Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Riad Marrakech
 
 
Actualités en Aveyron
LA POTEE AUVERGNATEGastronomie
Pour 6 personnes. Cuisson : 3h Ingrédients • 1 palette de porc demi-sel de 1.5 kg environ ou du "petit salé", • 1 jambonneau demi-sel • 1 chou et carottes à volonté • 8 à 10 pommes de terre • 1 oignon piqué de 2 clous de girofle • 1 bouquet garni (thym, laurier, persil). Faire tremper la viande dans de l'eau froide pendant 2h ou plus suivant le degré de salaison. Dans un faitout, déposer la viande, la couvrir largement d'eau froide et amener doucement à ébullition. Écumer. Faire cuire lentement. Au bout d'une heure et demie, ajouter les carottes, le bouquet garni, l'oignon et le chou préalablement blanchi 5 mn à l'eau bouillante. 30 mn après, éplucher et mettre les pommes de terre entières. Achever la cuisson durant 45 mn Disposer dans un grand plat viande et légumes.
RECETTE DE COQUILLES SAINT JACQUES SAUCE FOIE GRASGastronomie
Ingrédients pour 2 personnes : 6 coquilles st jacques (conserver les coquilles nettoyées et séchées) Graisse de canard, huile ou beurre Pour la sauce 1 morceau de foie gras cru crème fraiche alcool sucré ou sec sel de guérande, poivre du moulin Préparation de la sauce au foie gras : Mettre à fondre 1 morceau de foie gras cru. Saler et poivrer. Ajouter 2 cuillères à soupe de crème fraiche + 2 cuillères à soupe d'alcool sucré ou sec. Laisser cuire 4 à 5 minutes à feu doux. Réserver. Laver et nettoyer les noix de st jacques, les sécher délicatement dans du papier absorbant. Puis les couper en 2 dans le sens de l’épaisseur. Conserver le corail à part. Dans une poêle, faire fondre la graisse de canard à feu vif et faire saisir les noix de st jacques 30 secondes sur chaque face ainsi que le corail. Disposer, dans chaque coquille, 4 rondelles de noix de st jacques puis napper avec votre sauce foie gras. Décorer avec un brin d'aneth. Une petite entrée qui fera tout son effet pour un réveillon de Noël ou de jour de l'an.
LE SITE DES IGUES DE PY ET DE ROUFFIÉSNature
VISITE DU SITE DES IGUES DE PY ET DE ROUFFIÉS A deux pas du village de Compolibat, on découvre un autre monde auquel le promeneur ne s'attend pas vraiment : les fameuses et presque uniques igues du Py et de Rouffiès. Ces étonnants phénomènes géologiques, ces étranges cheminées naturelles sculptées dans l'argile rouge, par le temps, l'eau et l'érosion, vous transportent dans un autre univers. Comme si l'on se retrouvait projeté, quelque part, au beau milieu d'une contrée sauvage et perdue de l'un des canyons de l'Ouest américain. Une balade aménagée d'une heure trente, avec des panneaux explicatifs, permet de parcourir en toute facilité ce site surprenant qui dévoile toute sa beauté à la lumière rasante de fin d'après-midi. Un ravissement pour les yeux et les amateurs de photos. Le type même de balade que l'on peut faire avec toute la famille. En évitant toutefois les grosses chaleurs. Le site des Igues de Py et de Rouffiés, situé à Compolibat près de Villefranche-de-Rouergue dans l'Aveyron, sont des abîmes naturels creusés dans l'argile rouge et provoqués par effondrement ou érosion. Ils sont plus connus sous le surnom de "chemin des fées". Ce phénomène. . .
VOYAGE GASTRONOMIQUE DANS LA REGION DE L'AVEYRONGastronomie
L’Aveyron est l’un des plus grands départements de France. Il est très visité pour ses paysages aussi divers que variés, ses parcs et sites préservés comme le Parc Régional des Grands Causses ou le Larzac , son patrimoine, ses traditions, ses villages authentiques et médiévaux mais il est surtout apprécié pour ses spécialités gastronomiques. La gastronomie de l’Aveyron est riche et variée, les touristes viennent de loin pour découvrir et goûter aux saveurs locales. Dégustations, apéritifs, restaurants, cours de cuisine ou repas à la ferme, partez à la découverte du goût authentique des produits du terroir. Le comparateur de vol Skyscanner vous embarque dans un petit itinéraire gastronomique de quelques-unes des spécialités de la région histoire de vous mettre l’eau à bouche. Le Roquefort Mondialement connu, le Roquefort est un fromage à pâte persillée au lait cru de brebis. Il est affiné dans les caves naturelles creusées dans la roche de la ville de Roquefort sur Soulzon . La basse température et l’humidité permettent d’obtenir un bon fromage. La visite des caves est inévitable pour tout apprendre, de l’affinage à la maturation avec le développement. . .
