Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
 
 
 
Actualités en Aveyron
L'AUBRAC, L'HIVER SUR UN PLATEAUVidéos
L'Aubrac, une terre en plein ciel avec ses grands espaces, son ambiance unique. Mais on ne peut prétendre connaître totalement l’Aubrac si on n’y est pas allé durant l’hiver. Les paysages changent totalement de physionomie mais une chose ne varie pas : ils sont toujours envoutants. Le territoire en lui-même n’est pas si grand, un triangle de 40 km sur 20, mais il a une personnalité si forte que dès les premiers pas, on se sent ici dans un monde en soi… un ailleurs…. C’est avec Gonzalo Diaz qui accompagne les randonneurs depuis plus de 30 ans que nous partons en randonnée. Marcher avec lui, c’est l’assurance d’être surpris à chaque pas. Avec 1200 mètres d’altitude en moyenne, on est certes loin des sommets pyrénéens ou alpins et pourtant l’Aubrac compte 4 stations de ski : Nasbinals , Brameloup , Laguiole et Sainte Urcize. L’hiver sur la plateau, c’est une saison particulière pour tous. Notamment les éleveurs. A cette saison, il faut se rendre dans les étables pour trouver les vaches de la race Aubrac où elles sont bien au chaud. Nous voici à la ferme de Lhon à coté de Laguiole. Caroline et André élèvent ici un troupeau de 100 vaches allaitantes…et la période des naissances. . .
L'AVEYRON ADVENTURE RACE DU 23 AU 28 JUILLET 2013Manifestations
Depuis sa création en 2010, les organisateurs de l'Aventure Aveyronnaise avaient une ambition : Faire de ce raid un événement majeur en France et pourquoi pas en international. En 2013, c'est chose faite ! L'Aventure Aveyronnaise devient L'Aveyron Adventure Race, passe de 30h Non-Stop à 60-70h Non-Stop et rentre sur le circuit Européen. Cette excellente nouvelle permettra d'accueillir des équipes internationales sur le territoire Aveyronnais et Français. C'est une bonne nouvelle également pour les raideurs, car ce circuit Européen permet d'accéder à un classement Européen, mais aussi l'équipe vainqueur de la Coupe d'Europe sera invitée sur l'ARWC (Championnat du monde des Raids multisports). Ce sera donc une traversée intégrale de l'Aveyron par équipe de 4 du Sud au Nord, de Nant à Laguiole , du 24 au 28 Juillet 2013 avec un parcours d'environ 430 km. L’Aventure Aveyronnaise deviendra en 2013 l'Aveyron Adventure Race, raid aventure qui traversera du Sud au Nord le département de l'Aveyron avec un format de 70 à 75H de course par équipe de 4 raideurs avec au moins 1 féminine plus une assistance. Il sera l'un des raids les plus engagés en France et permettra. . .
STATION DE SKI DE LAGUIOLESports
Ski de fond : 160 Km de pistes tracées et balisées (skating et alternatif) sur le domaine skiable de l’Aubrac: Aubrac (40 Km), Brameloup (41 Km - 2ème station de ski alpin de l’Aubrac), Laguiole (50 Km), Nasbinals (15 Km), St Urcize (45 Km).Boucles tous niveaux: balisage vert, bleu, rouge, noir. Parcours de liaisons entre chaque station fléchés en jaune. Ski Alpin : - 14 pistes de ski alpin - 5 équipées de canons à neige (Le Lac I, Le Lac II, le Chalet, le jardin d’enfants, la piste de luge). - 1 éclairée pour les nocturnes, jusqu’à 22h certains jours (Le Lac II). - 11 remontées mécaniques. - 1 piste de luge. - 1 télésucette (pour les enfants) Randonnées en raquettes : 5 parcours raquettes en forêt. Randonnée Nordique (piste balisée non damée) :    - 1 piste Verte : Le Montarquié (3,8 km)    - 1 piste Bleue : Les Salesses (7,2 km) Informations stations: 0 825 801 406 Site internet: www.laguiole-aubrac.com
LE MUSEE DU SCAPHANDRE A ESPALIONCulturel
Le Musée du Scaphandre a été créé en 1980 autour des inventions des espalionnais ROUQUAYROL et DENAYROUZE, qui en 1864, ont inventé le premier scaphandre autonome moderne de l'histoire de la plongée. En 1860 l'ingénieur des mines Benoit Rouqayrol invente un détendeur a membrane pour un appatreil de sauvetage destiné aux mineurs. En 1864 Auguste Denayrouse, lieutenant de vaisseau, addapte l'invention au monde sous marin. Ainsi nait a Espalion , a 200 km de la mer , le premier scaphandre autonome de l'histoire de la plongée. Jules VERNE s'est inspiré de leurs appareils pour équiper le Capitaine Nemo, dans son roman 20 000 lieues sous les mers. Les premiers essais furent effectués dans le Lot. De nombreuses pièces rares, voire uniques sont exposées et attirent des spécialistes du monde entier. Une statue de scaphandrier, en hommage aux inventeurs, avait été posée en l'an 2000. Insolite au premier abord, ce musée témoigne pourtant d'une invention qui, au milieu du XIXe siècle, prend racine dans les entrailles de la terre, sous la forme d'un appareil de sauvetage pour les mines de charbon, et qui, transposé dans le domaine marin, va ouvrir le chemin de la plongée au XXe. . .
