Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Châteaux
 

LE CHATEAU DE MÉLAC, UN REPAIRE DU SUD ROUERGUE




La visite du château de Mélac, sauvé de la ruine par ses actuels propriétaires, permet de découvrir une architecture variée dont une surprenante cour intérieure avec arcades où ont lieu des concerts d'été et une salle de gardes à croisées d'ogives. Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration.

Un repaire du sud Rouergue

Lorsque vous arrivez par le Causse du Larzac et que vous plongez en direction de la vallée du Cernon, après environ 300 mètres de dénivelé, en contrebas de la route, sur votre droite, dans un vallon au pied du Sargel, vous découvrez Mélac... Surprenante apparition de ce hameau qui semble toujours sous la protection de son château, tant est fort le contraste des masses entre le groupe des maisons resserrées et basses et, en arrière plan, la silhouette massive des tours et des murs du "repaire" médiéval.

Une famille d’Hospitaliers

Mélac, c'est le souvenir d'une des plus noble et des plus ancienne famille féodale du sud Rouergue, les Gozon, dont l'un des membres, Dieudonné, devint grand maître de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de 1346 à 1353.

Le château de Mélac, maison seigneuriale fortifiée, semble construit au creux d’un vallon. Il est en réalité établi sur une assise rocheuse dominant le ravin du ruisseau du Lessude qui, au Moyen Âge, permettait de rejoindre le plateau du Larzac à partir de la vallée du Cernon. Le choix de ce site, semble avoir été dicté par l’agrément qu’il offrait.

Le château est de plan rectangulaire de 32 m par 22 m et il était, à la fin du 15ème siècle, doté de quatre tours reliées par quatre corps de logis délimitant intérieurement une cour. Mélac n’a pas été conçu selon un plan initial d’ensemble parfaitement défini aussi, par ses différentes architectures, l’on perçoit toute la complexité de son évolution du XIVème au XVIème siècle.

Un destin douloureux

S’appuyant sur un mas, Mélac est au début du XIVème siècle constitué de trois corps de logis formant un U flanqués de deux tours. Lacour était fermée au sud par un mur couronné de mâchicoulis. A la fin du XIVème siècle, la branche aînée de la famille Gozon s'installe définitivement à Mélac lorsque le château des Costes Gozon, alors leur demeure principale, est ruiné. L’on construit donc au XVème siècle le corps de logis sud-ouest, puis s’y ajoutent les arcades et galeries des bâtiments nord-ouest et nord-est. A la même époque sera élevée la tour nord. Ce n’est qu’au 16ème siècle qu'est construite, simplement plaquée aux bâtiments existants, la tour Renaissance sud.

Lorsque la branche aînée des Gozon s’éteint en 1654, Mélac entre dans la famille Montcalm qui s’en désintéresse et le donne à ferme en 1685. Son déclin est engagé, il s’amplifie à partir de la Révolution Française lorsqu’il sera vendu comme bien national.

Témoin architectural essentiel

Du XIVème siècle, l’on remarquera la salle des gardes à voûtes d’ogives en tuf. Les clés de voûtes portent les armes de la famille de Gozon. Une grande cheminée du XIVème siècle en grès rose du Saint-affricain orne cette salle. Également du XIVème, le corps de logis nord-ouest, avec une grande salle voûtée en plein cintre partiellement creusé dans le rocher sur plus d’un mètre. La strate inclinée du rocher en constitue le sol. C'était les écuries du château. Contiguë à cette salle, une cave creusée à même le rocher et voûtée. Au début du XXème siècle, cette cave dite "bâtarde" servait à l’affinage du fromage de Roquefort. En y pénétrant, l’on ne peut s’empêcher de penser au cachot où Jean IV de Gozon fut enfermé en 1581 pendant plusieurs mois lorsque le château fut pris par les Huguenots. Les corps de bâtiment sud-est (XIVème) et sud-ouest (XVème) constituaient, la partie noble du château comme en atteste la présence de fenêtres à croisée de meneaux donnant sur la cour intérieure et sur les façades extérieures.

