Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Châteaux
 

LE CHATEAU DE MÉLAC, UN REPAIRE DU SUD ROUERGUE




La visite du château de Mélac, sauvé de la ruine par ses actuels propriétaires, permet de découvrir une architecture variée dont une surprenante cour intérieure avec arcades où ont lieu des concerts d'été et une salle de gardes à croisées d'ogives. Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration.

Un repaire du sud Rouergue

Lorsque vous arrivez par le Causse du Larzac et que vous plongez en direction de la vallée du Cernon, après environ 300 mètres de dénivelé, en contrebas de la route, sur votre droite, dans un vallon au pied du Sargel, vous découvrez Mélac... Surprenante apparition de ce hameau qui semble toujours sous la protection de son château, tant est fort le contraste des masses entre le groupe des maisons resserrées et basses et, en arrière plan, la silhouette massive des tours et des murs du "repaire" médiéval.

Une famille d’Hospitaliers

Mélac, c'est le souvenir d'une des plus noble et des plus ancienne famille féodale du sud Rouergue, les Gozon, dont l'un des membres, Dieudonné, devint grand maître de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de 1346 à 1353.

Le château de Mélac, maison seigneuriale fortifiée, semble construit au creux d’un vallon. Il est en réalité établi sur une assise rocheuse dominant le ravin du ruisseau du Lessude qui, au Moyen Âge, permettait de rejoindre le plateau du Larzac à partir de la vallée du Cernon. Le choix de ce site, semble avoir été dicté par l’agrément qu’il offrait.

Le château est de plan rectangulaire de 32 m par 22 m et il était, à la fin du 15ème siècle, doté de quatre tours reliées par quatre corps de logis délimitant intérieurement une cour. Mélac n’a pas été conçu selon un plan initial d’ensemble parfaitement défini aussi, par ses différentes architectures, l’on perçoit toute la complexité de son évolution du XIVème au XVIème siècle.

Un destin douloureux

S’appuyant sur un mas, Mélac est au début du XIVème siècle constitué de trois corps de logis formant un U flanqués de deux tours. Lacour était fermée au sud par un mur couronné de mâchicoulis. A la fin du XIVème siècle, la branche aînée de la famille Gozon s'installe définitivement à Mélac lorsque le château des Costes Gozon, alors leur demeure principale, est ruiné. L’on construit donc au XVème siècle le corps de logis sud-ouest, puis s’y ajoutent les arcades et galeries des bâtiments nord-ouest et nord-est. A la même époque sera élevée la tour nord. Ce n’est qu’au 16ème siècle qu'est construite, simplement plaquée aux bâtiments existants, la tour Renaissance sud.

Lorsque la branche aînée des Gozon s’éteint en 1654, Mélac entre dans la famille Montcalm qui s’en désintéresse et le donne à ferme en 1685. Son déclin est engagé, il s’amplifie à partir de la Révolution Française lorsqu’il sera vendu comme bien national.

Témoin architectural essentiel

Du XIVème siècle, l’on remarquera la salle des gardes à voûtes d’ogives en tuf. Les clés de voûtes portent les armes de la famille de Gozon. Une grande cheminée du XIVème siècle en grès rose du Saint-affricain orne cette salle. Également du XIVème, le corps de logis nord-ouest, avec une grande salle voûtée en plein cintre partiellement creusé dans le rocher sur plus d’un mètre. La strate inclinée du rocher en constitue le sol. C'était les écuries du château. Contiguë à cette salle, une cave creusée à même le rocher et voûtée. Au début du XXème siècle, cette cave dite "bâtarde" servait à l’affinage du fromage de Roquefort. En y pénétrant, l’on ne peut s’empêcher de penser au cachot où Jean IV de Gozon fut enfermé en 1581 pendant plusieurs mois lorsque le château fut pris par les Huguenots. Les corps de bâtiment sud-est (XIVème) et sud-ouest (XVème) constituaient, la partie noble du château comme en atteste la présence de fenêtres à croisée de meneaux donnant sur la cour intérieure et sur les façades extérieures.

La tour nord du XIVème siècle, par sa situation à l’aplomb du ravin du Lessude et l’exiguïté de ses pièces, était destinée au guet et à la défense.

Du XVIème siècle, haute de ses 17 mètres, la tour sud est remarquable par ses trois étages en coupole. Le premier étage est éclairé par une fenêtre Renaissance. Le deuxième étage comporte quatre petites fenêtres sur sa circonférence qui étaient autant de postes d’observation.

La cour intérieure est l'une des plus grandes que l'on connaisse pour ce type de demeure dans la région. Cette cour est unique par le jeu de ses arcades. Au centre, une citerne creusée à même le rocher servait à collecter les eaux de pluie.

Par ses nombreux vestiges, Mélac est un témoin essentiel de l’architecture du sud Rouergue.


