Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Nature
 

LES CRISTAUX ET MINERAUX DU KAYMAR


Les filons du kaymard ont été exploités depuis l'Antiquité pour l'argent, le plomb... Ce n'est qu'au XXème siècle que la fluorine devint industriellement interessante. La morphologie du gisement, et sa paragenèse présente de nombreux points communs avec la mine de fluorine de Valzergues. Le site est actuellement mis en sécurité.

Histoire des mines de l'Aveyron

Les romains ont été les premiers à s'intéresser au minerai de fer du Rouergue. L'exploitation, à une toute autre echelle a repris, lors de la révolution industrielle, sous l'implusion du duc Decazes, pour fournir en minerai les fonderies construites dans ce qui va devenir le bassin sidérurgique de Decazeville.

- Concession des mines de fer dans le terrain houiller d'Aubin (1725 hectares). Les carbonates de fer intercalés dans les series du houiller vont etre exploités dans le bassin. La puissance de la couche est de 0.25 à 12 m. Ce minerai mêlé à des schistes bitumineux contient assez de combustible pour être grillé seul, en tas. Apres grillage le minerai titrait en moyenne 42 % de Fe et 1,80 de Mn.

Au début du siècle dernier la production était encore de 24 000t, concentrée sur le gisement de Combes.

- Mines de fer de Solsac et Mondalazac (968 hectares 63). Production de 150 000 t au début du XXème siècle. A partir de 1911 un transporteur aérien achemine le minerai jusqu'au terminus de la ligne Decazeville-Marcillac. Une partie du minerai sera grillée sur place entre 1887 et 1902. A partir De 1902 un four de grillage de 550 t de capacité prends le relais sur le site de la Forézie. Apres des essais concluant deux autres fours seront construits par la suite.

- Concession des mines de fer de Kaymar (299 hectares 97). L'exploitation a cessée en 1903 après l'introduction du minerai pyrénéen (Batère notamment).

Le minerai aurait été également exploité à petite échelle en divers endroits : dans les sables éocène en bordure du Lot à Gironde, Flagnac; à Aubignac, sur le plateau calcaire de Montbazens, St-Igest et Veuzac (Nord de Villefranche), à Combenègre dans la région de Villefranche.

Mines du Kaymar

Le district minier du Kaymar a été exploité à plusieurs époques pour différentes substances.

Le Puech du Kaymar est une colline culminant à 707 m d'altitude. Lorsqu'on approche la colline par le Sud, elle se détache nettement du paysage environnant constitué par les douces collines du Rougier de Marcillac-Vallon. La crête siliceuse sur le flanc Sud est envahie par la bruyère, alors que le flanc Nord, à la pente très douce et occupé de cultures, s'adosse au massif granitique d'Entraygues.

Plusieurs réseaux filoniens existent dans le district.

Le principal réseau est centré sur le Puech. De direction E-O à pendage Sud, il est constituée par un épais dyke de quartz non minéralisé d'environ 70 m de puissance et formant à l'affleurement la crête rocheuse caractéristique du Puech que l'on peut suivre sur 1 km (Structure du Puech). A son toit se trouve le filon des Anglais.

Il s'agit d'un filon bréchique de près de 40 m de puissance en surface (niv. 600). Au sein de cette brèche s'individualisent plusieurs colonnes minéralisées en fer et fluorine près du mur de la structure. La Grande Tranchée s'est notamment intéressée à l'exploitation d'une grosse lentille minéralisée en goethite-hématite.

La colonne principale minéralisée en goethite et fluorine a été exploitée sur une extension de 400m et une dénivelation de 110 m. La colonne secondaire à remplissage de fluorine et quartz et goethite subordonnés a été exploitée pour la fluorine sur 160m de long et 105 m de haut.