La tour nord du XIVème siècle, par sa situation à l’aplomb du ravin du Lessude et l’exiguïté de ses pièces, était destinée au guet et à la défense.

Du XVIème siècle, haute de ses 17 mètres, la tour sud est remarquable par ses trois étages en coupole. Le premier étage est éclairé par une fenêtre Renaissance. Le deuxième étage comporte quatre petites fenêtres sur sa circonférence qui étaient autant de postes d’observation.

La cour intérieure est l'une des plus grandes que l'on connaisse pour ce type de demeure dans la région. Cette cour est unique par le jeu de ses arcades. Au centre, une citerne creusée à même le rocher servait à collecter les eaux de pluie.

Par ses nombreux vestiges, Mélac est un témoin essentiel de l’architecture du sud Rouergue.


LIEU :
CHÂTEAU DE MÉLAC
Mélac, 12490 St-Rome-de-Cernon

Site internet : www.seigneurs-du-rouergue.fr
Mélac se situe à 5 km à l'est de St Rome. Le château est toujours partiellement en état. On trouve sa trace durant les guerres de religion où le château fut pris par les huguenots du capitaine Lavaur en 1581.
Mélac se situe à 5 km à l'est de St Rome. Le château est toujours partiellement en état. On trouve sa trace durant les guerres de religion où le château fut pris par les huguenots du capitaine Lavaur en 1581.
Le château fut ensuite propriété des Montcalm et des Gozons jusqu'à la révolution.
Le château fut ensuite propriété des Montcalm et des Gozons jusqu'à la révolution.
Le château de Mélac, maison seigneuriale fortifiée, semble construit au creux d’un vallon. Il est en réalité établi sur une assise rocheuse dominant le ravin du ruisseau du Lessude.
Le château de Mélac, maison seigneuriale fortifiée, semble construit au creux d’un vallon. Il est en réalité établi sur une assise rocheuse dominant le ravin du ruisseau du Lessude.
Le Château de Mélac protégeait le chemin conduisant de la vallée du Cernon au plateau du Larzac.
Le Château de Mélac protégeait le chemin conduisant de la vallée du Cernon au plateau du Larzac.
Le Château de Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration.
Le Château de Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration.
A son apogée, le château de Mélac se présentait avec quatre tours et quatre corps de logis formant une grande cour intérieure.
A son apogée, le château de Mélac se présentait avec quatre tours et quatre corps de logis formant une grande cour intérieure.
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
 
 
Château d'Esplas à Rebourguil  AveyronLE CHATEAU D'ESPLAS A REBOURGUILChâteaux
Esplas est situé au sommet d'une colline dans le rougier de Camarès. Un donjon de plus de 20 mètres de haut domine un ensemble architectural formé de quatre corps de logis fermés par des tours à chaque angle. La période de construction s'étale du XIIIème au XVIIIème siècle. L'intérieur est un témoignage de 5 siècles d'histoire : meurtrières et postes de garde. . .

Château de Calmont d'Olt à EspalionLE CHATEAU DE CALMONT A ESPALION VOUS CATAPULTE DANS LE MOYEN AGE Châteaux
Le château de Calmont d'Olt est situé dans le département de l'Aveyron , sur la commune d'Espalion . Perché sur un dyke basaltique à 535 mètres d'altitude, il surplombe de 200 mètres la ville d'Espalion et la vallée du Lot. Il offre une vue panoramique sur les monts d'Aubrac. Le Château Fort de Calmont d'Olt est un jalon important du Rouergue médiéval.. . .

Village de Coupiac - AveyronCOUPIAC, LA VIE QUOTIDIENNE AU MOYEN AGE... DANS LE SUD AVEYRON Beaux villages
Coupiac se trouve dans le sud Aveyron à 50 kilomètres d'Albi et à 65 kms de Millau , de Rodez et à quelques minutes de la vallée du Tarn. Ce petit bourg (population environ 350 habitants) est le chef-lieu de la Communauté de Communes des Sept Vallons, région de production du lait de brebis pour la fabrication du Roquefort dont les caves se trouvent à une. . .

