Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Beaux villages
 

SAINT ROME DE TARN ET LA CASCADE DES BAUMES




Entouré par les communes de Les Costes-Gozon, Saint-Rome-de-Cernon et Montjaux, Saint-Rome-de-Tarn est une commune du parc naturel régional des Grands Causses située à 15 km au Nord-Est de Millau la plus grande ville des environs. Situé à 390 mètre d'altitude, La rivière le tarn est le principal cours d'eau qui traverse le village de Saint-Rome-de-Tarn.

L'histoire connue de Saint Rome de Tarn remonte au Vème siècle, lors de l'évangélisation du Rouergue par Saint Amans, Prélat de Rodez.

Au Xème siècle, la population doit soutenir les assauts des envahisseurs, construire un château fort dit "de la Tour grosse", des remparts dont il subsiste de nos jours une série de portes fortifiées. Les vestiges du pont du XIème siècle sont encore en partie visibles.

Ruiné lors des guerres de religion, le bourg est peu à peu reconstruit, gardant ses enceintes fortifiées mais s'ouvrant aussi sur les faubourgs où logeait tout un petit peuple d'artisans.

Implanté au flanc des coteaux de "Carmes" et des "Espeyrières", le village bénéficie d'un micro-climat méditerranéen permettant la culture de la vigne (autrefois sa principale ressource) et des arbres fruitiers.

Le Tarn, large et pittoresque à St Rome, s'enfonce dans le défilé des Raspes.

Les Raspes : rochers de schiste noir abrupts, couverts de genêts d’or et de châtaigniers glissants dans l’eau miroir d’une rivière que vous pourrez découvrir par les sentiers qui se faufilent entre ciel et eau offrant de magnifiques panoramas.


Le Château de St-Rome de Tarn


L’actuel château fut construit par Alphonse Dejean en 1866.

Il demeure dans le village plusieurs maisons seigneuriales intéressantes mais dont l’historique n’est pas connu et dont une aurait été l’hôtel particulier des seigneurs.

Saint Rome relevait de la vicomté de Creissels, et aurait appartenu à la famille de Saint Maurice, qui l’apporta ensuite aux d’Auriac et aux de Mostuéjouls. En 1392, la communauté du bourg racheta tous les droits familiaux et Saint Rome devint domaine des rois de France avec la maison de Gozon.

Les guerres de religion y furent particulièrement virulentes. Baudinet, calviniste, prit la ville en 1568 et passa toute la garnison au fil de l’épée, elle fut reprise trois mois plus tard et d’Arbussels de Tubières fut mis à mort par Vezins, son propre cousin germain,


A voir aux alentours


Roc St Jean

12430 Ayssenes

Tout au bout du village d'Ayssènes, se trouve le belvédère du Roc St Jean, un endroit préservé, un lieu chargé d'histoire, un point de vue unique sur le détroit des Raspes... Ce peut être aussi le point de départ d'une balade d'une demie heure, ou de plusieurs heures, suivant l'envie qui vous guidera...


Vallée des Raspes du Tarn

12430 Ayssenes

Un million d'années après l'autre, le Tarn à creusé, râpé, et clapoté jusqu'à se façonner une entaille escarpée qui serpente sur une quarantaine de kilomètres de St Rome de Tarn à Brousse le Château. Au fil de cette délicieuse vallée, le Tarn a crée un univers particulier ou se mélangent le sauvage et l'harmonieux.

Cette route, est un itinéraire de toute beauté... En partant de Broquiès, suivez la direction du Truel par la D200, puis d'Ayssènes, Pinet, Le Mas de la Nauc pour arriver au pieds de St Rome de Tarn par la cascade des Baumes.


La cascade des Baumes

12490 St Rome de Tarn

Prendre la D73 entre Saint Rome de Tarn et Le Viala du Tarn. La cascade tombe du haut de rochers de tuf dans les eaux émeraudes du Tarn. C'est de cette cascade que l'acteur Vincent Pérez saute dans "Fanfan la tulipe".


