Hotel 3 stars Entraygues sur truyere

In a green park of 3000 m².

Hotel en aveyron 100% nature

A wide variety of plants from all origin.

Hotel avec grand parc ombragé - Aveyron Hotel avec jardin exotique - Aveyron


Hotel avec grand parc ombragé - Aveyron Hotel avec jardin exotique - Aveyron

Calm to take a rest. . .

Jardin exotique à Entraygues-sur-Truyère


Hotel avec grand parc ombragé - Aveyron Hotel avec jardin exotique - Aveyron

In the center of Entraygues-sur-Truyère.

Hotel restaurant avec jardin


Hotel Entraygues sur truyere
 
 
 
 
Actualités en Aveyron
BARRAGE DE SARRANS : LA VIDANGE TOTALE EN MAI 2014Nature
Avec une vitesse d’abaissement de 10 cm par heure en moyenne, la vidange du lac du barrage de Sarrans - 8e plus grand de France avec 300 millions de m3 - attire déjà une foule de curieux. Des curieux certainement ravis d'apprendre qu'après la fin de la vidange prévue mi-mai 2014, EDF a prévu pas moins de 150 animations pendant la période dite d'à-sec pour que Sarrans et ses alentours deviennent l’un des "spots" de l'été en Aveyron. La vidange du lac barrage de Sarrans a débuté avec l’ouverture de la vanne de fond. Le débit de vidange est de 55 à 60 m3/s ce qui entraînera une baisse du niveau du lac d’environ 10cm/h. D’ailleurs, le niveau a déjà suffisamment baissé pour que l’on puisse déjà voir tous les vestiges aux alentours du Pont de Tréboul. A partir du barrage de Sarrans , ce sont les squelettes des arbres immergés qui l’on peut voir. Voilà une bonne idée de balade pour ce week-end. Dorénavant, et ce jusqu’à la fin des travaux, l’accès au lac est, pour des raisons de sécurité évidentes (risque de glissade, chute, enlisement) strictement interdit par arrêté préfectoral. Toutefois, afin de permettre aux personnes désireuses de s’approcher, 6 manifestations ont lieu au cours de l’été, pendant lesquelles l’accès sera encadré. La récupération des quelques 60 m3 de poissons peuplant le lac est également prévue. En amont du barrage où un filet sera tendu qui permettra de récupérer les poissons en bon état ; puis en aval pour éviter que les poissons ayant transité par la vanne de fond et blessés ne se retrouvent plus bas. Les poissons en bon état sanitaire seront vendus dans les villages limitrophes du lac. REGARDEZ LE REPORTAGE DE TF1 SUR LA VIDANGE DU BARRAGE DE SARRANS . . .
LE CIRQUE DE TOURNEMIRENature
Pas loin de Roquefort sur Soulzon et au pied du Causse du Larzac , le cirque de Tournemire (de son vrai nom cirque du Prias) se trouve juste derrière le village du même nom. Un chemin, qui devient rapidement un sympatique sentier, permet de grimper sur le plateau, et de profiter de la très belle vue plongeante sur le cirque. En sortant de la Tour du Viala , une petite balade au cœur de la nature s’impose. À gauche de l’espace d’accueil, il faut emprunter une petite route qui s’enfuit vers le nord. Deux cent mètres à pied suffisent pour tomber sur un calvaire. Obliquez vers la gauche et suivez un chemin d’exploitation qui débouche, 1 km plus loin, sur la Grande Passade. Au milieu des buis, genévriers et pâtures, on rejoint la jonction avec le GR qui borde les falaises du cirque de Tournemire. Il faut être attentif au balisage et descendre vers le sud jusqu’à la croix de Gréponac pour apprécier un panorama assez exceptionnel. Après en avoir pris plein les yeux, il faut reprendre le chemin qui conduit au parking. On tombe sur la D 23 qu’on emprunte, direction le Viala , sur 800 m environ. Il faut ensuite prendre un chemin sur la gauche qui mène vers la Croix du Plo et une lavogne encore utilisée par les troupeaux. On peut ensuite rejoindre le village de Tournemire à travers bois ou directement par la D 23. Entouré par les communes de Viala-du-Pas-de-Jaux , Roquefort-sur-Soulzon et Saint-Jean-d'Alcapiès, Tournemire est situé à 15 km au Sud-Ouest de Millau la plus grande ville aux alentours. Situé à 501 mètres d'altitude, La rivière le soulzon est le principal cours d'eau qui traverse la commune de Tournemire. Tournemire est une commune du parc naturel régional des Grands Causses.
