Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Pour des séjours en famille, en amoureux ou en senior, trouvez des annonces de location vacances en france
Manelli.Fr est le spécialiste des vêtements professionnels en tout genre. Retrouvez une multitude de vêtements adaptés aux besoins des cuisiniers, des serveurs et du personnel de l’hôtellerie. Des vêtements de marques et reconnus ! Manelli.fr vous propose sa propre marque et également des vêtements de la marque Lafont ou Robur au meilleur rapport qualité/prix.
Trouvez des offres d'emploi dans divers secteurs et industries de l'Aveyron et commencez votre recherche d'emploi dès aujourd'hui avec Jooble
 
 
 
Actualités en Aveyron
RODEZ : CAPITALE DE L'AVEYRON ET DU ROUERGUETourisme
La Cathédrale et son Clocher gothique flamboyant La cathédrale, chef d'oeuvre de l'art gothique, est un élément majeur de la dynamique culturelle et touristique de la ville. La Cathédrale Notre Dame de Rodez fut bâti entre le XIIIème et le XVIème siècle. La première pierre de la cathédrale actuelle fut posée en 1277 par l'évêque Raymond de Calmont d’Olt. Cependant, la guerre de Cent Ans, puis les épidémies et notamment la peste noire de 1348 ainsi que diverses querelles au sein du diocèse provoquèrent une longue interruption de ce monumental chantier. À la fin du XIVe siècle, un clocher purement défensif fut érigé, couronné d'une flèche de bois. Au XVe siècle, les travaux furent repris de plus belle avec l'achèvement du chœur et de sa voûte, puis le lancement de la construction du transept et des premières travées de la nef. Pour l'accomplissement de ces travaux, les plus grands artistes de l'époque furent sollicités dont le sculpteur bourguignon Jacques Morel. Ceci explique l'origine de ce nouveau style médiéval qualifié de flamboyant à Rodez. Au XVIe siècle, François d'Estaing et Georges d'Armagnac donnèrent un nouvel élan à la construction. . .
LE CHATEAU DE CABRESPINESChâteaux
Le Château de Cabrespines est situé sur la commune de Coubisou, dans le département français de l'Aveyron. L'ancien château de Cabrespines, situé sur un promontoire appelé " Tourruol ", fut construit fin XIIe début XIIIe siècle. C'était un château de défense important pour permettre aux habitants du lieu et toute la vallée jusqu'à Anglars, de se protéger des invasions. Au XIIIe siècle, il devint l'une des résidences des Comtes de Rodez. En 1274. Gui d'Estaing qui en avait les droits s'en est dessaisi En 1628 le château fut démoli sur ordre du Prince de Condé. Le dernier Capitaine, Jean de Cambon reçu en compensation le titre de Seigneur de Cabrespines; avec l'autorisation de construite la partie occidentale du Château actuel avec les pierres de l'édifice féodal du Tourruol. Ce qu'il fit en 1643. Visite accompagnée du Château de Cabrespines Le château de Cabrespines est une propriété privée : composé de plusieurs bâtiments dont la construction s'étale sur plusieurs siècles. Il est inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 7 décembre 1987. Visite du rez-de-chaussée avec la propriétaire. . .
VIALA-DU-PAS-DE-JAUX, VILLAGE TEMPLIER DU LARZACBeaux villages
A quelques lieues de la commanderie en remontant sur le plateau, en direction de Roquefort , sur la vaste lande du Larzac se découpe dans le ciel la fière Tour du Viala. C'est en effet de très loin, en venant de Sainte-Eulalie , que l'on aperçoit au-dessus de l'horizon, l'imposante tour grenier des chevaliers hospitaliers du Viala du Pas de Jaux. Le site du Viala du Pas de Jaux fut acquis par donation à l'ordre religieux des Templiers dès 1150. ("Jaux" vient du latin "jovis" : Jupiter). Il s'agissait d'un domaine agricole important, au milieu duquel se trouvait un ensemble d'habitations et de défenses rattaché à la Commanderie de Sainte-Eulalie-de-Cernon. La tour carrée, de 27 m de hauteur, la plus grande tour grenier construite sur le Larzac (vers 1430), a été la première fortification élevée pour emmagasiner les redevances en nature, en particulier les grains. Elle avait pour vocation de protéger les habitants du Viala, qui, parce pas assez nombreux, n'ont pu construire de remparts, et se trouvant trop éloignés de Sainte-Eulalie ont construit avec l'accord du commandeur, ce puissant refuge. Tous pouvaient y trouver place en cas de besoin, et mettre à l'abri leurs biens. . .
