Précédent      1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20        Suivant
 
NOS PARTENAIRES
 
Location voiture Marrakech, Casablanca, Maroc : location de voiture au Maroc et dans toutes les villes du Maroc, Casablanca, Marrakech, …
Pret taux zeroLocation appartement lyon
devis peintureLinge pour Hôtels Tissage Deren
Annuaire de la location
 
 
Actualités en Aveyron
LE SITE DES IGUES DE PY ET DE ROUFFIÉSNature
VISITE DU SITE DES IGUES DE PY ET DE ROUFFIÉS A deux pas du village de Compolibat, on découvre un autre monde auquel le promeneur ne s'attend pas vraiment : les fameuses et presque uniques igues du Py et de Rouffiès. Ces étonnants phénomènes géologiques, ces étranges cheminées naturelles sculptées dans l'argile rouge, par le temps, l'eau et l'érosion, vous transportent dans un autre univers. Comme si l'on se retrouvait projeté, quelque part, au beau milieu d'une contrée sauvage et perdue de l'un des canyons de l'Ouest américain. Une balade aménagée d'une heure trente, avec des panneaux explicatifs, permet de parcourir en toute facilité ce site surprenant qui dévoile toute sa beauté à la lumière rasante de fin d'après-midi. Un ravissement pour les yeux et les amateurs de photos. Le type même de balade que l'on peut faire avec toute la famille. En évitant toutefois les grosses chaleurs. Le site des Igues de Py et de Rouffiés, situé à Compolibat près de Villefranche-de-Rouergue dans l'Aveyron, sont des abîmes naturels creusés dans l'argile rouge et provoqués par effondrement ou érosion. Ils sont plus connus sous le surnom de "chemin des fées". Ce phénomène. . .
LE CHATEAU FORT DE SAINT-BEAUZELYChâteaux
Le village de Saint-Beauzély : Dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses , au coeur de la vallée de la Muse, Saint-Beauzély fut longtemps le pays des tailleurs de pierres et de bâtisseurs à qui sont dus de nombreux bâtiments du Sud-Aveyron. Saint-Beauzély est un lieu où dolmens, vestiges de temples gallo-romains et voie romaine témoignent d'un habitat ancien. Le village, groupé autour de l'église est cité dès 1082. Il tire son nom de Saint Baudile, patron de la paroisse. Le château : Le premier château existait au XIIème siècle. Il à été réaménagé au XVIème siècle. Ses deux corps de bâtiments avec mâchicoulis et fenêtres à croisée ouvrent chacun sur une belle porte à fronton triangulaire. S'appuyant sur le château, la porte de la Madeleine enjambe la rue. Elle témoigne des anciens remparts. Il a été la propriété successive des familles de Lévézou (XIIIé s.), Brenguier d'Arpajon (XIVè s.) puis des Roquelaure. Au XIXème siècle, la famille de Gaujal en fait don aux religieuses de la Saint Famille qui le transforment en ‚cole de 1835 à 1961. Il est aujourd'hui propriété de la. . .
VOYAGE GASTRONOMIQUE DANS LA REGION DE L'AVEYRONGastronomie
L’Aveyron est l’un des plus grands départements de France. Il est très visité pour ses paysages aussi divers que variés, ses parcs et sites préservés comme le Parc Régional des Grands Causses ou le Larzac , son patrimoine, ses traditions, ses villages authentiques et médiévaux mais il est surtout apprécié pour ses spécialités gastronomiques. La gastronomie de l’Aveyron est riche et variée, les touristes viennent de loin pour découvrir et goûter aux saveurs locales. Dégustations, apéritifs, restaurants, cours de cuisine ou repas à la ferme, partez à la découverte du goût authentique des produits du terroir. Le comparateur de vol Skyscanner vous embarque dans un petit itinéraire gastronomique de quelques-unes des spécialités de la région histoire de vous mettre l’eau à bouche. Le Roquefort Mondialement connu, le Roquefort est un fromage à pâte persillée au lait cru de brebis. Il est affiné dans les caves naturelles creusées dans la roche de la ville de Roquefort sur Soulzon . La basse température et l’humidité permettent d’obtenir un bon fromage. La visite des caves est inévitable pour tout apprendre, de l’affinage à la maturation avec le développement. . .