Ces deux colonnes tendaient à se réunir en profondeur. De même le filon des Anglais vient s'accoler à la Structure du Puech à son extrémité occidentale.
Fluorine de Valzergues, Aveyron
Fluorine de Valzergues, Aveyron
Galène, Mine de la Boule, le kaymar
Galène, Mine de la Boule, le kaymar
Fluorite jaune-doré
Fluorite jaune-doré
Anglésite, Mine de la Boule, le kaymar
Anglésite, Mine de la Boule, le kaymar
Goethite quartz provenant des mines du kaymar
Goethite quartz provenant des mines du kaymar
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
Scaphandre rigide articulé Galeazzi, Italie, 1942 - Musée du Scaphandre d'EspalionLE MUSEE DU SCAPHANDRE A ESPALIONCulturel
Le Musée du Scaphandre a été créé en 1980 autour des inventions des espalionnais ROUQUAYROL et DENAYROUZE, qui en 1864, ont inventé le premier scaphandre autonome moderne de l'histoire de la plongée. En 1860 l'ingénieur des mines Benoit Rouqayrol invente un détendeur a membrane pour un appatreil de sauvetage destiné aux mineurs. En 1864 Auguste Denayrouse,. . .

Eglise en grès rouge - Marcillac Vallon - AveyronMARCILLAC VALLON: VILLAGE ET VIGNOBLEBeaux villages
Capitale du Vallon qui porte son nom, Marcillac se blottit autour de sa belle église du XIV° siècle à l'imposant clocher octogonal de grès rouge, qui donne tant de caractère à l'architecture de la ville. A l'intérieur du boulevard commerçant, qui occupe l'emplacement des anciens remparts, la vieille ville (site classé) abonde de maisons anciennes,. . .

Decazeville - Bassin Houiller - Aveyron - FranceDECAZEVILLE : ANCIENNE INDUSTRIE EN BASSIN HOUILLERBeaux villages
Pôle industriel dans un département vert, Decazeville est un passage obligé pour tous les passionnés de tourisme industriel. Ville récente d'environ 170 ans, elle a été créée par le Duc Decazes (1788-1860) pour exploiter la houille et mettre en place l'industrie sidérurgique. C'est l'une des premières villes bâties autour et à cause de l'industrie. A l'origine,. . .

Pruines et son château - Aveyron - FranceLE CHATEAU DE PRUINESChâteaux
Construit en grès rose au XVème, XVIIème, XVIIIème siècle, le château qui s'ouvre sur un escalier Renaissance conserve de belles cuisines, des plafonds XVIIème et dévoile dans ses pièces meublées et décorées une collection de 600 poteries populaires et objets régionnaux du XVIIème siècle à nos jours. Au XVIème siècle des travaux d'aménagement intérieurs furent. . .

Les tours de Peyrusse le Roc - AveyronPEYRUSSE LE ROC, VILLAGE MEDIEVAL DE L'AVEYRONBeaux villages
L'ampleur et la splendeur de ce Site Médiéval donneront aux visiteurs des sensations inoubliables : la sévérité des murailles contraste avec la beauté et la luxuriante végétation. Le site vous révélera un univers inchangé depuis le XVIIIème siècle. Le château se dresse sur un piton rocheux et surplombe la rivière de l'Audierne qui coule dans la vallée. . .

Petites ruelles de St Parthem - Aveyron - FranceSAINT PARTHEM: VILLAGE AU BORD DU LOTBeaux villages
Saint Parthem (455 habitants, altitude 204m) Le village s'étire dans une gorge étroite et pittoresque. C'est une région de cultures maraîchères, tabac, vigne. De belles maisons anciennes en font le charme ainsi que l'église à nef et bas-côtés romans, au chœur gothique, au portail renaissance de 1561 et au clocher du début XVIème. A découvrir : . . .

La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le RieuLA BASTIDE L'EVEQUE, UNE DES 6 BASTIDES DU ROUERGUEBeaux villages
La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le Rieu. On compte quatre paroisses sur cette commune : La Bastide l'Évêque, Teulières, Cabanes et Cadour. Il s'agit là du nom des principaux villages auxquels se rajoutent de très nombreux hameaux plus ou moins gros. La commune est délimitée au Nord par la rivière Aveyron et au Sud par la route. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
3 0