CHATEAU DE LA SERVAYRIE A MOURET Châteaux
Le Château de La Servayrie est remarquable pour présenter une véritable architecture composite, riche de 8 siècles...Si plus de 30 générations se sont succédé dans cette demeure, aucune n’a détruit ce que la précédente avait réalisé... Ce monument se présente comme une superposition des grandes périodes de notre histoire architecturale. MOYEN AGE C’est au XII° siècle que Bernard d’Entraygues, seigneur d’Entraygues et de Servières s’installe à Mouret et fait construire la tour romane, qu’il habitera ainsi que ses descendants pendant plusieurs siècles. Parfaitement conservée, elle est aujourd’hui un rare et précieux témoin de l’architecture romane et civile de cette époque, incarnant dans le paysage l’important pouvoir de son Seigneur. RENAISSANCE La guerre de cent ans a conduit l’héritière des Entraygues à affecter la tour, surélevée de trois nouveaux étages, au refuge de sa population, tant l’insécurité est grande dans ces campagnes reculées. La guerre terminée, elle est définitivement abandonnée au profit du logis qui lui est adossé… L’architecture militaire est abandonnée au profit de celle de Vitruve faisant de La Servayrie une demeure. . .
SAUVETERRE DE ROUERGUE, UNE BASTIDE ROYALE DU XIII° SIECLEBeaux villages
Sauveterre est une commune rurale au cœur d'un terroir préservé, le Ségala, à l'ouest du département de l'Aveyron , dans la région Midi-Pyrénées. Les villages de Sauveterre, Jouels et Albagnac ainsi qu'une vingtaine de hameaux et fermes isolées composent une commune de 2343 ha, de 850 habitants, qui s'intègre dans le canton de Baraqueville-Sauveterre (10 communes), dans la Communauté de Communes du même nom et dans le Pays Ruthénois. Les sentiers buissonniers sillonnant la commune vous mèneront à la rencontre de paysages divers et variés, de la Place des Arcades au sein de la bastide médiévale aux ruisseaux coulant au fond des châtaigneraies, ou aux plateaux peuplés de troupeaux de bovins, de blé ou d'orge. Entourée de collines verdoyantes, de vallées traversées de nombreux cours d'eau, la bastide de Sauveterre est située sur un plateau à l'altitude moyenne de 460 mètres. La polyculture céréalière et l'élevage bovin (label Veau d'Aveyron et du Ségala) représentent l'essentiel des productions de la quarantaine d'exploitations agricoles implantées sur la commune. Longtemps marqué par la pauvreté de ses sols, de ses récoltes et, par conséquent, de ses habitants, le Ségala. . .