LE LAC DE PARELOUP, PLUS GRAND LAC DE LA REGION MIDI-PYRENEESNature
Le lac de Pareloup, appelé aussi lac de Salles-Curan, est l’un des hauts lieux touristiques, de vacances et de pêche de l’Aveyron. Il se situe entre Rodez et Millau sur le plateau du Lévézou à proximité de la commune de Salles-Curan à 805m d'altitude.. C’est le plus grand lac de la région Midi-Pyrénées et le 5e plus grand lac artificiel de France ! Cette retenue d’eau artificielle fait partie d’un aménagement hydraulique qui alimente une puissante centrale électrique sur le Tarn. Elle s’étend sur une superficie de 1.240 hectares. Le lac de Pareloup offre 100 kilomètres de rivages en pente douce propices à la pêche et à tous les sports nautiques, mais aussi à la baignade. Il possède même des grands fonds et des plages. La côte du lac est très découpée (130 km) et dégage de très nombreuses péninsules et deux îles (au large de la presqu'île du Routaboul). Étant dans une cuvette, le lac présente des côtes peu escarpées dégageant de vastes plages qui font souvent (lorsque le lac n'est pas trop plein) plusieurs dizaines de mètres de large. Construit dans les années 1950, le barrage créé un lac qui a noyé une ancienne cuvette appelée "la cuvette du Vioulou". Beaucoup d'agriculteurs ont perdu des terres, des fermes (Caussanel) et des moulins y furent engloutis. Depuis le début des années 1980, le tourisme s'intensifie et l'été la population peut être triplée : très nombreux campings, résidences secondaires, hôtels, activités nautiques, patrimoine bati et naturel diversifiés ... En 1993, la vidange du lac (la première depuis 1961) a permis de mettre à jour de nombreux vestiges. Le plus connu est le « pont des 15 arches » sur lequel passait la route D993 de Pont-de-Salars à Salles-Curan pour traverser le Vioulou. Ce pont bien que noyé pendant 40 ans était encore intact. La présence de vestiges archéologiques, comme la voie romaine (Caussanel) et des outils préhistoriques, donne au lieu un intérêt particulier. . . .
LA CASCADE DU CAPATNature
La Cascade du Capat est une cascade de la rivière du Siniq qui franchit des pierres volcaniques du Cantal et de l'Auvergne. La chute forme un bassin naturel appréciable durant l'été. Mais attention, l'eau sort directement des sources des montagnes, même en temps de chaleur elle est très fraîche. A l'arrière plan, une petite grotte donne une touche colorée à la chute d'eau. ACCES A LA CASCADE DE CAPAT Départ dans le hameau Capat près de Malbo. Sentier de 500m balisé en bleu. 30 min. A/R. Entre Lacapelle-Barrès et St Martin sous Vigouroux, sur la D990 (très près de Lacapelle), on rencontre la petite départementale D401. Prendre cette petite route en direction de Malbo. Avant d'arriver à Malbo, tourner à gauche en direction de La Francio. On longe alors la rivière Siniq sur un chemin goudronné très étroit. Au hameau Le Capat, suivre les panneaux. On peut continuer en voiture sur le chemin qui n'est plus goudronné mais reste suffisamment large. On s'arrête ensuite sur un petit parking. L'accès à la cascade est bien visible, sur la droite. Il suffit de traverser un pré pour rejoindre le ruisseau.
LE PARC ANIMALIER DE LA VALLEE DES DAIMSNature
