Hotel 3 stars Entraygues sur truyere

In a green park of 3000 m².

Hotel en aveyron 100% nature

A wide variety of plants from all origin.

Hotel avec grand parc ombragé - Aveyron Hotel avec jardin exotique - Aveyron


Hotel avec grand parc ombragé - Aveyron Hotel avec jardin exotique - Aveyron

Calm to take a rest. . .

Jardin exotique à Entraygues-sur-Truyère


Hotel avec grand parc ombragé - Aveyron Hotel avec jardin exotique - Aveyron

In the center of Entraygues-sur-Truyère.

Hotel restaurant avec jardin


Hotel Entraygues sur truyere
 
 
 
 
Actualités en Aveyron
LA COULEE DE LAVE DE ROQUELAURENature
Improprement nommée, la coulée de lave de Roquelaure est en fait un éboulis basaltique qui s'étend sur la colline dominant le village de Saint-Côme d'Olt et la Vallée du Lot au sud-est d'Espalion , à la limite méridionale du massif de l'Aubrac. Situé 800m avant le château de Roquelaure, cet impressionnant champ de pierres, appelé Clapas de Thubiès va se perdre dans une forêt de hêtres, chênes et châtaigniers. Située sur la commune de Lassouts, à proximité du hameau de Roquelaure, au bord de la D206, ce n'est pas "la coulée de lave de Roquelaure" que l'on peut observer ici mais deux gigantesques amas de blocs de basalte qui déchirent une forêt de hêtres, de chênes et de châtaigniers sur plusieurs kilomètres. Si la coulée de lave en question (qui a bel et bien existé) a disparu depuis longtemps (des traces seraient encore visibles en haut de la colline de Roquelaure), elle reste le phénomène géologique déclencheur qui explique l'aspect du site tel qu'il se présente aujourd'hui. En effet, il y a environ 7,7 millions d'années, un volcan surgit à Roquelaure : il entre en éruption et produit une coulée de lave. En se refroidissant et en se rétractant la lave donne naissance à des orgues basaltiques qui avec le phénomène d'inversion du relief se sont progressivement fragmentés sur des millions d'années pour donner naissance à ce chaos de blocs rocheux. Les sources d'eau (dont l'une d'elles est visible sur le site sous la voûte de pierres) en circulant sous l'éboulis, drainent les éléments les plus fins de l'éboulis et empêche la terre de s'accumuler : la formation d'un sol devient ainsi impossible tout comme le développement de la végétation. Seule la mousse peut recouvrir localement les pierres. La coulée de lave de Roquelaure est située approximativement entre 500 et 800 m d'altitude, en exposition nord. La forme est constituée de larges blocs anguleux agencés en structure openwork. Improprement dénommé, ce modelé est en réalité. . .
LE LEVEZOU, FASCINANT RESERVOIR HYDROELECTRIQUENature
Aussi impressionnant que méconnu. Le système hydroélectrique du Lévézou, malgré sa puissance, reste plutôt ignoré de la population aveyronnaise. Et pourtant, avec une capacité productible de 540 000 MW / h, le réseau sud-aveyronnais est véritablement capital pour le Groupe d'exploitation hydraulique (GEH) Tarn-Agout, l'antenne régionale d'EDF qui en assure la gestion. Car 540 000 MW / h, mine de rien, c'est l'équivalent de la consommation d'une ville de 220 000 habitants. C'est aussi 120 000 Tonnes équivalent pétrole (TEP). Le tout fabriqué, à l'inverse des sources d'énergie fossile, sans créer une accélération de l'effet de serre. Et 450 millions de watts sont mobilisables en seulement quelques minutes : plutôt confortable en cas de coups durs. Cela, grâce principalement à la turbine hydraulique de la centrale du Pouget, qui est tout simplement la plus puissante de France. Après 460 mètres de chute dans une conduite forcée, l'eau y permet la création d'une puissance de 285 000 kilowatts, soit le tiers de la puissance d'une centrale nucléaire ou d'une centaine de grandes éoliennes. Frappant. Pour en arriver à de tels résultats, il aura fallu créer le réseau de toutes pièces dans les années 1950. Un réseau qui s'articule autour d'une succession de lacs artificiels reliés les uns aux autres par de gigantesques conduites souterraines. Celle qui associe le barrage de Bage (trois millions de mètres cubes d'eau) à celui de Pareloup (le plus vaste, 170 millions de mètres cubes). Plus en aval, 2,7 km de galerie permettent la liaison entre la retenue d'eau de Pont-de-Salars (15 millions de mètres cubes) et celle de Bage. Entre Pareloup et Villefranche-de-Panat , où est installée la centrale d'Alrance, c'est un boyau de 11 km de béton qui court en quasi ligne droite. Le Pouget n'est que l'ultime maillon de cette chaîne de plans d'eau que le baigneur fréquente l'été sans véritablement se douter de ce qui se trame sous ses pieds. . . .
