Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Beaux villages
 

VILLEFRANCHE DE ROUERGUE: ERE DES BASTIDES MEDIEVALES


Bastide fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers, frère du roi Saint-Louis (Louis IX) , Villefranche-de-Rouergue est situé au confluent de deux rivières, l'Alzou et l'Aveyron. Elle devient rapidement une importante place d'échanges commerciaux et le restera malgré le grand incendie de 1497 qui détruit une grande partie de la ville, et la grande épidémie de peste de 1628.

Villefranche de Rouergue - Bastide de l'Aveyron
Villefranche de Rouergue - Bastide de l'Aveyron


Une bastide (de l'occitan bastida) est l'une des quelques 350 à 400 villes ou villages neufs fondés dans le sud-ouest de la France entre 1229 et 1373 et répondant à un certain nombre de caractéristiques.

F. de Verneilh définit les bastides comme : « des villes neuves bâties tout d'un coup, en une seule fois, sous l'empire d'une seule volonté ». Les bastides sont l'expression d'une volonté médiévale d'aménagement du territoire.

Dotée d'un riche patrimoine architectural, la ville a su conserver l'originalité de son plan d'urbanisme médiéval, sa forte tradition commerciale et ses marchés embaumés où se mêle la diversité des produits du terroir.
Dotée d'un riche patrimoine architectural, la ville a su conserver l'originalité de son plan d'urbanisme médiéval, sa forte tradition commerciale et ses marchés embaumés où se mêle la diversité des produits du terroir.


Histoire de la création de Villefranche de Rouergue

Lorsque les capétiens prirent le pouvoir sur le comté de Toulouse par le mariage d'Alphonse de Poitiers avec l'héritière du comté Jeanne de Toulouse, fille du dernier comte Raymond VII, l'ancienne capitale administrative du Rouergue, Najac, siège de la sénéchaussée de Rouergue, fut jugée trop fidèle à l'ancienne dynastie raymondine.

Place Notre Dame : cette place, entièrement entourée d'arcades médiévales, constitue le cœur de la ville classée monument historique.
Place Notre Dame : cette place, entièrement entourée d'arcades médiévales, constitue le cœur de la ville classée monument historique.


Alphonse de Poitiers décida de créer ex-nihilo une ville nouvelle à quelques kilomètres de là et d'y transferrer le siège de son administration, afin de casser les anciennes allégeances.

Il fonda donc en 1252 Villefranche-de-Rouergue, et la dota d'exemptions fiscales pour assurer le succès de l'entreprise, d'où le nom de la ville.

Ville nouvelle créée de toute pièce, elle fut dessinée sur un plan quadrillé ou en damier, selon les règles d'urbanisme de la Rome antique. Très caractéristique des bastides, ce plan est très régulier avec des rues se coupant à angles droits convergeant vers la place centrale bordées de couverts, lieu privilégié des activités commerçantes, aujourd'hui place du marché.

La Collégiale Notre-Dame (XIIIe-XVIe) dont l'impressionnant clocher-porche de 58 mètres de haut domine le centre de la ville classée aux monuments historiques.
La Collégiale Notre-Dame (XIIIe-XVIe) dont l'impressionnant clocher-porche de 58 mètres de haut domine le centre de la ville classée aux monuments historiques.


* En 1256, une charte des coutumes est établie. Elle réglemente les transactions commerciales et confirme la ville dans son rôle de lieu d'échanges. Riches marchands et nobles s'y installèrent.

* En 1347, la ville se dote de remparts.

* En 1443, lors de sa venue, Charles VII offre des vitraux à l'église Notre-Dame.

* Le XVIIe siècle marque la cité : peste de 1628 qui décima un tiers de la population et la révolte des Croquants, en 1643.

* En 1779, Villefranche atteint son apogée lorsqu'elle devient capitale de la nouvelle province de Haute-Guyenne. Une position qui lui vaudra une prospérité économique et une consécration intellectuelle.

* Le déclin commence à la Révolution, qui lui ôte son statut de capitale au profit de Rodez, qui devient préfecture du nouveau département de l'Aveyron.

Pont des Consuls, ou Pont-Vieux, construit sur l'Aveyron vers 1321, pour remplacer un ancien gué. Il était initialement surmonté de deux tours comme on peut le voir sur le sceau des consuls de Villefranche.
Pont des Consuls, ou Pont-Vieux, construit sur l'Aveyron vers 1321, pour remplacer un ancien gué. Il était initialement surmonté de deux tours comme on peut le voir sur le sceau des consuls de Villefranche.


Monuments à découvrir

* Église Notre-Dame (XIIIe-XVIe) dont l'impressionnant clocher-porche de 58 mètres de haut domine le centre de la ville.

* Place des Couverts : cette place, entièrement entourée d'arcades médiévales, constitue le cœur de la ville.

* Vieille bastide (XIIIe), une des plus typiques des bastides occitanes avec son plan orthonormé, et qui a gardé nombres de vieilles maisons médiévales.

* Ancienne Chartreuse Saint-Sauveur (XVe) avec ses deux cloîtres, dont un de style gothique flamboyant.

* Chapelle des Pénitents Noirs (XVIIe), dont la voute en bois est entièrement peinte : c'est un rare exemple en Rouergue de construction baroque.

* Château de Graves (XVIe).

* Abbaye cistercienne de Loc-Dieu (XIIe-XVe), à 10 km à l'ouest.

Place de la Fontaine classée monument historique en 1920, fontaine du Griffoul édifiée en 1336 par les Consuls et musée Urbain Cabrol.
Place de la Fontaine classée monument historique en 1920, fontaine du Griffoul édifiée en 1336 par les Consuls et musée Urbain Cabrol.


Vidéo diffusée par : Cap Sud Ouest




A voir aussi dans les environs : LA VISITE DU SITE DES IGUES DE PY ET DE ROUFFIÉS

Plus d'infos sur le site : www.villefranche.com
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
6 0