Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Beaux villages
 

LA BASTIDE L'EVEQUE, UNE DES 6 BASTIDES DU ROUERGUE


La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le Rieu. On compte quatre paroisses sur cette commune : La Bastide l'Évêque, Teulières, Cabanes et Cadour. Il s'agit là du nom des principaux villages auxquels se rajoutent de très nombreux hameaux plus ou moins gros.

La commune est délimitée au Nord par la rivière Aveyron et au Sud par la route départementale 911. Terre de granite et de schiste principalement, la commune se trouve au tout début du Ségala aveyronais lorsque l'on passe la faille de Villefranche-de-Rouergue en direction de Rodez.

La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le Rieu
La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le Rieu


La commune est essentiellement rurale, on y trouve donc de nombreuses exploitations agricoles dont l'activité varie entre l'élevage bovin viande ou bovin lait mais également ovin. De nombreux artisans résident ou travaillent sur la commune de La Bastide. Un certain nombre d'habitants ont choisi simplement de s'y installer mais exercent leur activité professionnelle dans les agglomérations voisines comme Villefranche-de-Rouergue ou Rieupeyroux.

Fondée en 1280 par l'évêque Raymond de Calmont, La Bastide l'Évêque est une des bastides du Rouergue Occidental, avec Najac, Sauveterre-de-Rouergue, Villeneuve d'Aveyron et Villefranche-de-Rouergue. Il s'agirait d'une fondation de l'Évêque de Rodez sur les dépouilles des Morlhon, faidits, pour contrer la création de Vilafranca (Villefranche-de-Rouergue). L'évêque lui octroya une charte en 1280.

Lieux et monuments

LA BASTIDE L'EVEQUE

* L'Église romane du XIIIe-XVe siècle, au clocher porche s’inspirant de celui de Villefranche-de-Rouergue possède un chœur gothique flamboyant avec nef plafonnée et abrite deux retables anciens. Les deux chapelles latérales, celle de la Sainte Vierge et celle de St Dalmas (Evêque de Rodez) existaient au milieu du XVIe siècle. Les deux fenêtres de part et d’autre de l’autel furent ouvertes à la fin du XIXe siècle, sur le modèle de la fenêtre flamboyante.

 L'Église romane du XIIIe-XVe siècle de La Bastide-L'Evêque en Aveyron
L'Église romane du XIIIe-XVe siècle de La Bastide-L'Evêque en Aveyron


* Le pont gallo-romain du Cayla qui enjambe l'Aveyron correspondait au chemin reliant Rodez à Cahors via Villefranche-de-Rouergue. Ce site pittoresque était également le passage de l'antique voie romaine pour le transport du minerai extrait des mines de la région de La Bastide-L'Evêque.

Le pont gallo-romain du Cayla qui enjambe l'Aveyron reliait Rodez à Cahors via Villefranche-de-Rouergue
Le pont gallo-romain du Cayla qui enjambe l'Aveyron reliait Rodez à Cahors via Villefranche-de-Rouergue


* Tour du Cayla : De longue date, le village du Cayla était un lieu habité : 15 à 20 familles vivaient au cœur du village et plus de 100 habitants au pont. Le château, dont il reste quelques ruines, assurait le guet en aval et en amont de la rivière. Une tour ronde encore visible se trouvait dans l'enceinte du château, qu'occupèrent les Anglais durant la guerre de 100 ans. Il y avait même une église et selon la légende, la cloche aurait été jetée dans la rivière au moment des guerres anglaises.

La Tour du Cayla assurait le guet en aval et en amont de la rivière Aveyron
La Tour du Cayla assurait le guet en aval et en amont de la rivière Aveyron


CABANES

* Château de Réquista du XVIe-XVIIe siècle qui fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 7 septembre 1978. Deux ailes en potence reliées par une tour constituent le château de Réquista situé à mi-chemin entre La Bastide-L’Evêque et Cabanes. L’une d’elles, exposée au midi, encadrée de hautes tours rondes, couvertes de toits à la polonaise, subsiste dans son état primitif. Elle s’ouvre sur une terrasse comprise entre deux petites tours rondes dont l’une renferme la chapelle. Sur la porte d’accès figure encore le blason des De Patras, constructeurs du château en 1630, une famille de marchands originaire de Villefranche-de-Rouergue qui possédait plusieurs martinets dans les gorges du Lézert. Aujourd'hui ce château appartient à un particulier et est donc une résidence privée.

Le Château de Réquista situé à mi-chemin entre La Bastide-L’Evêque et Cabanes
Le Château de Réquista situé à mi-chemin entre La Bastide-L’Evêque et Cabanes


* Les martinet du Lézert, dont le Martinet de la Ramonde.

Sur les nombreux ruisseaux de la commune se sont construits des moulins. Un cours d'eau rapide et régulier, le Lézert, faisait fonctionner des martinets, des papeteries, des scieries et des moulins à farine entre le XIVe et XIXe siècle.

Les martinets sont des moulins qui autrefois utilisaient la force hydraulique pour travailler le cuivre. On y fondait le cuivre pour ensuite le frapper avec un marteau actionné par une chute d'eau. Les "martinaires" modelaient ainsi des marmites, chaudrons...