C'est au cœur de la châtaigneraie, qu'évolue depuis 1989 une curieuse vallée, celle des Daims. Arrivée fulgurante en février 1989, avec au départ 35 femelles introduites sur une surface de 35 hectares. Il faudra attendre 1992 pour que le parc soit ouvert aux visiteurs. En 1996, le petit train fait son entrée à la Vallée. Il devient un amusement pour les petits comme pour les grands. LES DAIMS Il y a maintenant quelques années, deux frères, Georges et Jean Marc CHAMPEIX se sont lancés le défi d'introduire des Daims dans cette belle région qu'est la Châtaigneraie. En février 1989, les premiers animaux sont importés de Hollande. Les 35 premières femelles sont introduites dans un environnement naturel recréé, d'une surface totale de 30 hectares. Ce paysage adapté au développement de l'animal est constitué d'une vaste partie boisée et de prairies. La Vallée des Daims héberge aujourd'hui, plus de 200 bêtes, mâles et femelles confondus, dispersées et divisées en plusieurs hardes. Pour garantir la sécurité des bêtes du parc, et les maintenir à l'intérieur de l'élevage, celui-ci est bordé d'une clôture spéciale cervidés. Accès A 18 km d'Entraygues-sur-Truyère , direction Montsalvy (D920), puis D19 Plus d'infos sur le site : www.daims.net
LA MAISON DES VAUTOURS DANS LE GORGES DE LA JONTENature
Une visite pour changer d'idée sur les rapaces. Située dans les Gorges de la Jonte , entre Le Rozier et Meyrueis, la Maison des Vautours ne se limite pas à un simple belvédère. N'hésitez pas franchir les portes pour découvrir l'univers de cet animal à la réputation de croque-mort. Les vautours, ces oiseaux impressionnants et habitants traditionnels des causses , ont été réintroduits avec succès depuis 1970. Non sans mal, combattre les idées reçues négatives sur ces rapaces et démontrer leur utilité pour les habitants et l'ensemble de la chaîne écologique n’a pas été une mince affaire. Historique Les vautours sont présents dans les gorges de la Jonte depuis environ 70 000 ans. Ils ont servi de nettoyeurs durant toute la période médiévale de ces lieux, débarrassant les paysans des carcasses. Ils ont pacifiquement cohabité avec les hommes jusqu'au milieu du 19e siècle. Ils avaient progressivement disparus au XX° siècle. À la fin des années 1940 les derniers spécimens de vautours fauves disparaissent du ciel français. En 1970 une tentative est menée afin de le réintroduire dans les gorges de la Jonte et depuis 1976 tous les rapaces sont protégés par le Parc National des Cévennes. C'est ainsi que 4 spécimens d'origine espagnole sont relâchés. Un peu plus d'un an plus tard, ils manquent tous à l'appel. Un programme d'élevage en captivité est alors lancé. Une dizaine d'années plus tard la liberté est rendue aux captifs. En 2000, la fréquentation touristique de la Maison des Vautours et des gorges de la Jonte avoisinait les 26 000 personnes par an. Cette aventure a été conjointement menée par la LPO, le parc national des Cévennes. Une visite à la Maison des Vautours vous permettra de découvrir l'histoire locale de ces rapaces mais aussi de vous familiariser avec eux. Le belvédère est situé dans les Gorges de la Jonte , en Lozère, à proximité du village du Truel. Le site est dominé par les hautes falaises calcaires du sud causse Méjean. . . .
DES MILLIERS DE MANIFESTANTS CONTRE LES GAZ DE SCHISTENature
8 000 personnes en Aveyron et 5 000 dans le Lot ont dit hier leur opposition aux gaz de schiste, en dépit du prochain examen d'une proposition de loi interdisant leur exploration et leur exploitation. Des milliers de manifestants opposés à l'exploitation des gaz de schiste ont manifesté hier en Aveyron et dans le Lot. À Cahors, entre 3200 et 5000 manifestants ont battu le pavé, tandis qu'à Nant, sur les contreforts du Larzac , entre 4 000 personnes selon les gendarmes et 8 000 selon José Bové ont dit leur farouche opposition aux gaz de schiste. Ces deux manifestations de grande ampleur dans le