Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Châteaux
 

SEVERAC-LE-CHATEAU, AUX SOURCES DE L'AVEYRON


Sévérac-le-Château ou Severac del Castèl fait partie de l'ancienne province du Rouergue où l'on communique aussi grâce à une forme d'occitan: le dialecte rouergat. La butte de Sévérac, qui culmine à 817 m d'altitude a été occupée dès la préhistoire. En témoignent les dolmens que l'on trouve sur la route des dolmens en direction du village de Buzeins.

Façade renaissance du château de Séverac. Les Arpajon transformèrent le château de forteresse en un palais de style Renaissance.
Façade renaissance du château de Séverac. Les Arpajon transformèrent le château de forteresse en un palais de style Renaissance.

Le territoire de la commune de Séverac-le-Château constitue une fraction sud du Massif central. Il est situé sur le plateau caussenard du même nom. Sa ville chef-lieu, place forte depuis l'Antiquité, se situe à la croisée de deux grandes voies de circulation (A75 - N88). Le territoire de cette commune constitue une partie du parc naturel régional des Grands Causses.

Sévérac-le-Château, domine le bassin étroit alluvial formé par l'Aveyron qui prend sa source à l'Est de Sévérac. La ville se trouve sur les Causses et dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses. Situé à une altitude de 740m, Sévérac a un climat continental adouci par les influences méditerranéennes.

La butte de Sévérac, qui culmine à 817 m d'altitude a été occupée dès la préhistoire. En témoignent les dolmens que l'on trouve sur la route des dolmens en direction du village de Buzeins.
La butte de Sévérac, qui culmine à 817 m d'altitude a été occupée dès la préhistoire. En témoignent les dolmens que l'on trouve sur la route des dolmens en direction du village de Buzeins.

Historique de la ville

Sévérac le Château est une agglomération double, formée de deux quartiers bien distincts qui illustrent des avantages tour à tour exploités : un site escarpé, facile à fortifier (le château) et une situation de carrefour favorable aux échanges (la gare). Sans doute utilisée dès l'époque romaine, la butte ne prit toute sa valeur qu'au Moyen Age lorsqu'elle devint le siège d'une puissante baronnie dont l'autorité s'étendait jusqu'aux gorges du Tarn. Ses seigneurs furent de toutes les luttes, de toutes les intrigues : croisade des Albigeois, guerre de Cent Ans, place forte protestante...

Sans doute victime de cette tumultueuse histoire, la bourgade née au pied des remparts mit du temps à grandir. Il lui fallut attendre la création des grandes routes royales de l'Auvergne au Languedoc, puis de Rodez à Florac. A leur croisement, vin, bétail, fromages, étoffes alimentaient un fructueux négoce : un faubourg naquit au pied de la butte. Puis à la fin du XIXème siècle, la bifurcation de la voie ferrée venant de Béziers vers le Nord (Neussargues) et vers l'ouest (Rodez) favorisa l'installation d'un dépôt de locomotives, d’ateliers de réparation et d’un quartier neuf peuplé de cheminots. Ce fut « Sévérac-Gare ».

La vieille ville, dans laquelle on entre par une porte fortifiée, conserve au long de ses ruelles d'intéressantes maisons des XV et XVIème siècles avec des tourelles en encorbellement, notamment la maison des Consuls, dans la rue de la ville donnant sur le marché couvert, qui présente une très belle fenêtre avec un encadrement finement sculpté et aussi la fameuse "Maison de Jeanne" sans doute la plus ancienne maison du Rouergue.

La cité médiévale abrite de belles demeures avec tours-escaliers, colombages et encorbellements. Parmi les bâtiments remarquables : la maison des Consuls, la maison de Jeanne, le Sestayral, la fontaine romane et l'église Saint-Sauveur.
La cité médiévale abrite de belles demeures avec tours-escaliers, colombages et encorbellements. Parmi les bâtiments remarquables : la maison des Consuls, la maison de Jeanne, le Sestayral, la fontaine romane et l'église Saint-Sauveur.


Avec l'arrivée du chemin de fer et le développement de la ligne Rodez - Millau, en 1880, la gare de Sévérac connaît un important trafic qui ne cessera d'augmenter avec la ligne des Causses : Paris - Millau - Béziers.

Sévérac est alors une ville cheminote forte de 1 800 habitants autour du seul quartier de la gare. C'est une véritable plaque tournante entre Millau - Béziers, Rodez - Toulouse et Marvejols - Clermont-Ferrand. Sévérac a également été, jusqu'en 1953, un dépôt de locomotives à vapeur. L'arrivée de l'A 75, en 1990, renforce encore aujourd'hui ce rôle de ville-relais.

