Entraygues Châteaux Beaux villages Tourisme Nature Sports Manifestations Culturel Gastronomie
Produits terroir Artisanat Photos Vidéos Art et Littérature Histoire Célébrités Autres
 
 
Châteaux
 

LE CHATEAU DE CALMONT A ESPALION VOUS CATAPULTE DANS LE MOYEN AGE


Le château de Calmont d'Olt est situé dans le département de l'Aveyron, sur la commune d'Espalion. Perché sur un dyke basaltique à 535 mètres d'altitude, il surplombe de 200 mètres la ville d'Espalion et la vallée du Lot. Il offre une vue panoramique sur les monts d'Aubrac.

Le Château Fort de Calmont d'Olt est un jalon important du Rouergue médiéval. Il témoigne parfaitement de l’adaptation architecturale des châteaux aux progrès technologiques et à l’évolution des techniques de siège.

Château de Calmont d'Olt à Espalion
Château de Calmont d'Olt à Espalion


Juchée sur un piton basaltique cette sentinelle domine la Vallée du Lot, l’Aubrac et les Causses.

Dès le neuvième siècle on trouve trace dans le cartulaire de Conques d’une occupation sur le site du château, c'est donc une des plus anciennes Baronnies du Rouergue, la famille des Calmont d’Olt s’éteint en 1298 avec Raymond de Calmont d’Olt, Evêque de Rodez, maître d’œuvre de la cathédrale de Rodez.

Les plus anciens objets trouvés sur le site sont des éclats de silex et une hache en pierre polie qui témoignent de l’intérêt que l’homme porte à ce site depuis plus de 5000 ans.

L’édification du château fort actuel commença au onzième siècle et évolua jusqu’à la Guerre de 100 Ans (création d’une deuxième enceinte dotée de huit tours ouvertes à la gorge. en 1400). Passée cette date, il ne sera plus modifié et conservera cet aspect de forteresse médiévale que nous lui connaissons aujourd’hui.

Au dix-septième siècle, abandonné par ses propriétaires qui lui préfèrent les demeures plus confortables de la Vallée du Lot, il se ruinera.

Depuis 1984 il est l'objet de dégagements archéologiques, de restaurations, d’études sur la vie d’un château fort, ainsi que d’animations sur le thème de la défense et du siège d’une place forte au moyen âge.

Les visiteurs sont aussi invités à participer d'autres animations (tirs à l'arc, à l'arbalète, joutes d'épées (quintaine), fabrication d'une cotte de mailles, une librairie sur le thème du Moyen Âge est à disposition. Tous les fonds issus de l'activité touristique sont réinjectés dans le site.
(emplois, matériaux de constructions, recherches).

Espalion et son château féodal
Espalion et son château féodal


Ce château-Fort, classé monument historique fut le théâtre de bien des combats durant les 900 ans de sa mongue histoire. Il est aujourd'hui un vaste chantier archéologique et un lieu d'animations médiévales.

Du Donjon, sentinelle de pierre juchée depuis + 1000 ans sur son piton volcanique, à l’enceinte basse dotée de huit tours et 32 meurtrières, le château témoigne de cinq siècles d’évolution architecturale.

Aujourd’hui autour du château des engins de jet catapultent leurs projectiles, les canons tonnent, des hommes d’arme vous présentent épées, arcs médiévaux et arbalètes puis vous initient aux secrets de fabrication des cottes de maille.

Un diplôme de chevalier est remis aux enfants à l’issue d’un ‘jeu découverte’ qui vous guide dans la forteresse. Après avoir franchi les deux enceintes une maquette du château (en 1400) et une expo archéologique vous attendent, au pied du donjon.

a visite qui catapulte dans le Moyen Age. Panorama extraordinaire sur l’Aubrac, les Causses et la Vallée du Lot. Histoire, animations, archéologie, architecture, boutique. Emotion garanties avec l'animation : artillerie de la fin du moyen age.
(tir de démonstration).

Tir du couillard au château de Calmont
Tir du couillard au château de Calmont


Étymologiquement, Calmont signifie « mont chauve » et d'olt fait référence à Oltie, déesse des eaux, vénérée dans ce bassin de population que l'on nomme « pays d'Olt », ainsi qu'au Lot qui coule en contrebas.