PLOMB DU CANTAL : POINT CULMINANT DU CANTALNature
Le Plomb du Cantal, situé dans le département du Cantal, est le plus haut sommet du massif des Monts du Cantal et culmine à 1 855 m. Il est presque aussi haut que le point culminant du massif central le puy de Sancy qui mesure 1 885 m. Avec ses voisins le puy Griou, le puy Mary, le puy Violent,... c'est le vestige d'un immense volcan de plus 60 km de diamètre et de plus de 3 000 m de hauteur datant de l'ère tertiaire qui fut érodé par les glaciers. L'origine de son nom viendrait du latin pomum c'est à dire pomme, pommeau, pointement. On peut atteindre le sommet de deux façons : * En téléphérique (10 minutes), depuis la station Super Lioran + 10 minutes de marche sur un sentier en escalier très facile * à pied depuis la station Super Lioran en une heure et demi de marche. On y découvre, par temps clair, un magnifique panorama avec : * au nord : le massif du Cézallier et les monts Dore avec en arrière plan la chaîne des puys et puy de Dôme * au nord-est les monts du Forez * à l'est les monts de la Margeride * au sud-est, en arrière plan, le mont Aigoual distant de plus de 100 km. * à l'ouest au dela de la vallée de la Cère, les autres volcans du. . .
STE EULALIE D'OLT : UN PLUS BEAUX VILLAGES D'AVEYRONBeaux villages
C’est au Moyen Age que naquit Sainte Eulalie d’Olt. Les remparts rehaussés de tours qui l’abritent valent alors à cette petite cité le nom de Castrum. Malgré de nombreux changements au cours des siècles, son bourg, organisé en arcs de cercles successifs autour de sa place centrale, lui a permis de conserver son authenticité. L’Eglise Une première église a été érigée au centre du village, sur une éminence qui domine le Lot. Sans doute trop vétuste, elle a été reconstruite au XI ème siècle et fortifiée dès le XII ème siècle. Lors des travaux de restauration, il a été découvert une pierre d’autel dite de Deusdedit (X ème siècle ou début XI ème siècle). Classée Monument historique, elle est un chef d'œuvre de l'art roman par son chevet. Elle est aussi célèbre pour ses reliques, deux épines de la couronne du christ qui sont conservées dans un reliquaire classé, représentant l'Ecce-Homo. Ces deux reliques sont à l’origine de la Procession de la Sainte Epine qui a lieu, chaque année, le deuxième dimanche de Juillet à Sainte Eulalie d’Olt. Le Château Le château médiéval, bâtit. . .
LA LIGNE DES CAUSSES-AUBRAC, L'AVENTURETourisme
De Béziers à Neussargues, ce fut l'une des premières lignes électrifiées. C'est l'une des plus pauvres aujourd'hui. Et pourtant si fantastique !!! Deux cent soixante-dix-sept kilomètres d’aventure : on peut résumer ainsi le parcours éblouissant de la ligne Béziers-Neussargues dite "des Causses " mais qu’on pourrait aussi dire "d’Aubrac ". Il s’agit de la plus originale, de la moins parcourue et de la plus menacée des lignes de la montagne languedocienne. L’emprunter est déjà un acte de foi en son avenir. Chaque voyageur supplémentaire accroît les chances de survie de ses trains dont la gestion est compliquée par le fait qu’ils traversent trois régions : Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Auvergne. Certes le voyage est long si on l’effectue de bout en bout. Mais on se souviendra du proverbe oriental selon lequel "la lenteur est de Dieu, la hâte de Satan", pour se préparer à déguster la France de la vigne, aux abords de Faugères, puis celle du défunt charbon, aux alentours de Bédarieux et dans la vallée de l’Orb, celle des moutons à Roquefort , du gant à Millau , des forêts à La Canourgue, des hautes terres et des nefs romanes en Gévaudan, de l’Auvergne enfin, en franchissant. . .