Grand Sud concluent un week-end qui a vu se dérouler, partout en France, des rassemblements analogues. Samedi, 4 000 personnes ont ainsi défilé à Donzère (Drôme), dont le maire est le ministre de l'Énergie, Éric Besson ; et de 1500 à 2000 personnes, dont Eva Joly et Corinne Lepage, ont manifesté à Meaux (Seine-et-Marne), fief de Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP. La mobilisation reste donc très vive en dépit de l'inscription à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale, le 10 mai prochain, de l'examen de la proposition de loi de l'UMP Christian Jacob, qui vise « à interdire l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste. » Comme hier à Donzère dans la Drôme, la commune dont le ministre de l'Energie Eric Besson est maire, près de quatre mille opposants à l'exploitation des gaz et des huiles de schiste ont manifesté dans une ambiance festive, ce dimanche 17 avril à Nant, sur les contreforts du Larzac. Le gouvernement a reculé sur la question, une proposition de loi visant à l'abrogation des permis d'exploration doit être examinée le 10 mai, oui, mais les militants ne veulent pas relâcher la pression tant que la décision ne sera pas effective. "On demande une abrogation de tous les permis, pris pour le Sud et pour la région parisienne" a répété Anne Lacouture, l'assistante de José Bové et l'une des coordinatrices des différents. . .
UN COCKTAIL TOXIQUE POUR EXTRAIRE LES GAZ DE SCHISTENature
Benzène, toluène, plomb, cuivre, diesel… ces substances très nocives ne sont qu'un petit extrait des 2500 produits chimiques utilisés entre 2005 et 2009 par l'industrie des gaz de schiste aux Etats-Unis. Les démocrates de la Chambre des représentants américaine ont publié samedi un rapport dressant "l'inventaire le plus complet" de ces produits nécessaires à l'extraction par fracturation hydraulique des gaz non conventionnels. 29 cancérigènes ou polluants Parmi les 750 substances chimiques identifiées se trouvent 29 produits classés comme des cancérigènes probables ou suspectés, ou des polluants de l'air ou de l'eau. Et ces substances toxiques ont été utilisés à grande échelle : en cinq ans, plus de 38 millions de litres de produits contenant au moins un cancérigène, et 43 millions de litres d'ethylbenzene (polluant de l'air et de l'eau). Sel, café et coques de noix D'autres substances dangereuses ont été repérées, comme le 2-butoxyethanol, qui peut détruire les globules rouges ou entraîner des maladies de la moelle osseuse ou du foie, et qui entrait dans la composition de 82 millions de litres de produits utilisés entre 2005 et 2009. Plus anecdotiques, le rapport a noté l'utilisation de sel, d'acide citrique, mais aussi de café soluble ou de coques de noix dans les liquides de fracturation. Pas soumis aux lois sur l'eau Le rapport de la Commission de l'énergie et du commerce est basé sur un questionnaire envoyée aux quatorze entreprises exploitant les gaz et huiles de schiste aux Etats-Unis. Certains ingrédients de produits de fracturations n'ont pas été dévoilés par respect du secret industriel. Les travaux de recherche des parlementaires n'indiquent pas si ces produits se retrouvent dans l'eau potable. Aux Etats-Unis, la fracturation hydraulique n'a pas à se conformer à la législation sur la qualité de l'eau. Les conséquences. . .
LES CRISTAUX ET MINERAUX DU KAYMARNature
