chaud au bain-marie le poisson, l'ail, le persil, les rondelles d'oeufs avec 5 cl d'huile de noix. Faire chauffer le reste de l'huile de noix, verser sur le mélange précédent en alternant huile de noix, un oeuf battu, huile de noix, un oeuf battu, etc. Assaisonner fortement puis ajouter en final la crème fraîche et servir très chaud.
RECETTE DES CEPES FARCISGastronomy
Ingrédients pour 6 personnes : * 2 kg de cèpes * 2 tranches épaisses de jambon de pays * quelques branches de persil * 2 gousses d’ail * 2 échalottes * 2 c. à s. d’huile * 2 c. à s. de chapelure * 2 œufs * sel et poivre Préparation des cèpes farcis : * Enlevez la partie terreuse des cèpes et essuyez les champignons délicatement. * Déposez-les sur un grand plat, saupoudrez-les avec du gros sel et laissez-les dégorger au moins deux heures, ensuite, épongez les cèpes. * Séparez les queues et les chapeaux des champignons. * Déposez les chapeaux de champignons dans un plat allant au four bien huilé. * Hachez ensemble le jambon, les queues de cèpes , l’ail, les échalottes et le persil et liez ce hachis avec les jaunes d’œufs, poivrez. * Garnissez les champignons avec cette farce et saupoudrez-les de chapelure. * Préchauffez le four au thermostat 6 et introduisez le plat pendant 20 minutes.
LA POTEE AUVERGNATEGastronomy
Pour 6 personnes. Cuisson : 3h Ingrédients • 1 palette de porc demi-sel de 1.5 kg environ ou du "petit salé", • 1 jambonneau demi-sel • 1 chou et carottes à volonté • 8 à 10 pommes de terre • 1 oignon piqué de 2 clous de girofle • 1 bouquet garni (thym, laurier, persil). Faire tremper la viande dans de l'eau froide pendant 2h ou plus suivant le degré de salaison. Dans un faitout, déposer la viande, la couvrir largement d'eau froide et amener doucement à ébullition. Écumer. Faire cuire lentement. Au bout d'une heure et demie, ajouter les carottes, le bouquet garni, l'oignon et le chou préalablement blanchi 5 mn à l'eau bouillante. 30 mn après, éplucher et mettre les pommes de terre entières. Achever la cuisson durant 45 mn Disposer dans un grand plat viande et légumes.
LE COUFIDOU AVEYRONNAIS DE L'AUBRACGastronomy
Le Coufidou est un plat aveyronnais pure souche. On le retrouve sur toutes les tables, depuis les époques les plus reculées. Economique, nourrissant, il a constitué lors des temps difficiles le met le plus consommé dans les familles nombreuses, ou même sur les tables les plus renommées où il trône toujours au côté de l'Aligot ou des Trénels de pays. Cette recette est proche de celle de la daube de bœuf. La viande est d’abord mouillée de vin avant d’être cuite lentement. Cette recette est préparée avec de la joue de bœuf mijoté avec du vin rouge corsé. Description : Autres appellations : coufidou aveyronnais, coufidou de l’Aubrac , coufidou millavois (Millau ). Vieille recette rouergate, le coufidou (de coufir en occitan, qui signifie « mijoter ») est un plat de viande de bœuf longuement mijotée. Pour cette daube aveyronnaise, on utilise de bas morceaux : le collier, la poitrine, la joue de bœuf et autres pièces à braiser. La viande doit mariner dans du vin rouge corsé (de préférence du marcillac ), des légumes et des aromates. L’onctuosité de la sauce peut être augmentée par l’ajout de couenne de porc. Le coufidou se sert avec des pâtes, du riz, des pommes de terre vapeur, ou encore une galette à base de pomme de terre ou de fleur de farine de maïs (millas). Ingrédients (pour 4 personnes) :
  • 850 g de bœuf à braiser
  • 100 g de lardons
  • 250 g de carottes
  • 250 g d’oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 50 cl de vin rouge
  • 5 cl de marc
  • farine
  • huile
  • 1 bouquet garni
  • sel
  • poivre
Procédure : Couper la viande de bœuf en morceaux, hacher les lardons. Éplucher les carottes et les oignons, émincer. Les faire dorer dans une cocotte huilée avec les lardons hachés et les morceaux de viande de bœuf. Laisser colorer et saupoudrer d’un peu de farine. Mélanger. Verser le marc. Au bout de quelques. . .
