Tarifs 2018
 
Tarifs des studios pour une semaine
  BASSE SAISON
30/03/2018 au 27/04/2018
15/09/2018 au 19/10/2018
MOYENNE SAISON
28/04/2018 au 27/07/2018
25/08/2018 au 14/09/2018
HAUTE SAISON
28/07/2018 au 24/08/2018
Studio 2 personnes (16 à 25m²)
1 lit double

Semaine supplémentaire
210 € à 290 €
160 € à 230 €
250 € à 340 €
200 € à 270 €
320 € à 430 €
270 € à 360 €
Studio 3 personnes (21m²)
1 lit double + 1 lit simple

Semaine supplémentaire
290 €
230 €
350 €
280 €
460 €
380 €
Studio 4 personnes (23m²)
1 lit double + 1 canapé lit

Semaine supplémentaire
290 €
230 €
350 €
280 €
460 €
380 €
Appartement 4 personnes (1 Studio + 1 chambre d'hôtel adjacente)
Semaine supplémentaire
390 €
310 €
480 €
390 €
650 €
460 €
Taxe de séjour : 0,90 € par adulte et par jour.
Tous nos studios disposent d'une kitchenette équipée et d'un téléviseur.
Chèques vacances acceptés
 
 
Tarifs des chambres pour une nuit
  TARIFS PAR NUIT
30/03/2018 au 19/10/2018
Chambre 2 personnes coté rue avec TV 58 €
Chambre 2 personnes coté jardin avec TV et Clim 68 €
Chambre 2 personnes coté jardin avec TV, Clim et Balnéo 79 €
Chambre 3 personnes 78 €
Chambre 4 personnes 84 €
Chambre 5 personnes 89 €
Taxe de séjour : 0,90 € par adulte et par jour.
Petit déjeuner : 8,50 € par personne.
Toutes nos chambres sont avec bain, WC, TV écran plat et fenêtres double vitrage à isolation phonique.
 


CHAMBRES ET STUDIOS DISPONIBLES

Meilleur Prix Garanti en réservant en direct :

Nous avons un très grand choix de chambres et de studios. Pour connaitre toutes nos disponibilités, vous pouvez utliser notre formulaire de réservation en ligne ci-dessous ou nous téléphoner directement.

E-mail : hotel.lion.or@free.fr

Téléphone : 05 65 44 50 01
 
 
 
