Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Châteaux
 

CHATEAU DE LA SERVAYRIE A MOURET


Le Château de La Servayrie est remarquable pour présenter une véritable architecture composite, riche de 8 siècles...Si plus de 30 générations se sont succédé dans cette demeure, aucune n’a détruit ce que la précédente avait réalisé... Ce monument se présente comme une superposition des grandes périodes de notre histoire architecturale.

MOYEN AGE
C’est au XII° siècle que Bernard d’Entraygues, seigneur d’Entraygues et de Servières s’installe à Mouret et fait construire la tour romane, qu’il habitera ainsi que ses descendants pendant plusieurs siècles. Parfaitement conservée, elle est aujourd’hui un rare et précieux témoin de l’architecture romane et civile de cette époque, incarnant dans le paysage l’important pouvoir de son Seigneur.

RENAISSANCE
La guerre de cent ans a conduit l’héritière des Entraygues à affecter la tour, surélevée de trois nouveaux étages, au refuge de sa population, tant l’insécurité est grande dans ces campagnes reculées. La guerre terminée, elle est définitivement abandonnée au profit du logis qui lui est adossé… L’architecture militaire est abandonnée au profit de celle de Vitruve faisant de La Servayrie une demeure de plaisance avec son grand escalier d’honneur, ses galeries, ses vastes salles lumineuses : Salle d’apparat, salle d’honneur, galerie.

GRAND SIECLE
Jean de Laroque de Sénézergues réalisera une nouvelle campagne de travaux sous le règne de Louis XIV pour donner à la Servayrie l’éclat digne de son rang. Le logis est surélevé d’un nouveau étage, couronné d’une charpente à « la Mansart » véritable carène de navire renversée. Enfilade de salons, cheminées monumentales, salle d’apparat.

21ème SIECLE
Si une demeure ancestrale comme la Servayrie témoigne de la vie des siècles passés elle sera aussi pour les générations futures le témoignage de notre époque. Cette fin du 20°siècle est celui de la renaissance du Monument, qui abandonné depuis des décennies puis patiemment restauré pendant de longues années a retrouvé son passé de majestueuse demeure. Les vitraux contemporains de l’artiste J. D. FLEURY qui cotoient les véritables œuvres d’art que sont ceux des siècles passés affirment combien la simplicité peut être recherche de beauté et comment l’histoire des hommes continue au travers des monuments qu’ils ont construit … tel un voyage jamais interrompu, de siècle en siècle.

LA COSEIGNEURIE
Cette particularité médiévale qui faisait qu’un lieu de pouvoir qui pouvait être partagé entre plusieurs co-seigneurs a souvent été citée par les historiens, mais jamais étudiée comme à Mouret : Archéologues, historiens et historiens de l’art ont ici croisé les connaissances acquises pour que nous soit contée une histoire riche et passionnante.

La co-seigneurie de Mouret est une construction progressive depuis le XI° siècle née des luttes politiques régionales entre les comtes de Rodez, dans la mouvance desquels se trouve Mouret et les comptes de Toulouse-Rouergue. Pour contrer ces derniers qui menacent la frontière nord de leur comté, les comtes de Rodez ne cessent de renforcer leurs positions à Mouret même. A la famille éponyme et à son château sur roque qui donnera au tournant de l’an mil l’illustre Bégon abbé à Conques, s’adjoignent deux de leurs grands vassaux régionaux : les Entraygues qui s’installent à la Servayrie vers 1200 et les Estaing. Mais la pression toulousaine, puis royale, notamment avec Eustache de Beaumarchais, est si forte qu’elle finit par contraindre le comte de Rodez à abandonner ses positions à Mouret et à se replier sur Villecomtal. La Coseigneurie de Mouret se traduit alors par trois puis quatre chateaux dont subsiste aujourd’hui le Château de La Servayrie entièrement restauré et habité, associé à la Tour de Reilhac, la motte castrale du Château mage et quelques maisons médiévales ou Renaissance du Bourg.


Contact et renseignements
Chateau de la Servayrie
12330 MOURET
05 65 72 82 97
05 65 72 83 88
www.chateau-servayrie.fr

 
Château de la Servayrie à Mouret - Aveyron - France
Château de la Servayrie à Mouret - Aveyron - France
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
Château de Brousse en AveyronCHATEAU DE BROUSSE, CHATEAU-FORT DU IXe SIECLEChâteaux
Campé sur un promontoire rocheux dominant les eaux du Tarn et de l'Alrance, le château de Brousse est impressionnant de majestuosité. L'architecture fortifiée du Moyen-âge se marie harmonieusement avec les maisons du village classé. Ce château appartenait aux comtes du Rouergue, et par la suite à la famille d'Arpajon. Perché sur un éperon rocheux, le. . .

