Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
 
 
 
Actualités en Aveyron
LES BARRAGES DE LA TRUYEREVidéos
La Truyère coule depuis sa source sur 170 km, elle se jette dans le Lot à Entrayges-sur-Truyère , son bassin versant est de 3280 km2, le débit mensuel moyen est de 78,6 à 109 m3. Les ouvrages de la Truyère produisent 1706 millions de kWh soit 10% de l’énergie hydraulique produite en France. C'est le profil particulier de la rivière qui permet de produire une aussi grande puissance hydroélectrique. Au-dessus du barrage de Sarrans , la Truyère coule sur un haut plateau ou elle trouve une grande partie de ses ressources en eau (75% du bassin versant). Deux prises d'eau détournent des ruisseaux qui coulent normalement vers le Lot pour profiter des aménagements de la Truyère. Après le barrage de Sarrans la rivière plonge dans des gorges avec une pente très importante pour se jeter dans le Lot. Le Barrage de Labarthe en début des gorges collecte l'eau stockée dans le barrage de Grandval et de Sarrans , après une galerie de plus de 10km l'eau plonge dans un puits blindé vertical pour alimenter la centrale souterraine de Brommat avec une hauteur de chute de 260m. Depuis 1982 la station de pompage réversible de Montéziz est capable de fournir aux heures de pointes en. . .
LE CANYON DE BOZOULS CREUSE PAR LE DOURDOUTourisme
Naguère inscrit parmi les sept merveilles du Rouergue, le “Trou de Bozouls” est un cirque naturel, un canyon en forme de fer à cheval, creusé dans les calcaires secondaires du Causse Comtal, et au fond duquel coule, tantôt impétueux, tantôt calme, un modeste torrent, le Dourdou. C’est avec une surprise, mêlée pour les âmes sensibles d’un peu d’effroi, que , du bord de la terrasse, place de la Mairie, le visiteur découvrira à ses pieds ce site grandiose et pittoresque, cet immense précipice aux parois pratiquement verticales, formant un cirque de près de 400 m de diamètre et près de 100 m de profondeur. Tout modeste qu’il soit maintenant, c’est le Dourdou, qui durant des millénaires, a creusé cette gigantesque tranchée, dont les flancs sont creusés de fissures et de cavités d’où s’écoulent en hiver, et par temps de fortes pluies, des résurgences. La plus célèbre est, sur la rive droite, la source des Fées. A l’érosion, très faible de nos jours, s’ajoutent encore des éboulements de la roche sapée par en-dessous et minée par de fortes gelées l’hiver; le canyon continue d’évoluer. Enthousiasmé par ce site, Henry’s, le champion du monde des funambules,. . .
LES GORGES DU TARNVidéos
Des paysages uniques, un décor minéral, des points de vue époustouflants… Cap Sud Ouest part à la découverte des Gorges du Tarn en Lozère, un canyon creusé entre deux hauts plateaux le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre. C’est en compagnie de Philippe Chambon, historien, que nous commençons notre périple. A Castelbouc, village coincé entre la rivière et la falaise, nous mesurons l’imagination qu’il a fallu aux hommes pour composer avec les contraintes dictées par la nature. Puis direction Saint Chély du Tarn. L’occasion de découvrir des lieux méconnus, une chapelle romane à moitié troglodytique et une mystérieuse cavité dissimulée dans la falaise. Nous embarquons à nouveau pour explorer les trésors qui ponctuent la descente des gorges. Au détour d’un méandre, une étonnante et magnifique bâtisse, le château de la Caze. Jean- Paul Nicot, son propriétaire nous fait découvrir des peintures du 17ème siècle récemment mise au jour. Les villages se succèdent. Hauterive. La Malène. C’est là que nous retrouvons Olivier Jassaud, batelier. Nous embarquons pour découvrir une partie des gorges uniquement accessibles par l’eau. Et nous remontons le temps, quand les premiers. . .