Au XIVe et XVe siècle, de nombreux martinets jalonnaient la vallée du Lézert. Abandonnés vers 1850, le martinet de la Ramonde ainsi que celui du Labro ont été restaurés par des bénévoles. L'association des martinets du Lézert vous invite à venir voir fonctionner le martinet de la Ramonde et partager sa passion pour cette page longtemps oubliée de l'histoire des "martinaires".

Les Martinets du Lézert sont des moulins qui autrefois utilisaient la force hydraulique pour travailler le cuivre
Les Martinets du Lézert sont des moulins qui autrefois utilisaient la force hydraulique pour travailler le cuivre


* Château de Villelongue, ancien fief qui appartenait à la Famille Adhémar de Monteil, puis à la Famille de Raffin.


Plus d'infos sur le site : www.labastideleveque.fr
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
Hotel du Lion d'Or à Entraygues sur Truyère - AveyronENTRAYGUES DANS LES ANNEES 1920/1930Photos

Villecomtal - Aveyron - FranceVILLECOMTAL, BATIE PAR LES COMTES DE RODEZBeaux villages
Villecomtal, bastide de grès rouge aux toitures grises, fut bâtie par les comtes de Rodez à la fin du XIIIème siècle. Elle se développa grâce à sa position de carrefour entre plusieurs routes d’importance régionale, entre Conques , Entraygues et Rodez . Des remparts de la cité fortifiée, subsiste le beffroi avec son horloge, surmonté d’un clocheton. Son. . .

Villeneuve est la première bastide du Rouergue construite à l'initiative de Raymond VII de Toulouse.VILLENEUVE D'AVEYRON, LA PURE SIMPLICITE D'UNE BASTIDE MEDIEVALEBeaux villages
Villeneuve - avec Najac , Villefranche-de-Rouergue , Sauveterre-de-Rouergue , et La Bastide-l'Évêque - est l'une des cinq bastides (des « villes neuves » médiévales caractérisées par un plan d’urbanisme novateur) du département, toutes situées à l'ouest, près du département voisin du Lot. Ces bastides furent construites aux XIIIe et XIVe siècles pour faire. . .

Les Gorges de l'Aveyron de Villefranche-de-Rouergue à NajacLES GORGES DE L'AVEYRONNature
Les gorges de l'Aveyron, c'est un canyon creusé par l'Aveyron dans les causses aux abords du Quercy. C'est un territoire merveilleux à découvrir par vélo, en canoë-kayak , à pied surtout. Au nord des gorges de l'Aveyron se trouvent les bastides du Rouergue (Najac , Villefranche-de-Rouergue , Villeneuve d'Aveyron , et La Bastide l'Évêque ), ainsi que. . .

Villefranche de Rouergue - Bastide de l'AveyronVILLEFRANCHE DE ROUERGUE: ERE DES BASTIDES MEDIEVALESBeaux villages
Bastide fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers, frère du roi Saint-Louis (Louis IX) , Villefranche-de-Rouergue est situé au confluent de deux rivières, l'Alzou et l'Aveyron. Elle devient rapidement une importante place d'échanges commerciaux et le restera malgré le grand incendie de 1497 qui détruit une grande partie de la ville, et la grande épidémie. . .

Sauveterre de Rouergue au cœur d'un terroir préservé, le SégalaSAUVETERRE DE ROUERGUE, UNE BASTIDE ROYALE DU XIII° SIECLEBeaux villages
Sauveterre est une commune rurale au cœur d'un terroir préservé, le Ségala, à l'ouest du département de l'Aveyron , dans la région Midi-Pyrénées. Les villages de Sauveterre, Jouels et Albagnac ainsi qu'une vingtaine de hameaux et fermes isolées composent une commune de 2343 ha, de 850 habitants, qui s'intègre dans le canton de Baraqueville-Sauveterre (10 communes),. . .

La rivière Aveyron est le lien entre trois sites d’exception: Najac, Villefranche de Rouergue et Belcastel.LES PLUS BEAUX VILLAGES DE LA RIVIERE AVEYRONVidéos
La rivière Aveyron est le lien entre trois sites d’exception: Najac , Villefranche de Rouergue et Belcastel. Trois sites ou Histoire (avec un grand H) et histoires sont intimement liés. L’occasion de rencontrer des amoureux du Rouergue , dont la passion s’exprime aussi bien dans l’étude du passé que dans la réhabilitation et la sauvegarde du patrimoine aveyronnais.. . .

Naucelle, village médiéval aux maisons à colombagesNAUCELLE, VILLAGE AU COEUR DU SEGALABeaux villages
Situé au cœur du Ségala, Naucelle est un bourg commerçant est classé Station verte de Vacances. La région du Naucellois regroupe une dizaine de communes rurales au "Pays des 100 vallées". la belle place à arcades de ce bourg pittoresque ainsi que les maisons à pans de bois montrent que ce village est considéré parmi les villages de caractère de l'Aveyron.. . .

La ligne de Béziers à Neussargues, aussi appelée ligne des Causses.LA LIGNE DES CAUSSES-AUBRAC, L'AVENTURETourisme
De Béziers à Neussargues, ce fut l'une des premières lignes électrifiées. C'est l'une des plus pauvres aujourd'hui. Et pourtant si fantastique !!! Deux cent soixante-dix-sept kilomètres d’aventure : on peut résumer ainsi le parcours éblouissant de la ligne Béziers-Neussargues dite "des Causses " mais qu’on pourrait aussi dire "d’Aubrac ". Il s’agit de la. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
5 0