LE GOLF DU GRAND RODEZSports
Le parcours de golf de l’Aveyron au Grand Rodez : 18 trous - Par 70 - 5548 m - Architecte Robert Berthet Créé en 1994 Ce parcours dessiné par Robert Berthet offre une vue panoramique imprenable sur la campagne environnante et sur la cité de Rodez. D’une longueur de 5548 mètres, pour un par 70, ce 18 trous plutôt technique permettra aux joueurs de tous niveaux d’exercer leurs talents sur les fairways et les greens excellents de ce parcours vallonné. Installations d'entraînement
  • Practice 20 postes dont 16 postes couverts
  • Putting green
  • Pitching Green
  • Compact 6 trous
CONTACT GOLF DU GRAND RODEZ Avenue de Vabre, 12850 Onet-le-Château 33 (0)5 65 78 38 00 33 (0)5 65 78 37 36 golf.rodez@formule-golf.com Site internet : www.formule-golf.com
LES RASPES DU TARN : UNE DESTINATION PRESERVEE ET CONFIDENTIELLE.Nature
Les Raspes constituent une fraction sud du Massif central et se situent dans le sud du département de l'Aveyron 20 Km en aval de la ville de Millau et à 10 Km de la ville de Saint Affrique et jusqu'à la limite entre les départements du Tarn et de l'Aveyron. Plus précisément entre le mas de la nauq sur la commune du Viala-du-Tarn et le bourg de Broquiès. Oubliées les falaises calcaires des Gorges du Tarn , à partir de Saint-Rome-de-Tarn , l'environnement de la rivière change. On pénètre dans les Raspes. Les Raspes sont des défilés encaissés et sauvages aux parois escarpées, couvertes de genets et de châtaigniers, où serpente le Tarn. Ils forment la limite sud du Lévézou et la limite nord du pays Saint-Affricain. Ce territoire très abrupt présente une faune et une flore exceptionnelle et est parcouru par une multitude de cascades et de ruisseaux. Un territoire d'une quarantaine de kilomètres, entre Saint-Rome-de-Tarn et Brousse-le-Château qui forme une frontière naturelle, tant géologique que culturelle et historique, entre les Causses et le plateau du Lévezou. Ici le Tarn serpente entre les roches métamorphiques : schiste, granit, que l'eau a façonné au fil du temps pour former des gorges abruptes. Le mot "Raspes" vient d'ailleurs de l'occitan raspar qui signifie "râper", comme l'action de la rivière sur les roches. Le changement est visible aussi au niveau de la végétation : châtaigniers (qui ont longtemps constitué la ressource principale) et genêts peuplent les coteaux. Près des villages, les cultures en terrasses, notamment la vigne, étaient légion. Certaines parcelles subsistent. A Broquiès, au domaine de Bourjac, un viticulteur produit ainsi un VDQS Côtes de Millau. Ce pays des Raspes est aussi chargé d'histoire. Châteaux, édifices religieux et sites patrimoniaux foisonnent. A Brousse, le château offre une immersion à l'époque médiévale. A Ayssènes, le promontoire du Roc Saint-Jean, outre le panorama sur les méandres du Tarn, permet. . .
LES CRISTAUX ET MINERAUX DU KAYMARNature
Les filons du kaymard ont été exploités depuis l'Antiquité pour l'argent, le plomb... Ce n'est qu'au XXème siècle que la fluorine devint industriellement interessante. La morphologie du gisement, et sa paragenèse présente de nombreux points communs avec la mine de fluorine de Valzergues. Le site est actuellement mis en sécurité. Histoire des mines de l'Aveyron Les romains ont été les premiers à s'intéresser au minerai de fer du Rouergue. L'exploitation, à une toute autre echelle a repris, lors de la révolution industrielle, sous l'implusion du duc Decazes, pour fournir en minerai les fonderies construites dans ce qui va devenir le bassin sidérurgique de Decazeville. - Concession des mines de fer dans le terrain houiller d'Aubin (1725 hectares). Les carbonates de fer intercalés dans les series du houiller vont etre