Château de Fayet - AveyronLE CHATEAU DE FAYET, UN BEAU CHATEAU DE PLAISANCE EN ROUERGUE Châteaux
Bâti sur un tertre, le château domine la vallée, position militaire en arrière du Rance et en contact direct avec l’Albigeois. La sortie des gorges était gardée par le château de Brusque, démoli en partie au XIIIème siècle, et qui formait un seul prieuré et une seule seigneurie avec Fayet. Une chapelle marquait à l’origine le confluent de la Nuéjouls. . .

Au cœur du Rougier de Camarés, le château fort de MontaigutLE CHATEAU FEODAL DE MONTAIGUTChâteaux
Les premières traces du château féodal de Montaigut remontent au Xe siècle. Edifiée sur un éperon rocheux dominant la vallée du Dourdou, cette vaste forteresse défendait Saint-Affrique contre les attaques venant du sud. Agrandi et transformé au XVème siècle par la famille de Blanc, le château est restauré à plusieurs reprises avant de tomber en ruine. L'association. . .

Le château épiscopal des XIVème XVIème XVIIème XIXème siècles, cité en 1346, d'abord château refuge durant les conflits, puis résidence d'été des évèques de Vabres, Vabres-l'Abbaye, en Aveyron.LE CHATEAU DE SAINT-IZAIRE, UN CHÂTEAU FORT DE GRES ROUGEChâteaux
Le château de Saint-Izaire est un château épiscopal du XIVe siècle situé sur la commune de Saint-Izaire dans l'Aveyron. Il domine un méandre du Dourdou. Il sert tour à tour de résidence d’été des évêques de Vabres et de lieu de refuge face aux dangers du moment. La construction de ce château épiscopal s'est tenue de 1317 à 1346. En 1568, le château est. . .

Façade renaissance du château de Séverac. Les Arpajon transformèrent le château de forteresse en un palais de style Renaissance.SEVERAC-LE-CHATEAU, AUX SOURCES DE L'AVEYRONChâteaux
Sévérac-le-Château ou Severac del Castèl fait partie de l'ancienne province du Rouergue où l'on communique aussi grâce à une forme d'occitan: le dialecte rouergat. La butte de Sévérac, qui culmine à 817 m d'altitude a été occupée dès la préhistoire. En témoignent les dolmens que l'on trouve sur la route des dolmens en direction du village de Buzeins. Le. . .

Chateau Renaissance de Bournazel - Rignac - AveyronCHATEAU DE BOURNAZELChâteaux
Bournazel est une des huit communes de la communauté de communes du Pays Rignacois. Ce village est situé à 7 kilomètres au nord de Rignac, chef-lieu du canton. Le village se situe aux confins du Ségala, du Bassin Houiller et du Rougier de Marcillac. Bournazel, commune de 298 habitants construit à 502 m d’altitude possède un joyau Renaissance au coeur de la. . .

Spectacle de son et lumière de Sévérac le ChâteauSON ET LUMIERE DE SEVERAC LE CHATEAU DU 31 JUILLET AU 8 AOUT 2019Manifestations
BIENVENUE DANS LA COUR D’HONNEUR DU CHÂTEAU DE SÉVÉRAC LE CHÂTEAU Les habitants du pays sévéragais sont heureux de vous proposer un spectacle qui présente 2000 ans d’histoire de leur région. Un homme seul, sur un tabouret, Jean le Fol. Dans sa tête, de folles images se heurtent. Une plongée dans les siècles, dans les mémoires de Sévérac le Château. . .

Peyreleau est un village perché au site très pittoresque. Le château de Triadou de l'époque Renaissance qui date du XVe siècle, embellit le village situé dans un cadre magnifique des gorges de la Jonte.PEYRELEAU A LA CONFLUENCE DES VALLEES DU TARN ET DE LA JONTEBeaux villages
Petit village situé aux confins du Rouergue et du Gévaudan, Peyreleau, anciennement Petralevi, est construit autour d’un éperon rocheux, lui-même surmonté d’une tour (à l’emplacement de l’antique château aujourd’hui disparu), à la confluence des vallées du Tarn et de la Jonte , séparant la Lozère de l’Aveyron, dans un des lieux les plus touristiques des gorges. . .

 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2020
2 0