Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Tourisme
 

LE GR65, LE CHEMIN DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE


Des grandes steppes de l’Aubrac jusqu’aux charmants villages de la Vallée du Lot, de la douceur du Vallon aux plateaux dominants, laissez-vous emporté par ce pays chargé d’histoire et d’émotions.

Aujourd’hui, ce patrimoine est classé par l’UNESCO, tout comme l’ensemble des chemins de Saint Jacques.

Nous vous invitons à vivre ou à revivre l’aventure des pèlerins du XIIe siècle. La partie aveyronnaise du chemin de Saint Jacques de Compostelle (GR65) représente 102 km entre Aubrac et Livinhac-le-Haut dans la vallée du Lot, à parcourir en 5 jours.


Étape n° 1 : Aubrac – Saint-Côme-d’Olt
Depuis la Domerie d’Aubrac, havre de paix dans le paysage sauvage de l’Aubrac, le chemin descend vers Saint-Chély-d’Aubrac puis retrouve la vallée du Lot à Saint-Côme-d’Olt.

Départ : Aubrac
Difficulté : Moyenne
Distance : 23,362 km
Type de sol : Chemin


Étape n° 2 : Saint-Côme-d’Olt – Estaing
Ces deux villages, classés Plus beaux villages de France, s’offrent à vous en suivant la très belle vallée du Lot baignée d’une douceur et d’une sérénité privilégiée que l’on retrouve dans l’ambiance des villages (Espalion, Saint-Pierre-de-Béssuéjouls).

Départ : Saint-Côme-d'Olt
Difficulté : Moyenne
Distance : 20,109 km
Type de sol : Chemin


Étape n° 3 : Estaing – Golinhac
Vous quitterez Estaing et son château dominant pour rejoindre le plateau de Golinhac qui offre des paysages de moyenne montagne.

Départ : Estaing
Difficulté : Moyenne
Distance : 13,508 km
Type de sol : Chemin


Étape n° 4 : Golinhac – Conques
Après plusieurs villages nichés dans un véritable écrin de verdure (Espeyrac, Sénergues), le grand site chargé d’histoire de Conques, rayonnant de lumière et semblant figé par le temps, se dévoilera aux pèlerins de passage.

Départ : Golinhac
Difficulté : Moyenne
Distance : 20,379 km
Type de sol : Chemin


Étape n° 5 : Conques – Decazeville
Au petit matin vous laisserez la douceur du vallon pour rejoindre l’ancienne cité minière de Decazeville.

Départ : Conques
Difficulté : Moyenne
Distance : 19,52 km
Type de sol : Chemin


Étape n° 6 : Decazeville – Figeac
En quittant Decazeville, c’est à 5 kilomètres de là que vous franchirez cette belle frontière naturelle, la rivière Lot. Vous quittez le département de l’Aveyron en direction de Figeac et de celui qui a découvert la pierre de Rosette.
Départ : Decazeville
Difficulté : Moyenne
Distance : 26,762 km
Type de sol : Chemin


Quelques points d’arrêt tout au long du GR65

Saint-Chély-d’Aubrac
Dernière halte de l’Aubrac avant la Vallée du Lot, le village de Saint-Chély est situé dans une des plus belles vallées des Boraldes. Vous pourrez arpenter le bourg et admirer les maisons d’architecture traditionnelle, vous rafraîchir aux lavoirs et fontaines, et traverser le Pont des Pèlerins.

Au sein du village, l’église, agrandie au XIXe siècle, possède deux retables : un tableau – copie de «La descente de croix» de Rubens et un bas-relief (XIVe siècle) présentant le Christ et ses apôtres, exposé en 2009 au Musée du Louvre lors de l’exposition «Les premiers retables»

Espalion
Avant d’atteindre Espalion, le GR65 traverse les communes de Castelnau et de Saint-Côme-d’Olt (bourg médiéval, classé parmi les plus beaux villages de France avec son enceinte fortifiée percée de 3 portes et qui possède un curieux clocher «flammé»).

A Espalion, vous apprécierez l’église romane de Perse, le Pont Vieux sur le Lot, le Vieux Palais Renaissance, la Chapelle des Pénitents, les musées d’Arts et traditions populaires, du Scaphandre et des Mœurs et Coutumes, et le château de Calmont d’Olt (avec ses animations médiévales) qui domine la ville. A proximité, sur la commune de Bessuéjouls, l’église de Saint Pierre de Bessuéjouls abrite une chapelle haute dans le clocher.