Les filons du kaymard ont été exploités depuis l'Antiquité pour l'argent, le plomb... Ce n'est qu'au XXème siècle que la fluorine devint industriellement interessante. La morphologie du gisement, et sa paragenèse présente de nombreux points communs avec la mine de fluorine de Valzergues. Le site est actuellement mis en sécurité. Histoire des mines de l'Aveyron Les romains ont été les premiers à s'intéresser au minerai de fer du Rouergue. L'exploitation, à une toute autre echelle a repris, lors de la révolution industrielle, sous l'implusion du duc Decazes, pour fournir en minerai les fonderies construites dans ce qui va devenir le bassin sidérurgique de Decazeville. - Concession des mines de fer dans le terrain houiller d'Aubin (1725 hectares). Les carbonates de fer intercalés dans les series du houiller vont etre exploités dans le bassin. La puissance de la couche est de 0.25 à 12 m. Ce minerai mêlé à des schistes bitumineux contient assez de combustible pour être grillé seul, en tas. Apres grillage le minerai titrait en moyenne 42 % de Fe et 1,80 de Mn. Au début du siècle dernier la production était encore de 24 000t, concentrée sur le gisement de Combes. - Mines de fer de Solsac et Mondalazac (968 hectares 63). Production de 150 000 t au début du XXème siècle. A partir de 1911 un transporteur aérien achemine le minerai jusqu'au terminus de la ligne Decazeville-Marcillac. Une partie du minerai sera grillée sur place entre 1887 et 1902. A partir De 1902 un four de grillage de 550 t de capacité prends le relais sur le site de la Forézie. Apres des essais concluant deux autres fours seront construits par la suite. - Concession des mines de fer de Kaymar (299 hectares 97). L'exploitation a cessée en 1903 après l'introduction du minerai pyrénéen (Batère notamment). Le minerai aurait été également exploité à petite échelle en divers endroits : dans les sables éocène en bordure du Lot à Gironde, Flagnac ; à Aubignac, sur le plateau. . .
VILLEFRANCHE DE PANAT ET SON LACNature
Petite bourgade située au coeur du territoire des lacs en Aveyron, le Lévézou. Villefranche-de-Panat se situe à la croisée des chemin entre Albi, Rodez , Saint-Affrique et Millau. Etablie à 720 m d'altitude, sa commune s'étend autour d'un lac de 192 hectares qui depuis les années 50 est devenu un terrain propice aux activités de pleine nature et aux vacances familiales. Villefranche de Panat est une commune de 800 âmes dans le canton de Salles-Curan dans le département de l'Aveyron. Le bourg, situé à 720 m d'altitude, a une ouverture directe sur un environnement naturel exceptionnel. Commune à la fois agricole, commerçante et touristique, le bourg est constitué de deux centres éloignés d'un petit kilomètre. Dans la Vallée Villefranche où l'on trouve, sous le barrage, un centre actif toute l'année, la mairie, le médecin, la pharmacie et les commerces. Sur la hauteur, La Besse est dominée par l'église entourée d'un couvent de sœurs, de maisons d'habitation, un centre d'hébergement familial et un peu plus loin le cimetière. Le centre a été rénové, une promenade agrémentée de fontaines et de jets d'eau longe la rivière Alrance qui descend du barrage et se jette dans le Tarn à Brousse-le-Château. Les enfants ont l'autorisation d'y pêcher. Les rives du lac comportent des aménagements touristiques divers afin de pratiquer divers sports et loisirs, notamment le jeu de quilles de huit, typique de l'Aveyron. Des laiteries recueillent le lait de brebis, le préparent pour Roquefort et fabriquent également des fromages frais typiques. Dans les environs du barrage, la commune est parsemée de hameaux et de fermes qui constituent des lieux d'habitations traditionnelles. Des foires ont lieu le 4e jeudi de chaque mois. Des marchés de pays ont lieu en juillet et en août le vendredi et le dimanche matin. Le 14 juillet le feu d'artifice sur le lac a acquis une réputation qui dépasse le cadre local. Le 15 août les randonneurs se retrouvent pour. . .
 
Haut de page
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : +33 565 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
2 0