exploités dans le bassin. La puissance de la couche est de 0.25 à 12 m. Ce minerai mêlé à des schistes bitumineux contient assez de combustible pour être grillé seul, en tas. Apres grillage le minerai titrait en moyenne 42 % de Fe et 1,80 de Mn. Au début du siècle dernier la production était encore de 24 000t, concentrée sur le gisement de Combes. - Mines de fer de Solsac et Mondalazac (968 hectares 63). Production de 150 000 t au début du XXème siècle. A partir de 1911 un transporteur aérien achemine le minerai jusqu'au terminus de la ligne Decazeville-Marcillac. Une partie du minerai sera grillée sur place entre 1887 et 1902. A partir De 1902 un four de grillage de 550 t de capacité prends le relais sur le site de la Forézie. Apres des essais concluant deux autres fours seront construits par la suite. - Concession des mines de fer de Kaymar (299 hectares 97). L'exploitation a cessée en 1903 après l'introduction du minerai pyrénéen (Batère notamment). Le minerai aurait été également exploité à petite échelle en divers endroits : dans les sables éocène en bordure du Lot à Gironde, Flagnac ; à Aubignac, sur le plateau. . .
LA PECHE EN AVEYRONNature
Avec 7 000 km de cours d'eau classés en 1ère et 2ème catégories et plus de 38 lacs publics, l'Aveyron est un département où l'eau est présente partout. Des torrents qui dévalent l'Aubrac aux grands lacs, des grandes rivières, larges et puissantes aux eaux plus calmes des plaines, l'Aveyron s'ouvre à toutes les techniques de pêche. Présentation de quelques spots de pêche et de leurs poissons * Les carnassiers (ex : brochets, sandres et perches…) qui constituent incontestablement la grande richesse halieutique de l’Aveyron sont en pleine nature sauvage comme le lac de Sarrans , mais aussi deux rivières pour un lac avec le lac de Maury (appelé également lac de Saint Amans des Côts ), le lac de Golinhac cadre touristique idéal, et le lac de Castelnau-Lassouts le plus célèbre des lacs aveyronnais, la rivière Lot aussi la grande rivière, le lac de Pont de Salars, le lac de Pareloup , le barrage du Pinet à découvrir ainsi que le barrage de Lacroux. * La carpe. L’Aveyron est un département particulièrement avant-gardiste en matière de pêche de la carpe. Il existe plus de 200 kms de parcours ouverts en pêche de nuit. On ne vient pas pêcher la carpe en Aveyron par hasard. Les lieux favoris sont : la rivière Lot (partie aval), le lac de Castelnau-Lassouts mais aussi le lac de Pareloup et le barrage du Pinet. * La pêche au coup (ex : chevesnes, gardons mais aussi des tanches...). L’Aveyron est un vrai paradis pour le pêcheur au coup ! Notamment sur la rivière aveyron en aval de Najac mais aussi sur le lot , sur le lac de Pont de Salars et sur le lac de Villefranche de Panat ainsi que sur le barrage de la Jourdanie. * La truite. La diversité caractérise les quelques 6000 kms de cours d’eau de première catégorie. . .
VELO RAIL ET TRAIN TOURISTIQUE DU LARZACSports
La voie férrée en toute liberté ! En couple, en famille ou entre amis, ce voyage original vous fera parcourir a vélo rail ou en train une voie ferrée pleine de charmes et de mystères. Tunnels et viaducs ponctuent le périple le long de la magnifique vallée du Cernon. Ce voyage hors du temps ravira les grands et les petits. Un peu d’histoire… Inaugurée en 1896, la voie ferrée sur laquelle circule les vélorails et le Train Touristique du Larzac reliait alors Tournemire au Vigan, dans les Cévennes, pour une longueur totale de 61 km. Fermée au trafic en 1954, elle fut alors totalement déferrée et transformée en chemin de terre. Il fallut attendre les années 70 et le projet d’extension du camp militaire du Larzac pour que 17 km de rails soient réinstallés afin de convoyer les marchandises lourdes sur le plateau. En 1981, le président Mitterrand gèle le projet d’extension du camp militaire du Larzac. La voie ferrée est utilisée par le Vélorail depuis 2001 et par le Train Touristique du Larzac en 2008. Deux formules sont proposées : Sur le trajet « Papillon » l'aller et le retour ( 8km A/R ) se parcourent en vélo-rail, légère montée à l'aller. Sur la portion « Orchidées », aprés la descente de 8km en vélo-rail, le retour est effectué à bord du train touristique. Plus d'infos sur : www.veloraildularzac.com