RODEZ: UNE CITE DEUX FOIS MILLENAIREHistoire
HISTOIRE Rodez est une ville deux fois millénaire : son existence remonterait au Ve siècle av. J.-C., lorsqu'une peuplade celtique d'Europe centrale, les Ruthènes, s’arrêta au sud de l'Auvergne pour fonder l'un de ces oppidums caractéristiques de la civilisation gauloise. Sous l'occupation romaine, l'oppidum prend le nom de Segodunum (« La colline de seigle ») en raison de son édification au sommet d'un piton. Le fait ruthène demeurait une réalité si incontournable qu'au Bas-Empire la ville fut baptisée la Civitas Rutenorum ou ville des Ruthènes, puis Ruteni et finalement Rodez. Alors que le christianisme se répandait dans la foulée de l'action évangélisatrice de Saint Amans, la ville n'échappa pas aux troubles des temps barbares qui suivirent la chute de l'Empire romain. UN RICHE PASSE Rodez a été successivement occupée par les Wisigoths, les Francs, les armées des ducs d'Aquitaine et des comtes de Toulouse, ainsi que par les Maures, qui l'investirent en 725 et mirent à bas l'église antique. Plus tard, ce seront les Anglais qui l'investiront lors de la guerre de Cent Ans. Mais l'histoire de la ville resta marquée durant. . .
FESTIVAL DE LA LOCOMOTION CAMPUAC 2008Manifestations
L'équipe organisatrice du festival de la locomotion en AVEYRON "12" à savoir l'association de CAMPUAC et LES VIEILLES BIELLES DE L'AUBRAC seront ravis de vous recevoir lors de cette manifestation qui va se dérouler durant 4 jours les 1,2,3,4 mai 2008. EXPOSITION AUTOS MOTOS CAMIONS BUS TRACTEURS MOTEURS FIXES BOURSES D'ECHANGES METIERS ANCIENS etc...
LE LEVEZOU, FASCINANT RESERVOIR HYDROELECTRIQUENature
Aussi impressionnant que méconnu. Le système hydroélectrique du Lévézou, malgré sa puissance, reste plutôt ignoré de la population aveyronnaise. Et pourtant, avec une capacité productible de 540 000 MW / h, le réseau sud-aveyronnais est véritablement capital pour le Groupe d'exploitation hydraulique (GEH) Tarn-Agout, l'antenne régionale d'EDF qui en assure la gestion. Car 540 000 MW / h, mine de rien, c'est l'équivalent de la consommation d'une ville de 220 000 habitants. C'est aussi 120 000 Tonnes équivalent pétrole (TEP). Le tout fabriqué, à l'inverse des sources d'énergie fossile, sans créer une accélération de l'effet de serre. Et 450 millions de watts sont mobilisables en seulement quelques minutes : plutôt confortable en cas de coups durs. Cela, grâce principalement à la turbine hydraulique de la centrale du Pouget, qui est tout simplement la plus puissante de France. Après 460 mètres de chute dans une conduite forcée, l'eau y permet la création d'une puissance de 285 000 kilowatts, soit le tiers de la puissance d'une centrale nucléaire ou d'une centaine de grandes éoliennes. Frappant. Pour en arriver à de tels résultats, il aura fallu créer le réseau. . .
UN COCKTAIL TOXIQUE POUR EXTRAIRE LES GAZ DE SCHISTENature
Benzène, toluène, plomb, cuivre, diesel… ces substances très nocives ne sont qu'un petit extrait des 2500 produits chimiques utilisés entre 2005 et 2009 par l'industrie des gaz de schiste aux Etats-Unis. Les démocrates de la Chambre des représentants américaine ont publié samedi un rapport dressant "l'inventaire le plus complet" de ces produits nécessaires à l'extraction par fracturation hydraulique des gaz non conventionnels. 29 cancérigènes ou polluants Parmi les 750 substances chimiques identifiées se trouvent 29 produits classés comme des cancérigènes probables ou suspectés, ou des polluants de l'air ou de l'eau. Et ces substances toxiques ont été utilisés à grande échelle : en cinq ans, plus de 38 millions de litres de produits contenant au moins un cancérigène, et 43 millions de litres d'ethylbenzene (polluant de l'air et de l'eau). Sel, café et coques de noix D'autres substances dangereuses ont été repérées, comme le 2-butoxyethanol, qui peut détruire les globules rouges ou entraîner des maladies de la moelle osseuse ou du foie, et qui entrait dans la composition de 82 millions de. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2019
4 0