Pays d'Entraygues situé dans le Nord Aveyron - France
 
Balades sportives dans les sentiers et chemins de l'Aveyron
 
Une gastronomie aux saveurs de terroir - Aveyron
 
Entraygues, cité aux nombreux vestiges moyenâgeux - France
 
 
 
 
Actualités en Aveyron
STE EULALIE D'OLT : UN PLUS BEAUX VILLAGES D'AVEYRONBeaux villages
C’est au Moyen Age que naquit Sainte Eulalie d’Olt. Les remparts rehaussés de tours qui l’abritent valent alors à cette petite cité le nom de Castrum. Malgré de nombreux changements au cours des siècles, son bourg, organisé en arcs de cercles successifs autour de sa place centrale, lui a permis de conserver son authenticité. L’Eglise Une première église a été érigée au centre du village, sur une éminence qui domine le Lot. Sans doute trop vétuste, elle a été reconstruite au XI ème siècle et fortifiée dès le XII ème siècle. Lors des travaux de restauration, il a été découvert une pierre d’autel dite de Deusdedit (X ème siècle ou début XI ème siècle). Classée Monument historique, elle est un chef d'œuvre de l'art roman par son chevet. Elle est aussi célèbre pour ses reliques, deux épines de la couronne du christ qui sont conservées dans un reliquaire classé, représentant l'Ecce-Homo. Ces deux reliques sont à l’origine de la Procession de la Sainte Epine qui a lieu, chaque année, le deuxième dimanche de Juillet à Sainte Eulalie d’Olt. Le Château Le château médiéval, bâtit par l’évêque de Rodez , était avant tout un ouvrage lié à la défense du territoire. A l’origine de l’existence de Sainte Eulalie d’Olt, il couvrait la majeure partie du bourg actuel et s’étendait jusqu’au Lot. Ce village était probablement un Oppidum, c’est-à-dire un verrou militaire défendu par une place forte. Mais aujourd’hui, il n’en reste rien. Seul le château des Curières de Castelnau datant du XVème siècle, construit sur l’emplacement des grandes écuries de l’ancien château, en est le vestige. Le château des Curières de Castelnau est privé et, actuellement, il n’est pas ouvert à la visite. L’Hôtel Renaissance De l’autre côté de la rue, presque en face du Château des Curières de Castelnau, l’Hôtel Renaissance date du. . .
BROUSSE LE CHATEAU VILLAGE DE PIERRES ET DE FLEURSBeaux villages
En Aveyron , tout proche de Lincou et de Requista, Brousse le Château est l'un des "plus beau village de France ". Le village de Brousse-le-Château est situé sur un éperon rocheux entre la rivière du Tarn et la rivière de l'Alrance dans le département de l'Aveyron. Le village est situé dans les Raspes à 62 kilomètres de Rodez et à 60 kilomètres de Millau . Les toits en lauzes et les façades de grès, de gneiss ou de schiste des maisons du XVIIe et XVIIIe siècles près du pont gothique résument la richesse géologique de la région. Au croisement du Tarn et de l'Alrance, ce vieux bourg de pierre dominé par son imposant château médiéval . Brousse le Château, à la naissance des pentes pyrénéennes, attire l'oeil tout simplement par son exquise végétation verdoyante, qui coure sur le sol, alimente les jardins et grimpe le long des habitations. Bosquets, buissons, arbres, fleurs... ici la nature s'affiche sans pudeur et contraste avec les ruelles dallées et escarpées cheminant entre les maisons de caractère. Un panorama tout à fait princier, surveillé par le château, du haut de son piton rocheux. Ce dernier, avec son imposante tour carrée qui a conservé toute sa splendeur, accueille aujourd'hui un musée d'histoire locale ainsi que des expositions temporaires, Des balades en extérieur s'offre à vous, où vous pouvez parcourir le chemin de ronde et les sentiers alentours, bordant la rivière. Le pont roman et une église fortifiée datant du XVe siècle se cachent aussi au milieu de cette verdure chatoyante, qu'il fait bon parcourir. Tout près du village de Brousse-le-Château, se situe l'église Saint-Cirice qui surplombe les Raspes. L'église Saint-Cirice a été détruite pendant les guerres de religion puis reconstruite en 1640. Elle aurait appartenu aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. On y venait en pèlerinage pour les maladies mentales. Le cimetière contient la tombe de Jacques-François Loiseleur-Deslongschamps. . .
SENERGUES, DERNIERE ETAPE POUR LE PELERIN DE ST-JACQUES DE COMPOSTELLEBeaux villages
Situé sur un plateau granitique, Sénergues constitue la dernière étape pour le pèlerin de St-Jacques de Compostelle avant de descendre vers Conques . Cette commune est, de nos jours, le résultat de la fusion, en 1791, de trois paroisses : celle de Sénergues, celle de Notre Dame d'Aynès-Montarnal-Lagarde et celle de Saint Sulpice-Pomiès. La commune offre un cadre des plus agréables : la forêt départementale de la Borie apparaît comme un paradis pous les randonneurs et la vallée du lot réserve au voyageur la découverte de nombreux sites pittoresques. Sénergues possède cinq églises et chapelles ouvertes au public, neuf cloches (dont celle de Montarnal jugée comme la plus ancienne du Rouergue, voire du sud-ouest), quatre châteaux ou logis castraux (on remarquera que le château de Sénergues appartient depuis toujours à la même famille), la trace de dix-huit moulins. Voir aussi notre article : La Ferme des Autruches à Sénergues