FETE MEDIEVALE A ENTRAYGUES LES 18 ET 19 AOUT 2018Entraygues
BERTRAND DELANOE DANS SON TERROIR AVEYRONNAISCélébrités
De l'audace et beaucoup d'émotion Si en chaque parisien il y a un provincial qui s'ignore, ce n'est certes pas le cas du premier d'entre eux. Bertrand Delanoë, et le grand public le sait au moins depuis la parution de son dernier livre, sait faire preuve d'audace. Et jouer aussi sur le registre de l'émotion qui l'a conduit, hier, pour les besoins d'une émission télévisée de Michel Drucker (dimanche 15 juin) à remettre ses pas dans les baskets de son enfance, au lycée Sainte-Marie, de son adolescence et de son entrée dans l'âge mur sur la terrasse du café Le Broussy. Filmé, photographié, questionné, le maire de Paris a sorti le grand jeu, embrassant avec fougue les anciennes copines (la fille du docteur Bonnafous, Régine Taussat, une certaine Lisbeth...) et s'amusdant même à faire toucher ses abdominaux à Lazlo Horwath, son ancien professeur de gymnastique qui a rappelé que son petit élève avait toujours eu « un bon esprit sportif ». Très à l'aise dans ce numéro de charme, Bertrand Delanoë a aussi discuté le coup avec des lycéens, se souvenant de son époque cheveux longs et contestation obligatoire, avant de sacrifier à une séance de dédicaces à la Maison du Livre. Avec,. . .
LE PARC ANIMALIER DE LA VALLEE DES DAIMSNature
C'est au cœur de la châtaigneraie, qu'évolue depuis 1989 une curieuse vallée, celle des Daims. Arrivée fulgurante en février 1989, avec au départ 35 femelles introduites sur une surface de 35 hectares. Il faudra attendre 1992 pour que le parc soit ouvert aux visiteurs. En 1996, le petit train fait son entrée à la Vallée. Il devient un amusement pour les petits comme pour les grands. LES DAIMS Il y a maintenant quelques années, deux frères, Georges et Jean Marc CHAMPEIX se sont lancés le défi d'introduire des Daims dans cette belle région qu'est la Châtaigneraie. En février 1989, les premiers animaux sont importés de Hollande. Les 35 premières femelles sont introduites dans un environnement naturel recréé, d'une surface totale de 30 hectares. Ce paysage adapté au développement de l'animal est constitué d'une vaste partie boisée et de prairies. La Vallée des Daims héberge aujourd'hui, plus de 200 bêtes, mâles et femelles confondus, dispersées et divisées en plusieurs hardes. Pour garantir la sécurité des bêtes du parc, et les maintenir à l'intérieur de l'élevage, celui-ci est bordé d'une clôture spéciale cervidés. Accès . . .
LES RASPES DU TARN : UNE DESTINATION PRESERVEE ET CONFIDENTIELLE.Nature
Les Raspes constituent une fraction sud du Massif central et se situent dans le sud du département de l'Aveyron 20 Km en aval de la ville de Millau et à 10 Km de la ville de Saint Affrique et jusqu'à la limite entre les départements du Tarn et de l'Aveyron. Plus précisément entre le mas de la nauq sur la commune du Viala-du-Tarn et le bourg de Broquiès. Oubliées les falaises calcaires des Gorges du Tarn , à partir de Saint-Rome-de-Tarn , l'environnement de la rivière change. On pénètre dans les Raspes. Les Raspes sont des défilés encaissés et sauvages aux parois escarpées, couvertes de genets et de châtaigniers, où serpente le Tarn. Ils forment la limite sud du Lévézou et la limite nord du pays Saint-Affricain. Ce territoire très abrupt présente une faune et une flore exceptionnelle et est parcouru par une multitude de cascades et de ruisseaux. Un territoire d'une quarantaine de kilomètres, entre Saint-Rome-de-Tarn et Brousse-le-Château qui forme une frontière naturelle, tant géologique que culturelle et historique, entre les Causses et le plateau du Lévezou. Ici le Tarn serpente entre les roches métamorphiques : schiste, granit, que l'eau a façonné au fil du. . .