Sévérac développe aujourd'hui son activité autour d'ateliers de mécanique et de l'industrie du meuble. Mais ce sont surtout les activités tertiaires (tourisme, commerces, administrations) et rurales (agriculture et élevage) qui sont développées à Sévérac.

Galerie de la maison des consuls dans la cité médiévale de Sévérac-le-Château.
Galerie de la maison des consuls dans la cité médiévale de Sévérac-le-Château.

Le Château et la cité médiévale

La butte de Sévérac est occupée depuis la lointaine préhistoire. Culminant à 817 m d’altitude, elle offre non seulement un magnifique panorama sur la plaine où l’Aveyron prend sa source, mais permet aussi de voir arriver l’ennemi de loin ; c’est sans doute pour cette raison, ainsi pour sa situation géographique privilégiée du point de vue du commerce, qu’une place forte y est érigée à l’antiquité. Sa double vocation de place forte et de centre commercial perdurera à travers les âges.

Son château fortifié, probablement construit dès le Xème siècle, a appartenu successivement à plusieurs familles : les Sévérac, les Armagnac, puis les Arpajon. Ces derniers firent élever, au XVIIème siècle, un château de style Renaissance dont la façade sud est toujours visible. Mais des dégradations successives le conduisent à la ruine au début du XXème siècle. La commune de Séverac en devient propriétaire en 1966 et son classement en monument historique permet d'envisager sa restauration. La visite du château permet de découvrir remparts, courtines, tours de guet, chapelle et cuisine.

Façade médiévale du château de Séverac qui domine le bassin étroit alluvial formé par l'Aveyron qui prend sa source à l'Est de Sévérac.
Façade médiévale du château de Séverac qui domine le bassin étroit alluvial formé par l'Aveyron qui prend sa source à l'Est de Sévérac.

Au pied du château, la cité médiévale offre un panorama de la région. Les ruelles autour du château sont bordées d'anciennes échoppes des xve siècle et xvie siècle, de maisons en encorbellement, de porches et d'escaliers.

La cité médiévale bâtie sur le versant sud-est de la butte, était autrefois protégée par un rempart et quatre portes fortifiées dont deux ont résisté aux assauts du temps. Ses rues abritent de superbes demeures comportant tours, escaliers, colombages et encorbellements. . Vous y découvrirez la maison des Consuls, le Sestayral ou marché au grains, l'église Saint-Sauveur, la maison de Jeanne ou encore la fontaine romane.

L'entrée du chateau de Sévérac le Chateau. La visite permet de découvrir remparts, courtines, tours de guet, chapelle et cuisine.
L'entrée du chateau de Sévérac le Chateau. La visite permet de découvrir remparts, courtines, tours de guet, chapelle et cuisine.


A voir également : LA VALLEE DE L'AVEYRON, DES RACINES DE PIERRES


Plus d'infos sur le site : www.severaclechateau.fr


Regardez la vidéo du survol de : SEVERAC-LE-CHATEAU, AUX SOURCES DE L'AVEYRON

 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
 
 
Spectacle de son et lumière de Sévérac le ChâteauSON ET LUMIERE DE SEVERAC LE CHATEAU DU 31 JUILLET AU 8 AOUT 2019Manifestations
BIENVENUE DANS LA COUR D’HONNEUR DU CHÂTEAU DE SÉVÉRAC LE CHÂTEAU Les habitants du pays sévéragais sont heureux de vous proposer un spectacle qui présente 2000 ans d’histoire de leur région. Un homme seul, sur un tabouret, Jean le Fol. Dans sa tête, de folles images se heurtent. Une plongée dans les siècles, dans les mémoires de Sévérac le Château. . .

L'Aveyron est une région à la croisée des civilisations.  Dolmens, menhirs, châteaux forts, bastides, églises et abbayes, tous ces monuments témoignent du riche passé de ce département.HISTOIRE DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRONHistoire
Avant la conquête romaine, le Rouergue (aujourd’hui le département de l’Aveyron) était habité par les Rutheni, ainsi appelés de leur idole Ruth, sorte de Vénus celtique dont le culte subsistait encore au Ve siècle de notre ère. Nation puissante, les Ruthènes avaient trois cités principales : Segodun, en langue celtique montagne à seigle (Rodez ) ; Condatemag,. . .

Château de Calmont d'Olt à EspalionLE CHATEAU DE CALMONT A ESPALION VOUS CATAPULTE DANS LE MOYEN AGE Châteaux
Le château de Calmont d'Olt est situé dans le département de l'Aveyron , sur la commune d'Espalion . Perché sur un dyke basaltique à 535 mètres d'altitude, il surplombe de 200 mètres la ville d'Espalion et la vallée du Lot. Il offre une vue panoramique sur les monts d'Aubrac. Le Château Fort de Calmont d'Olt est un jalon important du Rouergue médiéval.. . .