HISTOIRE DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRONHistoire
Avant la conquête romaine, le Rouergue (aujourd’hui le département de l’Aveyron) était habité par les Rutheni, ainsi appelés de leur idole Ruth, sorte de Vénus celtique dont le culte subsistait encore au Ve siècle de notre ère. Nation puissante, les Ruthènes avaient trois cités principales : Segodun, en langue celtique montagne à seigle (Rodez ) ; Condatemag, ville du confluent (au quartier d’Embarri, près de Millau ), et Carentomag, ville des parents (Caranton). Sur tous ces points on a découvert des ossements, des monnaies, des médailles, des poteries et d’autres objets d’art et d’industrie qui semblent confirmer la position de ces trois cités gauloises. Voisins et alliés des Arvernes, les Ruthènes les suivirent dans leurs expéditions au delà des Alpes et combattirent dans leurs rangs pour l’indépendance nationale. Betultich ou Bituit, chef des Arvernes, comptait dans son armée vingt-deux mille archers ruthènes, lorsque, joint aux Allobroges, il marcha contre le consul Quintus Fabius Maximus et lui livra bataille au confluent du Rhône et de l’Isère, l’an 121 avant notre ère. On sait que l’armée confédérée fut vaincue et qu’une partie du pays des Ruthènes se trouva comprise,. . .
CARTES POSTALES ANCIENNES: HOTEL DU LION D'OR A ENTRAYGUESPhotos
Un grand Merci à Mr Michel ESPEYRAC, ancien entrayol, de m'avoir gentiment envoyé ces magnifiques cartes postales anciennes de notre hôtel à Entraygues sur Truyère.
RECETTE DE LA TRUFFADE : PLAT TYPIQUE DU CANTALGastronomie
Ingrédients pour 6 personnes : * 2 Kg de pommes de terre fermes * 700g de tomme de cantal fraîche * 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse * 100g de lardons * 1 oignons émincé (facultatif) * 2 cuillère à soupe d'huile * Sel, poivre Eplucher les pommes de terre, les essuyer et les couper en fines lamelles. Faites revenir les lardons (et l'oignon émincé) dans l'huile. Incorporer les pommes de terre et continuer la cuisson à feu très doux et à couvert pendant au moins 30 minutes en remuant de temps En temps. Retirer du feu. Couper la tomme en lamelles et l'ajouter aux pommes de terre. Remettre alors sur le feu et dès que la tomme est fondue, bien mélanger le tout. Saler, poivrer, ajouter la crème fraîche et laisser encore 5 minutes sur le feu. Retirer la poële du feu. La renverser sur un plat et servir aussitôt.
DECAZEVILLE : ANCIENNE INDUSTRIE EN BASSIN HOUILLERBeaux villages
Pôle industriel dans un département vert, Decazeville est un passage obligé pour tous les passionnés de tourisme industriel. Ville récente d'environ 170 ans, elle a été créée par le Duc Decazes (1788-1860) pour exploiter la houille et mettre en place l'industrie sidérurgique. C'est l'une des premières villes bâties autour et à cause de l'industrie. A l'origine, des marécages se trouvaient sur ces terres. Decazeville connaît de grands jours et est en pleine expansion jusqu'en 1855, date à laquelle le traité de libre échange signé avec l'Angleterre provoque une très longue crise métallurgique nationale. Il faut attendre 1914 pour voir une nette reprise, mais la métallurgie décline peu à peu, après la guerre. Les mines souterraines ont été abandonnées en 1966. La concentration des efforts s'est donc effectuée sur la mine à ciel ouvert, "la découverte" qui est devenue la plus grande exploitation de ce type en France (3,7 km de long, 2,5 km de large, 250 m de profondeur). Aujourd'hui, l'activité est définitivement arrêtée depuis 2001, mais la ville reste très empreinte de son passé minier. Le site de la "Découverte" est en cours de réhabilitation. A voir. . .
