Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Châteaux
 

LES EGLISES FORTIFIEES DE SAINTE-RADEGONDE ET D'INIERES


Située au centre du village de Sainte-Radegonde dans l'Aveyron, l'église fortifiée est une surprenante église gothique du XIIIe siècle qui reçut des fortifications au cours des XIVe siècle et XVe siècle.

S'étendant sur 2965 hectares, la commune de Sainte-Radegonde présente une grande variété de paysage. Au Nord, elle couvre une partie de la plaine alluviale de l'Aveyron, l'altitude moyenne y est de 535m.

Au sud-est du Grand Rodez, la commune de Sainte-Radegonde compte 1721 habitants (Radegondiens). Depuis le monument des Martyrs de la Résistance s'ouvre un remarquable panorama sur tout le Grand Rodez.

Devant son nom à l'épouse du roi Clothaire, Sainte-Radegonde est empreinte d'histoire et de patrimoine. Ses deux églises fortifiées sont deux modèles exemplaires d'architecture médiévale. Le centre du village abrite aussi de belles demeures Renaissance et la commune a mené une importante opération de revalorisation de son centre ancien.

Pourquoi des églises fortifiées ?

A fin de se protéger des luttes intestines, des invasions anglaises et du pillage des routiers pendant la guerre de Cent ans, les habitants de Sainte-Radegonde édifièrent au XIVe siècle des éléments défensifs sur l'église existante. Pour les mêmes raisons, mais un siècle plus tard (début de la construction estimé en 1442), les habitants d'Inières demandèrent la fortification de leur propre église à leur seigneur, alors évêque de Rodez, qui accepta. Toutefois, il exigea la destruction de l'église primitive afin d'élever une construction nouvelle plus importante.

L'église de Sainte-Radegonde

Trois tours ceinturent l'édifice : le Clocher, donjon carré surmonté d'une salle enfermant les cloches dont la flèche, recouverte de lauzes (ardoise épaisse de pays) est de forme conique ; 4 échauguettes sur culot en encorbellement sont réparties sur les angles, d'imposants mâchicoulis courent de l'une à l'autre. La tour Nord se termine en forme de dôme, c'est la plus haute des trois (29.50 mètres). La tour Sud, la plus petite, est composée de mâchicoulis et d'une toiture moderne.

A l'intérieur, l'édifice est de schéma classique et bien orienté (vers l'Est). Il comprend une nef, un chœur, deux chapelles et une abside. Face à la porte se trouve un puits servant de ravitaillement durant les sièges. Des vitraux témoignent de quelques-uns des miracles accomplis par Sainte Radegonde. La peinture murale (fin XIIIe) située au nord du chœur, représente des scènes du paradis terrestre et des ex-voto. Au dessus de l'édifice, les habitants ont aménagé 40 chambres où ils se réfugiaient lors des attaques répétées des nombreux pillards.

L'église d'Inières

Dans le charmant village d'Inières aux coquettes maisons restaurées et situé entre Rodez et Pont-de-Salars, se dresse une curieuse église fortifiée, avec son clocher surmonté d'une toiture en lauzes à larges bords construite au XVe siècle. On y trouve également des chambres, mais moins nombreuses qu'à Sainte-Radegonde. Elles étaient toutes réservées et louées à bail par l'évêque aux habitants de chacun des villages de la paroisse.

A l'intérieur de l'église se trouve le Groupe de l'Annonciation, de type gothique finissant, réalisé en 1470 par Pierre VIGUIER, en calcaire tendre polychromé. Cet ensemble se trouvait avant la révolution, dans une chapelle de la Cathédrale de Rodez. A la fin du XVIIIe siècle, craignant les marteaux des révolutionnaires, l'œuvre trouva refuge dans l'église d'Inières.

Sur la place une très jolie fontaine à la couverture en lauzes calcaires et calade en rosace.

Histoire de la construction de l'église de Sainte-Radegonde

Avant la fortification de l'église, il semble qu'il y ait eu une nef, peut-être romane, et un sanctuaire rectangulaire du XIIIe siècle, voûté d'ogive. Ils étaient décorés de fresques remontant vraisemblablement à une époque comprise entre le XIIe siècle et le XIVe siècle. Le sanctuaire s'est vu adjoindre une chapelle latérale nord (XIVe siècle, aujourd'hui dédiée à saint Hilaire, avec un baptistère) et une chapelle sud (XVe siècle, aujourd'hui dédiée à la Vierge), et une abside néo-gothique au XIXe siècle. Le village a commencé à être fortifié en même temps que l'église en 1349.