DESSINS ANCIENS DE L'HOTEL DU LION D'OR A ENTRAYGUES SUR TRUYEREPhotos
LIVINHAC-LE-HAUT, ENTRE ROUERGUE ET QUERCYBeaux villages
Livinhac le haut est un village de l'Aveyron, situé à 5 kilomètres de Decazeville , au nord ouest du département, dans la région Midi Pyrénées, entre Rouergue et Quercy. Origine du nom Livinhac le haut : C'est à partir d'un nom gallo-romain Lévinius que se serait formé le nom Livinhac à travers les âges. La « villa » (ou le domaine) s'appelait alors Levianiacum. Le suffixe « ac » est l'héritage gaulois « accos », latiné en 'acum. En 949, notre village portait le nom Léviniago dans le cartulaire de Conques. L'orthographe de notre village, s'est écrit aussi Lévignac (avant la Révolution). La désignation le « haut » fut ajoutée pour différencier notre village avec Livinhac le bas, en aval de Capdenac , lui aussi sur le Lot. Lieux et Monuments Le Bournac est aussi d'origine gallo-romain (Burnacum : du gaulois Burnus), à voir aussi le lieu dit Chaunac. Le lieu dit Marcenac tient son nom des seigneurs, venus du nord de l'Aveyron. Ces terres s'appelaient avant 1328 : Sahuguière. Histoire locale Les trois principaux seigneurs sont le Prévôt de Conques , le Seigneur de Monmurat et le seigneur de Marcenac. Quelques seigneurs comme ceux. . .
L'ABBAYE CISTERCIENNE FORTIFIEE DE LOC-DIEUTourisme
Fondation Dans une région de dolmens et de brigands, Roger, deuxième abbé de Dalon en Limousin, envoya treize moines en Rouergue pour fonder en 1123 la première abbaye dans l’esprit de Cîteaux. La date de fondation est sujet de discussion, certaines indications d’un acte supposé de fondation sont contradictoires : 21 mars 1123 ou 1124, ou 1134. On sait qu’en mai 1124, Audouin de Parisot fit aux frères de Loc-Dieu un don important qui l’a fait considérer par certains comme le fondateur. L’évêque de Rodez, Adhémar III, leur donna l’église et les dîmes de Colombiers. Ce furent ensuite des seigneurs des environs qui concédèrent à l’abbaye des rentes et des terres. Le lieu choisi, quoique faisant partie du Causse de Limogne, est géologiquement remarquable. Une poche d’argile lui vaut de l’eau et des grands bois, refuge idéal des détrousseurs de la voie toute proche allant de Rodez à Cahors. Lieu donc bien mal famé qui méritait le surnom de « locus diaboli », le lieu du diable. Les démêlés des moines et des brigands sont devenus légendaires. Avec la bénédiction de l’évêque de Rodez, l’endroit deviendra quelques années après locus Dei, le lieu de Dieu, Loc-Dieu. L’abbaye, avec. . .
AFFAIRE FUALDES : UN PROCES QUI RETENTIT DANS TOUTE L'EUROPE DU DEBUT XIXeHistoire
Antoine Bernardin Fualdès (1761-1817). Accusateur public, juge du tribunal criminel de l'Aveyron, procureur impérial en 1811. Antoine Bernardin Fualdès est né à Mur-de-Barrez en Aveyron dans le Rouergue vers 1761. Issu d'une famille de robe, il vient tout juste de terminer ses études quand éclate la révolution. Jacobin modéré, il connaîtra sa première heure de gloire défendant le général Custine dont il parviendra à prouver l'innocence, mais non à éviter l'exécution. Il participera également à la défense de Charlotte Corday ( arrière-arrière petite fille de Pierre Corneille; accusée et exécutée pour l'assassinat de Marat ). Nommé dans la magistrature après le 18 Brumaire, il revient en 1811 à Rodez où il exerce les fonctions de procureur impérial. Bonapartiste affirmé, il connaît la disgrâce avec l'avènement de Louis XVIII, un éphémère retour en poste avec les Cent-Jours avant de prendre sa retraite sous la Restauration. Le 19 mars 1817, il est sauvagement assassiné dans des conditions mystérieuses et son corps est retrouvé flottant dans l'Aveyron. Cet assassinat serait l'œuvre des Chevaliers de la Foi. Parmi les thèses soulevées, celle de la vengeance politique. . .
LE MUSEE SOULAGES DE RODEZCulturel
Le musée Soulages, en l'honneur du peintre français Pierre Soulages , labellisé Musée de France est un établissement public cofinancé par la communauté d'agglomération du Grand Rodez et partenaire du Ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Midi-Pyrénées, du conseil général de l'Aveyron ainsi que de la ville de Rodez. Le musée se situe à Rodez , préfecture de l'Aveyron, en région Midi-Pyrénées. Il est construit sur le plateau du Foirail, aux portes du centre historique de Rodez et de la cathédrale Notre-Dame. Ouvert au public depuis le 31 mai 2014, il a été inauguré avec le président de la république François Hollande le 30 mai 2014. Le projet culturel et scientifique du musée Soulages est pensé de manière à croiser l’histoire de Pierre Soulages avec les différentes manifestations de sa création à savoir les peintures sur papier et sur toile, l’œuvre imprimée et les vitraux. « Il met en évidence des processus de la création artistique, la part de l’inattendu dans la recherche et, sans pédagogie banale, espère ouvrir les yeux, éveiller l’esprit sur ce qu’est la création artistique en général ». PS Les 1700 mètres carrés d’exposition permanente. . .
LE CEPE OU LE ROI DES CHAMPIGNONS DE NOS FORETSProduits terroir
Les cèpes font partie de la famille des bolets. Il existe une centaine d'espèces de bolets dont quatre sont des cèpes. Les cèpes sont souvent considérés comme les bolets nobles. Les quatres espèces de cèpes sont les suivantes: Bordeaux, Bronzé, des pins et d'été. Ils ont une chair blanche, non bleuissante, leur pied est ventru à obèse et leurs pores blancs jaunissent avec l'age. Ces cèpes sont très recherchés. Cependant, si le cèpe de Bordeaux est encore assez commun et répandu partout dans le monde, les autres cèpes sont plus ou moins rares selon les régions.
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
3 0