Le château, en son état actuel, est un jalon important dans l'histoire de la castellologie du Rouergue médiéval. Il témoigne principalement de l'adaptation architecturale castrale aux progrès techniques de la guerre de Cent Ans. En 883 est mentionné pour la première fois, dans le cartulaire de l'abbaye de Conques, le ministerium Calvomantese qui semble alors constituer le pôle militaire d'une viguerie carolingienne. La famille seigneuriale, dont le site probablement éponyme s'éteindra en même temps que Raimond de Calmont d'Olt évêque de Rodez en 1298, paraît avoir été un puissant lignage féodal issu de l'administration carolingienne. Jouissant d'une position stratégique et symbolique forte sur la vallée du Lot et la ville d'Espalion, le château de Calmont d'Olt a probablement toujours eu une vocation militaire, il commandait la route allant de Rodez vers l'Aubrac et plus largement le franchissement sur le Lot de l'axe Toulouse-Lyon. L'enceinte basse érigée au XVe siècle et flanquée de huit bastions (tours ouvertes à la gorge) réaffirme le rôle de Calmont d'Olt, durant la guerre de Cent Ans.

Le Château de Calmont domine la ville d'Espalion et la vallée du Lot
Le Château de Calmont domine la ville d'Espalion et la vallée du Lot


En 1987 le château inscrit aux monuments hitoriques et en grande partie ruiné est racheté par Mr Thierry Plume qui le rénove graduellement et le fait classer en 1992. À partir de cette date et avec le concours des Bâtiments de France, du service régional d'archéologie et grâce au secours de bénévoles qui secondent durant les étés l'équipe du château, le site renait de ses cendres petit à petit... en 2006, nouveaux éléments de datation, le dégagement d'une salle et la découverte par les archéologues, d'une clef de voute romane dans la "Tour Longe", permet de situer sa construction au XIe siècle (architecture romane civile).

Le château fait partie de la Route des Seigneurs du Rouergue qui regroupe 23 châteaux, et a obtenu en 1997 le Trophée du Tourisme culturel en Midi-Pyrénées.

La mise en valeur du site se fait autour du thème de la poliorcétique. Des machines de guerre ont été reconstituées grandeur nature. Les spectateurs peuvent assister, toute l'année, à des jets de projectiles avec :

  • bastille de siège du XVe avec bombardes
  • couillard du XVe
  • trébuchet du XIVe
  • pierrière de Petrus de Eboli du XIIe
  • pierrière du siège de Toulouse du XIIIe


Calmont, un Château du Moyen-âge
Calmont, un Château du Moyen-âge


Chronologie
  • 883 Première mention de Calmont d'Olt, dans le cartulaire de l'abbaye de Conques
  • 1060 Les vassaux de Perse obtiennent librement de Hugues de Calmont d'Olt, leurs terres pour lesquelles ils sont redevables d'une rente ou « cens »
  • 1060 Hugues de Calmont d'Olt donne à Conques le prieuré de Perse
  • 1065 Bégon Ier de Calmont d’Olt (-1092+)
  • 1100 Les seigneurs de Calmont d'Olt perçoivent un droit de péage sur le pont d'Espalion, et participent à la fondation de l'hôpital d'Aubrac
  • 1144 Guillaume de Calmont d'Olt donne aux Cisterciens des terres qui permettront d'établir l'abbaye de Bonneval
  • 1175 Bégon III de Calmont d’Olt (vers-1214+)
  • 1214 Bégon III de Calmont d'Olt participe à l'hommage que rend Hugues, comte de Rodez, à Simon IV de Montfort
  • 1226 Louis VIII, roi de France (père de Saint Louis), regagne sa capitale après être allé combattre les Albigeois. Passant par Espalion, il reçoit hommage lige de Guillaume de Calmont (tête nue, un genou à terre, sans épée ni ceinture ni éperon)
  • 1266 Première charte communale qui règle les rapports entre la ville d'Espalion et le seigneur de Calmont d'Olt
  • 1278 Raimond de Calmont d'Olt, évêque de Rodez, et seigneur de Calmont d'Olt pose la première pierre de la cathédrale
  • 1298 Raimond de Calmont d’Olt meurt, fin de la lignée des Calmont d'Olt
  • 1298 Pierre Ier Pelet seigneur d'Alès, hérite de le baronnie de Calmont d'Olt
  • 1315 Hugues III de Castelnau-Bretenoux baron de Calmont d’Olt (-1350+)
  • 1337 Début de la Guerre de Cent Ans, Philippe VI confisque la Guyenne, Édouard III d'Angleterre revendique le trône de France
  • 1341 Espalion fournit des hommes pour la guerre de Gascogne
  • 1348 La peste noire décime un tiers de la population du Rouergue
  • 1350 Jean Ier de Castelnau baron de Calmont d’Olt (-1395+)
  • 1356 Les « Englès » investissent la ville d'Espalion
  • 1360 Traité de Brétigny qui cède le Rouergue aux Anglais
  • 1364 Saccage d'Espalion par des routiers (les soudards de Arnaud de Cervole)
  • 1395 Pons Ier de Castelnau Caylus baron de Calmont d’Olt (-1419+)
  • 1419 Antoine de Castelnau Caylus baron de Calmont d’Olt (-1465+)
  • 1465 Jean II de Castelnau Caylus baron de Calmont d’Olt (-1505+)
  • 1505 Jacques de Castelnau Caylus baron de Calmont d’Olt (-1514+)
  • 1514 Jean III de Castelnau Caylus baron de Calmont d’Olt (-1530+)
  • 1530 Pierre Guilhem de Castelnau Clermont Lodève, baron de Calmont d’Olt (-1537+)
  • 1533 Passage de François Ier à Espalion
  • 1537 Gui I de Castelnau Clermont, chambellan de François Ier, sénéchal de Carcassonne, baron de Calmont d’Olt (-1544+)
  • 1544 Gui II de Castelnau Clermont, baron de Calmont d’Olt, sénéchal de Toulouse en 1566 (-1580+)
  • 1581 Alexandre de Castelnau Clermont, baron de Calmont d’Olt
  • XVIIIe siècle Le château aurait fait l'objet d'une occupation temporaire par des faux monnayeurs
  • 1833 Gravure de Bichelois montrant le château en ruine et son occupation agro-pastorale