Notre Dame du Désert

12400 St Victor et Melvieu

Cette église est perchée sur un promontoire rocheux dans une boucle du Tarn, pour y aller, prendre le sentier au départ du "petit train des Raspes" pour aboutir à l'église où un panorama exceptionnel s'offre sur la Vallée des Raspes du Tarn.


Point de Vue sur le Barrage de Pinet

12490 Viala du Tarn

Un point de vue sur la Vallée du Tarn, le Village et le barrage de Pinet. Pour y accéder, partir en voiture de Pinet et prendre la direction de Plescamps, Arques Basses, tout en montant une petite route étroite et sinueuse, vous verrez la vue s'ouvir sur un panorama plus que surprenant.

Les baumes de Saint-Rome et les eaux émeraudes du Tarn
Les baumes de Saint-Rome et les eaux émeraudes du Tarn
St-Rome de Tarn Implanté au flanc des coteaux de Carmes et des Espeyrières
St-Rome de Tarn Implanté au flanc des coteaux de Carmes et des Espeyrières
Ruelle de St-Rome de Tarn - Aveyron
Ruelle de St-Rome de Tarn - Aveyron
Cascades des Baumes à St-Rome de Tarn
Cascades des Baumes à St-Rome de Tarn
Tour de l'horloge - Reste de l'ancien rempart
Tour de l'horloge - Reste de l'ancien rempart
Saint-Rome de Tarn dans le défilé des Raspes
Saint-Rome de Tarn dans le défilé des Raspes
 
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
 
 
L'Aveyron est une région à la croisée des civilisations.  Dolmens, menhirs, châteaux forts, bastides, églises et abbayes, tous ces monuments témoignent du riche passé de ce département.HISTOIRE DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRONHistoire
Avant la conquête romaine, le Rouergue (aujourd’hui le département de l’Aveyron) était habité par les Rutheni, ainsi appelés de leur idole Ruth, sorte de Vénus celtique dont le culte subsistait encore au Ve siècle de notre ère. Nation puissante, les Ruthènes avaient trois cités principales : Segodun, en langue celtique montagne à seigle (Rodez ) ; Condatemag,. . .

C'est à Louis Armand que l'on doit la découverte de l'Aven, qu'il explora en compagnie d'Edouard Alfred Martel, véritable pionnier de la spéléologie.LA GROTTE DE L'AVEN ARMANDNature
L'aven Armand est une grotte située en Lozère entre Meyrueis et Sainte-Enimie, sur la commune de Hures-la-Parade. Elle abrite une forêt de stalagmites. Elle porte le nom de son découvreur, Louis Armand, forgeron au Rozier, qui y descendit le premier le 19 septembre 1897. Après une descente en funiculaire permettant un accès des plus faciles, la visite. . .

Viaduc de Garabit, cantal, AuvergneVIADUC DE GARABIT SUR LA TRUYERE, CANTAL, AUVERGNETourisme
Le viaduc de Garabit est un ouvrage ferroviaire situé près de Ruynes-en-Margeride dans le Cantal, qui permet à la ligne des Causses de franchir les Gorges de la Truyère , affluent du Lot. Entièrement métallique, il fut construit par la société Gustave Eiffel & Cie et achevé en 1884, mais la mise en service de la ligne n'eut lieu qu'en 1888. Le viaduc. . .

La Couvertoirade est l'une des cités templières les plus célèbres de l'AveyronLA COUVERTOIRADE, LE ROYAUME DES TEMPLIERS Beaux villages
La Couvertoirade se situe dans le sud du département de l'Aveyron est classé parmi les « Plus beaux villages de France » que compte l'Aveyron. A une altitude de 800 mètres, cette commune de 6000 hectares, elle est peuplée de 173 habitants répartis sur le bourg et plusieurs hameaux. Dressée au cœur du plateau du Larzac , la cité vaut bien un petit détour. . .

