Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Produits terroir
 

TROMPETTE DE LA MORT OU CORNE D'ABONDANCE


Aussi beau que délicat, aussi curieux que savoureux, ce champignon était autrefois nommé "trompette d'amour". Souvent associé à la Toussaint (son époque d'apparition) il est devenu plus prosaïquement "trompette des morts". Ses apparitions en foule et son chapeau en forme de pavillon lui valent aussi l'appellation moins courante, mais beaucoup plus poétique de "Corne d'abondance".

Autres appellations pour les trompettes de la mort : trompe-la-mort, trompette des Maures, calice de la mort, craterelle, corne d'abondance, trompe d'amour, champignon noir, truffe du pauvre...

La trompette de la mort (ou trompette des morts) est un champignon comestible, proche de la girolle et de la chanterelle. D'aspect peu séduisant (noirâtre, flétri et creux), elle est pourtant très appréciée en cuisine pour sa chair fine et élastique.
La trompette de la mort (ou trompette des morts) est un champignon comestible, proche de la girolle et de la chanterelle. D'aspect peu séduisant (noirâtre, flétri et creux), elle est pourtant très appréciée en cuisine pour sa chair fine et élastique.

Reconnaitre une trompette de la mort

En forme de trompette ou d'entonnoir, le chapeau se dévoile comme un réceptacle. Jeune, il s'apparente à un tube, puis il s'ouvre en formant un pavillon creusé jusqu'à la base du pied. La surface est légèrement pelucheuse, gris cendrée à gris bleuté, couverte de quelques rides plus ou moins saillantes. La marge est mince, ondulée, repliée sur la surface externe, puis irrégulièrement étalée. Mince, de consistance élastique sous l'humidité, fragile par temps sec, sa couleur varie du grisâtre au noirâtre en passant par le beige clair.

Il arrive de découvrir des exemplaires colorés d'une vague teinte jaunâtre. Une coloration qui pourrait être provoquée par l'absence d'un oligo-élément de zinc présent dans le sol et qui permet aux autres de présenter leur teinte courante. Creux, amincit du haut vers la base, où il devient légèrement renflé, le pied se développe sur 3 à 12 cm, parfois beaucoup plus. La surface est colorée de gris cendré, de gris bleu, ou de brun, parcourue de fines veines fibrilleuses. La chair des trompettes de la mort exhale une agréable odeur fruitée et douce.

Champignon en forme d’entonnoir ou de corne d’abondance, la trompette de la mort est de couleur sombre (marron à noir).
Champignon en forme d’entonnoir ou de corne d’abondance, la trompette de la mort est de couleur sombre (marron à noir).

Où et quand trouver la trompette des morts

Il y a les années "sans", mais fort heureusement, il y a les années à trompettes. Associée à la même famille que les girolles ou chanterelles en tube, la trompette des morts est une espèce courante. Courante, mais sensible aux conditions climatiques. Elle pousse dans la fraîcheur des bois de feuillus, sous les charmes, les chênes, les hêtres, les châtaigniers ou les noisetiers, plus rarement sous les conifères si ce n'est les épicéas de montagne, mais très fidèle, elle revient chaque fois dans les mêmes stations.

On peut trouver la trompette de la fin de l'été, jusqu'au début de l'hiver, sous le couvert des feuilles mortes des sols humides et boueux, les chemins forestiers et les taillis. Les années pluvieuses lui sont très favorables, comme pour la plupart des chanterelles. En plein été, surveillez le ciel ! Si la pluie et les averses font grogner les vacanciers en quête de soleil, la trompette n'en a que faire, bien au contraire. En août, ou même à la mi-juillet, une poignée de trompettes toutes fraîches sera toujours une belle surprise dans l'assiette.

Selon le taux d'humidité du moment, elle apparaît en importantes colonies, notamment dans les jeunes hêtraies. En automne, cachée sous le lit des feuilles récemment tombées, elle est difficile à trouver du premier coup d'oeil. Pourtant, à qui sait regarder et prendre son temps, elle se montre parfois d'une incroyable abondance, d'où son nom de cornes d'abondance. Il est rare, en effet, de n'en découvrir que quelques sujets. Si la trompette se dévoile, vous serez surpris, une fois accroupi, de l'importance de votre découverte.

La trompette de la mort est aussi appelée trompette des Maures, trompe-la-mort, trompe d'amour, craterelle, calice de la mort, corne d'abondance, champignon noir ou truffe du pauvre.
La trompette de la mort est aussi appelée trompette des Maures, trompe-la-mort, trompe d'amour, craterelle, calice de la mort, corne d'abondance, champignon noir ou truffe du pauvre.

Comment ramasser les trompettes de la mort ?

Afin d'opérer un premier nettoyage des trompettes qui évitera de souiller l'ensemble de la cueillette de trompettes de la mort, il est préférable de couper la base du pied dès le ramassage. En revenant des bois, après l'inspection méticuleuse qui accompagne tous les retours de cueillette, il est nécessaire de fendre le champignon dans sa longueur en évitant de le laver. Il suffit de brosser délicatement l'intérieur où des petits débris, des insectes ou des larves trouvent souvent refuge.