Espalion et le Château de Calmont
Espalion et le Château de Calmont


Archéologie

Fouilles

Les dégagements archéologiques qui ont lieu chaque été depuis 20 ans nous révèlent le fonctionnement de cette forteresse médiévale.

Chaque chantier nous livre de nouveaux éléments architecturaux, nous voyons apparaitre des structures ensevelies depuis des siècles, portes, archères, support du pont levis, canonnières ou comme cette année lors du dégagement de la Tour Longe, une splendide clef de voute romane. Ces découvertes permanentes, font de Calmont d'Olt un Château Fort en constante évolution.

La clé de voûte de la Tour Longe

La Tour Longe au parement de grès rose nécessitait des travaux de confortation et de réfection, la salle basse de ce donjon était comblée de matériaux d'effondrement, lors de leur dégagement sont apparues des arcades romanes, les reste d'une fenêtre venant des étages supérieurs et enfin une clé de voûte, datable du début du XIIème siècle, parvenue jusqu'à nous dans un état quasiment neuf.

En son milieu, la clef est perforée par un trou dont nous ignorons encore l'usage, fixation, ventilation, l'énigme subsiste.

Le calendrier

Dans cette même salle basse qui a certainement servi de cachot, on découvre deux calendriers gravés près de la porte. L'un a ensuite été transformé en jeu de mérelle pour passer le temps. Dans "Les miracles de Ste Foix" l'auteur Bernard d'Angers situe dans cette tour, le cachot dont fut extrait par un miracle un infortuné prisonnier.

1000 ans d'histoire

Une expo archéologique retrace les 1000 ans d'occupation du Château, mais aussi son lointain passé. Des pointes de silex et haches polies qui témoignent d'une occupation du site dès l'aube de l'humanité jusqu'aux balles de mousquet du XVIIième siècle, nombreux sont les vestiges ou objets qui vous parleront des techniques de guerre, mais aussi de la paix, des pèlerinages, de la table, du travail des tailleurs de pierre, des métallurgistes, du jeu et de bien d'autres facettes des vies qui se sont écoulées sur ce site.


A voir également, ce reportage tourner en 2015 : ESPALION ET LE CHATEAU DE CALMONT

A voir également : NORD AVEYRON, SUR LE TOIT DU ROUERGUE

Site du Château de Calmont d'Olt
 
 
 
 Article précédent Haut de page Article suivant 
 
 
 
 
 
Espalion est située sur la voie romaine agrippa qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux.ESPALION ET LE CHATEAU DE CALMONTVidéos
Espalion est une grande ville pour la région. Elle est située sur la voie romaine agrippa. La via agrippa était une voie romaine qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux. Espalion est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le château de Calmont, juché sur un piton basaltique, domine la vallée du lot et propose un. . .

Expo Vente de plantes de collection - Calmont - Aveyron - France15ème FETE DES PLANTES DE CALMONT LE 4 ET 5 JUIN 2016Manifestations
Elle est attendue avec impatience, car chaque année elle rencontre un vif succès. Cette année la fête des plantes de Calmont de Plancatge a lieu le 4 et 5 juin 2016. Son programme est prometteur et ravira forcément les nombreux amateurs des plantes et du jardinage. PROGRAMME 2016 Samedi et dimanche . . .