PLUS BEAUX VILLAGES DE FRANCE : L'AVEYRON N°1 NATIONALBeaux villages
Le label des « Plus beaux villages de France » a été crée en 1982 par Charles Ceyrac, maire corrézien de Collonges-la-rouge, et regroupe aujourd’hui 149 villages en France – dont 10 en Aveyron – au terme d’une sélection stricte. Pour se voir décerner l’appellation, un village candidat doit en effet souscrire à plusieurs engagements : - Compter moins de 2000 habitants - Posséder 2 monuments classés - Disposer d’un patrimoine et d’un environnement de grande qualité. L'Aveyron, premier de sa classe, compte 10 villages labellisés : Belcastel , Conques , Estaing , St Côme d'olt , Ste Eulalie d'olt , Najac , Sauveterre , Brousse-le-Château , Peyre et La Couvertoirade . L'Aveyron, territoire préservé et chargé d'histoire saura vous séduire...
DECAZEVILLE : ANCIENNE INDUSTRIE EN BASSIN HOUILLERBeaux villages
Pôle industriel dans un département vert, Decazeville est un passage obligé pour tous les passionnés de tourisme industriel. Ville récente d'environ 170 ans, elle a été créée par le Duc Decazes (1788-1860) pour exploiter la houille et mettre en place l'industrie sidérurgique. C'est l'une des premières villes bâties autour et à cause de l'industrie. A l'origine, des marécages se trouvaient sur ces terres. Decazeville connaît de grands jours et est en pleine expansion jusqu'en 1855, date à laquelle le traité de libre échange signé avec l'Angleterre provoque une très longue crise métallurgique nationale. Il faut attendre 1914 pour voir une nette reprise, mais la métallurgie décline peu à peu, après la guerre. Les mines souterraines ont été abandonnées en 1966. La concentration des efforts s'est donc effectuée sur la mine à ciel ouvert, "la découverte" qui est devenue la plus grande exploitation de ce type en France (3,7 km de long, 2,5 km de large, 250 m de profondeur). Aujourd'hui, l'activité est définitivement arrêtée depuis 2001, mais la ville reste très empreinte de son passé minier. Le site de la "Découverte" est en cours de réhabilitation. A voir : - La Découverte : ancienne mine de charbon à ciel ouvert - Musée de Géologie Pierre Vetter - Eglise Notre Dame du XIXe - Chemin de Croix de Gustave Moreau (monument historique) - Monument aux morts d'André Galtier - Mausolée Cabrol
ST CHELY D'AUBRAC: LES CHEMINS DE ST JACQUES DE COMPOSTELLEBeaux villages
Saint-Chély d'Aubrac est un village Halte sur le Chemin de St Jacques de Compostelle (GR65, voie du Puy-en-Velay ). Le tronçon Nasbinals , Aubrac , Saint-Chély d'Aubrac (17 km) et le Pont des Pèlerins à Saint-Chély, est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité (Chemin de Compostelle, voie du Puy-en-Velay, UNESCO, décembre 1998). Situé au Nord Est du département de l'Aveyron (nord est de la région Midi Pyrénées), le canton de Saint-Chély d'Aubrac est frontalier des départements du Cantal et de la Lozère, et donc des régions Auvergne et Languedoc Roussillon. La superficie du canton de Saint-Chély d'Aubrac est d'environ 125 km². Le point culminant du canton se situe aux Truques (1442 m) près du Buron de Canuc. Le sommet de l'Aubrac et de l'Aveyron se situe, quant à lui, au Mailhebiau à 1 471 m d'altitude. Sa population actuelle est d'un peu moins de mille habitants. Elle était au début du siècle de plus de deux mille et de plus de trois mille à la révolution. Cela s'explique, bien sûr, par la forte émigration à partir de la seconde moitié du 19ème siècle. Il est l'un des huit plus petits cantons de France par sa population (moins de mille habitants), mais il est parmi les plus grands par sa superficie (3 fois la ville de Lyon). Cas extrêmement rare, sinon unique en France, le canton est constitué de seulement deux communes : Condom d'Aubrac et Saint-Chély d'Aubrac. Ce dernier bourg abrite une brigade de gendarmerie de montagne, une poste, une école ainsi q'une maison de retraite médicalisée. Des artisans d'arts sont aussi présents sur le canton (ateliers de coutellerie, d'ébénisterie et de poteries) ainsi que des producteurs (conserverie, pain-pâtisserie, escargots, viande Aubrac, plantes médicinales...).
VILLECOMTAL, BATIE PAR LES COMTES DE RODEZBeaux villages