 
Actualités en Aveyron
LE CANYON DE BOZOULS CREUSE PAR LE DOURDOUTourisme
Naguère inscrit parmi les sept merveilles du Rouergue, le “Trou de Bozouls” est un cirque naturel, un canyon en forme de fer à cheval, creusé dans les calcaires secondaires du Causse Comtal, et au fond duquel coule, tantôt impétueux, tantôt calme, un modeste torrent, le Dourdou. C’est avec une surprise, mêlée pour les âmes sensibles d’un peu d’effroi, que , du bord de la terrasse, place de la Mairie, le visiteur découvrira à ses pieds ce site grandiose et pittoresque, cet immense précipice aux parois pratiquement verticales, formant un cirque de près de 400 m de diamètre et près de 100 m de profondeur. Tout modeste qu’il soit maintenant, c’est le Dourdou, qui durant des millénaires, a creusé cette gigantesque tranchée, dont les flancs sont creusés de fissures et de cavités d’où s’écoulent en hiver, et par temps de fortes pluies, des résurgences. La plus célèbre est, sur la rive droite, la source des Fées. A l’érosion, très faible de nos jours, s’ajoutent encore des éboulements de la roche sapée par en-dessous et minée par de fortes gelées l’hiver; le canyon continue d’évoluer. Enthousiasmé par ce site, Henry’s, le champion du monde des funambules, en a fait le théâtre de ses plus brillants exploits, d’abord en 1980 puis tout au long de l’été 1982 et pour la dernière fois en 1995. Voir aussi notre article : TERRA MEMORIA, LE MUSEE INTERACTIF DE BOZOULS Exceptionnelles images du "Trou de Bozouls" (Aveyron) prises avec un drone.
LA CHARTREUSE SAINT-SAUVEUR DE VILLEFRANCHE DE ROUERGUE Tourisme
La Chartreuse Saint-Sauveur est un monastère, datant du XVe siècle, situé au Sud de Villefranche-de-Rouergue , sur la route menant à Najac et Albi. Joyau de l'architecture gothique flamboyante, cette chartreuse fut construite fort rapidement à partir de 1451. Elle dispose en réalité de deux chapelles : l'une, en dehors des murs, destinée aux pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle , et la seconde, qui abrite les tombeaux des fondateurs, riche de belles stalles sculptées du 15ème siècle et d'un autel en bois doré. La chartreuse Saint-Sauveur est également remarquable pour son immense jardin et ses deux cloîtres. Le plus petit présente une riche ornementation sculptée, que l'on retrouve dans la salle capitulaire et le réfectoire, tandis que l'autre est le plus vaste de France. Construit aux portes de la ville entre 1451 et 1459 grace au legs testamentaire d'un riche marchand drapier de Villefranche , Vézian Valette, le monastère de la Chartresue St Sauveur est un chef d'oeuvre du gothique flamboyant. Cet ensemble permet de comprendre comment vivaient les moines au sein d'une chartreuse et d'admirer ce precieux patrimoine : le petit cloitre, la chapelle et ses magnifiques stalles historiées, le réfectoire, le grand cloitre contre lequel s'élevaient autrefois les ermitages et qui enserre le cimetière et les secrets de la communauté... LA VISITE DE LA CHARTREUSE SAINT-SAUVEUR La chapelle conventuelle Le auvent polygonal de la chapelle abrite une belle porte en bois du XVe siècle sur laquelle apparaissent deux chartreux. De petite taille, la chapelle comprend une nef unique à trois travées. Les clefs de voûte sont ornées d'écussons et les retombées d'ogive reposent sur des culots en forme de charmants protomés. La première travée, réservée aux frères convers, est séparée des deux autres par un jubé en bois du XVIIIe siècle. Les stalles des moines sont ornées de belles miséricordes représentant. . .
MILLAU, CAPITALE DU CUIR ET DE LA GANTERIETourisme
Millau (en patois rouergat Milhau) est une commune française, faisant partie du département de l'Aveyron lui même intégré à la région Midi-Pyrénées, à 70 Km de Rodez , la capitale de l'Aveyron. Ses habitants à l'année s'appellent les Millavois. Elle est incluse dans le parc naturel régional des Grands Causses. Le territoire de cette commune matérialise une fraction sud du Massif Central. Il est traversé par la rivière Dourbie qui se jette dans la rivière Tarn. Aux portes de la Méditerranée et au pied de son désormais célèbre Viaduc , Millau cultive son art de vivre ! D'où que l'on vienne, on aborde le cœur de ville par des avenues plantées d'arbres à l'atmosphère toute méridionale. De la place du Mandarous où il fait bon s'arrêter pour se désaltérer, aux vieilles ruelles qui serpentent dans le vieux Millau, il est agréable de flâner et de découvrir un patrimoine architectural très riche (lavoirs, façades d'anciens hôtels particuliers, la place Foch, les Halles, le Beffroi …), entouré de