Château d'Esplas à Rebourguil  AveyronLE CHATEAU D'ESPLAS A REBOURGUILChâteaux
Esplas est situé au sommet d'une colline dans le rougier de Camarès. Un donjon de plus de 20 mètres de haut domine un ensemble architectural formé de quatre corps de logis fermés par des tours à chaque angle. La période de construction s'étale du XIIIème au XVIIIème siècle. L'intérieur est un témoignage de 5 siècles d'histoire : meurtrières et postes de garde. . .

La trompette de la mort (ou trompette des morts) est un champignon comestible, proche de la girolle et de la chanterelle. D'aspect peu séduisant (noirâtre, flétri et creux), elle est pourtant très appréciée en cuisine pour sa chair fine et élastique.TROMPETTE DE LA MORT OU CORNE D'ABONDANCEProduits terroir
Aussi beau que délicat, aussi curieux que savoureux, ce champignon était autrefois nommé "trompette d'amour". Souvent associé à la Toussaint (son époque d'apparition) il est devenu plus prosaïquement "trompette des morts". Ses apparitions en foule et son chapeau en forme de pavillon lui valent aussi l'appellation moins courante, mais beaucoup plus poétique de. . .

Au cœur de la vallée de la Muse, Saint-Beauzély fut le pays des tailleurs de pierres et de bâtisseurs à qui sont dus de nombreux bâtiments du Sud-Aveyron. Dolmens, vestiges de temples gallo-romains et voie romaine témoignent d'un habitat très ancien.LE CHATEAU FORT DE SAINT-BEAUZELYChâteaux
Le village de Saint-Beauzély : Dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses , au coeur de la vallée de la Muse, Saint-Beauzély fut longtemps le pays des tailleurs de pierres et de bâtisseurs à qui sont dus de nombreux bâtiments du Sud-Aveyron. Saint-Beauzély est un lieu où dolmens, vestiges de temples gallo-romains. . .

Peyreleau est un village perché au site très pittoresque. Le château de Triadou de l'époque Renaissance qui date du XVe siècle, embellit le village situé dans un cadre magnifique des gorges de la Jonte.PEYRELEAU A LA CONFLUENCE DES VALLEES DU TARN ET DE LA JONTEBeaux villages
Petit village situé aux confins du Rouergue et du Gévaudan, Peyreleau, anciennement Petralevi, est construit autour d’un éperon rocheux, lui-même surmonté d’une tour (à l’emplacement de l’antique château aujourd’hui disparu), à la confluence des vallées du Tarn et de la Jonte , séparant la Lozère de l’Aveyron, dans un des lieux les plus touristiques des gorges. . .

Spectacle de son et lumière de Sévérac le ChâteauSON ET LUMIERE DE SEVERAC LE CHATEAU DU 26 JUILLET AU 2 AOUT 2024Manifestations
BIENVENUE DANS LA COUR D’HONNEUR DU CHÂTEAU DE SÉVÉRAC LE CHÂTEAU Les habitants du pays sévéragais sont heureux de vous proposer un spectacle qui présente 2000 ans d’histoire de leur région. Un homme seul, sur un tabouret, Jean le Fol. Dans sa tête, de folles images se heurtent. Une plongée dans les siècles, dans les mémoires de Sévérac le Château. . .

Eglise Notre-Dame de Misericorde à St AffriqueSAINT AFFRIQUE, LA VILLE AUX SEPT COLLINESBeaux villages
Saint-Affrique est sur le tracé de la route D 999 (anciennement RN 99), à 80 km à l'est d' Albi, à 35 km à l'ouest de Millau et à 15 km de Roquefort-sur-Soulzon . La ville est traversée par la Sorgues, qui, avec ses affluents, a découpé 7 « montagnes » : des Anglais, de la Quille, de la Fous, de la Serre, des Cazes, de Nougayrolle et du Rocher de Caylus. Cinq. . .

 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
 
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2024