La trompette de la mort est un champignon de la famille des cantharellacées. Ce champignon en entonnoir pousse en été et en automne au pied des feuillus. La trompette de la mort a une odeur fruitée et un goût épicé ou poivré.
La trompette de la mort est un champignon de la famille des cantharellacées. Ce champignon en entonnoir pousse en été et en automne au pied des feuillus. La trompette de la mort a une odeur fruitée et un goût épicé ou poivré.

Difficile à confondre

Difficile, voire impossible de confondre la Trompette des morts avec un autre champignon. Seules la Chanterelle cendrée (Cantharellus cinereus) et la Chanterelle sinueuse (Cantharellus sinuosus), peuvent ainsi prétendre à quelques vagues ressemblances. Elles sont toutes deux de très bons comestibles, plus petites, mais surtout plus rares. Eviter de ramasser les éléments trop âgés qui se distinguent par une masse informe et spongieuse, rendant le champignon particulièrement fragile et désagréable au toucher.

Il semblerait que la trompette de la mort ne pousse que par cycles, ce qui expliquerait son abondance certaines années et son absence les autres. Cependant dans une même saison il peut se montrer abondant ou rare selon les régions.
Il semblerait que la trompette de la mort ne pousse que par cycles, ce qui expliquerait son abondance certaines années et son absence les autres. Cependant dans une même saison il peut se montrer abondant ou rare selon les régions.

Conserver les trompettes des morts

Ramasser des trompettes en octobre (voire même en été pour les années d'exception), puis les déguster en plein hiver, dans une fricassée de pommes de terre, en omelette ou en sauce, quel régal ! Mais attention, ce champignon est fragile et sa conservation nécessite un peu de méthode.

La dessiccation est une des méthodes des plus courantes et surtout des plus simples. Nettoyées (il faut brosser et non laver), débarrassées des morceaux de feuilles, de brindilles, d'insectes ou de larves (souvent cachés dans le bas du pied), enfilez les champignons sur un fil de cuisine. Puis laissez sécher ces « colliers » dans un endroit aéré (le cellier, la cave) mais en évitant les endroits trop humides. Il est préférable de suspendre ces chapelets à l'horizontale plutôt que verticalement, évitant ainsi que les champignons se tassent les uns sur les autres.

Une seconde méthode consiste à les déposer sur plusieurs épaisseurs de papier journal, espacés les uns des autres, pendant quelques jours en les retournant de temps en temps. Enfin, vous pouvez utiliser le four pour accélérer le séchage, à très basse température pendant quelques heures, mais en surveillant de temps en temps. Cette méthode permet d'éliminer définitivement les plus petits insectes.

A l'issue de cette opération, les champignons sont conservés dans des bocaux ou des sachets, fermés hermétiquement et entreposés dans un lieu sec et à l'abri de la lumière. A la cuisine, l'utilisation de champignons secs suppose de les faire tremper dans de l'eau tiède pour qu'ils retrouvent aspect et goût. Par ailleurs, une fois séchées, les trompettes peuvent être réduite en poudre et utilisée comme condiment pour parfumer une sauce.

La trompette des morts accompagne harmonieusement toutes les viandes en sauce notamment les gibiers. Ce champignon trouve largement sa place dans les garnitures et poêlées forestières.
La trompette des morts accompagne harmonieusement toutes les viandes en sauce notamment les gibiers. Ce champignon trouve largement sa place dans les garnitures et poêlées forestières.

A la cuisine

Simplement préparée à la sauteuse avec un filet d'huile d'olive ou une noix de beurre, elle accompagne finement volailles, viandes et poissons et donne du contraste et une incomparable saveur aux préparations culinaires. Evitez l'ail et les épices pour profiter ainsi de son incroyable parfum.

Cette espèce est très appréciée pour la cuisine, mais on évoque parfois de rares cas d'intoxications qui font suite à des consommations exagérées. Intoxications qui se traduisent par des occlusions intestinales engendrées par ses fibres qui semblent insensibles aux sucs digestifs, formant ainsi des obstacles dans l'intestin grêle. Profitez donc du moment et évitez de manger ce champignon trop souvent et en trop grande quantité.


Source : www.pratique.fr/trompette-mort-corne-abondance.html
 
 
 
 Article précédent Haut de page
 
 
 
 
 
 
 
L'Aveyron est une région à la croisée des civilisations.  Dolmens, menhirs, châteaux forts, bastides, églises et abbayes, tous ces monuments témoignent du riche passé de ce département.HISTOIRE DU DEPARTEMENT DE L'AVEYRONHistoire
Avant la conquête romaine, le Rouergue (aujourd’hui le département de l’Aveyron) était habité par les Rutheni, ainsi appelés de leur idole Ruth, sorte de Vénus celtique dont le culte subsistait encore au Ve siècle de notre ère. Nation puissante, les Ruthènes avaient trois cités principales : Segodun, en langue celtique montagne à seigle (Rodez ) ; Condatemag,. . .