jardins remarquables de fraîcheur et de couleurs. Millau, c’est aussi la capitale du sport nature et loisirs : la Ville s’est dotée d'équipements de haut niveau lui permettant de recevoir des manifestations et épreuves mondialement connues en matière de vol libre (parapente, deltaplane, ULM), de plein air (escalade, plongée, canoë-kayak, rafting, sports extrêmes, cyclo, randonnée pédestre, natation…). Avec près de 500 manifestations culturelles par an (festival Millau en Jazz, festival de la Vallée et des Gorges du Tarn, Moments Musicaux, concours des jeunes chorégraphes…), Millau, ville « d'art et de lumière » est une cité festive. La renommée historique de Millau s’est construite autour des céramiques gallo-romaines du site antique de la Graufesenque et du travail de la peau. La «Capitale de l’Industrie Gantière», labellisée Ville et Métiers d’Art, est une ville de savoir-faire. Le Musée de Millau expose aujourd'hui une magnifique collection de poteries dites sigillées. . .
LE GR65, LE CHEMIN DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLETourisme
Des grandes steppes de l’Aubrac jusqu’aux charmants villages de la Vallée du Lot, de la douceur du Vallon aux plateaux dominants, laissez-vous emporté par ce pays chargé d’histoire et d’émotions. Aujourd’hui, ce patrimoine est classé par l’UNESCO, tout comme l’ensemble des chemins de Saint Jacques. Nous vous invitons à vivre ou à revivre l’aventure des pèlerins du XIIe siècle. La partie aveyronnaise du chemin de Saint Jacques de Compostelle (GR65) représente 102 km entre Aubrac et Livinhac-le-Haut dans la vallée du Lot, à parcourir en 5 jours. Étape n° 1 : Aubrac – Saint-Côme-d’Olt Depuis la Domerie d’Aubrac , havre de paix dans le paysage sauvage de l’Aubrac, le chemin descend vers Saint-Chély-d’Aubrac puis retrouve la vallée du Lot à Saint-Côme-d’Olt. Départ : Aubrac Difficulté : Moyenne Distance : 23,362 km Type de sol : Chemin Étape n° 2 : Saint-Côme-d’Olt – Estaing Ces deux villages, classés Plus beaux villages de France , s’offrent à vous en suivant la très belle vallée du Lot baignée d’une douceur et d’une sérénité privilégiée que l’on retrouve dans l’ambiance des villages (Espalion , Saint-Pierre-de-Béssuéjouls). Départ : Saint-Côme-d'Olt Difficulté : Moyenne Distance : 20,109 km Type de sol : Chemin Étape n° 3 : Estaing – Golinhac Vous quitterez Estaing et son château dominant pour rejoindre le plateau de Golinhac qui offre des paysages de moyenne montagne. Départ : Estaing Difficulté : Moyenne Distance : 13,508 km Type de sol : Chemin Étape n° 4 : Golinhac – Conques Après plusieurs villages nichés dans un véritable écrin de verdure (Espeyrac. . .
L'ABBAYE DE BONNEVAL ET SA CHOCOLATERIETourisme
Les chocolats de Bonneval sont fabriqués avec beaucoup de soin par les moniales dans les ateliers de l'abbaye. Il s'agit d'une fabrication de type artisanal dont la tradition se poursuit à Bonneval depuis 1878. Au fil des ans, les recettes se sont améliorées et les machines se sont perfectionnées. Aujourd'hui une partie de la production est automatisée. Aucune graisse végétale autre que le pur beurre de cacao n'est ajoutée dans la composition des produits. Présentation de l'Abbaye de Bonneval La "Bonne Vallée" Bona Val (en occitan) est une vallée sauvage du Nord-Aveyron, entre Espalion et Laguiole , où se trouve depuis près de neuf siècles une abbaye cistercienne. Fondée en 1147, l'Abbaye a d'abord été occupée par des moines cisterciens jusqu'à la Révolution (1791). Puis en 1875 des religieuses cisterciennes trappistines ont rétabli la vie contemplative dans ce lieu propice à la prière. La communauté compte aujourd'hui 30 soeurs de 28 à 96 ans. Nous vivons de notre travail, notamment grâce à la fabrication d'un chocolat connu et apprécié dans la région. Moniales cisterciennes Les cisterciens sont des moines ou moniales catholiques (Moniale est le féminin de moine). Ils s'efforcent de se consacrer à la recherche de Dieu. Pour cela, ils s'appuient sur la règle de Saint Benoît (écrite au VIe siècle) qui a guidé des générations de moines, et sur la spiritualité cistercienne: ce nom vient de Cîteaux, monastère fondé en 1098 par un groupe de moines bénédictins, parmi lesquels saint Robert, saint Albéric et saint Etienne Harding. Cîteaux a ensuite donné naissance à l'ordre monastique cistercien, dont une des figures les plus connues fut saint Bernard de Clairvaux (v.1090-1153). L'Abbaye Notre-Dame de Bonneval est un monastère de l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance, dont les membres sont parfois appelés "Trappistes", qui compte 170 monastères dans. . .
