Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Beaux villages
 

CRESPIN ET LE PONT DE CIROU DANS LA VALLEE DU VIAUR


La commune de Crespin a une superficie de 1835 hectares et compte environ 300 habitants, cette population fait plus que doubler en été du fait des résidences secondaires. Bien que située sur le Canton de la Salvetat Peyrales les flux d’échanges se font essentiellement vers Naucelle situé à 5 km. La Vallée du Viaur marque fortement la morphologie et aussi la culture de la commune, de même que sa proximité avec l’axe RN88 est un atout incontestable.

La commune est traversée de part en part sur 15 km par la RD58 sur laquelle sont situés 3 villages principaux : Crespin, Lespinassole au centre de la Commune et le Pont de Cirou au bord du viaur et du département du TARN. Une quinzaine de petits hameaux composent également la Commune. La Commune comprend deux paroisses avec deux églises.

Le prieuré de Crespin dépendait de l’abbaye de la Chaise Dieu et il est fort probable que les religieux de cet ordre en soient les fondateurs au 15ème siècle. Lespinassole était le prieuré de Notre Dame, église qui fut construite en 1416.

Histoire

La commune de Crespin écrit son histoire sur les traces de son citoyen le plus célèbre, l'écrivain occitan Jean Boudou (1920-1975). L'auteur qui repose au cimetière du village, laisse derrière lui une oeuvre considérable qui fit dire à Georges Kremnitz un universitaire allemand : « Boudou est l'un des écrivains majeurs du monde moderne. S'il avait écrit dans une langue dominante, il serait aujourd'hui connu de partout ». Auteur de contes ayant pour cadre la vallée du Viaur natale, Jean Boudou écrivit aussi des romans et des poèmes. Afin de vulgariser son oeuvre, les éditions du Rouergue ont entrepris de traduire en français l'intégralité de ses écrits.

Légende

Selon la légende, la source du roc de Lespinassole ne coule que vers minuit la nuit de la saint-Jean.

Sites naturels

Panorama sur la vallée du Viaur à partir du Bouissou Site du pont de Cirou au bord du Viaur.

Spécialités

Les échaudés de Lespinassole sont des petits gâteaux anisés, trempés dans l'eau bouillante avant d'être cuits dans un four. Aujourd'hui la famille Lefebvre au Figuier produit et ouvre sa fabrique d'échaudés aux visiteurs.

Tradition

Pèlerinage à sainte Quitterie, en l'église de Lespinassole, le 22 mai suivi par les éleveurs de brebis. Au pont de Cirou sur les bords du Viaur, une filature de laine de 1900 utilisant la force motrice de la rivière, fonctionne depuis 5 générations. Propriété de la famille Icher, il est possible de visiter l'atelier de mai à septembre du mardi au jeudi de 15h à 18h ou sur rendez-vous toute l'année.

Aux environs sur la commune

L'église gothique de Lespinassole (15ième siècle) renferme plusieurs retables (18ième ) , un devant d'autel de la fin du 17ième siècle et une roue en bois garnie de clochettes qui pourrait être un ex-voto de berger, en relation avec sainte Quitterie qu'invoquait les éleveurs de brebis. Visite d'une fabrique d'échaudés.

Pont de Cirou 14 et 15ième siècle

Les premières mentions retrouvées concernant ce pont remontent au début du 13ième siècle. Il fut peut-être le premier passage possible sur le Viaur sur la route reliant Rodez à Toulouse (camin roudanés). Ce qui est certain, c'est qu'au Moyen Age comme à l'époque Moderne, le trafic est suffisant pour faire vivre des aubergistes installés sur les deux rives de la rivière. Le village de Pont de Cirou fut aussi une halte sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Particularité au niveau de l'accès à ce pont, les routes coté Tarn comme coté Aveyron, y aboutissent à angle droit. Elles accentuent les difficultés d'une circulation déjà limitée par l'étroitesse du tablier enserré dans ses parapets de pierre. Dès la fin du 17ième siècle, on prévoit de modifier cette gêne et comme tout arrive, pour qui sait attendre, des travaux seront bien réalisés à cet effet en... 1992. Ils n'ont pas modifié le bel aspect des six arches en plein cintre qui enjambent élégamment la rivière. La voie surélevée au centre, renforce encore le cachet du pont de Cirou, le plus ancien des ouvrages encore en service sur le Viaur.

Tourène est un château bâti dans les gorges du Viaur qui servit de refuge au XVième siècle à Jean Carrier, chanoine de la Cathédrale de Rodez puis fidèle de Benoît XIII (antipape d'obédience avignonnaise) qui le nomma Cardinal à sa mort. Arrêté en 1433, Jean Carrier mourut dans les geôles du Château de Foix.


Pèlerinage à sainte Quitterie, en l'église de Lespinassole
Pèlerinage à sainte Quitterie, en l'église de Lespinassole
Crespin dans la vallée du Viaur
Crespin dans la vallée du Viaur
La vallée du Viaur dans l'Aveyron
La vallée du Viaur dans l'Aveyron
Le Pont de Cirou dans la vallée du Viaur
Le Pont de Cirou dans la vallée du Viaur
Le Pont de Cirou près de Crespin dans l'Aveyron
Le Pont de Cirou près de Crespin dans l'Aveyron
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2021
1 0