Le château épiscopal des XIVème XVIème XVIIème XIXème siècles, cité en 1346, d'abord château refuge durant les conflits, puis résidence d'été des évèques de Vabres, Vabres-l'Abbaye, en Aveyron.LE CHATEAU DE SAINT-IZAIRE, UN CHÂTEAU FORT DE GRES ROUGEChâteaux
Le château de Saint-Izaire est un château épiscopal du XIVe siècle situé sur la commune de Saint-Izaire dans l'Aveyron. Il domine un méandre du Dourdou. Il sert tour à tour de résidence d’été des évêques de Vabres et de lieu de refuge face aux dangers du moment. La construction de ce château épiscopal s'est tenue de 1317 à 1346. En 1568, le château est. . .

Château d'Esplas à Rebourguil  AveyronLE CHATEAU D'ESPLAS A REBOURGUILChâteaux
Esplas est situé au sommet d'une colline dans le rougier de Camarès. Un donjon de plus de 20 mètres de haut domine un ensemble architectural formé de quatre corps de logis fermés par des tours à chaque angle. La période de construction s'étale du XIIIème au XVIIIème siècle. L'intérieur est un témoignage de 5 siècles d'histoire : meurtrières et postes de garde. . .

Village de Coupiac - AveyronCOUPIAC, LA VIE QUOTIDIENNE AU MOYEN AGE... DANS LE SUD AVEYRON Beaux villages
Coupiac se trouve dans le sud Aveyron à 50 kilomètres d'Albi et à 65 kms de Millau , de Rodez et à quelques minutes de la vallée du Tarn. Ce petit bourg (population environ 350 habitants) est le chef-lieu de la Communauté de Communes des Sept Vallons, région de production du lait de brebis pour la fabrication du Roquefort dont les caves se trouvent à une. . .

Dernière étape avant Conques sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, Espeyrac reste un village authentique et préservé.ESPEYRAC SUR LE CHEMIN DE ST JACQUES DE COMPOSTELLE Beaux villages
Dernière étape avant Conques sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle , Espeyrac reste un village authentique et préservé. Bâtie en amphithéâtre, Espeyrac comporte des rues pentues et des ruelles en escalier, sur un promontoire rocheux, face à la vallée, et possède de nombreuses forêts de châtaigniers. A 12 km d'Entraygues , Espeyrac est nommé dans. . .

L'Aveyron est une rivière abondante, mais très irrégulière,<br>comme la plupart des cours d'eau du bassin versant de la Garonne.AVEYRON, LA RIVIERE ET LA VALLEENature
La rivière Aveyron prend sa source sur les hauteurs du causse de Sévérac-le-Château , presque en Lozère. Elle se dirige ensuite tout droit sur le sud-ouest jusqu'à sa confluence avec le Tarn, 290 kilomètres plus en aval, pas très loin de Montauban. Suivre sa vallée, en passant par Laissac, Rodez , Belcastel et Villefranche-de-Rouergue , c'est entrer. . .

Peyreleau est un village perché au site très pittoresque. Le château de Triadou de l'époque Renaissance qui date du XVe siècle, embellit le village situé dans un cadre magnifique des gorges de la Jonte.PEYRELEAU A LA CONFLUENCE DES VALLEES DU TARN ET DE LA JONTEBeaux villages
Petit village situé aux confins du Rouergue et du Gévaudan, Peyreleau, anciennement Petralevi, est construit autour d’un éperon rocheux, lui-même surmonté d’une tour (à l’emplacement de l’antique château aujourd’hui disparu), à la confluence des vallées du Tarn et de la Jonte , séparant la Lozère de l’Aveyron, dans un des lieux les plus touristiques des gorges. . .

Surplombant le Lot de près de 100 m de haut, Le village fut partagé au Moyen âge entre quatre dynasties féodales, les Lapopie, les Gourdon, les Cardaillac et les Castelnau.SAINT CIRQ LAPOPIE UN SITE MAJEUR DE LA VALLEE DU LOTBeaux villages
Située à 30 km à l'est de Cahors au cœur du Parc naturel régional des Causses du Quercy, Saint-Cirq Lapopie classé parmi les plus beaux villages de France est aussi une halte sur les chemins de St Jacques de Compostelle. Surplombant le Lot de près de 100 m de haut, Le village fut partagé au Moyen âge entre quatre dynasties féodales, les Lapopie, les. . .

 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2020
7 0