PARC DE LOISIRS DES BOUSCAILLOUSSports
A 10 minutes de Millau, à proximité de l'autoroute A75 et du Viaduc de Millau. Au cœur d'un parc boisé de plusieurs dizaines d'hectares, venez vous amuser entre amis ou en famille avec nos nombreuses activités. Au programme : Karting, découverte du viaduc de Millau ou du causse rouge en quads, paintball, lasergame en extérieur., tir à l'arc... Kart cross, kart biplace, kart enfant, buggy kid. Le plein de sensations pour tous ! Sur place : bar, snack, restaurant sur réservation, salle de séminaires. Maison d'hôtes. Les plus du parc de loisirs des bouscaillous : activité quad dès l'age de 13 ans et 1,50 m en autonomie de pilotage. Activité kart dès l'age de 4 ans en bi place avec papa ou maman. Comme les grands sur le circuit national dès l'age de 7 ans et 1,25 m. Plus d'infos sur le site : www.parc-bouscaillous.fr
LES GRANDS CAUSSESNature
Grands Causses est une appellation relativement récente pour désigner un ensemble de hauts plateaux calcaires constituant une partie sud du Massif central. Ils s'élèvent entre 700 et 1200 mètres d'altitude. Les Causses et Cévennes font désormais partie du patrimoine mondial de l’Humanité. Le périmètre du classement s'étend sur 3 000 km2 entre Aveyron, Lozère, Gard et Hérault. Situation Les Grands Causses sont délimités de la façon suivante :
  • Au nord par l'Aubrac et la Margeride
  • A l'est par les Cévennes et le Montpelliérais
  • Au sud par le Lodévois (Escandorgue)
  • A l'ouest par le Lévézou et le Saint-Affricain
Sous ensembles Les Grands Causses sont formés de sept causses majeurs:
  • Le causse Comtal (Aveyron)
  • Le causse de Sévérac (Aveyron)
  • Le causse de Sauveterre (Lozère)
  • Le causse Méjean (Lozère)
  • Le causse Noir (Aveyron et Gard)
  • Le causse Rouge (Aveyron)
  • Le causse ou plateau du Larzac (Aveyron et Hérault)
et d'une grand nombre de petits causses périphériques (exemples : causse de Mende, causse de Blandas, causse de Changefège, causse-Bégon, etc) L'histoire des Causses Il y a 120 millions d'années, la Méditerranée était beaucoup plus vaste qu'aujourd'hui. Elle pénétrait largement à l'intérieur des terres de la France actuelle. La région des Causses était alors un vaste golfe dans lequel vivait une myriade de petits animaux marins. La sédimentation de leurs coquilles, mélangée à la terre et drainée par les rivières depuis les hauteurs environnantes, a formé le calcaire d'origine marine des plateaux caussenards. On dit aujourd'hui "les Causses" au pluriel, car les gorges, profondes entailles, délimitent très nettement plusieurs plateaux. En partant du nord, depuis Mende, dans les gorges du Lot, jusqu'à Millau , à la confluence du Tarn et de la Dourbie, le visiteur découvrira successivement quatre. . .
LA CASCADE DU CAPATNature
La Cascade du Capat est une cascade de la rivière du Siniq qui franchit des pierres volcaniques du Cantal et de l'Auvergne. La chute forme un bassin naturel appréciable durant l'été. Mais attention, l'eau sort directement des sources des montagnes, même en temps de chaleur elle est très fraîche. A l'arrière plan, une petite grotte donne une touche colorée à la chute d'eau. ACCES A LA CASCADE DE CAPAT Départ dans le hameau Capat près de Malbo. Sentier de 500m balisé en bleu. 30 min. A/R. Entre Lacapelle-Barrès et St Martin sous Vigouroux, sur la D990 (très près de Lacapelle), on rencontre la petite départementale D401. Prendre cette petite route en direction de Malbo. Avant d'arriver à Malbo, tourner à gauche en direction de La Francio. On longe alors la rivière Siniq sur un chemin goudronné très étroit. Au hameau Le Capat, suivre les panneaux. On peut continuer en voiture sur le chemin qui n'est plus goudronné mais reste suffisamment large. On s'arrête ensuite sur un petit parking. L'accès à la cascade est bien visible, sur la droite. Il suffit de traverser un pré pour rejoindre le ruisseau.
 
Haut de page
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : +33 565 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2022
2 0