Pèlerinage pour les reliques de sainte Radegonde

Le 26 mai 1412 Jean, duc de Berry, fit ouvrir le tombeau de sainte Radegonde. En 1562 son tombeau fut à nouveau ouvert et en partie brûlé par les huguenots. Par la suite les paroissiens de l'église Sainte-Radegonde à Poitiers décidèrent de répartir les restes qu'ils avaient pu sauver en plusieurs endroits. Une partie des reliques arrivèrent alors à Sainte-Radegonde en Aveyron, qui devint un lieu de pèlerinage local pour la sainte.

Peinture murale

Lors de travaux de restauration en 1937 fut mis au jour une peinture murale sur la partie nord du chœur. Il s'agit d'une scène à deux registres superposés, située à trois mètres du sol. Elle semble avoir été tronquée lors des travaux successifs, elle semble donc être antérieure à la fortification de l'église.

Les détails vestimentaires des personnages permettent de la dater ente le XIIIe siècle et le XIVe siècle.

Les deux scènes représentent le Paradis terrestre.

Le premier décrit le Paradis avant qu'Adam et Ève n'aient mangé la fruit. A gauche une femme (Ève) aux longs cheveux blonds dissimule de ses mains sa nudité. Elle détourne son visage d'un oiseau qui regarde en direction du deuxième tableau. Adam est absent de la scène conservée mais il est possible qu'il ait été présent dans le décor complet. Le décor est formé d'arbres-artichauts. Une jeune biche, de couleur fauve, se nourrit de petites branches.

Dans la deuxième scène, le couple originel est cette fois vêtu. Ève est en robe longue jusqu'au pied ; Adam est à ses côtés. Leurs regards se tournent vers la gauche, en direction d'un être à tête de fille et au corps d'échassier, s'enroule autour d'un arbre-artichaut, d'où s'envole un oiseau effarouché aux ailes à demi-éployées. Un loup noir menaçant cherche au sol sa nourriture.

La scène du niveau inférieur est à rattacher aux pèlerinages et aux miracles que la Reine Radegonde accomplit durant et après sa vie. Il s'agit de pèlerins à Sainte-Croix de Poitiers, le monastère fondé par sainte Radegonde. Y sont représentés la vraie croix exposée sur l'autel, la lampe dont l'huile débordait miraculeusement et des béquilles pendant des murs.


Plus d'infos sur le site : www.sainteradegonde.fr
Dans le charmant village d'Inières aux coquettes maisons restaurées et situé entre Rodez et Pont-de-Salars, se dresse une curieuse église fortifiée
Dans le charmant village d'Inières aux coquettes maisons restaurées et situé entre Rodez et Pont-de-Salars, se dresse une curieuse église fortifiée
Le clocher de l'église fortifiée d'Inières en Aveyron à été construite au XVe siècle.
Le clocher de l'église fortifiée d'Inières en Aveyron à été construite au XVe siècle.
Eglise fortifiée de Sainte-Radegonde en Aveyron
Eglise fortifiée de Sainte-Radegonde en Aveyron
Coeur de l'église de Sainte-Radegonde en Aveyron
Coeur de l'église de Sainte-Radegonde en Aveyron
Sur la place une très jolie fontaine à la couverture en lauzes calcaires et calade en rosace.
Sur la place une très jolie fontaine à la couverture en lauzes calcaires et calade en rosace.
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
Le Trésor de Conques - AveyronTRESOR DE CONQUES : SAINTE-FOY A FAIT LA FORTUNE DE CONQUESHistoire
Conques serait-il Conques sans le crâne de Sainte-Foy? Et celui-ci, a-t-il été dérobé ou mis à l’abri lors des invasions normandes qui dévastaient dans les années 800 les bords de la garonne ? L’Eglise s’en tient à une formule magique : la “translation furtive“. Tandis que d’autres soutiennent mordicus que les ossements de la jeune martyre d’Agen ont été. . .

Reptilarium du Larzac - Sainte Eulalie de Cernon - AveyronLE REPTILARIUM DU LARZAC A SAINTE EULALIE DE CERNONNature
Découvrez la vie secrète des reptiles : caméléons, pythons, tortues, caïmans, iguanes, anacondas, alligator, etc. à l'entrée de la cité templière de Sainte Eulalie de Cernon. Situé à 25 km de Millau , à l'entrée du village de Sainte Eulalie de Cernon , le Reptilarium du Larzac vous propose de découvrir une centaines de reptiles du monde entier. . . .