LE CHATEAU DE MÉLAC, UN REPAIRE DU SUD ROUERGUEChâteaux
La visite du château de Mélac, sauvé de la ruine par ses actuels propriétaires, permet de découvrir une architecture variée dont une surprenante cour intérieure avec arcades où ont lieu des concerts d'été et une salle de gardes à croisées d'ogives. Mélac a reçu le prix spécial du jury VMF 2009, pour l'ensemble de sa restauration. Un repaire du sud Rouergue Lorsque vous arrivez par le Causse du Larzac et que vous plongez en direction de la vallée du Cernon, après environ 300 mètres de dénivelé, en contrebas de la route, sur votre droite, dans un vallon au pied du Sargel, vous découvrez Mélac... Surprenante apparition de ce hameau qui semble toujours sous la protection de son château, tant est fort le contraste des masses entre le groupe des maisons resserrées et basses et, en arrière plan, la silhouette massive des tours et des murs du "repaire" médiéval. Une famille d’Hospitaliers Mélac, c'est le souvenir d'une des plus noble et des plus ancienne famille féodale du sud Rouergue, les Gozon, dont l'un des membres, Dieudonné, devint grand maître de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de 1346 à 1353. Le château de Mélac, maison seigneuriale. . .
L'ABBAYE CISTERCIENNE FORTIFIEE DE LOC-DIEUTourisme
Fondation Dans une région de dolmens et de brigands, Roger, deuxième abbé de Dalon en Limousin, envoya treize moines en Rouergue pour fonder en 1123 la première abbaye dans l’esprit de Cîteaux. La date de fondation est sujet de discussion, certaines indications d’un acte supposé de fondation sont contradictoires : 21 mars 1123 ou 1124, ou 1134. On sait qu’en mai 1124, Audouin de Parisot fit aux frères de Loc-Dieu un don important qui l’a fait considérer par certains comme le fondateur. L’évêque de Rodez, Adhémar III, leur donna l’église et les dîmes de Colombiers. Ce furent ensuite des seigneurs des environs qui concédèrent à l’abbaye des rentes et des terres. Le lieu choisi, quoique faisant partie du Causse de Limogne, est géologiquement remarquable. Une poche d’argile lui vaut de l’eau et des grands bois, refuge idéal des détrousseurs de la voie toute proche allant de Rodez à Cahors. Lieu donc bien mal famé qui méritait le surnom de « locus diaboli », le lieu du diable. Les démêlés des moines et des brigands sont devenus légendaires. Avec la bénédiction de l’évêque de Rodez, l’endroit deviendra quelques années après locus Dei, le lieu de Dieu, Loc-Dieu. L’abbaye, avec. . .
LE MUSEE DU SCAPHANDRE A ESPALIONCulturel
Le Musée du Scaphandre a été créé en 1980 autour des inventions des espalionnais ROUQUAYROL et DENAYROUZE, qui en 1864, ont inventé le premier scaphandre autonome moderne de l'histoire de la plongée. En 1860 l'ingénieur des mines Benoit Rouqayrol invente un détendeur a membrane pour un appatreil de sauvetage destiné aux mineurs. En 1864 Auguste Denayrouse, lieutenant de vaisseau, addapte l'invention au monde sous marin. Ainsi nait a Espalion , a 200 km de la mer , le premier scaphandre autonome de l'histoire de la plongée. Jules VERNE s'est inspiré de leurs appareils pour équiper le Capitaine Nemo, dans son roman 20 000 lieues sous les mers. Les premiers essais furent effectués dans le Lot. De nombreuses pièces rares, voire uniques sont exposées et attirent des spécialistes du monde entier. Une statue de scaphandrier, en hommage aux inventeurs, avait été posée en l'an 2000. Insolite au premier abord, ce musée témoigne pourtant d'une invention qui, au milieu du XIXe siècle, prend racine dans les entrailles de la terre, sous la forme d'un appareil de sauvetage pour les mines de charbon, et qui, transposé dans le domaine marin, va ouvrir le chemin de la plongée au XXe. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2021
3 0