Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Beaux villages
 

CASSAGNES COMTAUX - GOUTRENS


Le village de Cassagnes-Comtaux offre une vue imprenable sur la vallée de Clairvaux et sur une partie du vignoble AOC de Marcillac. Sur la commune de Goutrens, à proximité du village de Cassagnes-Comtaux, se trouve le site archéologique du dolmen de la Serre qui a été inscrit en tant que monument historique en 1994.

Histoire & Patrimoine de Goutrens

L'ancien chef-lieu de la commune était Cassagnes-Comtaux. A la suite d'une longue dispute entre ce village et celui de Goutrens, la commune fut appelée Cassagnes-Goutrens, puis le 17 avril 1917 Goutrens (nom de type germanique : goth (peuple) et en occitan : Gotrens).

Le prieuré de Saint-Amans dépendait du chapitre de la cathédrale de Rodez. Il fut d'abord annexe de celui de Cassagnes-Comtaux, puis la situation fut inversée. L'église a été construite vers 1890. La flèche de son clocher supporte une splendide et non moins originale croix occitane.

A l'extérieur du bras droit du transept, du côté de la sacristie, une pierre taillée en forme d'écusson, posée renversée, provient dit-on, de l'ancienne église où elle formait la clé de voûte d'un arceau. Elle porte une inscription, de lecture assez difficile qui pourrait être le nom du massonnier (maçon) ayant construit le premier édifice vers le XVème siècle.

Le cimetière renfermait autrefois le tombeau des Mancip, seigneurs de Flars (à Cassagnes-Comtaux) et de Bournazel (XVème siècle). Il y avait un oratoire.

En 1867, un trésor monétaire gaulois a été trouvé près de Goutrens.

Un agriculteur de La Sancie qui piochait sa vigne déterre quelques bizarres piécettes en argent : alléché par sa trouvaille, il poursuit sa recherche et rassemble un véritable trésor de plus de 20 000 de ces monnaies auxquelles viennent s'ajouter 4 kg du même métal en petits lingots de 50 à 100 g.

Ces monnaies du type « à la croix » et du « sanglier », épaisses et de forme irrégulière, pèsent uniformément 2,20 g et sont d'un métal très épuré.

Sur leur surface, est imprimé la tête stylisée d'un homme aux cheveux bouclés, tandis que les revers portent tantôt un sanglier, tantôt une croix aux angles garnis de divers symboles : hache, soleil, collier…

C'est là un véritable trésor, non seulement par sa valeur marchande, mais aussi par la richesse qu'il représentait lors de son enfouissement et, plus encore, par l'importance des renseignements historiques et scientifiques qu'il nous a transmis.

L'intérêt d'une telle découverte s'exprime à travers les très nombreuses études que les archéologues et les numismates lui ont consacrées de 1868 à nos jours. Que reste-t-il aujourd'hui de ce fabuleux trésor ? Quelques échantillons dans divers musées : Rodez (Musée Fenaille), Toulouse, Paris, … Tout le reste a été fondu, faute de trouver acquéreur.

Les environs de Goutrens

Cassagnes-Comtaux : Jadis Cassagnes-de Panadès (XIII ème siècle) du nom du château de Panat qui se dresse sur un piton de l'autre côté de la vallée, au-dessus de Clairvaux. Cassagnes est cité depuis l'an 1 000.

La localité comprenait trois châteaux : le Castelviel ou château du comte (d'où le nom du village), près de l'église actuelle, Saint-Félix au-dessus du village, occupé par la famille de Saint-Félix puis celle d'Hebrard (XVI ème siècle) et Flars, au fond du village (famille Mancip, seigneur de Bournazel).

Ces édifices étaient reliés par une enceinte. Enfin le chapitre de Rodez y avait une maison dite le Capitoul, qui servait de maison de détention en 1793. L'église Saint-Vincent (patron des vignerons) relevait du chapitre de Rodez (XV ème siècle). Vierge classée.

Les comtes de Rodez avaient un capitaine à Cassagnes. Le village eut un notaire jusqu'à la fin du XIX ème siècle et une école dès le XVII ème siècle. Il y eut donc des activités et notabilités que la décadence actuelle ne laisse pas soupçonner.


Plus d'infos sur le site : www.goutrens.fr
Le joli village de Cassagnes Comtaux dans l'Aveyron
Le joli village de Cassagnes Comtaux dans l'Aveyron
Sur la commune de Goutrens, à proximité du village de Cassagnes-Comtaux, se trouve le site archéologique du dolmen de la Serre qui a été inscrit en tant que monument historique en 1994.
Sur la commune de Goutrens, à proximité du village de Cassagnes-Comtaux, se trouve le site archéologique du dolmen de la Serre qui a été inscrit en tant que monument historique en 1994.
Un trésor monétaire gaulois a été trouvé près de Goutrens. Musée Fenaille - coll. Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron
Un trésor monétaire gaulois a été trouvé près de Goutrens. Musée Fenaille - coll. Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron
Du village de Cassagnes-Comtaux s'offre aussi une vue imprenable sur la vallée de Clairvaux et sur une partie du vignoble AOC de Marcillac.
Du village de Cassagnes-Comtaux s'offre aussi une vue imprenable sur la vallée de Clairvaux et sur une partie du vignoble AOC de Marcillac.
Jadis Cassagnes de Panadès au XIIIe siècle du nom du château de Panat qui se dresse sur un piton de l'autre côté de la vallée, le hameau perché appartenant à la commune de Goutrens est cité depuis l'an mille.
Jadis Cassagnes de Panadès au XIIIe siècle du nom du château de Panat qui se dresse sur un piton de l'autre côté de la vallée, le hameau perché appartenant à la commune de Goutrens est cité depuis l'an mille.
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
L'Aveyron est une région à la croisée des civilisations.  Dolmens, menhirs, châteaux forts, bastides, églises et abbayes, tous ces monuments témoignent du riche passé de ce département.HISTOIRE DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRONHistoire
Avant la conquête romaine, le Rouergue (aujourd’hui le département de l’Aveyron) était habité par les Rutheni, ainsi appelés de leur idole Ruth, sorte de Vénus celtique dont le culte subsistait encore au Ve siècle de notre ère. Nation puissante, les Ruthènes avaient trois cités principales : Segodun, en langue celtique montagne à seigle (Rodez ) ; Condatemag,. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
4 0