BIEN CHOISIR SON FOIE GRASProduits terroir
Plusieurs appellations et une diversité de préparations : il n'existe pas un foie gras mais des foies gras. Une diversité qui permet à chacun de ravir son palais. Le Foie Gras entier : Le Foie Gras entier désigne les préparations contenant un Foie Gras entier ou des morceaux de lobes. Pour les connaisseurs, c'est le plus recherché car c'est le plus onctueux et le plus savoureux des Foies Gras. Le Foie Gras au torchon : Ce Foie Gras et déveiné, roulé puis poché dans un jus cuisiné. C'est cet échange qui lui apporte cette saveur unique et cette onctuosité incomparable. Le Foie Gras Mi-Cuit : Le Foie Gras entier mi-cuit ou semi-conserve est un Foie Gras qui a cuit moins fort en température et moins longtemps qu'une conserve, ce qui permet d'en apprécier sa teinte rosée. Conditionné en verrine ou sous-vide, il est prêt à consommer. Bien moelleux et rosé, il est très apprécié. Le Foie Gras en Conserve : Le Foie Gras entier en conserve, comme le vin, se bonifie en vieillissant. Il se présente généralement en bocal. Il est appertisé et peut se conserver plusieurs années à température ambiante. Le Bloc de Foie Gras : Le bloc de Foie Gras est. . .
LE CHATEAU DE BELCASTELChâteaux
Le Château de Belcastel est une bâtisse médiévale située à Belcastel dans le département de l'Aveyron , sur la rive nord de la rivière Aveyron , en aval de Rodez. Cet imposant château fut la demeure de la famille de Saunhac. Le château est situé dans un site inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis l'entre-deux guerres. Jusqu'à ce que l'architecte Fernand Pouillon (1912-1986) le découvre en 1974 dans un état de ruine très avancé, ce château du Moyen Âge (dont les fondations remonteraient au IXe siècle) avait été abandonné à son sort depuis au moins le XVIIe siècle. Pendant la Révolution française, le château et ses environs servirent un temps de refuge à Pierre Firmin Marie de Barrau, un noble aveyronnais traqué par les autorités révolutionnaires. Au XXe siècle, Fernand Pouillon entreprit de le restaurer. Fernand Pouillon avait entrepris de restaurer aussi le village qui était lui-même dans un très mauvais état. Il commença par une petite maison au-dessus du château, et il avait aussi consolidé la plupart des autres ruines du village qui furent ensuite rachetées par la commune notamment grâce à des fonds européens pour être restaurées et louées. . .
L'EGLISE ROMANE DE PERSE A ESPALIONCulturel
L'Eglise Romane de Perse ou chapelle Saint-Hilarian-Sainte-Foy, a été bâtie entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe. L'église de Perse fut église paroissiale d'Espalion jusqu'à la construction, au XVIe siècle, de l'église Saint-Jean-Baptiste (actuellement Musées des Arts et Traditions populaires et du Scaphandre ) au centre du bourg fortifié. L'église de Perse était située sur l'un des chemins de Compostelle menant du Puy-en-Velay à Conques. Le portail, avec son archivolte monumentale et son tympan, est avec celui de Conques : un des deux seuls exemples de grande décoration sculptée que conserve le Rouergue de l'époque romane. Le tympan proprement dit illustre le thème de la Pentecôte : la Vierge Marie reçoit le Saint-Esprit sous la forme dune colombe et des langues de feu se dirigent vers les apôtres au nombre de dix. Au linteau monolithe se mêlent confusément les thèmes de la Pesée des âmes et du Jugement dernier : au centre, au-dessous des deux plateaux de la balance dont le fléau a disparu, un défunt est étendu sur sa couche, son âme est représentée par un corps nu que se disputent anges et démons. A droite, dans une mandorle, le Christ est. . .
DU MOULIN DE LA TRUYERE AUX BARRAGES HYDROELECTRIQUESEntraygues
LE MOULIN DE LA TRUYERE Le moulin de la Truyère fut construit en 1373 sur l'initiative de Déodat de Laparra qui édifia l'église et l'hôpital. Longtemps pourvoyeur de farine, le moulin devint curieusement, vers 1902, une petite usine électrique fournissant à Entraygues le courant au temps où, après les bougies et les lampes à pétrole, une maigre ampoule de quelques watts éclairait les intérieurs. Il prit définitivement sa retraite, vaincu par EDF vers 1960, mais ce fut bien la première "usine électrique" du département. On peut également observer contre le moulin une réglette indiquant le niveau atteint par les terribles crues de la Truyère. Les crues les plus importantes datent de 1783 et 1868. Fort heureusement, ce phénomène naturel est en partie maîtrisé aujourd'hui par la régulation des barrages EDF. LES BARRAGES HYDROELECTRIQUES EDF compte en Aveyron 17 barrages alimentant 16 centrales hydrauliques ainsi l'Aveyron fournit 20% de la production hydroélectrique nationale. Beaucoup de barrages hydroélectriques se trouvent sur la Truyère. Elle prend sa source dans la forêt de la Croix-de-Bor dans la montagne de la. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2024