CANTOBRE, NID D'AIGLE DANS LA VALLEE DE LA DOURBIEBeaux villages
Le village médiéval de Cantobre dans l'Aveyron est situé dans le Parc National des Grands Causses à 35 Kms au sud de Millau dans la vallée de la Dourbie. Bâti sur sa falaise, il fait parti des plus beaux villages de France. Cantobre, parfaitement restauré dans son ensemble, est perché sur un éperon rocheux qui domine de plus de 100 mètres les rivières de la Dourbie et du Trévézel. Il offre ainsi une vue magnifique sur les deux vallées. Cantobre est au confluent du Gard et de l’Hérault, aussi proche des Cévennes, que des Causses et du Larzac , sites naturels, sauvages et préservés. Une quinzaine d’habitants peuple le village, ainsi les différents commerces et services se trouvent à Nant (5km) Le Parc naturel régional des Grands Causses , créé en 1995, s’étend sur 97 communes, au nord-est de la région Midi-Pyrénées et au sud du département de l’Aveyron. D’une superficie de 327 070 ha, il est un des parcs les plus grands de France. Il regroupe 66 000 habitants. Le Parc naturel régional des Grands Causses par son authenticité et la générosité de sa nature, par ses paysages ouverts aux limites de l’imagination, par ses habitants avenants,. . .
100 KM DE MILLAU, SAMEDI 30 SEPTEMBRE 2017Manifestations
Le 100 km de Millau est une épreuve de course à pied sur route goudronnée appartenant à la famille du grand-fond. C'est le plus vieux 100 kilomètres français; il se dispute à Millau tous les derniers samedis du mois de septembre depuis 1972. La magie opère toujours. Alors que la plupart des épreuves au long cours sont en perte de vitesse, les 100 km de Millau font encore recette. Plus de 40 ans après leur création, c’est La Mecque, la référence. Et que l’on soit anonyme parmi les anonymes ou athlète de haut niveau, il faut avoir couru Millau , traversé la vallée du Tarn, usé ses chaussures dans la côte de Tiergues pour prétendre au titre suprême de "cent-bornard". Exigence : 100 km à pied, style libre sur routes goudronnées, dans un délai maximum de 24 heures. Le circuit est composé d’une première boucle allant de Millau à Millau en passant par Le Rozier et Peyreleau. Cette première boucle correspond à la distance exacte du marathon. La deuxième boucle est un aller-retour entre Millau et Saint Affrique avec un double passage sous le viaduc de Millau. Les coureurs chevronnés terminent l'épreuve en 15 à 25 min de plus que pour un 100 kilomètres plat,. . .
HISTOIRE DU PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLEHistoire
Compostelle a eu une dimension européenne par un triple rôle : - Dans la résistance chrétienne à l’Islam (VIIe-XVe siècle) - Symbole de la foi catholique face à la Réforme (fin XVIe-XVIIIe) - Symbole d’une europe chrétienne face au monde communiste (XIXe-XXe siècle) La vogue actuelle du pèlerinage est la conséquence de : - La reconnaissance du corps de Saint Jacques à Compostelle par le pape Léon XIII en 1884 - La redécouverte de Compostelle par les touristes érudits des années 1920-1930 - La relance de la recherche par les autorités espagnoles dans les années 1930 - L’essor de la randonnée pédestre à partir de 1968 - La désignation d'itinéraire culturel européen en 1987. Après le traumatisme de la révolution française, l’Eglise cherchait à conforter la foi des fidèles. Où puiser, sinon dans les souvenirs de la chrétienté, dans un moyen age d’autant plus idéalisé qu’il était mal connu ? L’idée revint que le pèlerinage est un véhicule de la culture, un moyen de réconcilier des nations ennemies. En Galice, Compostelle déclinait au profit de la Corogne. La relance du pèlerinage apparut indispensable. - 1879, l’archevêque entreprend des fouilles. . .
 
     
 Précédent Logos/Partenariat/Echange de liens Suivant 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
6 0