Le Château de Taurines - Centrés - AveyronLE CHATEAU DE TAURINESChâteaux
Bâtisse imposante, l'architecture actuelle du château de Taurines témoigne des divers remaniements dont ce bâtiment a fait l'objet. C'est au XIIIe siècle qu'un premier château fort est construit. C'est un édifice a base carrée avec quatre tours, fossés et pont levis. L'escalier en vis date de cette époque. Le château est possession des Guitard, seigneurs. . .

Le château de Vieillevie - Cantal - AuvergneVIEILLEVIE ET SON SPLENDIDE CHATEAU FORT - CANTALChâteaux
Situé dans la vallée du Lot, entre Entraygues sur Truyère et Conques , limitrophe de l'Aveyron et à l'extrême sud du Cantal, le château fort de Vieillevie domine le village le plus méridional du Cantal avec ses cerisiers au Ier siècle et ses vignobles implantés par les moines dès le IXème. Impressionnant et imposant, austère mais protecteur, le château. . .

Pruines et son château - Aveyron - FranceLE CHATEAU DE PRUINESChâteaux
Construit en grès rose au XVème, XVIIème, XVIIIème siècle, le château qui s'ouvre sur un escalier Renaissance conserve de belles cuisines, des plafonds XVIIème et dévoile dans ses pièces meublées et décorées une collection de 600 poteries populaires et objets régionnaux du XVIIème siècle à nos jours. Au XVIème siècle des travaux d'aménagement intérieurs furent. . .

Le château fort d'Entraygues sur Truyère - AveyronLE CHATEAU FORT D'ENTRAYGUES SUR TRUYEREEntraygues
En 1278, Henri II, le Comte de Rodez, frappé par l'importance que présentait pour la défense ce haut lieu de passage, fit bâtir 3 grosses tours séparées, surmontées de créneaux. Avec des corps de bâtiment rectangulaires à deux étages, l'ensemble formait un magnifique édifice. Loin d'un château de plaisance, il était une véritable forteresse militaire.. . .

Château de CoupiacLE CHATEAU DE COUPIAC, BATI SUR UN ROCHER A L'EPREUVE DES SIECLESChâteaux
Le Château de Coupiac se trouve au sud de l'Aveyron , non loin de la vallée du Tarn et des châteaux de Brousse et de Saint-Izaire. Il serait déjà mentionné dans des chartes du IXème siècle, comme nous le rapporte M. De Gaujal, historien du Rouergue. Du Xe au XIIIe, le château va être possession commune des Comtes et de l’évêque de Rodez. En 1238, il. . .

Estaing et son château - Aveyron - FranceAUX ALENTOURS D'ENTRAYGUES SUR TRUYEREPhotos

Le château de Peyrelade, bâti sur un promontoire rocheux sur la commune de Rivière sur Tarn, fut l'une des plus importantes forteresses du Rouergue.LE CHATEAU DE PEYRELADE CONTROLE L'ENTREE DES GORGES DU TARNChâteaux
Le Château de Peyrelade est un château construit au xie siècle. Aujourd'hui en ruine, il est situé sur la commune de Rivière-sur-Tarn, dans le département de l'Aveyron. Grâce à sa position qui contrôle l'entrée des Gorges du Tarn, il constitue l'un des châteaux les plus importants de l'ancienne province du Rouergue. Il a été le théâtre d'incessantes. . .

Henri de Toulouse Lautrec - Château du Bosc - AveyronTOULOUSE-LAUTREC AU CHATEAU DU BOSC A NAUCELLECélébrités
Si Henri de Toulouse Lautrec (1864 - 1901) est connu comme l’une des figures majeures du cercle artistique parisien de la fin du XIX° siècle , ses origines provinciales le sont moins. Le peintre du Moulin Rouge, du Divan Japonais ou bien encore des maisons closes parisiennes est issu d’une très ancienne famille de la noblesse du Sud-Ouest, celle des Comtes. . .

Espalion est située sur la voie romaine agrippa qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux.ESPALION ET LE CHATEAU DE CALMONTVidéos
Espalion est une grande ville pour la région. Elle est située sur la voie romaine agrippa. La via agrippa était une voie romaine qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux. Espalion est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le château de Calmont, juché sur un piton basaltique, domine la vallée du lot et propose un. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
4 0