Rodelle - Aveyron - FranceLE SITE DE RODELLE CLASSE PROTEGE PAR LES BATIMENTS DE FRANCETourisme
Presque en ruines il y a 40 ans, le site de Rodelle a retrouvé tout son lustre par la magie d'une rénovation soignée. Situé en plein Causse Comtal, Rodelle s'étale sur une arête rocheuse sculptée comme Bozouls par les méandres du Dourdou. Son nom vient de Ruthenula, le "Petit Rodez". Durant l’Antiquité, à cet endroit, au cœur du Causse Comtal,. . .

Le chateau de Ste Eulalie d'Olt - Aveyron - FranceSTE EULALIE D'OLT : UN PLUS BEAUX VILLAGES D'AVEYRONBeaux villages
C’est au Moyen Age que naquit Sainte Eulalie d’Olt. Les remparts rehaussés de tours qui l’abritent valent alors à cette petite cité le nom de Castrum. Malgré de nombreux changements au cours des siècles, son bourg, organisé en arcs de cercles successifs autour de sa place centrale, lui a permis de conserver son authenticité. L’Eglise. . .

L'Eglise Romane de Perse ou chapelle Saint-Hilarian-Sainte-Foy à Espalion dans l'Aveyron est un joyau d'art roman.L'EGLISE ROMANE DE PERSE A ESPALIONCulturel
L'Eglise Romane de Perse ou chapelle Saint-Hilarian-Sainte-Foy, a été bâtie entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe. L'église de Perse fut église paroissiale d'Espalion jusqu'à la construction, au XVIe siècle, de l'église Saint-Jean-Baptiste (actuellement Musées des Arts et Traditions populaires et du Scaphandre ) au centre du bourg fortifié. L'église. . .

Viala-du-pas-de-Jaux, village templier du Larzac en AveyronVIALA-DU-PAS-DE-JAUX, VILLAGE TEMPLIER DU LARZACBeaux villages
A quelques lieues de la commanderie en remontant sur le plateau, en direction de Roquefort , sur la vaste lande du Larzac se découpe dans le ciel la fière Tour du Viala. C'est en effet de très loin, en venant de Sainte-Eulalie , que l'on aperçoit au-dessus de l'horizon, l'imposante tour grenier des chevaliers hospitaliers du Viala du Pas de Jaux. Le site. . .

La Commanderie Hospitaliere de Lugan dans le département de l'AveyronLA COMMANDERIE HOSPITALIERE DE LUGANChâteaux
Commanderie du XIIème siècle, édifiée par l'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, actuellement Ordre de Malte. C'était à l'origine un corps de logis carré flanqué de quatre tours rondes - une partie abrite un foyer, logement pour personnes âgées et perpétue ainsi sa vocation Hospitalière. L'église a été insérée dans le bâtiment dont elle forme. . .

Montsalvy - Cantal - AuvergneMONTSALVY : VILLAGE D'AUVERGNEBeaux villages
Dans le sud du Cantal (Auvergne) en Châtaigneraie et à la limite du Nord Aveyron, à 800 m d' altitude, entouré de lacs, forêts, ruisseaux et rivières, découvrez le village de Montsalvy. Les origines de Montsalvy se trouvent au XI ème siècle. Béranger, Seigneur du lieu et vicomte de Carlat, fait donation d'un territoire au moine Gausbert. Ce dernier. . .

Village fortifié de Sainte-Eulalie de Cernon au pied du plateau du Larzac dans la vallée du CernonSTE EULALIE DE CERNON ET SA COMMANDERIE MEDIEVALE Beaux villages
Contrairement à ses dépendances, Sainte Eulalie n'est pas située sur le plateau du Larzac , mais dans une verdoyante vallée, celle du Cernon. Sainte Eulalie présente deux ensemble encore intacte : l'enceinte des murailles élevée par les hospitaliers au XVème siècle et le château des templiers construit par les hospitaliers (toujours au Xvème) qui a précédé la. . .

Les Templiers y ont développé un village que les Hospitaliers ont entouré d'une enceinte, en grande partie conservée aujourd'huiLA CAVALERIE, CITE TEMPLIERE ET HOSPITALIEREBeaux villages
La Cavalerie, carrefour historique et village étape du Larzac , possède un riche patrimoine légué par les Templiers et Hospitaliers du XIIème à 1445, date à laquelle furent érigées les fortifications. Ces fortifications viennent de connaître une importante réhabilitation nécessitant 12 ans de travaux, lui valant en 2009 une reconnaissance nationale à travers. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
12 0