Villecomtal, bastide de grès rouge aux toitures grises, fut bâtie par les comtes de Rodez à la fin du XIIIème siècle. Elle se développa grâce à sa position de carrefour entre plusieurs routes d’importance régionale, entre Conques , Entraygues et Rodez . Des remparts de la cité fortifiée, subsiste le beffroi avec son horloge, surmonté d’un clocheton. Son église gothique et son château, dont l’origine remonte au Xème siècle rappellent sa grandeur passée. Blottie dans un milieu verdoyant, Villecomtal offre de nombreuses possibilités de randonnées pédestres, équestres ou en VTT. Pour les pêcheurs, la rivière "Dourdou" regorge de truites… Manifestation en Juillet : Rallye moto du Dourdou comptant pour le championnat de France des Rallyes routiers. Voir notre article : Rallye moto du Dourdou Visitez le site officiel de Villecomtal : www.villecomtal.fr
CREISSELS, SON CHATEAU ET SES CASCADESBeaux villages
Creissels est un village construit au pied des falaises du Causse du Larzac , dominant le Tarn , situé à 5 km de Millau et à 30 km de St Affrique. Le tuf, roche légère et facile à extraire et à tailler, résultant de dépôts de calcaire par les eaux d'infiltration, a été exploité pendant des siècles à Creissels. Il a été utilisé pour la construction de maisons et de ponts dans la région, notamment le Pont Lerouge à Millau , et pour de nombreux autres types d'ouvrage. La promenade du "Sentier des Cascades" permet de voir des habitats préhistoriques, nécropole aménagés dans les excavations naturelles qu'offrait le tuf. On peut également voir au vieux cimetière, des tombes creusées dans le tuf dont les contours épousent la forme du corps. À voir sur place :
  • L'acqueduc sur la place du village. Les anciens moulins, les cascades.
  • Le château des Comtes de Rodez (aujourd'hui hôtel-restaurant).
  • Le cirque du Boundoulaou et sa grotte.
  • Sur les corniches du Larzac qui surplombent Creissels, se trouve l'aire d'envol de Brunas, pour les deltaplanes et les parapentes.
A ne pas manquer : Une promenade bien agréable et fraîche sur le "Sentier des Cascades". Au cour d'une balade de 4 kilomètres, aux abords d'un ruisseau dont le sentier reste frais et ombragé par ces chaudes après-midis d'été, vous découvrirez avec émerveillement les cascades de Creissels ou dîtes de l'Homède. Ces cascades prennent leur source sur les corniches du Larzac. Cependant on ne soupçonne aucunement leur existence en flanant dans les rues du village médiéval de Creissels, et encore moins le fait que leur route continue en contrebas du village pour se jeter à nouveau en cascade dans le Tarn.
MARCILLAC VALLON: VILLAGE ET VIGNOBLEBeaux villages
Capitale du Vallon qui porte son nom, Marcillac se blottit autour de sa belle église du XIV° siècle à l'imposant clocher octogonal de grès rouge, qui donne tant de caractère à l'architecture de la ville. A l'intérieur du boulevard commerçant, qui occupe l'emplacement des anciens remparts, la vieille ville (site classé) abonde de maisons anciennes, avec leurs encorbellements, sculptures, fenêtres à meneaux, portes de caves. A noter également, une ancienne tour de guêt. Le "Pont Rouge", vestige d'une voie-ferrée industrielle, témoigne de l'exploitation des mines de fer de Montdalazac au siècle dernier et du lien qu'il existait entre Marcillac et Decazeville. "Marcillac" est aussi le nom d'un vin A.O.C. issu d'un vignoble plus que millénaire. Le vigneron du monument au morts, les terrasses de vignes du côteau ou, plus encore, les superbes manoirs et maisons de vignes des vallées de Grand Combe et du Cruou nous le rappellent. Extrait du reportage sur Marcillac vallon diffusé par France2 le 4 janvier 2017 : Retrouvez ce reportage dans son intégralité ici : LE GOÛT DU TARN ET DE L'AVEYRON
SAINT COME D'OLT EN AVEYRONBeaux villages
Le village médiéval de Saint-Côme-d'Olt est classé parmi les plus beaux villages de France. Au pied des contreforts de l'Aubrac et non loin des grands causses , la cité est une étape appréciée et reconnue sur le chemin de St-Jacques de Compostelle. Saint-Côme-d'Olt est une cité de type médiéval possédant un tour de ville (vestiges d'anciens fossés) et d'anciennes demeures baties aux alentours des XVe et XVIe siècles. Trois portes fortifiées donnent accès au cœur du village dont le centre est représenté par l'église gothique bâtie entre 1522 et 1532 et dont le clocher flammé constitue une curiosité. Cette église possède aussi deux magnifiques portes en chêne classées monuments historiques. Située dans le quartier de la bouïsse, la chapelle des pénitents fût au temps des croisades la première église du bourg. A découvrir également : La tour du greffe, le manoir des sires de Calmont (Mairie actuelle), la maison d'Armagnac, la coulée de lave de roquelaure ... Extrait du reportage sur Saint-Côme-d'Olt diffusé par France2 le 4 janvier 2017 : Retrouvez ce reportage dans son intégralité ici : LE GOÛT DU TARN ET DE L'AVEYRON
 
Haut de page
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2019
3 1