Spectacle de son et lumière de Sévérac le ChâteauSON ET LUMIERE DE SEVERAC LE CHATEAU DU 31 JUILLET AU 8 AOUT 2019Manifestations
BIENVENUE DANS LA COUR D’HONNEUR DU CHÂTEAU DE SÉVÉRAC LE CHÂTEAU Les habitants du pays sévéragais sont heureux de vous proposer un spectacle qui présente 2000 ans d’histoire de leur région. Un homme seul, sur un tabouret, Jean le Fol. Dans sa tête, de folles images se heurtent. Une plongée dans les siècles, dans les mémoires de Sévérac le Château. . .

Château d'Esplas à Rebourguil  AveyronLE CHATEAU D'ESPLAS A REBOURGUILChâteaux
Esplas est situé au sommet d'une colline dans le rougier de Camarès. Un donjon de plus de 20 mètres de haut domine un ensemble architectural formé de quatre corps de logis fermés par des tours à chaque angle. La période de construction s'étale du XIIIème au XVIIIème siècle. L'intérieur est un témoignage de 5 siècles d'histoire : meurtrières et postes de garde. . .

Villeneuve est la première bastide du Rouergue construite à l'initiative de Raymond VII de Toulouse.VILLENEUVE D'AVEYRON, LA PURE SIMPLICITE D'UNE BASTIDE MEDIEVALEBeaux villages
Villeneuve - avec Najac , Villefranche-de-Rouergue , Sauveterre-de-Rouergue , et La Bastide-l'Évêque - est l'une des cinq bastides (des « villes neuves » médiévales caractérisées par un plan d’urbanisme novateur) du département, toutes situées à l'ouest, près du département voisin du Lot. Ces bastides furent construites aux XIIIe et XIVe siècles pour faire. . .

Dernière étape avant Conques sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, Espeyrac reste un village authentique et préservé.ESPEYRAC SUR LE CHEMIN DE ST JACQUES DE COMPOSTELLE Beaux villages
Dernière étape avant Conques sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle , Espeyrac reste un village authentique et préservé. Bâtie en amphithéâtre, Espeyrac comporte des rues pentues et des ruelles en escalier, sur un promontoire rocheux, face à la vallée, et possède de nombreuses forêts de châtaigniers. A 12 km d'Entraygues , Espeyrac est nommé dans. . .

La croix du pont d'estaing - AveyronESTAING : HISTOIRE D'UNE FAMILLEBeaux villages
Village médiéval classé et protégé par les Monuments Historiques (château du XV°, pont gothique du XVI° classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, église du XV°, chapelle du XII°), Estaing fait partie des 149 « plus beaux villages de France », et constitue également une des grandes étapes sur le chemin central du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. . . .

La Truyère renferme une forte population de carnassiers (brochets, sandres, perches)LA RIVIERE LA TRUYERENature
La Truyère est une rivière française du Massif central qui coule dans les départements de la Lozère, du Cantal et de l'Aveyron. C'est l'affluent principal du Lot dans lequel elle se jette en rive droite. Elle est donc un sous-affluent de la Garonne. Géographie La Truyère prend sa source dans la forêt de la Croix-de-Bor, au sein du massif de la Margeride,. . .

La gabarre du Lot - Aveyron - FranceNAVIGATION SUR LE LOT : LE TEMPS DES GABARRES Histoire
Entraygues, comme son nom l'indique entre les eaux, est idéalement située au confluent de deux rivières, le Lot et la Truyère. Cette situation en fit de tout temps un carrefour important de voies de communication. Le Lot "Le Lot ou plutôt : l'Olt (son toponyme véritable) est l'antique Oltis qui prend sa source au pays des Gabales : Le Gévaudan,. . .

Livinhac le haut est un village de l'Aveyron, situé à 5 kilomètres de Decazeville, au nord ouest du département, dans la région Midi Pyrénées, entre Rouergue et Quercy.LIVINHAC-LE-HAUT, ENTRE ROUERGUE ET QUERCYBeaux villages
Livinhac le haut est un village de l'Aveyron, situé à 5 kilomètres de Decazeville , au nord ouest du département, dans la région Midi Pyrénées, entre Rouergue et Quercy. Origine du nom Livinhac le haut : C'est à partir d'un nom gallo-romain Lévinius que se serait formé le nom Livinhac à travers les âges. La « villa » (ou le domaine) s'appelait. . .

Premier portrait de Victor, décrit comme ayant 26 cicatrices tant au corps qu'à la tête.VICTOR, L'ENFANT SAUVAGE DE L'AVEYRONHistoire
En 1797 un enfant d'environ 9-10 ans est aperçu dans le Tarn, mais ce n'est que deux ans plus tard qu'il sera attrapé, escorté au village de Lacaune et recueilli par une veuve. L'enfant ne se nourrit que de végétaux crus, ou qu'il a cuits lui-même. Il fugue au bout d'une semaine. Nous sommes en 1799 ; durant l'hiver, l'enfant descend du Tarn à l'Aveyron.. . .

 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2020
10 0