10 ANS APRES, MILLAU PEUT DIRE MERCI A SON VIADUC...Tourisme
Millau, ses bouchons automobiles, ses paysans du Larzac et... son fameux pont de 2.460 m de long, perché à 270 m au-dessus des gorges du Tarn. Bâti en 2004, l'édifice fête aujourd'hui ses dix ans. Une décennie au cours de laquelle il a largement contribué à doper la fréquentation touristique de la région. La lutte écologiste des paysans du Larzac a fait autrefois la réputation de la ville de Millau. Mais c'est en 2004 que celle-ci a acquis une notoriété mondiale. Construit en trois ans, le projet du viaduc de Millau , né dans la tête du Britannique Norman Foster, a durablement changé la destinée de la sous-préfecture de l'Aveyron. Soutenu par sept piles, le gigantesque édifice est surmonté de pylônes multi-haubanés dont le plus haut culmine à 343 mètres au-dessus du Tarn, dépassant ainsi la Tour Eiffel. Cette prouesse technique « a braqué les regards du monde sur Millau et nous a donné une notoriété mondiale et une image high-tech », explique Gérard Prêtre, président de la communauté de communes de Millau-Grands Causses. Il a démultiplié le nombre des touristes, et a permis aux entreprises locales de s'ouvrir sur le monde grâce à l'autoroute A75 de Paris-Clermont-Méditerranée qui voit passer, sur le viaduc, 4,8 millions d'automobilistes par an. Sur le circuit des tour-opérateurs L'afflux de visiteurs qui a accompagné la phase de construction est, certes, largement retombé. Toutefois Millau demeure le deuxième site le plus visité de Midi-Pyrénées après Lourdes, avec un million de personnes par an. La renommée du viaduc attire désormais à Millau Chinois, Japonais ou Américains, conduits par les grands tour-opérateurs, alors que les gorges du Tarn ne séduisaient, en 2001, que les amoureux de la nature français, néerlandais et allemands », déclare Laëtitia Raisin, une responsable de l'office de tourisme. Un ballon d'oxygène pour l'économie locale Le. . .
LA LIGNE DES CAUSSES-AUBRAC, L'AVENTURETourisme
De Béziers à Neussargues, ce fut l'une des premières lignes électrifiées. C'est l'une des plus pauvres aujourd'hui. Et pourtant si fantastique !!! Deux cent soixante-dix-sept kilomètres d’aventure : on peut résumer ainsi le parcours éblouissant de la ligne Béziers-Neussargues dite "des Causses " mais qu’on pourrait aussi dire "d’Aubrac ". Il s’agit de la plus originale, de la moins parcourue et de la plus menacée des lignes de la montagne languedocienne. L’emprunter est déjà un acte de foi en son avenir. Chaque voyageur supplémentaire accroît les chances de survie de ses trains dont la gestion est compliquée par le fait qu’ils traversent trois régions : Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Auvergne. Certes le voyage est long si on l’effectue de bout en bout. Mais on se souviendra du proverbe oriental selon lequel "la lenteur est de Dieu, la hâte de Satan", pour se préparer à déguster la France de la vigne, aux abords de Faugères, puis celle du défunt charbon, aux alentours de Bédarieux et dans la vallée de l’Orb, celle des moutons à Roquefort , du gant à Millau , des forêts à La Canourgue, des hautes terres et des nefs romanes en Gévaudan, de l’Auvergne enfin, en franchissant la Truyère par l’époustouflant viaduc de Garabit. Le voyageur courageux, qui aura réussi à rester dans l’unique train quotidien parcourant la ligne de bout en bout, le Béziers-Clermont (avec une exception, lire ci-contre), s’émerveillera des pierres de la cité de Saint-Flour, puis des prairies d’altitude de la bourgade de Neussargues, au pied du Cantal. Il pourra poursuivre vers Clermont-Ferrand par la vallée de l’Alagnon, décrite par Vincenot dans ses “Voyages du professeur Lorgnon” (Folio) livre à emporter pour parcourir nos deux grandes lignes de montagnes que sont les Causses et les Cévennes (Midi Libre du 14 juillet). L’idéal est de ménager des étapes. Parmi elles, Graissessac et sa Falaise de Padène, ancienne mine découverte, versée au patrimoine. Roquefort et. . .
VIADUC DE MILLAU, PLUS HAUT PONT A HAUBANS DU MONDETourisme
Situation géographique du Viaduc de Millau : département de l'Aveyron. Le viaduc de Millau est un pont autoroutier à haubans enjambant la vallée du Tarn. Il est situé sur les communes de Millau et Creissels dans le département de l'Aveyron , en France. Il assure la continuité des autoroutes A71 et A75 entre Paris et Béziers. Ouvert à la circulation le 17 décembre 2004, il a permis de désengorger le trafic routier, ralenti tous les ans en période estivale, obligé de traverser la ville de Millau . Notons également que la construction de 2 viaducs complémentaires a été nécessaire pour la traversée de la vallée du Tarn: le viaduc de Verrières et le viaduc de la Garrigue. Le viaduc de Millau en chiffres