Le pont vieux - Espalion - AveyronESPALION EN VALLEE DU LOT AVEYRONBeaux villages
Espalion est une grande ville pour la région. Elle est située sur la voie romaine agrippa. La via agrippa était une voie romaine qui traversait l'Aubrac et reliait Lyon à Bordeaux. Espalion est également une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le pont vieux Monument le plus célèbre de la ville,. . .

Centre Presse - Actualités hotel du lion d'or - Aveyron - FranceLA PRESSE EN PARLE: LOCAL PAPER ARTICLE ABOUT INVICTA HOG-ENGLANGEntraygues
The harley Davidson everywhere in the village. 40 harley Davidson were in the village during 1 week. From Kent England, the bikers and their mythic machines were based at the Hotel du Lion d'Or. This club is about 250 members ( 500 persons includind men and women ). They were 69 bikers in the region. Two of them came from New-Zeland,. . .

Portes classées monuments historiques-St Côme d'Olt-AveyronSAINT COME D'OLT EN AVEYRONBeaux villages
Le village médiéval de Saint-Côme-d'Olt est classé parmi les plus beaux villages de France. Au pied des contreforts de l'Aubrac et non loin des grands causses , la cité est une étape appréciée et reconnue sur le chemin de St-Jacques de Compostelle. Saint-Côme-d'Olt est une cité de type médiéval possédant un tour de ville (vestiges d'anciens fossés) et. . .

Situé aux portes de l'Auvergne, avec une vue imprenable sur les monts du Cantal, le nord de l’Aveyron laisse voir des paysages sauvages et donne envie d'en savoir plus.NORD AVEYRON, SUR LE TOIT DU ROUERGUEVidéos
Situé aux portes de l'Auvergne, avec une vue imprenable sur les monts du Cantal, le nord de l’Aveyron laisse voir des paysages sauvages et donne envie d'en savoir plus. Les territoires que nous allons parcourir ne sont pas parmi les plus connus de Midi Pyrénées, et pourtant, leur beauté, leur histoire méritent qu’on s’y attarde. Nous commençons, avec Jean. . .

Château de Brousse en AveyronCHATEAU DE BROUSSE, CHATEAU-FORT DU IXe SIECLEChâteaux
Campé sur un promontoire rocheux dominant les eaux du Tarn et de l'Alrance, le château de Brousse est impressionnant de majestuosité. L'architecture fortifiée du Moyen-âge se marie harmonieusement avec les maisons du village classé. Ce château appartenait aux comtes du Rouergue, et par la suite à la famille d'Arpajon. Perché sur un éperon rocheux, le. . .

Le Château de Taurines - Centrés - AveyronLE CHATEAU DE TAURINESChâteaux
Bâtisse imposante, l'architecture actuelle du château de Taurines témoigne des divers remaniements dont ce bâtiment a fait l'objet. C'est au XIIIe siècle qu'un premier château fort est construit. C'est un édifice a base carrée avec quatre tours, fossés et pont levis. L'escalier en vis date de cette époque. Le château est possession des Guitard, seigneurs. . .

La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le RieuLA BASTIDE L'EVEQUE, UNE DES 6 BASTIDES DU ROUERGUEBeaux villages
La Bastide-L'Evêque possède plusieurs hameaux comme Cabanes ou Le Rieu. On compte quatre paroisses sur cette commune : La Bastide l'Évêque, Teulières, Cabanes et Cadour. Il s'agit là du nom des principaux villages auxquels se rajoutent de très nombreux hameaux plus ou moins gros. La commune est délimitée au Nord par la rivière Aveyron et au Sud par la route. . .

Le château de Vieillevie - Cantal - AuvergneVIEILLEVIE ET SON SPLENDIDE CHATEAU FORT - CANTALChâteaux
Situé dans la vallée du Lot, entre Entraygues sur Truyère et Conques , limitrophe de l'Aveyron et à l'extrême sud du Cantal, le château fort de Vieillevie domine le village le plus méridional du Cantal avec ses cerisiers au Ier siècle et ses vignobles implantés par les moines dès le IXème. Impressionnant et imposant, austère mais protecteur, le château. . .

 
 
 
Hôtel du Lion d'Or - 12140 Entraygues-sur-Truyère
Tel : 05 65 44 50 01 - Fax : 05 65 44 55 43
E-mail : hotel.lion.or@free.fr
Copyright © HOTEL-LION-OR.COM 2017
4 0