LIEU :
CHÂTEAU DE MÉLAC
Mélac, 12490 St-Rome-de-Cernon

Site internet : www.seigneurs-du-rouergue.fr
Mélac se situe à 5 km à l'est de St Rome. Le château est toujours partiellement en état. On trouve sa trace durant les guerres de religion où le château fut pris par les huguenots du capitaine Lavaur en 1581.
Mélac se situe à 5 km à l'est de St Rome. Le château est toujours partiellement en état. On trouve sa trace durant les guerres de religion où le château fut pris par les huguenots du capitaine Lavaur en 1581.
Le château fut ensuite propriété des Montcalm et des Gozons jusqu'à la révolution.
Le château fut ensuite propriété des Montcalm et des Gozons jusqu'à la révolution.
Le château de Mélac, maison seigneuriale fortifiée, semble construit au creux d’un vallon. Il est en réalité établi sur une assise rocheuse dominant le ravin du ruisseau du Lessude.
Le château de Mélac, maison seigneuriale fortifiée, semble construit au creux d’un vallon. Il est en réalité établi sur une assise rocheuse dominant le ravin du ruisseau du Lessude.
Le Château de Mélac protégeait le chemin conduisant de la vallée du Cernon au plateau du Larzac.
Le Château de Mélac protégeait le chemin conduisant de la vallée du Cernon au plateau du Larzac.
Le Château de Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration.
Le Château de Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration.
A son apogée, le château de Mélac se présentait avec quatre tours et quatre corps de logis formant une grande cour intérieure.
A son apogée, le château de Mélac se présentait avec quatre tours et quatre corps de logis formant une grande cour intérieure.
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
Château de Brousse en AveyronCHATEAU DE BROUSSE, CHATEAU-FORT DU IXe SIECLEChâteaux
Campé sur un promontoire rocheux dominant les eaux du Tarn et de l'Alrance, le château de Brousse est impressionnant de majestuosité. L'architecture fortifiée du Moyen-âge se marie harmonieusement avec les maisons du village classé. Ce château appartenait aux comtes du Rouergue, et par la suite à la famille d'Arpajon. Perché sur un éperon rocheux, le. . .

Le Château de Taurines - Centrés - AveyronLE CHATEAU DE TAURINESChâteaux
Bâtisse imposante, l'architecture actuelle du château de Taurines témoigne des divers remaniements dont ce bâtiment a fait l'objet. C'est au XIIIe siècle qu'un premier château fort est construit. C'est un édifice a base carrée avec quatre tours, fossés et pont levis. L'escalier en vis date de cette époque. Le château est possession des Guitard, seigneurs. . .

Le château de Vieillevie - Cantal - AuvergneVIEILLEVIE ET SON SPLENDIDE CHATEAU FORT - CANTALChâteaux
Situé dans la vallée du Lot, entre Entraygues sur Truyère et Conques , limitrophe de l'Aveyron et à l'extrême sud du Cantal, le château fort de Vieillevie domine le village le plus méridional du Cantal avec ses cerisiers au Ier siècle et ses vignobles implantés par les moines dès le IXème. Impressionnant et imposant, austère mais protecteur, le château. . .

Pruines et son château - Aveyron - FranceLE CHATEAU DE PRUINESChâteaux
Construit en grès rose au XVème, XVIIème, XVIIIème siècle, le château qui s'ouvre sur un escalier Renaissance conserve de belles cuisines, des plafonds XVIIème et dévoile dans ses pièces meublées et décorées une collection de 600 poteries populaires et objets régionnaux du XVIIème siècle à nos jours. Au XVIème siècle des travaux d'aménagement intérieurs furent. . .

Le château fort d'Entraygues sur Truyère - AveyronLE CHATEAU FORT D'ENTRAYGUES SUR TRUYEREEntraygues
En 1278, Henri II, le Comte de Rodez, frappé par l'importance que présentait pour la défense ce haut lieu de passage, fit bâtir 3 grosses tours séparées, surmontées de créneaux. Avec des corps de bâtiment rectangulaires à deux étages, l'ensemble formait un magnifique édifice. Loin d'un château de plaisance, il était une véritable forteresse militaire.. . .

Château de CoupiacLE CHATEAU DE COUPIAC, BATI SUR UN ROCHER A L'EPREUVE DES SIECLESChâteaux
Le Château de Coupiac se trouve au sud de l'Aveyron , non loin de la vallée du Tarn et des châteaux de Brousse et de Saint-Izaire. Il serait déjà mentionné dans des chartes du IXème siècle, comme nous le rapporte M. De Gaujal, historien du Rouergue. Du Xe au XIIIe, le château va être possession commune des Comtes et de l’évêque de Rodez. En 1238, il. . .

Estaing et son château - Aveyron - FranceAUX ALENTOURS D'ENTRAYGUES SUR TRUYEREPhotos

Le château de Peyrelade, bâti sur un promontoire rocheux sur la commune de Rivière sur Tarn, fut l'une des plus importantes forteresses du Rouergue.LE CHATEAU DE PEYRELADE CONTROLE L'ENTREE DES GORGES DU TARNChâteaux
Le Château de Peyrelade est un château construit au xie siècle. Aujourd'hui en ruine, il est situé sur la commune de Rivière-sur-Tarn, dans le département de l'Aveyron. Grâce à sa position qui contrôle l'entrée des Gorges du Tarn, il constitue l'un des châteaux les plus importants de l'ancienne province du Rouergue. Il a été le théâtre d'incessantes. . .

Henri de Toulouse Lautrec - Château du Bosc - AveyronTOULOUSE-LAUTREC AU CHATEAU DU BOSC A NAUCELLECélébrités
Si Henri de Toulouse Lautrec (1864 - 1901) est connu comme l’une des figures majeures du cercle artistique parisien de la fin du XIX° siècle , ses origines provinciales le sont moins. Le peintre du Moulin Rouge, du Divan Japonais ou bien encore des maisons closes parisiennes est issu d’une très ancienne famille de la noblesse du Sud-Ouest, celle des Comtes. . .

Espalion est située sur la voie romaine agrippa qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux.ESPALION ET LE CHATEAU DE CALMONTVidéos
Espalion est une grande ville pour la région. Elle est située sur la voie romaine agrippa. La via agrippa était une voie romaine qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux. Espalion est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le château de Calmont, juché sur un piton basaltique, domine la vallée du lot et propose un. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
3 0