  • Oeuvre de l'architecte Norman Foster, le Viaduc de Millau est plus haut pont haubanné du monde.
  • Le tablier mesure 2460 mètres de longueur, pèse 36000 tonnes soit plus de 4 Tours Eiffel.
  • Le tablier de 32 m de large accueille une autoroute de 2 fois 2 voies et deux voies de secours.
  • Il traverse la vallée du Tarn à près de 270 m de hauteur.
  • Il est maintenu par 7 piles prolongées chacune par un pylône de 87 m auquel sont arrimées 11 paires de haubans.
  • La hauteur maximale de la pile P2 (haut du mât) est de 343 m, soit 20 m de plus que la tour Eiffel. Le viaduc de Millau possède donc les plus hautes piles du monde.
Outre sa hauteur, on peut s'étonner du fait qu'il ne soit pas rectiligne. En effet, son rayon de courbure de 20 km permet aux véhicules d'avoir une trajectoire plus précise qu'en ligne droite et de donner l'illusion d'un viaduc interminable. Il complète l'axe de la Méridienne entre Paris et Béziers et il en constitue le seul maillon à péage, franchissable par 18 voies. L'exploitation est concédée pour 75 ans à la compagnie Eiffage du viaduc de Millau. Le coût de ce gigantesque chantier avoisine les 400.000.000 d'euros. . . .
LE SITE DE RODELLE CLASSE PROTEGE PAR LES BATIMENTS DE FRANCETourisme
Presque en ruines il y a 40 ans, le site de Rodelle a retrouvé tout son lustre par la magie d'une rénovation soignée. Situé en plein Causse Comtal, Rodelle s'étale sur une arête rocheuse sculptée comme Bozouls par les méandres du Dourdou. Son nom vient de Ruthenula, le "Petit Rodez". Durant l’Antiquité, à cet endroit, au cœur du Causse Comtal, se tenait une villa romaine. La position stratégique de l'éperon rocheux de Rodelle amena les comtes de Rodez à y bâtir un château. Au XIIIème siècle, à la place de la forteresse, fut édifiée l’église Saint Michel. En direction de Saint Julien de Rodelle, vous pouvez emprunter un chemin qui vous emmènera à la chapelle Sainte Tarcisse. Cet édifice fut érigé en l'honneur de la petite fille du roi Clotaire Ier ( premier Roi de France ) née en 525, malheureusement aveugle qui, selon la légende, se serait réfugiée dans la grotte située tout à côté pour échapper à un mariage forcé, et aurait survécu grâce au lait d'une chèvre... Elle mena en ces lieux une vie angélique, et son premier miracle se produisit après sa mort à l’entrée de la ville de Rodez , lorsque l’évêque de la ville la pria intensément auprès de la dépouille d’un jeune homme qu’on emportait vers le cimetière, et qu’elle ressuscita ! Depuis, nombreux ont été ses miracles, particulièrement pour les maladies des yeux (à laver avec l’eau de la grotte qui n’est toujours pas polluée par les infiltrations du plateau), pour les histoires de mariages compliqués, l’heureuse délivrance des femmes en couches, et plein d’autres prodiges pouvant intéresser jeunes mères et nourrices … Une source d'inspiration pour le célèbre sculpteur Denys Puech , dont l'oeuvre ( Sainte Tarcisse et sa chèvre ) a trouvé place en l'église de Rodelle.
AEROPORT D' AURILLAC TRONQUIERESTourisme
Du nouveau sur la ligne Aurillac - Paris Réservez et achetez vos billets en ligne C'est désormais possible sur www.airlinair.com Profitez également de la nouvelle politique tarifaire très avantageuse ! L'aéroport d'Aurillac en chiffres La CCI du Cantal gère l’aéroport d’Aurillac Tronquières. La CCI emploie depuis 2000, huit personnes dans l’enceinte aéroportuaire. L’aéroport d’Aurillac Tronquières est le deuxième aéroport d’Auvergne. Le trafic passager pour l’année 2003 était de 17 551 voyageurs. Services Carte d'abonnement Airlinair Réservation de billets en ligne Un parking gratuit d'une centaine de places Horaires Horaires d'hiver des liaisons aériennes entre Aurillac et Paris (Orly Sud) Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi Départ Aurillac 7h05 18h10 Arrivée Paris 8h30 19h30 Départ Paris 08h55 20h00 Arrivée Aurillac 10h15 21h20 Dimanche Départ Aurillac 18h20 Arrivée Paris 19h40 Départ Paris 20h10 Arrivée Aurillac 21h30 RENSEIGNEMENT - RÉSERVATION 0 820 820 820 ( 0.12€ la minute ) RÉSERVATION EN LIGNE SUR Compagnie Française Airlinair Bureau compagnie : 04 71 63 56 98 lundi au vendredi 06h00/12h30 - 15h00/22h00 dimanche 15h00/22h00 Pour les vols envisagés les jours fériés, merci de se renseigner Escale : 04 71 63 56 98
 
Haut de page
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2018
5 0
Petites Annonces Gratuites Tout Vendre