Estaing
Vers Estaing, sur la rive gauche du Lot, le GR65 égraine toute la richesse d’un patrimoine d’exception. Traversant la plaine fertile, gagnant les collines, il défile dans une végétation luxuriante où s’étendent les anciens paysages de vignobles en terrasses.

Tour à tour, ce tronçon emblématique livre l’église champêtre de Trédou, l’authentique hameau de Vérrière… Quand, au terme de cet itinéraire protégé, Estaing surgit au détour d’un virage ! Majestueux, son château s’élève au cœur d’un village accueillant que découvre le pèlerin après avoir retraversé le Lot. Empruntez le célèbre Pont Gothique et contemplez la croix en fer forgé et la statue de François d’Estaing.

Decazeville
Fondée au XIXe siècle par le Duc DECAZES, Decazeville a longtemps été un centre industriel, économique et commercial important. Des paysages verdoyants et vallonnés aux points de vue panoramiques qui l'entourent de toute part notamment grâce à la rivière Lot, Decazeville offre aux marcheurs de passage une richesse culturelle à découvrir.

À voir : le véritable trésor artistique de l’église Notre Dame : 14 toiles composent un Chemin de Croix symboliste, unique au monde, peint par Gustave Moreau en 1863. Decazeville a su également conserver un patrimoine lié à son passé minier et industriel.

Conques
Depuis sa fondation, l'abbaye de Conques n'a cessé d'accueillir des pèlerins, venus de toute l'Europe chrétienne, vénérer les reliques de sainte Foy. Le Livre des Miracles témoigne de cette ferveur populaire.

Aux pèlerins traditionnels, se rajoutent désormais les marcheurs des temps modernes qui, pour des raisons multiples, empruntent chaque jour plus nombreux, cet itinéraire culturel. Occasion privilégiée de rencontres humaines et de découverte d'un exceptionnel patrimoine architectural et artistique.


Consultez notre article :
HISTOIRE DU PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE
Depuis la Domerie d’Aubrac, havre de paix dans le paysage sauvage de l’Aubrac, le chemin descend vers Saint-Chély-d’Aubrac puis retrouve la vallée du Lot à Saint-Côme-d’Olt.
Depuis la Domerie d’Aubrac, havre de paix dans le paysage sauvage de l’Aubrac, le chemin descend vers Saint-Chély-d’Aubrac puis retrouve la vallée du Lot à Saint-Côme-d’Olt.
Vous quitterez Estaing et son château dominant pour rejoindre le plateau de Golinhac qui offre des paysages de moyenne montagne.
Vous quitterez Estaing et son château dominant pour rejoindre le plateau de Golinhac qui offre des paysages de moyenne montagne.
Après plusieurs villages nichés dans un véritable écrin de verdure (Espeyrac, Sénergues), le grand site chargé d’histoire de Conques, rayonnant de lumière et semblant figé par le temps, se dévoilera aux pèlerins
Après plusieurs villages nichés dans un véritable écrin de verdure (Espeyrac, Sénergues), le grand site chargé d’histoire de Conques, rayonnant de lumière et semblant figé par le temps, se dévoilera aux pèlerins
Depuis sa fondation, l'abbaye de Conques n'a cessé d'accueillir des pèlerins, venus de toute l'Europe chrétienne, vénérer les reliques de sainte Foy. Le Livre des Miracles témoigne de cette ferveur populaire
Depuis sa fondation, l'abbaye de Conques n'a cessé d'accueillir des pèlerins, venus de toute l'Europe chrétienne, vénérer les reliques de sainte Foy. Le Livre des Miracles témoigne de cette ferveur populaire
Vers Estaing, sur la rive gauche du Lot, le GR65 égraine toute la richesse d’un patrimoine d’exception. Traversant la plaine fertile, gagnant les collines, il défile dans une végétation luxuriante où s’étendent les paysages de vignobles en terrasse
Vers Estaing, sur la rive gauche du Lot, le GR65 égraine toute la richesse d’un patrimoine d’exception. Traversant la plaine fertile, gagnant les collines, il défile dans une végétation luxuriante où s’étendent les paysages de vignobles en terrasse
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
3 0