FONDUE AVEYRONNAISEGastronomy
Ingrédients pour 4/5 personnes : 400 gr de tome fraîche pour Aligot, 100 gr de vieux Salers, 150 gr de Roquefort, (sortir les fromages du réfrigérateur 2 h avant), 15 cl de vin blanc sec (Côte de Millau ou vins blanc d'Entraygues), 5 cl d'eau-de-vie de prune, pain de campagne coupé en dés, ail, poivre du moulin Recette de la fondue Aveyronnaise : Faire fondre dans un récipient spécial pour fondue les 400 gr de tome fraîche. Ajouter le Salers émietté en remuant avec une spatule en bois puis ajouter le Roquefort, en continuant de mélanger. On peut faciliter la bonne fusion des trois fromages en délayant 1/2 cuillère à café de Maïzena dans le vin blanc et l'eau-de-vie, qu'on ajoute lentement tout en continuant à tourner. Quand la pâte est onctueuse et homogène, poivrer généreusement au moulin. Ne pas ajouter de sel, les fromages en contenant suffisamment. Servir à table sur le réchaud à fondue en maintenant une température proche de l'ébullition. Tremper au bout d'une pique ou d'une fourchette les dés de pain de campagne. On peut, à la fin, jeter un jaune d'œuf dans le fond du caquelon et mélanger avec le reste de fondue.
VINS D'ENTRAYGUES ET DU FELProducts of Aveyron
Un peu d'Histoire : Le Coustoubi et le vin d’Entraygues et du Fel : Le « Coustoubi » : habitant des coteaux à vin. Il était maraîcher, et vivait de la vente de fruit, de légume et de vin. Avec une carriole, appelée « jardinière » et un mulet, il partait vendre sur la montagne (à Laguiole , Nasbinals , St-Urcize …). Le vin dans le temps servait de monnaie d’échange avec le fromage de la montagne, donnait lieu à des joutes oratoires entre le « Mountagnol » et le « Coustoubi ». Le vignoble d’Entraygues et du Fel fut connu autrefois par ces vins trouves, produits dans un site lunaire, à terre rare. Ces vins furent sans doute les plus grands vins aveyronnais. Mais Entraygues et Le Fel eurent d'autres privilèges : celui d'être la barrière la plus septentrionale du vignoble rouergat, Entraygues était aussi l'ultime étape de la voie navigable qu'était le Lot. Les Gabarriers descendaient les barriques de vin vers la Basse Guyenne. Ainsi, grâce au commerce fluvial prospère, tous les cépages du sud-ouest furent implantés dans la région d'Entraygues. Les ingénieurs viticoles qui vinrent dans la Vallée du Lot furent stupéfaits de rencontrer un pareil musée vivant, car bon nombre de cépages qu'ils purent observer n'existaient nulle part ailleurs. Il fut relativement facile de remettre à l'honneur les anciens cépages pour la production de vins typés. A Entraygues , sur des terres de barènes formées de sable issu de la décomposition du granit, s’était implanté un vignoble spécialisé sur les vins blancs à base de Chenin, le grand cépage de la Vallée de la Loire. Mais le Chenin d'Entraygues a évolué au cours des siècles, jusqu'à former une sous-variété différente du Chenin d'Anjou et très intéressante par sa précocité et la qualité de ses raisins. Le terroir et son vignoble aujourd'hui : Une demi-douzaine de vignerons animés de passion perpétue. . .
RECETTE DE LA FOUACE AVEYRONNAISEGastronomy
Couronne mafflue à la mie moelleuse jaune clair, à la croûte fine doré foncé, souvent parsemée de grains de sucre, la fouace aveyronnaise est parfois appelée « fougasse aveyronnaise ». Elle se présente, ronde ou ovale, sous divers formats, allant de la livre au triple kilo. Ces fouaces, généralement parfumées à la fleur d’oranger, s’enrichissent quelquefois de fruits confits ou de pruneaux. Farine, levain, beurre, œufs, lait, sucre, eau de fleur d’oranger et sel sont mêlés, pétris, puis la pâte est enfermée dans un torchon plusieurs heures, avant d’être façonnée en forme de couronne, dorée à l’œuf et placée dans le four. Une fois cuite, elle sera poudrée de grains de sucre. Variantes : fouace de Laguiole, fouace de Rodez , soleil de Marcillac , soleil de Saint-Christophe. Cette fouace rouergate exhalant la fleur d’oranger calme les petites comme les grandes faims. Elle se déguste en fin de repas (avec une salade de fruits, une crème dessert, ou encore une île flottante) ou comme collation à tout moment de la journée (petit déjeuner, goûter), accompagnée d’une boisson chaude ou froide. Elle tient aussi son rang lors des vins d’honneur, des apéritifs, se grignotant avec une coupe de champagne ou un verre de blanc. Un peu d’histoire La fouace fut d’abord une galette de froment non levée, cuite sous la cendre, ce que rappelle son étymologie : du latin focus (le « foyer »), qui donnera focacia, devenu ensuite fouace ou fouasse, et même fougasse provençale, son héritière salée. La recette ancienne, évoquée dans Le roman de Renard ou dans Rabelais, a considérablement évolué, s’enrichissant d’œufs, parfois de beurre. Elle apparaît bien différente dans sa composition selon les régions, à l’exemple de la fouée et de la fouace nantaise des Pays de la Loire. En s’industrialisant, sa production a donné dans le Rouergue une sorte de brioche au sucre légère, loin de la fouace des origines, plus compacte. On trouvait cette fouace sur toutes les tables. . .
 
 
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2018
12 0